Ouvrir le menu principal
Tour de France 2001
Lance Armstrong AdH01.jpg
Lance Armstrong durant la 10e étape
Généralités
Course
Étapes
20
Date
Distance
3 454,2 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Partants
189Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
40,070 km/h
Résultats
Vainqueur
non attribué[1]
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Route of the 2001 Tour de France.png
Lors de la 9e étape

Le 88e Tour de France a eu lieu du 7 juillet au 29 juillet 2001 sur 20 étapes pour 3 453 km. Le départ du Tour a lieu à Dunkerque ; l'arrivée se juge aux Champs-Élysées à Paris. Ce Tour est sans vainqueur depuis le déclassement de l'Américain Lance Armstrong en octobre 2012. Tous ses résultats obtenus depuis le 1er août 1998 lui ont été retirés pour plusieurs infractions à la réglementation antidopage. Ce Tour est le troisième des sept qu'il aurait gagnés de 1999 à 2005.

Le podium était identique à celui de l'édition précédente : Lance Armstrong devançait au classement général l'Allemand Jan Ullrich et l'Espagnol Joseba Beloki, qui restent deuxième et troisième après son déclassement. L'Allemand Erik Zabel, vainqueur de trois étapes, remporte pour la sixième fois le maillot vert du classement par points. Le Français Laurent Jalabert, vainqueur de deux étapes, obtient le maillot à pois de meilleur grimpeur et l'Espagnol Óscar Sevilla le maillot blanc de meilleur jeune. L'équipe Kelme s'impose au classement par équipes.

Sommaire

ParcoursModifier

ParticipationModifier

Sept équipes françaises sont présentes sur ce Tour. L'équipe Jean Delatour y participe pour la première fois et les équipes Festina et Auber 93 pour la dernière fois. Festina disparait fin 2001 et Auber 93 n'est plus sélectionnée depuis.

Richard Virenque ne participe pas à cette édition du Tour, suspendu pour dopage dans l'affaire Festina.

Déroulement de la courseModifier

Lors de l'étape menant à Pontarlier une échappée prend près de 35 minutes au peloton.

Lance Armstrong démarre dès la première étape de montagne dans la montée vers L'Alpe d'Huez et laisse sur place tous ses adversaires.

Affaire de dopageModifier

Le , on apprend que le coureur espagnol Txema del Olmo a été contrôlé positif à l'EPO le 7 juillet, jour du prologue du Tour. Il est immédiatement exclu de la course[2]. Le , il est acquitté par sa fédération car elle a des doutes sur les contrôles anti-EPO du LNDD français créés seulement l'année précédente[3]. Le , le TAS, sur appel de l'UCI, a suspendu le coureur trois ans (comme le CPLD) dont deux ans ferme[4].

Le , l'UCI déchoit Lance Armstrong de sa victoire pour dopage, à la suite du rapport émis par l'Agence américaine antidopage.

Les étapesModifier

Initialement vainqueur de ce Tour de France et de quatre étapes, Lance Armstrong a été déclassé en octobre 2012 pour plusieurs infractions à la réglementation antidopage. Ses victoires n'ont pas été attribuées à d'autres coureurs[1]. Il a également porté le maillot jaune à l'issue de la treizième étape jusqu'à la fin de la course. Son nom est en italique dans le tableau ci-dessous.

Étape Date Villes étapes km Type Vainqueur d'étape Leader du classement général
Prologue 7 juillet Dunkerque - Dunkerque 8,2     Christophe Moreau   Christophe Moreau
1re étape 8 juillet Saint-Omer - Boulogne-sur-Mer 198   Erik Zabel   Christophe Moreau
2e étape 9 juillet Calais - Anvers (BEL) 200   Marc Wauters   Marc Wauters
3e étape 10 juillet Anvers (BEL) - Seraing (BEL) 199   Erik Zabel   Stuart O'Grady
4e étape 11 juillet Huy (BEL) - Verdun 210   Laurent Jalabert   Stuart O'Grady
5e étape 12 juillet Verdun - Bar-le-Duc 67     Crédit agricole   Stuart O'Grady
6e étape 13 juillet Commercy - Strasbourg 220   Jaan Kirsipuu   Stuart O'Grady
7e étape 14 juillet Strasbourg - Colmar 162   Laurent Jalabert   Jens Voigt
8e étape 15 juillet Colmar - Pontarlier 220   Erik Dekker   Stuart O'Grady
9e étape 16 juillet Pontarlier - Aix-les-Bains 185   Sergueï Ivanov   Stuart O'Grady
10e étape 17 juillet Aix-les-Bains - L'Alpe d'Huez 208     Lance Armstrong   François Simon
11e étape 18 juillet Grenoble - Chamrousse 32     Lance Armstrong   François Simon
12e étape 20 juillet Perpignan - Ax-Bonascre 166     Félix Cárdenas   François Simon
13e étape 21 juillet Foix - Saint-Lary-Soulan 194     Lance Armstrong   Lance Armstrong
14e étape 22 juillet Tarbes - Luz-Ardiden 144     Roberto Laiseka   Lance Armstrong
15e étape 24 juillet Pau - Lavaur 226   Rik Verbrugghe   Lance Armstrong
16e étape 25 juillet Castelsarrasin - Sarran 224   Jens Voigt   Lance Armstrong
17e étape 26 juillet Brive-la-Gaillarde - Montluçon 200   Serge Baguet   Lance Armstrong
18e étape 27 juillet Montluçon - Saint-Amand-Montrond 61     Lance Armstrong   Lance Armstrong
19e étape 28 juillet Orléans - Evry 160   Erik Zabel   Lance Armstrong
20e étape 29 juillet Corbeil-Essonnes - Paris 150   Ján Svorada   Lance Armstrong

ClassementsModifier

Classement généralModifier

Lance Armstrong, initialement vainqueur de ce Tour, a parcouru les 3 454,2 km en 86 h 17 min 28 s, soit une moyenne de 40,070 km/h. Il est disqualifié en 2012 et son titre n'est pas attribué à un autre coureur.

Cycliste Pays Équipe Temps
Lance Armstrong   États-Unis US Postal en 86 h 17 min 28 s
2 Jan Ullrich   Allemagne Deutsche Telekom 6 min 44 s
3 Joseba Beloki   Espagne ONCE 9 min 05 s
4 Andrei Kivilev   Kazakhstan Cofidis 9 min 53 s
5 Igor González de Galdeano   Espagne ONCE 13 min 28 s
6 François Simon   France Bonjour 17 min 22 s
7 Óscar Sevilla   Espagne Kelme 18 min 30 s
8 Santiago Botero   Colombie Kelme 20 min 55 s
9 Marcos Serrano   Espagne ONCE 21 min 45 s
10 Michael Boogerd   Pays-Bas Rabobank 22 min 38 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points[5]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Erik Zabel   Allemagne Telekom 252
2 Stuart O'Grady   Australie Crédit Agricole 244
3 Damien Nazon   France Bonjour 169
4 Alessandro Petacchi   Italie Fassa Bortolo 148
5 Sven Teutenberg   Allemagne Festina 141
DSQ Lance Armstrong   États-Unis US Postal Service 134
7 Jan Ullrich   Allemagne Telekom 127
8 Ján Svorada   République tchèque Lampre 124
9 Christophe Capelle   France Big Mat-Auber 114
10 François Simon   France Bonjour 108

Prix de la montagneModifier

Classement du Prix du meilleur grimpeur[5]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Laurent Jalabert   France CSC-Tiscali 258
2 Jan Ullrich   Allemagne Telekom 211
3 Laurent Roux   France JDT 200
DSQ Lance Armstrong   États-Unis US Postal Service 195
5 Stefano Garzelli   Italie Mapei 164
6 Roberto Laiseka   Espagne Euskaltel 147
7 Joseba Beloki   Espagne ONCE 145
8 Alexandre Vinokourov   Kazakhstan Telekom 134
9 Patrice Halgand   France Jean Delatour 123
10 Óscar Sevilla   Espagne Kelme 120

Classement par équipesModifier

Classement par équipes[5]
Rang Équipe Temps
1 Kelme 259 h 14 min 44 s
2 Once + 4 min 59 s
3 Telekom + 41 min 06 s
4 Bonjour + 41 min 49 s
5 Rabobank + 51 min 53 s
6 US Postal + 54 min 51 s
7 Cofidis + 1 h 20 min 41 s
8 iBanesto.com + 1 h 22 min 24 s
9 Festina + 1 h 45 min 33 s
10 Jean Delatour + 1 h 49 min 18 s

Classement des jeunesModifier

Classement des jeunes[5]
Rang Coureur Pays Équipe Temps
1 Óscar Sevilla   Espagne Kelme 86 h 35 min 58 s
2 Francisco Mancebo   Espagne iBanesto.com + 10 min 03 s
3 Jörg Jaksche   Allemagne ONCE + 47 min 32 s
4 Denis Menchov   Russie iBanesto.com + 1 h 13 min 20 s
5 Marco Pinotti   Italie Lampre + 1 h 15 min 59 s

Classement de la combativitéModifier

Classement de la combativité[5]
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Laurent Jalabert   France CSC-Tiscali 94
2 Laurent Roux   France Jean Delatour 55
3 Jens Voigt   Allemagne Crédit agricole 45
4 Rik Verbrugghe   Belgique Lotto 44
5 Paolo Bettini   Italie Mapei 36

Les leaders des classements à chaque étapeModifier

Liste des coureursModifier

US Postal Service Deutsche Telekom ONCE-Eroski
Festina Fassa Bortolo Rabobank
Lotto-Adecco Cofidis Mapei-Quick Step
iBanesto.com Crédit agricole Euskaltel-Euskadi
AG2R Prévoyance CSC-Tiscali Jean Delatour
Kelme-Costa Blanca Bonjour Lampre-Daikin
Française des Jeux Domo-Farm Frites BigMat-Auber 93

NP : non-partant ; A : abandon; HD : hors délai ; E : éliminé.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Sept éditions sans vainqueur », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2012)
  2. (es) Txema del Olmo, del Euskaltel, dio positivo en el análisis anti-EPO
  3. (en) Second edition news for December 20, 2001
  4. (en) News for July 20, 2002
  5. a b c d et e « Le troisième coup de jaune de Lance Armstrong », Le Soir,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :