Ouvrir le menu principal

Lise Magnier

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magnier.

Lise Magnier
Illustration.
Fonctions
Députée de la 4e circonscription circonscription de la Marne
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 23 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LC (2017)
UAI (2017-2019)
UDI (depuis 2019)
Prédécesseur Benoist Apparu
Biographie
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Châlons-sur-Marne (Marne)
Nationalité Française
Parti politique LR
Agir
Diplômée de Université Lille-I

Lise Magnier, née le à Châlons-sur-Marne, est une femme politique française, députée du Groupe UDI, Agir et indépendants (UAI).

BiographieModifier

Lise Magnier est diplômée d'un baccalauréat scientifique[réf. nécessaire], d'une licence AES et d'un master en droit public[1]. Elle commence sa carrière professionnelle de cadre territorial au sein de la ville de Châlons-en-Champagne, en tant que chargée de mission de la démocratie participative et prend ensuite les fonctions de responsable du secrétariat général. En 2011, elle devient directrice générale des services de la ville de Suippes, auprès du maire Jean Huguin.

En 2013, elle participe à l'écriture du livre J'aime Châlons - Génération 2014 et prend la responsabilité de la rédaction du projet municipal porté par l'équipe candidate aux élections municipales, menée par Benoist Apparu[réf. nécessaire], dont elle est également assistante parlementaire[1]. Elle entre au conseil municipal de Châlons-en-Champagne en 2014, et devient adjointe au finances et à la modernisation de l'administration du nouveau maire, Benoist Apparu[1].

En 2015, Lise Magnier est élue conseillère départementale dans le canton de Châlons-en-Champagne-2. Son binôme avec le conseiller sortant Jean-Louis Devaux rassemble 63,91 % des voix face au Front national[2]. Elle devient vice-présidente du conseil départemental de la Marne chargée des investissements des bâtiments, dont les 47 collèges[1] marnais.

Lors des élections législatives de 2017, Benoist Apparu choisit de rester maire de Châlons-en-Champagne et renonce à siéger à l'Assemblée nationale[3]. Lise Magnier est alors investie par Les Républicains et l'Union des démocrates et indépendants dans la quatrième circonscription de la Marne[4]. Elle reçoit également le soutien du Premier ministre Édouard Philippe[3]. Elle arrive en tête du premier tour avec 22,04 % des suffrages, devant le conseiller régional Thierry Besson du FN (19,9 %) et deux candidats se revendiquant de la majorité présidentielle, le maire de Sainte-Ménéhould Bertrand Courot (17,03 %) et Anne-Sophie Godfroy (11,9 %)[3]. Elle est élue députée au second tour, avec 66,88 % des voix face au candidat frontiste[5]. Elle quitte alors ses deux mandats exécutifs locaux mais conserve son mandat de conseillère municipale et de conseillère communautaire au sein de la Communauté d'agglomération de Châlons.

À l'Assemblée nationale, Lise Magnier rejoint le groupe UDI, Agir et indépendants. Elle siège à la commission des finances et participe au groupe d'amitié France-Québec.

Fin octobre 2017, elle relaie à l'Assemblée nationale, avec des députés LR, un amendement portant sur la fiscalité des entrepôts et fourni par le Medef et la Confédération des petites et moyennes entreprises[6],[7],[8].

En novembre 2017, elle participe à la création d'Agir, la droite constructive.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Julien Lampin, « Législatives : qui est Lise Magnier, la nouvelle députée (LR - UDI) de la 4e circonscription de la Marne ? », sur francebleu.fr, (consulté le 19 juin 2017).
  2. « Jean-Louis Devaux (Châlons 2): «Le grand chantier s’ouvre dès demain» », sur lunion.fr, (consulté le 19 juin 2017).
  3. a b et c « Législatives. Résultats du 1er tour de la 4e circonscription de la Marne (Châlons/Ste-Ménehould) », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 19 juin 2017).
  4. Thierry Dupont, « Candidats pro-Macron aux Législatives: les électeurs perplexes », sur lexpress.fr, (consulté le 19 juin 2017).
  5. « Lise Magnier, élue députée de la quatrième circonscription de la Marne, a « hâte de se mettre au travail » », sur lunion.fr, (consulté le 19 juin 2017).
  6. « Quand le Medef livre des amendements clé en main aux députés LR et Modem », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2017)
  7. « Ces amendements "made in" Medef présentés par les députés », Marianne,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2017)
  8. « Assemblée nationale ~ PLF POUR 2018(no 235) - Amendement no 293 », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 22 novembre 2017)

Liens externesModifier