Ouvrir le menu principal

Morne van Niekerk

coureur cycliste sud-africain
Morne van Niekerk
Morne Van Niekerk.jpg
Morne van Niekerk lors du Tour du Poitou-Charentes 2019.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2014-2015Abantu
2016Telkom
2016Fundación Euskadi-EDP
2017Martigues SC-Drag Bicycles
2018Christian Magimel
Équipes professionnelles
08.2017-12.2017Dimension Data-Qhubeka (stagiaire)
2019-Saint Michel-Auber 93

Morne van Niekerk (né le à Centurion) est un coureur cycliste sud-africain, membre de l'équipe Saint Michel-Auber 93.

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Inspiré par son père, lui-même ancien cycliste, Morne van Niekerk commence le cyclisme à l'âge de 17 ans[2].

En 2017, il rejoint au printemps le Martigues SC-Drag Bicycles, avec l'ambition de devenir professionnel[2]. Avec celui-ci, il s'impose sur la course caritative de Cogolin, « Roulons pour Stéphanie contre la Leucémie », devant son coéquipier Radoslav Konstantinov[3]. Près d'une semaine plus tard, il empoche un deuxième succès sur le Gran Premi Corvi Ciutat de Terrassa, course régionale catalane[4]. Huitième du Tour de Serbie au mois de juin, il remporte également la dernière étape du Tour de la CABA, où il s'impose face à son compagnon d'échappée Boris Orlhac[5]. En juillet, il termine troisième du Tour de la Creuse, son premier podium sur une course élite nationale. À partir du mois d'août, il effectue un stage chez Dimension Data-Qhubeka, réserve de la formation WorldTour Dimension Data[6].

En 2018, le coureur africain rejoint le Team Christian Magimel, club évoluant en division nationale 3. Pour ses débuts sur l'Essor basque, il se montre à son avantage lors de ses manches en terminant successivement onzième des Boucles de l'Essor, troisième du Tour de Basse-Navarre[7], huitième de la Ronde du Pays basque puis deuxième au Trophée de l'Essor[8]. Dans les semaines qui suivent, il se classe cinquième du Grand Prix d'ouverture Pierre-Pinel, puis troisième du Grand Prix des Fêtes de Cénac-et-Saint-Julien et du Prix de la ville du mont Pujols. Au mois de mai, il signe sa première victoire au Tour de l'Agglomération Saint-Avold Synergie, épreuve de la Coupe de France DN3[9]. Près de deux semaines plus tard, il récidive sur le Grand Prix de Montamisé, gagnant au sprint face à son ultime compagnon d'échappée Mickaël Larpe[10]. Au début de l'été, il se classe deuxième du Tour du Pays Roannais et troisième d'une étape sur le Tour de la CABA. Sixième de l'Étoile d'or, il s'illustre le lendemain en remportant le Souvenir Rousse-Perrin, une première pour lui au niveau élite nationale. Il y devance en costaud un groupe de quatre coureurs, parmi lesquels le champion de France amateurs Geoffrey Bouchard[11]. Début août, il confirme en s'imposant en solitaire sur la Route d'or du Poitou, après s'être défait dans le final du vainqueur sortant : Yoann Paillot, ainsi que de ses autres compagnons d'échappée[12]. Dans les jours qui suivent, il doit se contenter nouvelles places d'honneur : 2e du Grand Prix de Nedde, 3e du Prix Marcel-Bergereau, 5e du Prix Albert-Gagnet puis 2e et 4e d'étapes sur le Tour du Piémont pyrénéen. C'est finalement sur le Grand Prix de la Tomate que le coureur sud-africain renoue avec le succès, en Coupe de France DN3[13]. En fin de saison, il continue d'engranger des résultats sur des épreuves de catégorie élite nationale, en terminant huitième de la Classic Jean-Patrick Dubuisson, quatrième du Circuit des deux ponts. Pour sa dernière course, le Trophée des champions (« Super-finale » des Coupes de France des clubs), il s'adjuge la troisième place, devancé au sprint par Jimmy Raibaud et Flavien Dassonville[14].

Carrière professionnelleModifier

Pour la saison 2019, il signe son premier contrat professionnel en faveur de l'équipe continentale française Saint Michel-Auber 93[15]. Auteur d'une longue échappée lors de la deuxième étape du Tour du Limousin-Nouvelle-Aquitaine, il s'empare du maillot de meilleur grimpeur et de celui de la combativité que détenait son coéquipier Nicolas Baldo à l'arrivée à Trélissac dans la banlieue de Périgueux. Il prend aussi la tête du classement des sprints de cette course à étapes[16]. Il remporte le classement final du meilleur grimpeur.[17]

Palmarès sur routeModifier

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'AfriqueModifier

Championnats d'Afrique du SudModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Morne van Niekerk », sur inthebunch.co.za
  2. a et b « Van Niekerk, une première saison encourageante », sur velo101.com,
  3. Frédéric Gachet, « Cogolin « Roulons pour Stéphanie avril contre la Leucémie » : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 23 aout 2019)
  4. Frédéric Gachet, « Gran Premi Corvi Ciutat de Terrassa : Classement », sur directvelo.com,
  5. « Tour de la CABA : Pigeon succède à Bonnet », sur lamontagne.fr,
  6. Nicolas Gachet, « Un coureur de DN2 stagiaire chez Dimension Data for Qhubeka », sur directvelo.com,
  7. Nicolas Gachet, « Tour de Basse-Navarre : Les réactions », sur directvelo.com,
  8. Nicolas Gachet, « Trophée de l'Essor : Les réactions », sur directvelo.com,
  9. Jean-Michel Ruscitto, « Morne Van Niekerk : « Cette fois, j'ai su attendre » », sur directvelo.com,
  10. Léo Labica, « Van Niekerk en costaud sur le GP de Montamisé », sur velo101.com,
  11. Nicolas Gachet, « Morne Van Niekerk aime « finir mort » », sur directvelo.com,
  12. Cédric Congourdeau, « Morne Van Niekerk « sur la bonne vague » », sur directvelo.com,
  13. « Van Niekerk, une première saison encourageante », sur velo101.com,
  14. Jean-Charles Dancerelle, « Trophée des Champions : Les réactions », sur directvelo.com,
  15. Nicolas Gachet, « Morne Van Niekerk passe pro en France », sur directvelo.com,
  16. Cédric Congourdeau, « Tour du Limousin - Et. 2 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 23 aout 2019)
  17. Classement final du Tour du Limousin
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  19. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externesModifier