Camille Thominet

coureur cycliste français

Camille Thominet, né le à Meaux (Seine-et-Marne), est un coureur cycliste français, professionnel au sein de l'équipe Saint Michel-Auber 93 en 2018 et 2019.

Camille Thominet
Camille Thominet en 2019.jpg
Camille Thominet lors du Tour Alsace 2019
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2009JS Ferté-Gaucher
2010-2012CC Villeneuve Saint-Germain
2013-2014CM Aubervilliers 93
2015BIC 2000
2016CC Villeneuve Saint-Germain
2017CM Aubervilliers 93
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Débuts et carrière amateurModifier

Formé à la JS de La Ferté-Gaucher, et issu de triplé, Camille Thominet a un frère prénommé Clément, qui pratique également le cyclisme en compétition. Durant sa jeunesse, il s'essaye à plusieurs sports comme la course à pied, le football ou le badminton, avant de choisir le vélo[1].

Jusqu'alors peu connu au niveau national, il crée la surprise en 2011 dans les sous-bois en prenant la deuxième place du championnat de France de cyclo-cross espoirs. Sur route, il remporte le Grand Prix d'Amnéville et une étape des Deux jours cyclistes du Perche[2]. Lors de l'année 2012, il s'impose sur le Grand Prix de Tourteron, termine deuxième d'une étape et dixième du classement général au Tour de Dordogne, ou encore huitième des Boucles de la Marne.

En 2013, Camille Thominet décide de rejoindre le CM Aubervilliers 93, après trois saisons passées au CC Villeneuve Saint-Germain[3]. En première partie de saison, il se classe notamment cinquième du Grand Prix de Saint-Hilaire-du-Harcouët et huitième du Tour de la Manche[4]. Dans les mois qui suivent, il obtient de nouvelles places d'honneur, terminant deuxième du Grand Prix du muguet à Iwuy, du Tour des Deux-Sèvres et de la Classique de l'Eure, troisième du championnat d'Île-de-France-Picardie, septième de la Classique Champagne-Ardenne et dixième de Dijon-Auxonne-Dijon. En, Coupe de France DN2, il marque également des points pour son club, avec une sixième place au Grand Prix de Gamaches et une dixième place au Prix d'Automne. À l'issue de cette saison, il comptabilise 21 tops 10 au total[5].

En début d'année 2014, il se distingue dès le mois de février en remportant une épreuve et le classement final du Circuit des plages vendéennes, ses premières victoires sur une course élite nationale[6]. À ce niveau-là, il confirme par la suite en multipliant les accessits : troisième de Bordeaux-Saintes, cinquième du Tour des Deux-Sèvres, sixième de Paris-Évreux, septième de Nantes-Segré, huitième de La Gainsbarre et neuvième du Tour du Beaujolais. Cependant, il est contraint de mettre un terme à sa saison fin juillet après une chute aux Deux Jours cyclistes du Perche, où il se fracture le plateau tibial de la jambe gauche et plusieurs os au niveau du visage[7].

Il est recruté en 2015 par le club breton BIC 2000. Dans la région de sa nouvelle équipe, il se montre rapidement à son avantage en terminant quatrième de la Route bretonne, neuvième du Grand Prix de Saint-Hilaire-du-Harcouët[8] puis deuxième du Souvenir Louison-Bobet. Tout au long de la saison, il se montre régulier, terminant également troisième du Tour du Loiret, quatrième du championnat de Bretagne, de Paris-Connerré, et de La SportBreizh, neuvième du Grand Prix de Cours-la-Ville (Coupe de France DN1), du Tour des Deux-Sèvres et du Grand Prix de la Saint-Laurent.

En 2016, il décide de revenir au CC Villeneuve Saint-Germain, afin d'être le plus proche possible de son lieu de travail[9]. Travaillant désormais à plein temps dans une usine[10], il s'impose en solitaire durant l'été sur le Grand Prix de Tourteron, devant son coéquipier Gwénaël Talloneau[11]. Cette même année, il finit deuxième de La Gainsbarre, quatrième de La Gislard et de Châtillon-Dijon, sixième du Tour du Lot-et-Garonne, huitième des Boucles de l'Austreberthe, neuvième du Tour de Côte-d'Or et dixième du Grand Prix de la ville de Nogent-sur-Oise.

Pour la saison 2017, il rejoint le CM Aubervilliers 93 en DN2, club dont il a déjà été membre lors des années 2013 et 2014[12]. Huitième de Bordeaux-Saintes en Coupe de France DN2, il s'impose une semaine plus tard sur la classique Châtillon-Dijon, en réglant au sprint un groupe d'une vingtaine de coureurs[13]. Début avril, il prend la neuvième place de la Boucle de l'Artois. Sur les courses du printemps, il se montre comme à son habitude régulier, terminant troisième des Boucles nationales du printemps (Coupe de France DN2), sixième du Tour du Beaujolais, septième du Tour Nivernais Morvan, neuvième du Grand Prix des Hauts-de-France ou encore onzième de Paris-Mantes-en-Yvelines. En été, il réalise un bon Tour des Deux-Sèvres, où il gagne la deuxième étape[14] et termine dixième du classement général.

Carrière professionnelleModifier

Après une saison passée dans son centre formation, Camille Thominet devient coureur professionnel en 2018 dans l'équipe continentale HP BTP-Auber 93[15]. Il rompt alors son CDI à l'usine pour devenir cycliste à temps plein[16]. Il fait ses débuts en compétition en janvier, lors du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise, où il prend la 28e place. Il se distingue en mai lors du Tour de l'Ain, y remportant le classement de la montagne grâce notamment à une échappée au long cours lors de la deuxième étape[17]. Il enchaîne par une 18e place sur les Boucles de l'Aulne. En juillet, il termine 14e du GP de Pérenchies puis 10e du Kreiz Breizh Elites. En fin de saison, il décroche un dernier accessit sur le Tour de Vendée (18e).

Au terme de la saison 2019 durant laquelle il ne décroche que deux tops 20, sur le Tour du Doubs (20e) et le Tour de Vendée (17e), il n'est pas conservé par la structure francilienne et met un terme à sa carrière professionnelle[18].

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2018
UCI Europe Tour 1 159e[19]

Palmarès en cyclo-crossModifier

Notes et référencesModifier

  1. Nicolas Mabyle, « La Grande Interview : Camille Thominet », sur directvelo.com,
  2. Christian Cosserat, « Camille Thominet s'astreint à des micro-coupures », sur directvelo.com,
  3. Pauline Baumer, « Camille Thominet rejoindra le CM Aubervilliers 93 », sur directvelo.com,
  4. Pauline Baumer, « Camille Thominet doit encore se canaliser », sur directvelo.com,
  5. Pauline Baumer, « Camille Thominet veut se jauger », sur directvelo.com,
  6. Freddy Guérin, « Camille Thominet : « Continuer dans cette voie » », sur directvelo.com,
  7. Aurélien Regnoult, « Camille Thominet au BIC 2000 », sur directvelo.com,
  8. Dominique Turgis, « Camille Thominet va découvrir Manche-Atlantique », sur directvelo.com,
  9. Nicolas Gachet, « Camille Thominet au CC Villeneuve Saint-Germain », sur directvelo.com,
  10. Nicolas Mabyle, « Aucune « prise de tête » pour Camille Thominet », sur directvelo.com,
  11. Frédéric Gachet, « Grand Prix de Tourteron : Classement », sur directvelo.com,
  12. Nicolas Gachet, « Le CM Aubervilliers 93 a sa dernière recrue », sur directvelo.com,
  13. « Camille Thominet : « Le vélo, c'est mon kiff » », sur directvelo.com,
  14. Frédéric Michel, « Un Tour sens dessus dessous », sur lanouvellerepublique.fr,
  15. Nicolas Gachet, « Camille Thominet promu chez les pros », sur directvelo.com,
  16. Laurent Pruneta, « Cyclisme: il a quitté l'usine pour passer coureur professionnel », sur leparisien.fr,
  17. « Mission accomplie pour Camille Thominet », sur directvelo.com,
  18. Nicolas Gachet, « Camille Thominet va tourner la page », sur directvelo.com,
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)
  20. Nicolas Gachet, « Cyclo-cross de Dugny : Classements », sur directvelo.com,
  21. Hervé Dancerelle, « Cyclo-cross de Vitry-le-François », sur directvelo.com,
  22. Frédéric Gachet, « Cyclo-cross de Dugny : Classements », sur directvelo.com,
  23. Hervé Dancerelle, « Cyclo-cross de Connatre : Classements », sur directvelo.com,
  24. Frédéric Gachet, « Cyclo-cross de la Ferté-sous-Jouarre : Classements », sur directvelo.com,
  25. Frédéric Gachet, « Cyclo-cross de la Ferté-Gaucher : Classements », sur directvelo.com,
  26. Frédéric Gachet, « Cyclo-cross de Beautor : Classements », sur directvelo.com,

Liens externesModifier