Jérémy Lecroq

coureur cycliste français
Jérémy Lecroq
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2012-2013Argenteuil Val de Seine 95 Junior
2014-2016CC Nogent-sur-Oise
Équipes professionnelles
Principales victoires

Jérémy Lecroq, né le , est un coureur cycliste français, membre de l'équipe professionnelle B&B Hotels p/b KTM.

BiographieModifier

Débuts cyclistes et carrière chez les amateursModifier

Jérémy Lecrocq effectue ses deux années juniors au sein du club d'Argenteuil Val de Seine 95 Junior. Au cours de la saison 2016, il s’illustre sur le Tour de Côte d'Or (2e d'une étape), Paris-Arras Tour (5e d'une étape), le ZLM Tour (6e d'une étape) ainsi que sur du Grand Prix de la Ville de Lillers et de l'Étoile d'or (8e sur ces deux épreuves). Ces performances lui permettent d'être stagiaire au sein de la formation Klein Constantia à partir du [1]. Équipe avec laquelle il était déjà en contact l'hiver précédent avant de s'engager à nouveau auprès du CC Nogent-sur-Oise. Cette expérience à l'étranger lui permet notamment de participer à la Ronde van Midden-Nederland et à l'Olympia's Tour avec deux 3e places d'étapes à la clé.

Carrière professionnelleModifier

2017 : Roubaix-Lille MétropoleModifier

Pour la saison 2017, il rejoint les rangs de l'équipe continentale Roubaix-Lille Métropole. Il passe près de sa première victoire chez les professionnels dès le , terminant 2e de la première étape du Tour La Provence, derrière Justin Jules. En avril, il prend deux 3e places sur des manches de Coupe des Nations U23, sur le Tour des Flandres Espoirs puis le ZLM Tour. Entre deux, il termine 6e du GP de Denain. Retenu pour participer aux Quatre Jours de Dunkerque, il y prend une 5e place d'étape. Le , recommandé par Cyrille Guimard, il est annoncé dans l'effectif de la nouvelle équipe continentale professionnelle créée par Jérôme Pineau[2]. Ce dernier voit en lui un futur coureur de classiques.

2018- : Vital ConceptModifier

Saison 2018Modifier

Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le Tour du Haut-Var où il abandonne lors de la deuxième étape. Il enchaîne par deux autres abandons sur la Drôme Classic et le Samyn avant de lever les bras sur le Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini. Il devance à cette occasion son compatriote Yoann Paillot et le coureur belge Alfdan De Decker[3].

Au printemps, il découvre quatre classiques World Tour, le GP E3 (abandon), Gand-Wevelgem (57e), le Tour des Flandres (abandon) et Paris-Roubaix (hors-délais). Avant cette dernière, il se classe 5e du GP de l'Escaut. Il se distingue par la suite sur les Quatre Jours de Dunkerque (6e de la quatrième étape) et le Tour Poitou-Charentes avec deux tops 10 à la clé. Il connaît une fin de saison difficile avec sept abandons sur neuf jours de course.

Sur piste, au cours de l'été, il devient champion de France de poursuite par équipes (avec Adrien Garel, Marc Fournier et Corentin Ermenault) et se classe également sixième du championnat de France de course aux points[4],[5].

Saison 2019Modifier

Il commence sa deuxième saison au sein de la structure bretonne sur la Tropicale Amissa Bongo où son coéquipier Lorrenzo Manzin remporte deux étapes. En avril, il participe de nouveau au Tour des Flandres (abandon) puis à Paris-Roubaix (72e). Il est victime d'une chute après 32 kilomètres de course sur le Tour de Bretagne qui lui occasionne une luxation de l'épaule[6]. Il reprend la compétition un mois et demi plus tard à l'occasion du Tour de Belgique. Sur la deuxième partie de saison, il se distingue dans un rôle d'équipier, notamment auprès de Bryan Coquard, victorieux sur l'Arctic Race of Norway. Le , l'équipe annonce sa prolongation pour la saison 2020, comptant sur ses capacités de routier-sprinteur. Il connaît une nouvelle fin de saison difficile avec neuf abandons sur ses neuf derniers jours de course.

Saison 2020Modifier

Il commence sa saison 2020 en Malaisie sur le Tour de Langkawi où il termine 3e de la deuxième étape. De retour en Europe, il ne participe qu'à deux courses en Belgique, Kuurne-Bruxelles-Kuurne (68e) et le Grand Prix Jean-Pierre Monseré (66e) avant que la saison ne soit suspendue à cause de la pandémie de Covid-19. Il se montre à son avantage en fin de saison, attaquant à 25 kilomètres de l'arrivée du Grand Prix d'Isbergues et étant repris dans les dernières kilomètres puis sur Paris-Chauny où il prend la 4e place. Il est également aligné sur Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres (71e) et les Trois Jours de Bruges-La Panne. Le , l'équipe bretonne annonce la prolongation de son contrat pour la saison 2021[7].

Saison 2021Modifier

Lors du début de saison, il est intégré à la garde rapprochée de Bryan Coquard, l'accompagnant sur l’Étoile de Bessèges, le Tour de la Provence, le Circuit Het Nieuwsblad, Kuurne-Bruxelles-Kuurne et Paris-Nice, qu'il dispute pour la première fois. Coquard, victime d'une béquille à la cuisse à deux kilomètres de l'arrivée, sur la Classic Bruges-La Panne, il dispute le sprint final et s'y classe 13e.

Quatre jours plus tard, sur la classique Gand-Wevelgem, il est membre du groupe d'une vingtaine d'éléments qui se détache à plus de 140 kilomètres de l'arrivée. Distancé dans l'ascension du Mont Kemmel à 50 kilomètres du terme, il parvient tout de même à décrocher une 11e place. Encore présent dans le groupe principal sur le Tour des Flandres à 40 kilomètres de l'arrivée, il chute en compagnie de Bryan Coquard avant le deuxième passage du Vieux Quaremont. Devant changer de vélo, il ne parvient pas à réintégrer le peloton et abandonne. Ayant observé une coupure à la suite de son bloc de Classiques, il reprend la compétition fin mai sur le Tour du Limbourg, où il réalise un top 10, 9e. Il accompagne ensuite Coquard sur les Boucles de la Mayenne et le Tour de Belgique, mais n'est pas retenu pour le Tour de France, l'équipe y emmenant un pôle sprint restreint[8].

En octobre, son contrat avec B&B Hotels p/b KTM est prolongé jusqu'en fin d'année 2023[9].

Saison 2022Modifier

Jérémy Lecrocq est sélectionné avec son équipe B&B Hotels-KTM pour courir le Tour de France 2022. Il y réalise quelques places d'honneur sur les arrivées au sprint, notamment 7e de la 2e étape et 6e sur les Champs-Élysées. Il est sélectionné pour la course en ligne des championnats d'Europe et a pour l'occasion Arnaud Démare en chef de file[10].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année2015201620172018201920202021
Classement mondial2336e316e593e3316e553e303e
UCI Europe Tour787e1560e143e351e2013e450e256e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats de FranceModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Jérémy Lecroq stagiaire chez Klein Constantia », sur directvelo.com,
  2. Alexandre Mignot, « Vital Concept, l’équipe de Jérôme Pineau, annonce 15 coureurs », sur cyclingpro, (consulté le )
  3. Jean-Charles Dancerelle, « Grand Prix de Lillers : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. Dominique Turgis, « Quatre colocs Champions de France », sur directvelo.com, (consulté le )
  5. Frédéric Gachet, « Piste - Championnat de France - Elite et Avenir - J6 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le )
  6. « Luxation de l’épaule pour Jérémy Lecroq », sur vital-concept-bb-hotels.bzh,
  7. « [Mercato] Les Men in Glaz se renforcent pour 2021 », sur B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P/B KTM - Equipe Continentale Professionnelle UCI (consulté le )
  8. « B&B Hotels avec ses cadres pour le Tour de France », sur L'Équipe (consulté le )
  9. François Bonnefoy, « Route - B&B Hotels prolonge Debusschere, Lecroq, Barthe et Morice », sur cyclismactu.net,
  10. M. V., « Arnaud Démare avec l'équipe de France aux Championnats d'Europe », sur lequipe.fr, L'Équipe, .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :