Ouvrir le menu principal

Valérie Hayer

femme politique française

Valérie Hayer
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(1 mois et 17 jours)
Élection
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique RE
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Saint-Denis-d'Anjou (France)
Nationalité Française
Parti politique AC
UDI (2015-2017)
LREM

Valérie Hayer, née le à Saint-Denis-d'Anjou, est une femme politique française, membre de La République en marche. Élue locale en Mayenne, elle devient députée européenne en 2019.

Sommaire

BiographieModifier

Valérie Hayer est fille d'agriculteurs[1] établis à Saint-Denis-d'Anjou dans la Mayenne. Elle va à l'école de sa commune de naissance, puis au collège de Grez-en-Bouère[2]. Elle passe un diplôme de droit public et devient experte en finances auprès de collectivités locales. Elle travaille ensuite en tant qu'assistante parlementaire pour plusieurs sénateurs, parmi lesquels Pierre Jarlier, membre de l'Union des démocrates et indépendants (UDI) puis de La République en marche (LREM), puis pour l'eurodéputé mayennais Jean Arthuis (UDI puis LREM)[3]. Par ailleurs, elle est vice-présidente de la maison de l'Europe en Mayenne[4].

Militantisme à l'UDI puis à LREMModifier

Valérie Hayer est élue conseillère municipale de Saint-Denis-d'Anjou aux élections municipales de 2008 à l'âge de vingt-et-un ans[2], et est réélue en 2014. Elle décrit les élections européennes de la même année comme le début de son engagement en politique. Elle milite alors pour la liste L'Alternative, qui regroupe l'Union des démocrates et indépendants et le Mouvement démocrate (MoDem)[3]. Elle s'encarte à cette occasion à l'UDI[2] et à l'UDI Jeunes[5]. L'année suivante elle est élue au conseil départemental de la Mayenne dans le canton d'Azé[3]. Vice-présidente[6], elle y fonde trois ans après un groupe membre de la majorité réunissant sept élus macronistes venus de différents partis[7].

Affichant son soutien à Emmanuel Macron, Valérie Hayer quitte l'UDI en 2017 en même temps que son parti Alliance centriste[8] et rejoint La République en marche (LREM). Elle est investie candidate aux législatives de 2017 dans la deuxième circonscription de la Mayenne. Cependant, à la suite d'un refus par le MoDem de l'accord national proposé, elle désiste sa candidature pour permettre celle de Géraldine Bannier, qui est élue députée[9]. Elle est alors investie comme candidate du parti présidentiel pour les élections sénatoriales de septembre 2017, en binôme avec Michel Angot, maire de Mayenne venu de la gauche. Elle obtient 21,99 % des voix au premier tour, derrière la sénatrice sortante réélue au premier tour Élisabeth Doineau et l'ancien député Les Républicains Guillaume Chevrollier. Elle se maintient au second tour et arrive deuxième derrière Chevrollier, qui est élu[10].

Députée européenneModifier

Valérie Hayer est candidate victorieuse sur la liste de La République en marche aux élections européennes de 2019, placée en dix-neuvième position. Elle est la troisième députée européenne originaire de Mayenne[11].

Notes et référencesModifier

  1. L. Q., « Européennes : la Mayennaise Valérie Hayer élue députée », sur Courrier de la Mayenne, (consulté le 28 mai 2019).
  2. a b et c Julie Hurisse, « Départementales. Valérie Hayer, 28 ans, succède à Roger Guédon », sur Les Nouvelles de Sablé, (consulté le 28 mai 2019).
  3. a b et c Alan Le Bloa, « Européennes. Pour la Mayennaise Valérie Hayer, « l'Europe est une puissance qui s’ignore » », sur Ouest-France, (consulté le 28 mai 2019).
  4. « L'équipe », sur Maison de l'Europe en Mayenne (consulté le 28 mai 2019).
  5. Thomas H., « Européennes 2019 : deux mayennaises aux parcours différents », sur Le Glob Journal, (consulté le 28 mai 2019).
  6. Martin Cotta, « Élections européennes : Valérie Hayer en 19e position sur la liste LREM-MoDem », sur France Bleu, (consulté le 28 mai 2019).
  7. Alan Le Bloa, « En Mayenne. En marche crée son groupe au conseil départemental », sur Ouest-France, (consulté le 28 mai 2019).
  8. « En Mayenne. L'Alliance centriste « s'est exclue elle-même de l'UDI » », sur 28 mars 2017 (consulté le 28 mai 2019).
  9. « Législatives 2017. Les Couacs de La République en marche en Mayenne », sur Ouest-France, (consulté le 28 mai 2019).
  10. L. Q., « L'ex député Guillaume Chevrollier (LR) devient sénateur », sur Courrier de la Mayenne, (consulté le 28 mai 2019).
  11. Alan Le Boa, « Élections européennes. Valérie Hayer (LREM), en tête en Mayenne, siégera au Parlement européen », sur Ouest-France, (consulté le 28 mai 2019).

Liens externesModifier