Ouvrir le menu principal

La Romaine (réserve indienne)

réserve autochtone innue au Québec (Canada)
Ne doit pas être confondu avec La Romaine (village).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Romaine (homonymie).

La Romaine
La Romaine (réserve indienne)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Statut municipal Réserve indienne
Constitution [1]
Démographie
Gentilé Unalama-shipiulnu
Population 1 034 hab. (2014)
Coordonnées 50° 13′ nord, 60° 40′ ouest
Divers
Code géographique 2498804
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte administrative de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte topographique de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
La Romaine
Liens
Site web unamenshipu.com

La Romaine (Unamen Shipu[2] en montagnais) est une réserve indienne innue du Québec (Canada) située dans la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent sur la Côte-Nord[3]. Elle est habitée par les Montagnais de Unamen Shipu.

GéographieModifier

La Romaine, enclavée dans Le Golfe-du-Saint-Laurent, est située à environ 400 kilomètres à l'Est de Sept-Îles. La réserve de La Romaine, administrée par les Montagnais d'Unamen Shipu, et le village de La Romaine, administré par la municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent, forment une agglomération où se côtoient un millier d'Innus (Montagnais), une centaine de Blancs et quelques familles de Malécites. Les deux entités, géographiquement indissociables, partagent certains services publics : aqueduc, égouts, réseau routier, bureau de poste, standard téléphonique, police, aéroport et port.

ToponymieModifier

Elle tire son nom de la rivière Romaine, unamen en innu voulant dire « rouge », la pierre roulée par la rivière étant rouge[4]. Depuis 1886, le bureau de poste de l'endroit porte plutôt le nom donné par les Jésuites, Gethsémani[5].

DémographieModifier

LanguesModifier

En 2011, sur une population de 1015 habitants, La Romaine comptait 2,5 % de francophones et 97,5 % de locuteurs de l'innu-aimun[6].

TransportsModifier

À La Romaine, comme partout en Basse-Côte-Nord, la motoneige est le moyen de transport par excellence pour se déplacer en saison hivernale, car il n'y a pas de route. Seuls l'avion, ou le bateau en été permettent de s'y rendre, à partir de Kegaska, Natashquan ou du Labrador.

NotesModifier

  1. Division des levés officiels, Historique foncier, « Romaine » (consulté le 14 décembre 2008)
  2. On érit aussi « Unaman-Shipi »
  3. Répertoire des municipalités : La Romaine
  4. Jean-Marie Gustave Le Clézio, « Quel avenir pour la Romaine : poétesse inconnue contre multinationale ? », Le Monde, 2 juillet 2009, p 22
  5. « Havre Gethsémani », sur Commission de toponymie du Québec (consulté le 9 janvier 2019)
  6. Population selon la langue parlée le plus souvent à la maison. Recensement de 2011 dans les municipalités et la MRC de la Côte-Nord.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Pierre-Olivier Combelles. Introduction à l'histoire naturelle de la baie et du lac Coacoachou (Basse Côte-nord du Québec),. Première partie: Le Naturaliste canadien, Vol. 125, N°1 (Hiver 2001). Deuxième partie: Le Naturaliste canadien, Vol. 125, N°2 (Eté 2001).

Liens externesModifier