Équipe cycliste masculine Saint Michel-Mavic-Auber 93

équipe cycliste continentale française (1994-)
(Redirigé depuis Équipe cycliste Auber 93)

L'équipe cycliste Saint Michel-Mavic-Auber 93 est une équipe française de cyclisme professionnel sur route. Elle a le statut d'équipe continentale depuis 2005. L'équipe a participé au Tour de France en 1996, 1997, 1998, 1999 et 2001. Elle a aussi été admise à courir le Tour d'Espagne en 2002.

Saint Michel-Mavic-Auber
93
Tony Hurel lors de la course de l'Étoile de Bessèges en 2022
Informations
Statuts
Équipe pro (-)
Groupe Sportif II (d) (-)
Groupe Sportif I (d) ()
Groupe Sportif II (d) ()
Groupe Sportif III (d) ()
continentale (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Codes UCI
AUB (de à ), BIG (de à ), AUB (de à ), BIG (de à ) et AUB (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Saisons
31Voir et modifier les données sur Wikidata
Marque de cycles
Peugeot (de 1994 à 1999)
Look (de 2000 à 2001)
Gitane (de 2002 à 2003)
BH (es) (de 2004 à 2008)
Look (de 2009 à 2014)
BH (es) (2015)
Time (2016-2017)
Fuji (2018-2019)
Ridley (2020-2021)
Canondale (depuis 2022)
Encadrement
Directeur général
Stéphane Javalet (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs sportifs
Stéphane Javalet (depuis )
Stephan Gaudry (d) (-)
Guy Gallopin (-)
Stephan Gaudry (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
Aubervilliers 93
-
Aubervilliers 93-Peugeot
-
BigMat-Auber 93
-
Auber 93
-
Big Mat-Auber 93
Auber 93
-
BigMat-Auber 93
Auber 93
-
HP BTP-Auber 93
-
Saint Michel-Auber 93
depuis
Saint Michel-Mavic-Auber 93
Fabien Bacquet avec le maillot de l'équipe en 2010.

Le club comporte depuis 2012 une section féminine, professionnelle depuis 2021, qui a disputé le Tour de France Femmes 2022.

Histoire de l'équipe

modifier

La création de l'équipe cycliste d'Aubervilliers s'est faite en 1994 avec l'appui de la Fédération française de cyclisme et la Ligue du Cyclisme Professionnel français.

C'est la première fois dans l'histoire du cyclisme qu'un club amateur et sa structure accèdent au monde professionnel, ceci pour répondre à un déficit de coureurs français professionnels.

L'équipe remporte sous le nom Aubervilliers 93 cinq victoires. L'année suivante, en 1995, elle remporte treize victoires. En 1996, l'équipe est sélectionnée pour le Tour de France et les P'tits Gars d'Auber gagnent une étape au Lac de Madine avec Cyril Saugrain[1], formé à l'école de cyclisme.

1997 voit l'arrivée d'un nouveau partenaire : BigMat. L'équipe s'appelle désormais BigMat-Auber 93 et participe pour la deuxième fois au Tour de France.

En 2000, pour sa septième année, l'équipe remporte le championnat de France sur route avec Christophe Capelle. En 2002, l'équipe est invitée pour la première fois sur le Tour d'Espagne, où Félix García Casas prend la huitième place du général.

De 2004 à 2009, l'équipe, après le départ de son principal sponsor, s'appelle désormais Auber 93. Elle s'inscrit dans une envie de formation, de mener les jeunes coureurs dans des équipes de très haut niveau. Depuis 2009, le groupe Auber 93 s'inscrit de plus en plus dans la lutte contre la mucoviscidose avec deux coureurs du club qui ont effectué un Tour de France de 25 jours sans assistance au profit de l'association Vaincre la Mucoviscidose.
Auber 93 se lance également dans la pratique handisport avec l'embauche d'un coureur en deuxième catégorie et la signature du convention avec l'ASSLA Paris.

Le BMX évolue également avec l'ouverture d'un stadium BMX au siège de l'équipe.

En 2010, Auber 93 retrouve son sponsor Big-Mat avec qui elle a remporté une étape du Tour de France en 1996 et un titre de champion de France en 2000.

En 2015, le sponsor BigMat décide de ne pas renouveler son partenariat et quitte le groupe. Un nouveau maillot est créé et l'équipementier BH est adopté. L'équipe remporte pour la deuxième fois le championnat de France sur route, grâce à son sprinteur Steven Tronet. En fin d'année, la société HP BTP, entreprise de travaux publics spécialisée dans le génie civil et la maîtrise des fluides, rejoint l'équipe en tant que co-sponsor à partir de 2016[2].

En 2018, la biscuiterie Saint-Michel devient le principal partenaire de l'équipe[1].

Le club comporte depuis 2012 une section féminine, professionnelle depuis 2021 : « On a mutualisé les moyens. St Michel Auber ce ne sont pas deux équipes mais une seule où tout le monde échange et est concerné. Chez nous, la mixité ce ne sont pas que de simples mots mais des actes »[1]. Fin 2022, Mavic annonce devenir co-sponsor de Saint Michel-Auber 93[3].

En juillet 1998, un véhicule appartenant à l'équipe BigMat-Auber 93 est fouillé près d'Albertville et une petite quantité de substances suspectes est trouvée[4], sans qu'il n'y ait eu de poursuites par la suite. En 1999, Pascal Lino est suspendu par l'équipe pour avoir « tenté d'user des corticoïdes à l'insu du service médical de l'équipe »[5].

Le médecin de l'équipe, Philippe Bedoucha, est soupçonné d'avoir approvisionné certains coureurs de l'équipe en EPO et hormones de croissance et est placé en garde à vue le 29 novembre 2011 dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée par le Parquet de Créteil[6]. Il avoue et est mis en examen le 1er décembre pour « cession et acquisition de produits dopants. » Il aurait notamment fourni à plusieurs coureurs des produits illicites entre 2007 et 2010[7].

En mars 2002, Niels Brouzes est testé positif à la testostérone après la troisième étape du Tour de Normandie, où il s'est classé troisième[8]. Il est suspendu un an du 26 octobre 2002 au 25 octobre 2003[9].

Principales victoires

modifier

Courses d'un jour

modifier

Courses à étapes

modifier

Championnats nationaux

modifier
 
Steven Tronet arborant son maillot de champion de France sur route lors du Grand Prix de la ville de Pérenchies 2015.

Bilan sur les grands tours

modifier
 
Présentation de l'équipe lors du Tour Alsace 2019

Classements UCI

modifier

Jusqu'en 1998, les équipes sont classées en une seule catégorie. De 1996 à 1998, l'équipe est classée parmi les Groupes Sportifs II (GSII), la deuxième catégorie des équipes cyclistes professionnelles. Puis, elle fait partie des équipes GSI en 2002 et redevient GSII en 2003 et 2004. Les classements détaillés ci-dessous pour cette période sont ceux de l'équipe en fin de saison[10].

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
1995 33e   Lylian Lebreton (274e)
1996 33e   Christophe Capelle (221e)
1997 33e   Pascal Lino (163e)
1998 30e   Pascal Lino (159e)
1999 10e (GSII)   Lylian Lebreton (304e)
2000 31e (GSII)   Christophe Capelle (337e)
2001 11e (GSII)   Stéphane Heulot (89e)
2002 29e   Félix García Casas (65e)
2003 23e (GSII)   Alexei Sivakov (440e)
2004 10e (GSII)   Ludovic Auger (322e)

Depuis 2005, l'équipe participe aux circuits continentaux et principalement à des épreuves de l'UCI Europe Tour. Les tableaux ci-dessous présentent les classements de l'équipe sur les différents circuits, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel.

UCI Africa Tour

  UCI Africa Tour
AnnéeClassement par équipesMeilleur coureur au classement individuel
2021 -   Morne van Niekerk (51e)
2022 -   Morne van Niekerk (25e)
2023 -   Morne van Niekerk (45e)
Source : UCI

UCI Europe Tour

  UCI Europe Tour
AnnéeClassement par équipesMeilleur coureur au classement individuel
200523e  Tristan Valentin (85e)
200627e  Rene Mandri (112e)
200729e  Niels Brouzes (86e)
200819e  Steve Chainel (22e)
200930e  Maxime Méderel (162e)
201040e  Maxime Méderel (173e)
201122e  Sylvain Georges (40e)
201241e  Steven Tronet (71e)
201332e  Mathieu Drujon (96e)
201432e  Stéphane Rossetto (56e)
201524e  Steven Tronet (55e)
201622e  Romain Feillu (33e)
201714e  Flavien Dassonville (58e)
201821e  Damien Touzé (126e)
201928e  Alo Jakin (205e)
202060e  Anthony Maldonado (392e)
202126e  Jason Tesson (122e)
202224e  Jason Tesson (171e)
202328e -
Source : UCI

Depuis 2016, l'équipe est également classée au Classement mondial UCI qui prend en compte toutes les épreuves UCI et concerne toutes les équipes UCI.

  Classement mondial
AnnéeClassement par équipesMeilleur coureur au classement individuel
2016 -   Romain Feillu (129e)
2017 -   Flavien Dassonville (166e)
2018 -   Damien Touzé (270e)
201953e  Alo Jakin (251e)
202095e  Anthony Maldonado (475e)
202147e  Jason Tesson (143e)
202247e  Jason Tesson (210e)
202356e  Romain Cardis (407e)
Source : UCI

Saint Michel-Mavic-Auber 93 en 2024

modifier
Effectif
 Effectif 2024
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Lucas Beneteau15 mars 2002  FranceSCO Dijon (2023)
Nicolas Breuillard13 mars 2000  FranceAVC Aix-en-Provence (2023)
Jérémy Cabot24 juillet 1991  FranceTotalEnergies (2023)
Romain Cardis12 août 1992  FranceTotal Direct Énergie (2020)
Dillon Corkery12 février 1999  IrlandeClub Cycliste d'Étupes (2023)
Théo Delacroix21 février 1999  FranceIntermarché-Wanty-Gobert Matériaux (2022)
Joris Delbove15 juillet 2000  FranceSCO Dijon (2021)
Alexandre Delettre25 octobre 1997  FranceCofidis (2023)
Jérémy Lecroq7 avril 1995  FranceMatériel-vélo.com (2023)
Morne van Niekerk17 août 1995  Afrique du SudMartigues Sport Cyclisme (2017)
Source : ProCyclingStats
Victoires
  Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur

Saisons précédentes

modifier

Notes et références

modifier
  1. Florian Morizot rejoint l'équipe le 1er août 2010

Références

modifier
  1. a b et c Laurent Pruneta, « Tour de France : 21 ans après ses «P’tits gars», Auber de retour grâce à ses femmes », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  2. Un nouveau sponsor pour Auber 93 sur lequipe.fr
  3. Benjamin Blériot, « L’équipe Saint Michel–Auber 93 devient St Michel–Mavic–Auber 93 », sur velo101.com, (consulté le ).
  4. And now Big Mat-Auber 93
  5. « Dopage : Pascal Lino suspendu », L'Humanité, 13 avril 1999.
  6. L'ex-médecin en garde à vue sur lequipe.fr
  7. L'ex-médecin mis en examen sur lequipe.fr
  8. Un coureur de BigMat suspendu pour dopage
  9. UCI Doping report
  10. Archives de 1995 à 2009
  11. (en) « Auber 93 2005 », sur cqranking.com.
  12. (en) « Auber 93 2006 », sur cqranking.com.
  13. (en) « Auber 93 2007 », sur cqranking.com.
  14. (en) « Auber 93 2008 », sur cqranking.com.
  15. (en) « Auber 93 2009 », sur cqranking.com.
  16. (en) « Big Mat-Auber 93 2010 », sur cqranking.com.
  17. (en) « Big Mat-Auber 93 2011 », sur cqranking.com.
  18. (en) « Auber 93 2012 », sur cqranking.com.
  19. (en) « Big Mat-Auber 93 2012 », sur cqranking.com.

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :