Ouvrir le menu principal

Roseanne Barr

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roseanne et Barr.
Roseanne Barr
Description de cette image, également commentée ci-après
Roseanne Barr en 2010
Nom de naissance Roseanne Cherrie Barr
Naissance (66 ans)
Salt Lake City (Utah), États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice, productrice, scénariste, réalisatrice, humoriste
Séries notables Roseanne

Roseanne Barr est une actrice, humoriste, productrice, scénariste et réalisatrice américaine née le à Salt Lake City.

Elle est notamment connue pour son rôle dans la série télévisée Roseanne, diffusée sur le réseau ABC de 1988 à 1997, puis durant la saison 2017-2018.

Sommaire

BiographieModifier

CarrièreModifier

Issue d'une famille de réfugiés juifs, Roseanne Barr est une humoriste et une personnalité connue aux États-Unis. Elle devient célèbre au milieu des années 1980 avec son one-woman-show, qui fut bien reçu de la critique pour sa représentation franche de la ménagère américaine. C'est pendant cette période qu'elle invente l'expression « déesse domestique », faisant référence à la femme au foyer. De là débouche sa propre série télévisée de comédie de situations, intitulée Roseanne sur le réseau ABC. La série dure de 1988 à 1997, avec aussi en vedette Laurie Metcalf et John Goodman.

En 1994, un film TV sur sa vie, Roseanne An Unauthorized Biography, est réalisé par Paul Schneider et diffusé sur une chaîne américaine le (inédit en France). Denny Dillon y joue le rôle de Roseanne, et David Graf celui de Tom Arnold. Également au générique Danielle Harris qui a joué deux fois au côté de Roseanne dans sa sitcom le rôle de Molly Tilden dans 7 épisodes de la saison 5, et en 1993 toujours au côté de Roseanne et Tom Arnold dans le téléfilm The Woman Who Loved Elvis, réalisé par Bill Bixby.

Après le dernier épisode de sa sitcom en 1997, l'actrice anime sa première émission d'infodivertissement, The Roseanne Show, qu'elle continue jusqu'en 2000, année où le réseau met fin à l'émission. Peu après, elle se relance dans le monologue comique. Durant l'été 2003, elle crée sa propre émission de cuisine, La déesse domestique, et joue le rôle-vedette dans sa propre émission de téléréalité, The Real Roseanne Show.

 
Roseanne Barr en 2010.

En 2012, soit quinze ans après la fin de Roseanne, John Goodman et Roseanne Barr se retrouvent à nouveau ensemble au générique d’un téléfilm comique, cette fois-ci sur NBC. L'actrice y joue le rôle de Rose, une propriétaire d’un parc de mobile home. John Goodman y joue Buzz, un résident de la communauté, homme à tout faire et ami de Rose.

Retour et arrêt de RoseanneModifier

En , la chaîne ABC relance la diffusion de la série Roseanne avec une nouvelle saison (la dixième), 21 ans après le dernier épisode de la neuvième saison. Les critiques saluent globalement cette nouvelle saison qui illustre les fortes tensions internes de la société américaine de l’ère Trump. Le personnage de Roseanne est ouvertement pro-Trump alors que Jackie, sa sœur cadette dans la série, est pro-Clinton[1]. La saison se termine le [2]. Roseanne a été la série la plus regardée sur les grandes chaînes américaines pendant la saison 2017-18, avec 22 millions de téléspectateurs[3].

La série est reconduite pour une onzième saison, avant d'être annulée, fin , à la suite d'un tweet raciste[4] publié par l'actrice dans la nuit du 28 au 29 mai[2], dans lequel Roseanne Barr déclare, à propos de Valerie Jarrett, afro-américaine et ancienne conseillère de Barack Obama, qu'elle est « l'enfant des Frères musulmans et de La Planète des singes »[5],[2]. Quelques heures plus tard, elle supprime ce tweet et s'excuse, mais cela ne suffit à éteindre la polémique liée à son message initial. Le 29 mai, Wanda Sykes, l’une des productrices de la série, annonce son départ. Deux heures plus tard, ABC annule la 11e saison de la série[2]. La présidente du divertissement d'ABC, Channing Dungey, réagissant aux propos de Barr, parle d'une déclaration « odieuse » et « répugnante », « incompatible » avec les valeurs de la chaîne[3]. Le PDG de Disney, Robert Iger, soutient la décision de sa filiale ABC, disant qu’il « n’y avait qu’une seule chose à faire, et c’était celle-là »[3].

L’agence artistique ICM Partners (en) annonce par la suite qu’elle ne représentera plus Roseanne Barr, jusqu’ici une de ses clientes[3].

Vie privéeModifier

Le , Roseanne Barr épouse Bill Pentland ; le couple a trois enfants. Elle avait une fille avant ce mariage, qu'elle avait laissée pour adoption, mais qui est maintenant revenue dans sa vie.[réf. souhaitée]

Au cours de la saison 2 de sa série Roseanne, elle tombe amoureuse de l'acteur Tom Arnold et, en janvier de 1990 divorce de Bill Pentland pour se marier avec lui. Ils divorcent quatre ans plus tard.[réf. souhaitée]

Elle se marie ensuite en 1995 avec Ben Thomas, le jour de la Saint-Valentin ; ils ont un fils, Buck Thomas. En 1998, elle réclame le divorce, affirmant que Ben Thomas avait tenté d'enlever leur fils. La famille Thomas s'est plus tard réconciliée et Roseanne a abandonné les poursuites, mais le divorce a finalement eu lieu en 2002.[réf. souhaitée]

Dans les années 2010, dans une entrevue à RT America, Roseanne Barr a déclaré que le programme Projet MK-Ultra était toujours actif au sein de l'industrie du film d'Hollywood[6],[7] ; ses propos ont été repris par des nombreux théoriciens du complot.[réf. nécessaire]

Engagement politique et idéologiqueModifier

Début 2012, Roseanne Barr annonce sa candidature pour l'investiture du Parti vert des États-Unis à l'élection présidentielle. Elle perd la nomination face à Jill Stein. Elle cherche alors l'investiture du Parti paix et liberté, qu'elle remporte le .[réf. nécessaire]

L'actrice est connue pour ses opinions conservatrices[3]. En 2016, elle se prononce en faveur de Donald Trump[8],[9]. Après la diffusion du premier épisode de la dixième saison de Roseanne, le président des États-Unis l'avait d’ailleurs lui-même appelée pour la féliciter de ses bonnes audiences[10].

Elle est aussi connue pour avoir véhiculé des idées conspirationnistes[11], notamment via son compte Twitter[12], qui est également pour l'actrice l’occasion d’afficher ses positions anti-avortement, anti-immigration, anti-démocrates et pro-israéliennes[3]. Elle a notamment relayé la thèse conspirationniste du Pizzagate, qui accusait la candidate démocrate Hillary Clinton d'avoir organisé un trafic d'enfants dans les sous-sols d'une pizzeria de Washington[10].

FilmographieModifier

ActriceModifier

ProductriceModifier

ScénaristeModifier

RéalisatriceModifier

DiscographieModifier

AlbumsModifier

Audio BookModifier

  • 2011 : Roseannearchy: Dispatches from the Nut Farm (intégrale) CD/téléchargement[14].

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Séries. “Roseanne”, le retour de la sitcom culte des années 1990 rencontre un succès inattendu », Courrier international,‎ (lire en ligne).
  2. a b c et d « "Roseanne" sur ABC, c'est terminé ! La chaîne américaine arrête la série archi-suivie à cause d'un tweet raciste de sa star », 20 minutes.fr, 29 mai 2018.
  3. a b c d e et f « La série Roseanne annulée après un tweet raciste de l’actrice principale », Le Figaro.fr avec AFP, 30 mai 2018.
  4. (en) « ABC cancels 'Roseanne' after racist tweets », Veronica Rocha, Meg Wagner et Brian Ries, CNN.com, 29 mai 2018.
  5. Cédric Bélanger, « ABC débranche Roseanne à cause d’un tweet raciste », sur Le Journal de Montréal,
  6. (en) breakingtheset, « Roseanne's America | Interview with Roseanne Barr », .
  7. (en) « Roseanne Barr: “MK Ultra Rules In Hollywood” », sur Collective Evolution (consulté le 20 septembre 2016).
  8. (en) Patrick Healy, « Roseanne Conner Has Become a Trump Supporter. Just Like Her Creator. », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne).
  9. (en) « Roseanne Barr on Twitter: "dear @Jerusalem_Post I VOTED FOR @POTUS" », (consulté le 1er avril 2018).
  10. a et b « Propos racistes : l'actrice Roseanne Barr n'en est pas à son coup d'essai », Valérie Cantié, France Inter.fr, 30 mai 2018.
  11. (en) David Weigel, « Analysis | The conspiracy theory behind a curious Roseanne Barr tweet, explained », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne).
  12. (en) « Roseanne tweets support of Trump conspiracy theory, confuses Twitter », Devan Cole, CNN.com, 31 mars 2018.
  13. (en) « Roseanne Barr – I Enjoy Being A Girl », Discogs (consulté le 10 mai 2018)
  14. (en) « Roseannearchy: Dispatches from the Nut Farm (Unabridged) », iTunes (consulté le 10 mai 2018)

Liens externesModifier