Ouvrir le menu principal

Maxime Méderel

coureur cycliste français
Maxime Méderel
Mederel 4JDD 2010.JPG
Maxime Méderel lors des Quatre Jours de Dunkerque 2010
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2002Panorimmo.com 23-La Creuse en Limousin
2003Panorimmo.com 23
2004UC Châteauroux-Fenioux
2016-2017UV Limousine
Équipes professionnelles

Maxime Méderel est un coureur cycliste français, né le à Limoges, professionnel de 2005 à 2015.

Sommaire

BiographieModifier

Après un passage à 23 La Creuse puis à l'UC Châteauroux-Fenioux, Maxime Méderel devient coureur professionnel dans l'équipe Auber 93.

En 2012, il rejoint les rangs de l'équipe continentale professionnelle Saur-Sojasun devenue, en 2013, Sojasun.

En 2013, lors de sa neuvième année professionnelle, il dit « [vivre] enfin son rêve » en participant au Tour de France[1]. Il le termine à la cinquante-deuxième place.

Sur le Tour d'Italie 2014, Méderel, comme de nombreux autres coureurs, chute dans les derniers kilomètres de la sixième étape. Il est blessé à une hanche mais décide de poursuivre la course[2]. Il abandonne le lendemain dans les premiers kilomètres de l'étape[3].

Il n'est pas conservé par les dirigeants de l'équipe continentale professionnelle Europcar à la fin de l'année 2015[4] mais, à 35 ans, ne souhaite pas raccrocher le vélo et envisage de continuer avec les professionnels ou en amateurs avec l'UV Limousine[5] avant d'opter pour ce dernier.

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
UCI Europe Tour 276e[6] 260e[7] 139e[8] 162e[9] 173e[10] 153e[11] 831e[12] 385e[13]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Mustafa Sayar, initialement vainqueur, a été déclassé en janvier 2014 par la fédération turque de cyclisme. Maxime Méderel, initialement quatrième, est déclaré troisième.

RéférencesModifier

  1. (es) « Maxime Méderel, un bizuth de 32 ans », sur www.leparisien.fr, (consulté le 7 août 2013)
  2. « Giro: Rodriguez et Lancaster non partants après la maxi-chute », sur lepoint.fr, Le Point,
  3. « Abandon de Méderel », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  4. Yohann Tritz, « Route - 21 coureurs officialisés chez Direct Energie en 2016 », sur cyclismactu.net, (consulté le 23 octobre 2015)
  5. « Maxime Médérel chez les pros ou à l'UV Limousine », sur http://www.directvelo.com, https://plus.google.com/105105411258725681224 (consulté le 12 novembre 2015)
  6. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  7. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :