Ouvrir le menu principal

Isabelle Rauch

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rauch.

Isabelle Rauch
Illustration.
Isabelle Rauch en juin 2017.
Fonctions
Députée de la Moselle
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 29 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 9e circonscription
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Patrick Weiten
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Villers-Semeuse (Ardennes)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (avant 2015)
UDI (2015-2016)
LREM (depuis 2017)
Diplômée de ICN Business School
Profession Consultante

Isabelle Rauch est une femme politique française. Elle est actuellement députée de la neuvième circonscription de la Moselle .

BiographieModifier

Engagements politiquesModifier

Elle adhère au Parti socialiste en 1997 et devient conseillère municipale d'opposition à Thionville en 2001 sur la liste conduite par le socialiste Bertrand Mertz[1]. Au Parti socialiste, elle est secrétaire fédérale et adhérente du courant Nouveau parti socialiste de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg situé à l'aile gauche du PS[2].

Lors des élections cantonales de mars 2008, elle est élue conseillère générale du canton de Thionville-Est[3]. La même année, élue sur la liste d'union de la gauche conduite par Bertrand Mertz aux municipales[4], elle devient adjointe au maire de Thionville chargée des affaires scolaires. À l'issue des élections municipales de mars 2014 perdues par la gauche, elle redevient conseillère municipale d'opposition[5].

En novembre 2014, elle annonce qu'elle quitte le PS pour rejoindre l'Union des démocrates et indépendants (UDI), étant « régulièrement en désaccord avec les positions du groupe PS » au Conseil départemental et « adhérant à la plupart des orientations du gouvernement Valls »[6], et rejoint la majorité départementale UMP-UDI dirigée par Patrick Weiten. Entretemps élue conseillère départementale UDI du canton de Metzervisse lors des élections départementales de mars 2015, elle quitte le conseil municipal de Thionville à l'issue des élections municipales partielles de juin 2015.

En 2017, elle devient vice-présidente de l'UDI Moselle. « Souhaitant voir son parti rejoindre la marche de Macron, [...] elle attend, assiste à des meetings En Marche, dit une première fois non aux sollicitations du mouvement. »[7]. Elle rejoint le mouvement en Marche au lendemain de la présidentielle et dépose sa candidature à l'investiture du mouvement[1]. Le 15 mai 2017, elle est investie.

Elle est élue député de la Moselle (9e circonscription) le 18 juin 2017 avec 70,13% des voix face au candidat du Front national[8].

En , se réclamant de la démarche d'Olympe de Gouges, elle propose de réécrire la Constitution du 4 octobre 1958 en langage inclusif, proposition remarquées par les médias et les réseaux sociaux, sur lesquels sont diffusées des réactions étonnées, voire ironiques quant à cette suggestion[9].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier