Ouvrir le menu principal

Innus d'Ekuanitshit

bande innue au Québec (Canada)

Innus d'Ekuanitshit
Image illustrative de l’article Innus d'Ekuanitshit
Femmes innues à Mingan en 1947
Nom officiel Les Innus de Ekuanitshit
Numéro 82
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Réserve(s) Mingan
Superficie totale 1,9 km2
Démographie
Ethnie Innus
Population inscrite 632
Population inscrite
vivant hors réserve
28
Administration
Chef Jean-Charles Piétacho
(2015-2018)
Conseil tribal Regroupement Mamit Innuat

Les Innus d'Ekuanitshit sont une bande innue du Québec au Canada. Ils habitent principalement sur la réserve indienne de Mingan sur la Côte-Nord du fleuve Saint-Laurent. En 2016, la bande a une population inscrite de 632 membres.

DémographieModifier

Les membres de la bande d'Ekuanitshit sont des Innus. En octobre 2016, la Première Nation avait une population inscrite totale de 632 membres dont 28 vivaient hors réserve[1]. Selon le recensement de 2011 de Statistiques Canada, l'âge médian est de 24,7 ans[2].

GéographieModifier

Les Innus d'Ekuanitshit possèdent une seule réserve, Mingan, également appelée Ekuanitshit, sur laquelle la bande a son siège et où vivent la majorité des membres. Celle-ci est située sur la route 138 à 28 km à l'ouest de Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord au Québec à l'embouchure de la rivière Mingan dans le fleuve Saint-Laurent et a une superficie de 1 919 hectares[3],[4]. La ville importante située la plus près est Sept-Îles[5].

GouvernementModifier

 
Logo des Innus d'Ekuanitshit

Les Innus d'Ekuanitshit sont gouvernés par un conseil de bande élu selon un système électoral selon la coutume basé sur la section 11 de la Loi sur les indiens. Pour le mandat de 2015 à 2018, celui-ci est composé du chef Jean-Charles Piétacho et de quatre conseillers[6],[4]

Jean-Charles a été réélu pour un mandat de trois ans de 2018 à 2021.  Il est chef depuis 1991.  À l’élection de 2018, Rita Mestokosho a été réelu et dont trois nouveaux conseillers Josiane Napish vice chef, Léo Basile, et Mario Piétacho[7].

LanguesModifier

La langue parlée par les Innus est l'innu-aimun, une langue du continuum linguistique cri-montagnais-naskapi de la famille des langues algonquiennes. Selon le recensement de 2011 de Statistiques Canada, 97,8% des Innus d'Ekuanitshit ont une langue autochtone encore comprise en tant que langue maternelle et 98,9% connaissent une langue autochtone et l'utilisent à la maison. En ce qui a trait aux langues officielles, 4,4% connaissent les deux, 84,4% connaissent seulement le français et 2,2% connaissent seulement l'anglais[8].

Notes et référencesModifier

  1. « Population inscrite », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).
  2. « Caractéristiques de la population », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).
  3. « Réserves/Établissements/Villages », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).
  4. a et b « Ekuanitshit », sur Mamit Inuat Conseil tribal (consulté le 5 décembre 2016).
  5. « Géographie », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).
  6. « Administration », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).
  7. Zone Politique - ICI.Radio-Canada.ca, « Jean-Charles Piétacho est réélu chef d'Ekuanitshit », sur Radio-Canada.ca (consulté le 21 novembre 2018)
  8. « Caractéristiques linguistiques », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le 7 novembre 2016).

AnnexesModifier