Tour de France 1998

édition 1998 du Tour de France, course cycliste française

Le Tour de France 1998 est la 85e édition du Tour de France cycliste. Il commence à Dublin, en Irlande, le 11 juillet et se termine à Paris le , après 21 étapes pour 3 875 km. Cette date inhabituelle est due à la concurrence de la Coupe du monde de football 1998 organisée en France. Il est remporté par l'Italien Marco Pantani, devant l'Allemand Jan Ullrich et l'Américain Bobby Julich. Ce Tour de France est marqué par plusieurs affaires de dopage, dont l'affaire Festina, qui entraînent l'exclusion ou le départ de plusieurs équipes.

Tour de France 1998
Généralités
Course
Étapes
21
Date
Distance
3 875 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
189Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
39,983 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Route of the 1998 Tour de France.png

ParcoursModifier

  • Le départ du Tour a lieu à Dublin (Irlande) ; l'arrivée finale se juge aux Champs-Élysées.
  • Premier départ du Tour en Irlande : le prologue et les deux premières étapes s'y disputent.

Déroulement de la courseModifier

  • La victoire se dispute entre l'Allemand Jan Ullrich et l'Italien Marco Pantani. Ce dernier prend un ascendant décisif sur son adversaire en s'imposant avec la manière lors de la 15ème étape Grenoble-Les Deux-Alpes. Ullrich remporte bien trois étapes sur ce Tour, mais c'est insuffisant pour revenir sur Pantani, premier Italien à s'imposer sur le Tour depuis Felice Gimondi en 1965.
  • Moyenne du vainqueur : 39,983 km/h.
  • À la fois pour des raisons d'attention médiatique et de maintien de la sécurité, cette édition est retardée par la coupe du monde de football 1998 organisée en France. Le Tour quitte l'Irlande et rejoint la France le soir du , un jour après la finale remportée par l'équipe de France de football.

DopageModifier

L'affaire Festina commence peu avant cette édition du Tour et entraîne lors de la 7e étape l'exclusion de la totalité des coureurs de l’équipe Festina, dont l'un des favoris Richard Virenque, pour suspicion de dopage. L'enquête de police continue pendant l'épreuve. Après leurs managers interrogés lors de la journée de repos[1], les coureurs de l’équipe TVM subissent une garde à vue de nuit entre la 16e et la 17e étape. À la suite de cette intervention, une grève des coureurs, qui s'arrêtent au pied du mont Semnoz, entraîne l'annulation de l'étape entre Albertville et Aix-les-Bains, où la ligne d'arrivée est franchie au pas derrière 4 coureurs de TVM, avec le soutien du public[2]. Les équipes espagnoles, dont les Once-Deutsche Bank avec Laurent Jalabert et les Banesto avec Abraham Olano, se retirent alors de la compétition. La direction de la course, sous la coordination de Jean-Marie Leblanc, parvient à sauver cette édition en maintenant les dernières étapes et l'arrivée à Paris.

Le , la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte anti-dopage publie son rapport, comprenant une liste de coureurs contrôlés rétrospectivement positifs à l'EPO. On y retrouve, entre autres, Marco Pantani (vainqueur), Jan Ullrich (deuxième du classement général et vainqueur de trois étapes), Erik Zabel (vainqueur du classement par points), Andrea Tafi, Bo Hamburger, Laurent Jalabert, Marcos Serrano, Jens Heppner, Jeroen Blijlevens, Nicola Minali, Mario Cipollini, Fabio Sacchi, Eddy Mazzoleni, Jacky Durand, Abraham Olano, Laurent Desbiens, Manuel Beltrán et Kevin Livingston. D'autres coureurs ont un contrôle positif « litigieux » : Bobby Julich (troisième du classement général), Ermanno Brignoli, Alain Turicchia, Pascal Chanteur, Frédéric Moncassin, Roland Meier, Giuseppe Calcaterra, Stefano Zanini, Stéphane Barthe, Stuart O'Grady (porteur du maillot jaune) ou encore Axel Merckx[3]. Parmi ces coureurs, Jacky Durand et Stuart O'Grady reconnaissent dès le lendemain de la publication du rapport s'être dopés lors de ce Tour de France[4],[5].

Plusieurs coureurs ont entretemps admis s'être dopés à cette époque. C'est notamment le cas de Luc Leblanc, de l’équipe Polti et non-partant à la 18e étape, qui a avoué en 2000 lors du procès de l’affaire Festina s’être dopé sur plusieurs courses à partir de 1994 (notamment le Tour 1994 et la Vuelta de la même année)[6]. Bobby Julich, troisième de ce Tour, a aussi avoué en avoir employé de l'EPO entre et [7]. Philippe Gaumont, coéquipier de Julich chez Cofidis, a affirmé en 2005 que tous les coureurs de l'équipe participant au Tour de France avaient été préparés de la même manière par le docteur Vezzani, médecin de l'équipe, qui leur « envoyait en colis express de l'EPO et des hormones de croissance, emballés dans des packs de glace »[8]. Michael Boogerd a également avoué début 2013 s'être dopé de 1997 à 2007[9]. Les coureurs de Festina ont, quant à eux, avoué devant les enquêteurs peu après leur départ du Tour 1998, à l'exception des Français Pascal Hervé et Richard Virenque et de l’Australien Neil Stephens qui nient un dopage de leur plein gré[10], Hervé et Virenque avouent à leur tour deux ans plus tard durant le procès[11],[12].

ÉtapesModifier

Étape[13],[14],[15],[16] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue 11 juillet   Dublin (IRL)  Dublin (IRL)
 
5,6   Chris Boardman   Chris Boardman
1re étape 12 juillet   Dublin (IRL)  Dublin (IRL)
 
186,5   Tom Steels   Chris Boardman
2e étape 13 juillet   Enniscorthy (IRL)  Cork (IRL)
 
205,5   Ján Svorada   Erik Zabel
3e étape 14 juillet RoscoffLorient
 
169   Jens Heppner   Bo Hamburger
4e étape 15 juillet PlouayCholet
 
252   Jeroen Blijlevens   Stuart O'Grady
5e étape 16 juillet CholetChâteauroux
 
228,5   Mario Cipollini   Stuart O'Grady
6e étape 17 juillet La ChâtreBrive
 
204,5   Mario Cipollini   Stuart O'Grady
7e étape 18 juillet Meyrignac-l'ÉgliseCorrèze
 
58   Jan Ullrich   Jan Ullrich
8e étape 19 juillet BriveMontauban
 
190,5   Jacky Durand   Laurent Desbiens
9e étape 20 juillet MontaubanPau
 
210   Léon van Bon   Laurent Desbiens
10e étape 21 juillet PauLuchon
 
196,5   Rodolfo Massi   Jan Ullrich
11e étape 22 juillet LuchonPlateau de Beille
 
170   Marco Pantani   Jan Ullrich
23 juillet Département de l'Ariège
 
Journée de repos
12e étape 24 juillet Tarascon-sur-AriègeLe Cap d'Agde
 
222   Tom Steels   Jan Ullrich
13e étape 25 juillet Frontignan - La PeyradeCarpentras
 
196   Daniele Nardello   Jan Ullrich
14e étape 26 juillet ValréasGrenoble
 
186,5   Stuart O'Grady   Jan Ullrich
15e étape 27 juillet GrenobleLes Deux Alpes
 
189   Marco Pantani   Marco Pantani
16e étape 28 juillet VizilleAlbertville
 
204   Jan Ullrich   Marco Pantani
17e étape 29 juillet AlbertvilleAix-les-Bains
 
149 [N 1]   Marco Pantani
18e étape 30 juillet Aix-les-Bains  Neuchâtel (SUI)
 
218,5   Tom Steels   Marco Pantani
19e étape 31 juillet   La Chaux-de-Fonds (SUI)Autun
 
242   Magnus Bäckstedt   Marco Pantani
20e étape 1er août Montceau-les-MinesLe Creusot
 
52   Jan Ullrich   Marco Pantani
21e étape 2 août MelunParis - Champs-Élysées
 
147,5   Tom Steels   Marco Pantani
  1. L'étape a été neutralisée par les coureurs en raison des derniers développements de l'affaire Festina.

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Classement général[17]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Marco Pantani     Italie Mercatone Uno-Bianchi en 92 h 49 min 46 s
2e Jan Ullrich   Allemagne Deutsche Telekom + min 21 s
3e Bobby Julich   États-Unis Cofidis-Le Crédit par Téléphone + min 8 s
4e Christophe Rinero     France Cofidis-Le Crédit par Téléphone + min 16 s
5e Michael Boogerd   Pays-Bas Rabobank + 11 min 26 s
6e Jean-Cyril Robin   France US Postal Service + 14 min 57 s
7e Roland Meier   Suisse Cofidis-Le Crédit par Téléphone + 15 min 13 s
8e Daniele Nardello   Italie Mapei-Bricobi + 16 min 7 s
9e Giuseppe Di Grande   Italie Mapei-Bricobi + 17 min 35 s
10e Axel Merckx   Belgique Polti + 17 min 39 s
11e Bjarne Riis   Danemark Deutsche Telekom + 19 min 10 s
12e Dariusz Baranowski   Pologne US Postal Service + 19 min 58 s
13e Stéphane Heulot   France La Française des Jeux + 20 min 57 s
14e Leonardo Piepoli   Italie Saeco-Cannondale + 22 min 45 s
15e Bo Hamburger   Danemark Casino + 26 min 39 s
16e Kurt Van De Wouwer   Belgique Lotto-Mobistar + 27 min 20 s
17e Kevin Livingston   États-Unis Cofidis-Le Crédit par Téléphone + 34 min 3 s
18e Jörg Jaksche   Allemagne Polti + 35 min 41 s
19e Peter Farazijn   Belgique Lotto-Mobistar + 36 min 10 s
20e Andrei Teteriouk   Kazakhstan Lotto-Mobistar + 37 min 3 s
21e Udo Bölts   Allemagne Deutsche Telekom + 37 min 25 s
22e Laurent Madouas   France Lotto-Mobistar + 39 min 54 s
23e Geert Verheyen   Belgique Lotto-Mobistar + 41 min 23 s
24e Cédric Vasseur   France Gan + 42 min 14 s
25e Evgueni Berzin   Russie La Française des Jeux + 42 min 51 s

Classements annexes finalsModifier

Classement par pointsModifier

Grand Prix de la montagneModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune[18],[21]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Jan Ullrich   Allemagne Deutsche Telekom en 92 h 53 min 7 s
2e Christophe Rinero     France Cofidis-Le Crédit par Téléphone + min 55 s
3e Giuseppe Di Grande   Italie Mapei-Bricobi + 14 min 14 s
4e Kevin Livingston   États-Unis Cofidis-Le Crédit par Téléphone + 30 min 42 s
5e Jörg Jaksche   Allemagne Polti + 32 min 20 s
6e Geert Verheyen   Belgique Lotto-Mobistar + 38 min 2 s
7e Benoît Salmon   France Lotto-Mobistar + 47 min 57 s
8e Koos Moerenhout   Pays-Bas Rabobank + h 26 min 16 s
9e Fabio Sacchi   Italie Polti + h 28 min 32 s
10e Nicolas Jalabert   France Cofidis-Le Crédit par Téléphone + h 35 min 24 s

Classement de la combativitéModifier

Classement par équipesModifier

Classement par équipes[18],[23]
  Équipe Pays Temps
1re Cofidis-Le Crédit par Téléphone   France en 278 h 29 min 58 s
2e Casino   France + 29 min 9 s
3e US Postal Service   États-Unis + 41 min 40 s
4e Deutsche Telekom   Allemagne + 46 min 1 s
5e Lotto-Mobistar   Belgique + h 4 min 14 s
6e Polti   Italie + h 6 min 32 s
7e Rabobank   Pays-Bas + h 46 min 20 s
8e Mapei-Bricobi   Belgique + h 59 min 53 s
9e BigMat-Auber 93   France + h 3 min 32 s
10e Mercatone Uno-Bianchi   Italie + h 23 min 4 s

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements par étape[24],[25]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement par points
 
Classement de la montagne
 
Classement du meilleur jeune Classement par équipes Prix de la combativité
Étape   Leader
P Chris Boardman Chris Boardman Chris Boardman non décerné Jan Ullrich Festina-Lotus non décerné
1 Tom Steels Tom Steels Stefano Zanini Jacky Durand Jacky Durand
2 Ján Svorada Erik Zabel Christophe Agnolutto
3 Jens Heppner Bo Hamburger Ján Svorada Pascal Hervé George Hincapie Casino Bo Hamburger
4 Jeroen Blijlevens Stuart O'Grady Stuart O'Grady Jacky Durand
5 Mario Cipollini Erik Zabel Aart Vierhouten
6 Mario Cipollini Max Sciandri
7 Jan Ullrich Jan Ullrich Stefano Zanini Jan Ullrich Deutsche Telekom non décerné
8 Jacky Durand Laurent Desbiens Cofidis-Le Crédit par Téléphone Andrea Tafi
9 Léon van Bon Jens Voigt Jens Voigt
10 Rodolfo Massi Jan Ullrich Rodolfo Massi Cédric Vasseur
11 Marco Pantani Roland Meier
12 Tom Steels Laurent Jalabert
13 Daniele Nardello Andrea Tafi
14 Stuart O'Grady Giuseppe Calcaterra
15 Marco Pantani Marco Pantani Christophe Rinero
16 Jan Ullrich Stéphane Heulot
17 [N 1] non décerné
18 Tom Steels Christophe Rinero Christophe Mengin
19 Magnus Bäckstedt Jacky Durand
20 Jan Ullrich non décerné
21 Tom Steels Pascal Chanteur
Classements finals Marco Pantani Erik Zabel Christophe Rinero Jan Ullrich Cofidis-Le Crédit par Téléphone Jacky Durand
  1. Étape neutralisée par les coureurs.

Liste des coureursModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour de France Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique la meilleure équipe     Indique le super combatif
    Indique un maillot de champion national ou mondial,
suivi de sa spécialité
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
EX Coureur exclu pour non-respect du règlement,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1973)
  Liste des participants
Deutsche Telekom
___
NumCoureurPos
1  Jan Ullrich (GER) 2e
2  Rolf Aldag (GER) 43e
3  Udo Bölts (GER) 21e
4  Francesco Frattini (ITA) 93e
5  Christian Henn (GER) 80e
6  Jens Heppner (GER) 56e
7  Bjarne Riis (DEN) 11e
8  Georg Totschnig (AUT) 27e
9  Erik Zabel (GER)  (route)  62e
Festina-Lotus
___
NumCoureurPos
11  Richard Virenque (FRA) NP-7
12  Laurent Brochard (FRA)  (route) NP-7
13  Laurent Dufaux (SUI) NP-7
14  Pascal Hervé (FRA) NP-7
15  Armin Meier (SUI) NP-7
16  Christophe Moreau (FRA) NP-7
17  Didier Rous (FRA) NP-7
18  Neil Stephens (AUS) NP-7
19  Alex Zülle (SUI) NP-7
Mercatone Uno-Bianchi
___
NumCoureurPos
21  Marco Pantani (ITA)  1er
22  Sergio Barbero (ITA) AB-15
23  Simone Borgheresi (ITA) 52e
24  Roberto Conti (ITA) 60e
25  Fabiano Fontanelli (ITA) 72e
26  Riccardo Forconi (ITA) 46e
27  Dmitrij Konisev (RUS) AB-10
28  Massimo Podenzana (ITA) 37e
29  Mario Traversoni (ITA) 95e
Mapei-Bricobi
MAP
NumCoureurPos
31  Franco Ballerini (ITA) AB-16
32  Giuseppe Di Grande (ITA) 9e
33  Bart Leysen (BEL) 92e
34  Daniele Nardello (ITA) 8e
35  Wilfried Peeters (BEL) 68e
36  Tom Steels (BEL)  (route) 85e
37  Ján Svorada (CZE)  (route) AB-16
38  Andrea Tafi (ITA)  (route) 42e
39  Stefano Zanini (ITA) 73e
ONCE
ONC
NumCoureurPos
41  Laurent Jalabert (FRA)  (route) NP-18
42  Johan Bruyneel (BEL) AB-8
43  Rafael Díaz Justo (ESP) NP-18
44  Herminio Díaz Zabala (ESP) NP-18
45  Marcelino García (ESP) NP-18
46  Francisco Javier Mauleón (ESP) NP
47  Melchor Mauri (ESP) NP-8
48  Luis Pérez Rodríguez (ESP) NP-18
49  José Roberto Sierra (ESP) NP-18
Rabobank
RAB
NumCoureurPos
51  Michael Boogerd (NED)  (route) 5e
52  Erik Dekker (NED) AB-2
53  Maarten den Bakker (NED) 33e
54  Patrick Jonker (AUS) 34e
55  Léon van Bon (NED) 63e
56  Koos Moerenhout (NED) 44e
57  Robbie McEwen (AUS) 89e
58  Aart Vierhouten (NED) 88e
59  Beat Zberg (SUI) 40e
Casino
___
NumCoureurPos
61  Bo Hamburger (DEN) 15e
62  Christophe Agnolutto (FRA) 31e
63  Stéphane Barthe (FRA) AB-18
64  Pascal Chanteur (FRA) 35e
65  Jacky Durand (FRA) 65e
66  Alberto Elli (ITA) 29e
67  Jaan Kirsipuu (EST)  (route) AB-10
68  Rodolfo Massi (ITA) NP-18
69  Benoît Salmon (FRA) 28e
Banesto
BAN
NumCoureurPos
71  Abraham Olano (ESP) AB-11
72  Marino Alonso (ESP) NP-18
73  José Luis Arrieta (ESP) AB-15
74  Manuel Beltrán (ESP) NP-18
75  José Vicente García Acosta (ESP) NP-18
76  José María Jiménez (ESP) AB-16
77  Miguel Ángel Peña (ESP) NP-18
78  Orlando Rodrigues (POR) NP-18
79  César Solaun (ESP) NP-18
Gan
C.A
NumCoureurPos
81  Chris Boardman (GBR) AB-3
82  Magnus Bäckstedt (SWE) 70e
83  Frédéric Moncassin (FRA) AB-10
84  Stuart O'Grady (AUS) 54e
85  Eros Poli (ITA) 86e
86  Eddy Seigneur (FRA) HD-15
87  François Simon (FRA) 57e
88  Cédric Vasseur (FRA) 24e
89  Jens Voigt (GER) 83e
Lotto-Mobistar
___
NumCoureurPos
91  Laurent Madouas (FRA) 22e
92  Peter Farazijn (BEL) 19e
93  Joona Laukka (FIN) NP-13
94  Andreï Tchmil (BEL) NP-16
95  Andrei Teteriouk (KAZ) 20e
96  Kurt Van de Wouwer (BEL) 16e
97  Paul Van Hyfte (BEL) 64e
98  Rik Verbrugghe (BEL) 69e
99  Geert Verheyen (BEL) 23e
TVM-Farm Frites
___
NumCoureurPos
101  Laurent Roux (FRA) NP-10
102  Jeroen Blijlevens (NED) AB-18
103  Steven de Jongh (NED) NP-19
104  Sergueï Ivanov (RUS)  (route) NP-19
105  Servais Knaven (NED) NP-19
106  Lars Michaelsen (DEN) HD-11
107  Sergueï Outschakov (UKR) NP-19
108  Peter Van Petegem (BEL) AB-15
109  Bart Voskamp (NED) NP-19
Saeco-Cannondale
SAE
NumCoureurPos
111  Mario Cipollini (ITA) AB-9
112  Giuseppe Calcaterra (ITA) AB-16
113  Massimo Donati (ITA) 50e
114  Gian Matteo Fagnini (ITA) AB-10
115  Paolo Fornaciari (ITA) 90e
116  Eddy Mazzoleni (ITA) 71e
117  Massimiliano Mori (ITA) 91e
118  Leonardo Piepoli (ITA) 14e
119  Mario Scirea (ITA) AB-10
La Française des jeux
FDJ
NumCoureurPos
121  Evgueni Berzin (RUS) 25e
122  Franck Bouyer (FRA) 94e
123  Frédéric Guesdon (FRA) 67e
124  Stéphane Heulot (FRA) 13e
125  Xavier Jan (FRA) 77e
126  Emmanuel Magnien (FRA) AB-10
127  Christophe Mengin (FRA) 66e
128  Damien Nazon (FRA) 96e
129  Maximilian Sciandri (GBR) NP-18
Cofidis-Le Crédit par Téléphone
COF
NumCoureurPos
131  Francesco Casagrande (ITA) AB-10
132  Laurent Desbiens (FRA) 61e
133  Philippe Gaumont (FRA) AB-10
134  Nicolas Jalabert (FRA) 49e
135  Bobby Julich (USA) 3e
136  Massimiliano Lelli (ITA) 36e
137  Kevin Livingston (USA) 17e
138  Roland Meier (SUI) 7e
139  Christophe Rinero (FRA)  4e
Polti
PLT
NumCoureurPos
141  Luc Leblanc (FRA) NP-18
142  Rossano Brasi (ITA) 82e
143  Mirco Crepaldi (ITA) 75e
144  Fabrizio Guidi (ITA) AB-6
145  Leonardo Guidi (ITA) AB-15
146  Jörg Jaksche (GER) 18e
147  Silvio Martinello (ITA) NP-6
148  Axel Merckx (BEL) 10e
149  Fabio Sacchi (ITA) 47e
Asics-CGA
___
NumCoureurPos
151  Carlo Marino Bianchi (ITA) AB-10
152  Alessio Bongioni (ITA) AB-9
153  Diego Ferrari (ITA) 76e
154  Oscar Pozzi (ITA) 32e
155  Fabio Roscioli (ITA) 79e
156  Samuele Schiavina (ITA) AB-4
157  Alexandr Shefer (KAZ) AB-10
158  Filippo Simeoni (ITA) 55e
159  Alain Turicchia (ITA) 74e
Vitalicio Seguros
VIT
NumCoureurPos
161  Santiago Blanco (ESP) NP-18
162  Francisco Benítez (ESP) NP-18
163  Hernán Buenahora (COL) AB-10
164  Ángel Casero (ESP)  (route) NP-18
165  Andrea Ferrigato (ITA) NP-18
166  David García Marquina (ESP) AB-10
167  Francisco Tomás García (ESP) AB-5
168  Prudencio Indurain (ESP) NP-18
169  Oliverio Rincón (COL) HD-8
Kelme-Costa Blanca
KEL
NumCoureurPos
171  Fernando Escartín (ESP) NP-18
172  Francisco Cabello (ESP) NP-18
173  Carlos Alberto Contreras (COL) AB-10
174  Juan José de los Ángeles (ESP) AB-15
175  José Javier Gómez (ESP) NP-18
176  Santos González (ESP) NP-18
177  José Luis Rodríguez García (ESP) AB-16
178  Marcos Serrano (ESP) NP-18
179  José Ángel Vidal (ESP) NP-18
US Postal Service
USP
NumCoureurPos
181  Jean-Cyril Robin (FRA) 6e
182  Frankie Andreu (USA) 58e
183  Dariusz Baranowski (POL) 12e
184  Pascal Deramé (FRA) 84e
185  Viatcheslav Ekimov (RUS) 38e
186  Tyler Hamilton (USA) 51e
187  George Hincapie (USA) (route) 53e
188  Marty Jemison (USA) 48e
189  Peter Meinert-Nielsen (DEN) 45e
Riso Scotti-MG Maglificio
___
NumCoureurPos
191  Fabio Baldato (ITA) AB-15
192  Vladislav Bobrik (RUS) AB-11
193  Ermanno Brignoli (ITA) NP-18
194  Roberto Caruso (ITA) AB-10
195  Stefano Casagranda (ITA) AB-10
196  Federico de Beni (ITA) AB-4
197  Nicola Minali (ITA) NP-18
198  Roberto Pistore (ITA) HD-8
199  Alessandro Spezialetti (ITA) NP-18
BigMat-Auber 93
BIG
NumCoureurPos
201  Pascal Lino (FRA) 78e
202  Ludovic Auger (FRA) NP-2
203  Philippe Bordenave (FRA) 30e
204  Thierry Bourguignon (FRA) 26e
205  Viatcheslav Djavanian (RUS) 81e
206  Thierry Gouvenou (FRA) 59e
207  Lylian Lebreton (FRA) 41e
208  Denis Leproux (FRA) 39e
209  Alexei Sivakov (RUS) 87e

Notes et référencesModifier

  1. Journée mouvementée à Lyon, à Lille, dans l'Ariège... Dopage: la justice poursuit son Tour de France. Après l'exclusion des Festina, le Tour de France n'en a pas fini avec le dopage. Les soupçons se portent désormais sur l'équipe TVM, dont plusieurs membres ont été entendus hier. Libération, Philippe Rochette, 24 juillet 1998
  2. Arrivée groupée du peloton, solidaire avec les TVM France Télévision, archivé par INA.fr, 29 juil. 1998 1min 46s
  3. « Dopage : la liste noire du Tour de France 1998 », sur lemonde.fr,
  4. « Dopage : "Personne n'est dupe", estime Jacky Durand », sur lemonde.fr, (consulté le 25 juillet 2013)
  5. « Dopage: Stuart O'Grady avoue avoir pris de l'EPO », sur 20minutes.fr,
  6. Reuters - Yahoo, « Cyclisme : Luc Leblanc dénonce la "dictature" de l'UCI », sur cyclisme-dopage.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  7. (en) « Exclusive: Bobby Julich doping confession », sur cyclingnews.com, (consulté le 25 octobre 2012)
  8. Philippe Gaumont, Prisonnier du dopage, Paris, Bernard Grasset, , 300 p. (ISBN 978-2-2466-8431-2), p. 66-67
  9. « Michael Boogerd avoue s'être dopé dix ans durant », sur liberation.fr,
  10. « L’EPOlar, feuilleton de l’été 1998 », sur liberation.fr, (consulté le 29 juillet 2015)
  11. Reuters - Yahoo, « Festina - Pascal Hervé: "Oui je me suis dopé" », sur cyclisme-dopage.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  12. Reuters - Yahoo, « Festina - Richard Virenque se livre et compromet son avenir », sur cyclisme-dopage.com, (consulté le 25 juillet 2013)
  13. « 85ème Tour de France 1998 », Mémoire du cyclisme (consulté le 29 octobre 2020)
  14. « Le Tour de France report » [archive du ], Union Cycliste Internationale (consulté le 16 mai 2019)
  15. Bacon 2014, p. 210.
  16. « The history of the Tour de France – Year 1998 – The stage winners », sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  17. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall standings » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 23 mars 2019)
  18. a b c d et e « Les classements annexes du 85e Tour de France », Le Soir,‎ , p. 21-22 (lire en ligne, consulté le 12 juillet 2013)
  19. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall sprinters » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 23 mars 2019)
  20. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall climbers » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 23 mars 2019)
  21. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall youth » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 10 septembre 2016)
  22. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall combativity » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 10 septembre 2016)
  23. « Stage 21: Melun – Paris-Champs-Élysées (147,5 km): Overall team » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 23 mars 2019)
  24. « Tour de France 1998 – Leaders overview » [archive du ], sur ProCyclingStats (consulté le 16 février 2019)
  25. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 1998 » [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le 2 mars 2019)

BibliographieModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier