Louis Louvet (cyclisme)

coureur cycliste français

Louis Louvet, né le à Chalon-sur-Saône, est un coureur cycliste professionnel français, membre de l'équipe Saint Michel-Auber 93.

Louis Louvet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2014-2015Creusot Cyclisme Junior
2016-2018SCO Dijon
2019CR4C Roanne
Équipes professionnelles

Il est notamment devenu champion de France juniors de contre-la-montre en 2015, vainqueur du Tour de Moselle en 2017, du Tour du Beaujolais et de la Boucle de l'Artois en 2019.

Il est le frère cadet[1] du danseur étoile du Ballet de l'Opéra national de Paris, Germain Louvet.

BiographieModifier

Débuts et passage à Creusot CyclismeModifier

Originaire de Bourgogne, Louis Louvet commence le cyclisme à l'âge de 8 ans, au VTT Givry. À son entrée au Lycée Emiland Gauthey, en classe sport étude, il intègre l'équipe cadets, puis juniors de Creusot Cyclisme. L'année suivante, il rentre au Pôle Espoir Cyclisme de Bourgogne à Dijon. Durant trois saisons avec Creusot Cyclisme, il découvrira la compétition au niveau national et gagnera de nombreuses courses. L'année de la révélation est la deuxième année junior, en 2015. Louis Louvet remporte cette année-là six courses de niveau National Juniors.

Au cours de cette deuxième année juniors, Louis Louvet remporte le général de la manche de Coupe de France Junior, le Tour de la Communauté de Communes du Canton d'Aurignac. Spécialiste du Contre-la-Montre, il remporte également plusieurs contre-la-montre sur des épreuves fédérales juniors (par exemple, l'épreuve chronométrée du Tour de la Communauté de Communes du Pays d'Olliergues)

L'apothéose de ces années Creusot Cyclisme reste sa victoire aux championnats de France de cyclisme juniors de contre-la-montre le . Il devance ce jour-là Alexys Brunel, dans la ville des Pieux, en Normandie[2].

Louis Louvet compte en 2015 plusieurs sélections en équipe de France, notamment les Championnats d'Europe à Tartu en Estonie et les Championnats du monde à Richmond aux États-Unis. Outre des performances décevantes en contre-la-montre (26e), il participe à la médaille d'argent de Clément Bétouigt-Suire lors de la course en ligne du Championnat du monde juniors.

2016-2018 : Progression au SCO DijonModifier

Saison 2016Modifier

A l'intersaison 2016, il décide de rejoindre le SCO Dijon, club de division nationale 1. Sous ses nouvelles couleurs, au sein de l'effectif qui dispute la Coupe de France DN1, il effectue une saison prometteuse, alors Espoir première année. Il signe 8 tops 10 au niveau national.

Cette première saison est aussi pour lui l'occasion de signer sa première victoire en espoirs, au Chrono des Nations des Herbiers[3].

Saison 2017Modifier

Étudiant en STAPS depuis à l'Université de Bourgogne à Dijon, il continue ses études tout en profitant d'horaires aménagées pour s’entraîner. Cette saison 2017 le voit signer huit tops 10 dont quatre podiums.

Le point d'orgue de sa saison est le Tour de Moselle, en fin d'année, où il décroche, grâce à une deuxième place au contre-la-montre, la victoire au classement général final[4]. Cette victoire surprise face à des grosses équipes étrangères (Lotto Soudal U23 notamment) fût une performance particulièrement remarquée. Il devance en effet au classement général des coureurs comme Emiel Planckaert, Kevin Geniets ou Bjorg Lambrecht.

Saison 2018Modifier

Devenu désormais l'un des coureurs protégés au sein de son équipe en 2018, Louvet obtient treize tops 10 au niveau national. Le , il remporte le contre-la-montre du Tour du Loiret (élite nationale). Il devance ce jour-là Stéphane Poulhiès et Stefan Bennett, terminant 4e du classement général final.

2018 est aussi la dernière saison de Louis Louvet au sein des coureurs de la Fondation FDJ. Durant les saisons 2016, 2017 et 2018, il a pu bénéficier de vélos Lapierre de contre-la-montre de l'équipe cycliste FDJ, ainsi que participer aux stages hivernaux et tests physiques de l'équipe cycliste professionnelle.

2019 : Confirmation en élites amateurs, au CR4C RoanneModifier

A l'intersaison 2018, Louis Louvet décide[5] de rejoindre l'équipe du CR4C Roanne, vainqueur en titre de la Coupe de France DN1 et équipe du champion de France en titre Geoffrey Bouchard, passé professionnel en chez AG2R La Mondiale.

Auteur d'un début de saison moyen, il enchaîne les bonnes performances à partir du mois de mai. Toujours placé jusqu'à la fin de la saison, sa régularité se traduit par 3 victoires en Élite Nationale, dix podiums, vingt-et-un tops 10 dont trois en Classe 2. Il termine d'ailleurs la saison au deuxième rang espoir du challenge DirectVélo[6] (5e du classement général).

Fin , il annonce qu'il rejoint l'équipe Saint Michel Auber 93, au niveau Continental.[7]

Passage chez les professionnelsModifier

Saison 2020Modifier

Il commence sa carrière professionnelle sur le GP La Marseillaise (81e) avant de prendre part au Tour de La Provence où il est échappé lors de la 1re étape et désigné coureur le plus combatif du jour.

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2019
UCI Europe Tour 985e[11]

Notes et référencesModifier

  1. « Germain Louvet nommé étoile, son frère champion de France de contre-la-montre. », sur www.estrepublicain.fr, Journal, (consulté le 10 février 2017)
  2. « Championnat de France Juniors du contre-la-montre 2015 : La marseillaise pour Louis Louvet » (consulté le 20 juin 2019)
  3. « Louis Louvet sacré aux Herbiers », sur www.bienpublic.com, Journal,
  4. « Louis Louvet remporte le Tour de Moselle », sur www.velo101.com, Site,
  5. « Louis Louvet rejoint le CR4C Roanne », sur www.bienpublic.com, Journal, (consulté le 25 septembre 2018)
  6. « Challenge DirectVélo 2019 », sur www.directvelo.com
  7. « Louis Louvet passe pro », sur www.directvelo.com
  8. « Louis Louvet dompte le Mont Brouilly et remporte le Tour du Beaujolais », sur www.leprogres.fr, Journal, (consulté le 17 juin 2019)
  9. « Louis Louvet remporte la Boucle de l'Artois », sur www.directvelo.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  10. « Louis Louvet 2e de la Coupe de France à Cherves », sur www.directvelo.fr,
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externesModifier