Ouvrir le menu principal

Rochester (New York)

ville américaine de l'État de New York
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rochester.
Rochester
Flag of Rochester, New York.png
RochesterCollageDec2015.jpg
Nom officiel
(en) RochesterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(en) RochesterVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
96,23 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
154 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Monroe County New York incorporated and unincorporated areas Rochester highlighted.svg
Démographie
Population
210 565 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
2 188,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
City, grande ville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
14600–14699Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
36-63000Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
TGN
Indicatif téléphonique
585Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Rochester est une ville du comté de Monroe dans l’État de New York, aux États-Unis. La rivière Genesee relie la ville au lac Ontario. La ville est délimitée à l'ouest par le canal Érié.

Sa population est estimée en 2010 à 210 565 habitants, et son agglomération à 1 039 028 habitants, ce qui en fait la troisième ville la plus peuplée de l’État.

ClimatModifier

Données climatiques à Rochester (New York).
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −8 −8 −4 2 8 13 16 15 11 5 1 −5
Température maximale moyenne (°C) 1 −1 6 13 20 25 27 26 22 16 8 2
Source : Climatologie mensuelle à la station de Rochester[1].


ÉconomieModifier

Plusieurs grandes entreprises ont leur siège dans la ville, mais c'est l'industrie de l'imagerie et de l'optique qui fait de la ville un centre industriel. Rochester a longtemps été connue pour abriter le siège social de Kodak, le géant de la photographie qui s'est effondré dans les années 2000. La tour Kodak s'élève depuis 1914 dans le panorama de la ville.

Les cinq plus gros employeurs de la ville sont :

TransportsModifier

Le métro de Rochester, aujourd'hui abandonné, a desservi la ville de 1927 à 1956. La ville met à disposition des usagers des autobus comme mode de transport en commun.

Port, aéroport et voies ferréesModifier

Le port de la ville, sur le lac Ontario, est relié à l'océan Atlantique par le fleuve Saint-Laurent. Un ferry a relié pendant une année la ville à Toronto.

Les transports aériens sont assurés par l'aéroport international du Grand Rochester, qui est desservi par une dizaine de compagnies nord-américaines.

La compagnie ferroviaire Amtrak possède aussi un point d'ancrage dans la ville. En 2006, 78 750 passagers ont transité par cette gare. La ville est ainsi reliée à New York, Boston, Niagara Falls, Chicago et Toronto

Routes et autoroutesModifier

DémographieModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.
18201 502
18309 207 +512,98 %
184020 191 +119,3 %
185036 403 +80,29 %
186048 204 +32,42 %
187062 386 +29,42 %
188089 366 +43,25 %
1890133 856 +49,78 %
1900162 608 +21,48 %
1910218 149 +34,16 %
1920295 750 +35,57 %
1930328 132 +10,95 %
1940324 975 -0,96 %
1950332 488 +2,31 %
1960318 611 -4,17 %
1970296 233 -7,02 %
1980241 741 -18,39 %
1990231 636 -4,18 %
2000219 773 -5,12 %
2010210 565 -4,19 %
Bureau du recensement des États-Unis[2]
Composition de la population en % (2010)[3]
Groupe Rochester   New York   États-Unis
Blancs 43,7 65,8 72,4
Afro-Américains 41,7 15,9 12,6
Autres 6,6 7,5 6,4
Métis 4,4 3,0 2,9
Asiatiques 3,1 7,3 4,8
Amérindiens 0,5 0,6 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 16,4 17,6 16,7

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 80,21 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler anglais à la maison, alors que 13,01 % déclare parler l'espagnol, 0,73 % une langue africaine, 0,67 % une langue chinoise, 0,56 % le français et 4,82 % une autre langue[4].

ReligionModifier

Le diocèse catholique de Rochester a été érigé en 1868. Son siège est à la cathédrale du Sacré-Cœur. La paroisse la plus ancienne est celle de Saint-Patrick (1823) fermée en 1979, suivie de la paroisse Sainte-Marie (1834). Le diocèse regroupait 365 000 catholiques en 2014, répartis dans 97 paroisses[5].

Dane les années 1920 et 1930, Rochester avait une population pour moitié protestante et pour moitié catholique, avec une présence juive originaire d'Europe orientale[6]. En 1938, il y avait 214 groupes religieux, les deux tiers ayant été fondés après 1880[6], comme l'église Saint-Michel, consacrée en 1890. Durant le pic de l'immigration entre 1900 et 1920, ce sont des douzaines églises qui sont établies, y compris quatre églises catholiques pour la communauté italienne et trois églises catholiques avec un clergé slave. Le XXe siècle voit également vivre quinze synagogues, des paroisses baptistes, méthodistes, presbytériennes, évangéliques, etc.[6] À la fin du XXe siècle, un temple bouddhiste cambodgien, deux temples bouddhistes laotiens et un vietnamien ont été construits.

Sécurité civileModifier

Police et shérifModifier

En tant que siège du comté de Monroe, Rochester accueille les :

  • Rochester Police Department ayant pour juridiction la ville,
  • et le Monroe County Sheriff Department responsable de la police dans le reste du comté.

PompiersModifier

La ville de Rochester salarie 395 pompiers professionnels au sein du Rochester Fire Department. Hartford est divisée en 2 districts dans lesquels se répartissent 12 casernes.

JumelagesModifier

 
Le pont de Rennes, symbole du jumelage avec la ville française.

Personnalités liées à la villeModifier

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Typical High and Low Temperatures For Various New York Cities », sur US Travel Weather (consulté le 24 mars 2010).
  2. (en) « Census of Population and Housing », sur Bureau du recensement des États-Unis (consulté le 17 juillet 2013).
  3. (en) « Population estimates, July 1, 2016, (V2016) », sur www.census.gov (consulté le 16 février 2017).
  4. (en) « Language spoken at home by ability to speak English for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov (consulté le 26 avril 2017).
  5. Annuaire pontifical
  6. a b et c (en) William Form, « Italian Protestants: Religion, Ethnicity, and Assimilation », Journal for the Scientific Study of Religion, vol. 39,‎ , p. 307–320 (DOI 10.1111/0021-8294.00026, JSTOR 1387816)