Ouvrir le menu principal

Deuxième circonscription de Seine-et-Marne

circonscription législative française

Description géographique et démographiqueModifier

La deuxième circonscription de Seine-et-Marne est centré autour de la ville de Fontainebleau et de son arrière-pays, le sud rural du département : elle reprend en fait les frontières de l'arrondissement de Fontainebleau, à l'exception du canton de Moret-sur-Loing, laissé à la troisième circonscription. par conséquent, elle regroupe les cantons suivant :

Il convient de noter que la commune de Bois le Roi (5 605 habitants), rattachée depuis 2015 au canton de Nangis quoique relevant de l'arrondissement de Fontainebleau, demeure dans la deuxième circonscription.


D'après les chiffres du recensement de 1999, la circonscription était alors peuplée de 111 623 habitants. Parmi ceux-ci se trouve 78 540 inscrits sur les listes électorales en 2012.

Description politiqueModifier

Territoire rural dominé par Fontainebleau, ville historiquement conservatrice, la circonscription est solidement ancrée à droite : elle n'envoie aucun conseiller général de gauche. M. Julia est ainsi élu au premier tour sans discontinuer depuis 1967, hormis en 2002 face à la candidate socialiste. Cet ancrage semble se confirmer en 2007 puisque, à l'issue du premier tour, les deux seuls candidats admis à se présenter au second tour proviennent de la majorité présidentielle. Candidat officiel de l'UMP, Monsieur Didier Julia est encore réélu en 2007 au terme d'un second tour face au maire de Fontainebleau se réclamant du même camp politique.

La domination de la droite se prolonge à l'occasion du scrutin de 2012 puisque la candidate UMP, Mme Valérie Lacroute, maire de Nemours, est réélue avec M. Didier Julia comme suppléant.

Historique des résultatsModifier

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

Ire Didier Julia UD-Vè Professeur des universités
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Didier Julia UDR Professeur des universités
IIIe Didier Julia UDR Professeur des universités
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Didier Julia RPR Professeur des universités
Ve Didier Julia RPR Professeur des universités
VIe Didier Julia RPR Professeur des universités
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Didier Julia RPR Professeur des universités
VIIIe Aucun Aucun Proportionnelle par département, pas de député par circonscription.
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
IXe Didier Julia RPR Professeur des universités
Xe Didier Julia RPR Professeur des universités
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Didier Julia RPR Professeur des universités
XIIe Didier Julia UMP Professeur des universités
XIIIe Didier Julia UMP Professeur des universités
XIVe Valérie Lacroute UMP
XVe Valérie Lacroute LR

Élections de 2007Modifier

Candidats aux élections législatives de 2007Modifier

Résultat du premier tour des élections législatives de 2007Modifier

score exprimé en pourcentage des Exprimés et nombre de voix entre parenthèses.

  • Didier Julia (UMP) 35,04 % (16 192)
  • Frédéric Valletoux (DVD) 21,22 % (9 805)
  • Nelly Renaud-Touchard (SOC) 18,23 % (8 422)
  • Charles Napoléon (UDFD) 8,76 % (4 046)
  • Marie d'Herbais (FN) 4,6 % (2 126)
  • Liliane Pays (VEC) 3,66 % (1 689)
  • Jérôme Ferard (EXG) 2,51 % (1 160)
  • Francine Daupias (COM) 1,94 % (898)
  • Jean-Pierre Chamayou (MPF) 0,99 % (457)
  • Marie-Lise Geffroy (DIV) 0,95 % (440)
  • Géraldine Gouelle (EXG) 0,87 % (404)
  • Valérie Baudrillart (CPNT) 0,79 % (365)
  • Dominique Sanguinetti (EXD) 0,44 % (201)

Candidats admis à se présenter au second tour des élections législatives de 2007Modifier

UMP : Didier Julia, député sortant

Majorité présidentielle : Frédéric Valletoux

Élections de 2012Modifier

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 2e circonscription de Seine-et-Marne[1]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Roseline Sarkissian PS 13 851 30,24 20 150 46,30
Valérie Lacroute UMP 12 954 28,28 23 368 53,70
Gilbert Boucly FN 6 225 13,59
Frédéric Valletoux DVD 6 033 13,17
David Allaert FG (PCF) 1 870 4,08
Jean-Francois Robinet DVD 1 390 3,03
Liliane Pays EÉLV 1 331 1,69
Isabelle Piot MoDem 924 2,02
David Dupré MRC[2] 536 1,17
Stéphane Ayrault AEI 470 1,03
Viviane Moguelet LO 221 0,48
Inscrits 78 548 100,00 78 540 100,00
Abstentions 32 234 41,04 33 625 42,81
Votants 46 314 58,96 44 915 57,19
Blancs et nuls 509 1,10 1 397 3,11
Exprimés 45 805 98,90 43 518 96,89

Élections de 2017Modifier

Résultats des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 de la 2e circonscription de Seine-et-Marne
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Sylvie Henry RPS-UDB 81 0,21
Inscrits 100,00 100,00
Abstentions
Votants
Blancs et nuls
Exprimés

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier