Ouvrir le menu principal

Salluit

village nordique du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salluit (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour Salluit (terre réservée inuit), voir Salluit (terre réservée inuit).

Salluit
ᓴᓪᓗᐃᑦ
Salluit
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Subdivision régionale Administration régionale Kativik
Statut municipal Village nordique
Chef palusie V
2012 -
Constitution
Démographie
Gentilé Sallumiut
Population 1 483 hab. ()
Densité 101 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 12′ nord, 75° 39′ ouest
Superficie 1 470 ha = 14,7 km2
Divers
Code géographique 99135
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Salluit
ᓴᓪᓗᐃᑦ

Géolocalisation sur la carte : Nord-du-Québec

Voir la carte administrative de la zone Nord-du-Québec
City locator 14.svg
Salluit
ᓴᓪᓗᐃᑦ

Géolocalisation sur la carte : Nord-du-Québec

Voir la carte topographique de la zone Nord-du-Québec
City locator 14.svg
Salluit
ᓴᓪᓗᐃᑦ
Liens
Site web (fr + en) Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Salluit (inuktitut : ᓴᓪᓗᐃᑦ) est un village nordique du Nunavik de l'administration régionale Kativik situé dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec, au Canada[1].

Sommaire

GéographieModifier

Dans le Kativik
 
Vue du village
 
Vue générale de Salluit

Salluit est localisé à l'est d'Ivujivik et du cap Wolstenholme. Salluit est situé sur le littoral sud-est du Fjord de Salluit lequel a longueur de 24 km (orienté vers le sud-ouest). Ce fjord constitue un appendice du détroit d'Hudson. La rivière Foucault (venant du sud) se déverse sur la rive sud au fond de cette baie qui est entourée de montagnes dont les sommets varient entre 200 et 480 m.

Le village dispose d'un aéroport, situé au sud-ouest du village, près des lacs Tasiruluuk. Le village de Salluit est aménagé du côté est de la Pointe Nuvukallak Kangilliq et sur la rive est du ruisseau Kuuguluk lequel coule vers le nord jusqu'au Fjord de Salluit. À l'est de l'embouchure du ruisseau Kuuguluk, il y a la pointe Nuvukallak Ungalliq, la falaise Innaarualuk et la Pointe Niaqunnguut.

Municipalités limitrophesModifier

Le village de Salluit est enclavé dans la terre réservée inuit de Salluit.

ToponymieModifier

Salluit est aussi le nom d'une terre réservée inuit. La toponymie du village signifie « Les gens minces »[2]

HistoireModifier

Le peuple de Dorset vit dans cette région de 800 av. J.-C. à 1000 apr. J.-C.[3]. Salluit est le fruit de l'ouverture d'un comptoir commercial en 1925, et la Compagnie de la Baie d'Hudson y ouvrit son propre bureau en 1930. Cette même année, une mission catholique fut créée et y dura une vingtaine d'années, tandis qu'une mission anglicane s'y établissait en 1955. La première école ouvrait en 1957, des maisons résidentielles s'édifièrent en 1959, et Salluit devint une municipalité en 1979.

Depuis 1996, le Corps de police régional Kativik assure les services policiers à Salluit[4].

DémographieModifier

PopulationModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
9291 0721 2411 3471 483

LanguesModifier

À Salluit, selon l'Institut de la statistique du Québec, la langue la plus parlée le plus souvent à la maison en 2011[5] sur une population de 1 345 habitants, est l'inuktitut à 92,94%, le français à 3,72% et l'anglais à 3,35%.

ÉducationModifier

Le Conseil scolaire Kativik (en) administre l'École Ikusik[6]

PersonnalitésModifier

La chanteuse, parolière, cinéaste et documentariste Elisapie Isaac y a passé son enfance.

Notes et référencesModifier

  1. Répertoire des municipalités : Village nordique de Salluit (Administration régionale Kativik) sur le site des Affaires municipales, régions et occupation du territoire.
  2. Salluit où pourquoi le village se nomme « Les gens minces »
  3. Signification: Les gens minces. Population: 1241
  4. KRPF, « Information générale », sur Accueil (consulté le 3 juillet 2017)
  5. Institut de la statistique du Québec. Population selon la langue parlée le plus souvent à la maison, municipalités et TE du Nord-du-Québec et ensemble du Québec, 2011
  6. « Our Schools. » Kativik School Board. Retrieved on September 23, 2017.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier