Ouvrir le menu principal

Djamel Belmadi
Image illustrative de l’article Djamel Belmadi
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Algérie Algérie
(sélectionneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Algérie Algérienne
Drapeau : France Française
Nat. sportive Drapeau : Algérie Algérienne
Naissance (43 ans)
Lieu Champigny-sur-Marne (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours amateur
Saisons Club
1986-1987Drapeau : France PA Champigny
1987-1992Drapeau : France AS Sucy-en-Brie
1992-1995Drapeau : France Paris SG
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1995-1996Drapeau : France Paris SG01 0(0)
1996-1997Drapeau : France FC Martigues34 0(8)
1997-1998Drapeau : France Marseille01 0(0)
1998-1999 Drapeau : France AS Cannes26 0(6)
1999-2000 Drapeau : Espagne Celta de Vigo10 0(0)
2000-2003Drapeau : France Marseille75 (14)
2003-2003 Drapeau : Angleterre Manchester City11 0(1)
2003-2004Drapeau : Qatar Al-Gharafa SC- 0(-)
2004-2005Drapeau : Qatar Al Kharitiyath SC- 0(-)
2005-2007Drapeau : Angleterre Southampton FC40 0(4)
2007-2009Drapeau : France Valenciennes FC40 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2004Drapeau : Algérie Algérie20 0(5)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2010-2012Drapeau : Qatar Lekhwiya27v 9n 6d
2013-2014Drapeau : Qatar Qatar (B)05v 0n 0d
2014-2015Drapeau : Qatar Qatar09v 7n 4d
2015-2018Drapeau : Qatar Al-Duhail72v 15n 17d
2018- Drapeau : Algérie Algérie 4v 2n 1d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1 Août 2018

Djamel Belmadi né le à Champigny-sur-Marne en France, est un footballeur international algérien évoluant en milieu de terrain, devenu ensuite entraîneur. Il est sélectionneur de l’équipe nationale d'Algérie depuis le .

Passé en jeune cadet au PA Champigny puis à l'AS Sucy-en-Brie, il est intégré au centre de formation du Paris SG en 1992. Ailier droit, il reste un an au club de la capitale avant d'être transféré au FC Martigues alors en Ligue 2. À la surprise générale il rejoint Marseille lors de la saison 1997-1998. Prêté à l'AS Cannes, puis au Celta de Vigo, il joue avec Marseille de 2000 à 2003, avant d'être à nouveau prêté pour un an chez les Citizens.

Pendant l’été 2003, Djamel Belmadi a eu une « période » Qatari en rejoignant dans un premier temps, Al-Gharafa SC pendant la saison 2003-2004, et Al Kharitiyath SC pour la saison 2004-2005.

Il retourne en Angleterre, en signant avec le club Southampton FC, qui se trouve alors en Championship.

Il finit sa carrière en 2009 au Valenciennes FC, alors pensionnaire de Ligue 1.

En 2010, il est nommé entraîneur de l'Al-Duhail, club avec lequel il sera champion du Qatar par deux fois.

En 2013, il entraîne pendant une année l'Équipe du Qatar B avec qui il gagne le Championnat d'Asie de l'Ouest, par la suite il entraîne l'équipe du Qatar il gagne aussi la Coupe du Golfe des nations, cependant il sera éliminé avec l'équipe du Qatar à la Coupe d'Asie des nations au premier tour, par la suite, Djamel Belmadi, revient à Al-Duhail, en remportant de nombreux trophées comme le Qatar par deux fois (2017, 2018), la Coupe du Qatar là aussi deux fois (2016, 2018), et une fois la Coupe Crown Prince en 2018.

Ce sera le premier entraîneur de l’histoire au Qatar à réaliser le triplé.

Ses résultats en tant qu'entraîneur au Qatar lui vaudront d’être considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs de l'histoire du Qatar.

Il compte 20 sélections en équipe nationale entre 2000 et 2004, il était le capitaine de l'équipe d'Algérie à la CAN 2004 en Tunisie.

Sommaire

BiographieModifier

Djamel Belmadi est né à Champigny-sur-Marne le 25 mars 1976 dans la banlieue parisienne. Ayant grandi et vécu dans le quartier populaire du Bois l'Abbé[1], il est originaire de Aïn Tedles dans la wilaya de Mostaganem, à l'ouest algérien[2]. Belmadi possède deux nationalités : française et algérienne. Il maîtrise le Français, l'Arabe, l'Anglais et un peu la langue Espagnol.

Carrière de FootballeurModifier

En clubsModifier

Paris puis Martigues (1995-1997)Modifier

Djamel Belmadi, rejoint étant petit le club de sa ville natale, le PA Champigny, par la suite AS Sucy-en-Brie, deux clubs de la banlieue sud-est de Paris, c'est ainsi qu'avec une marge d'avance contrairement à d'autres jeunes de sa catégorie, Belmadi, rejoint le centre de formation du Paris Saint-Germain Football Club, c'est par cela que ce dernier restera trois ans au sein du centre de formation, il participera a de nombreux matchs en Équipe réserve notamment avec l'un de ces ami Nicolas Anelka, du Paris SG, c'est à l’été 1995, que Belmadi et Anelka rejoins l'équipe première du Paris SG.a l'age de de 20 ans, alors sous l'ordre de Luis Fernandez.

Durant la saison 1995-1996, il sera en compagnie de nombreux célébrités du foot, comme du champion du monde 1994, Brésilien, Raí, et des deux futurs champions du monde 1998, Français, Youri Djorkaeff & Bernard Lama, c'est cette année la, que le Paris SG gagnera la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, cependant durant cette saison il ne jouera qu'un seul match est c’était en Ligue 1.

En manque de temps de jeu au Paris SG, Belmadi signera au FC Martigues clubs relégué en Ligue 2, durant la saison saison 1996-1997, durant cette année la Belmadi jouera plus de 30 matchs avec FC Martigues que ce soit en Ligue 2 et Coupe de France, cette années la Belmadi et le FC Martigues, ce fera élimine en seizième de final de la Coupe de France 1996-1997, contre Clermont Foot, au tire au but.

En Ligue 2, c'est cette saison la que Belmadi marque son premièr but en professionnelle, c'est durant cette saison que ce dernier marquera huit buts en Ligue 2, manque de chance pour Belmadi et le FC Martigues ils terminent troisième du championnat et donc ne peuvent pas accéder a la Ligue 1.

Période marseillaise (1997-2003)Modifier

 
Frank Leboeuf (capitaine) évolue avec Belmadi en tant que joueur a Marseille.
 
Tomislav Ivić entraîneur de Belmadi, durant ça période a l'OM.

Été 1997, Djamel Belmadi est contacté par l’entraîneur de l'Olympique de Marseille, Rolland Courbis, Belmadi sera un des rares joueurs a l'image de l'ancien internationale Français Peguy Luyindula, qui aura joue au Paris SG et a Marseille, les deux plus (footballistiquement parlant) grand rivaux en France, il sera au côté des deux vainqueurs de la Coupe du Monde 1998, Christophe Dugarry et Laurent Blanc, mais la aussi comme a Paris, il ne jouera qu'un seul match.

Toujours en manque de temps de jeu, Belmadi et le dirigeant de l'OM on trouver un accord pour prêter le natif de Champigny-sur-Marne, a l'AS Cannes, clubs pensionnaire de Ligue 2, il jouera 25 matchs tous en marquant 6 buts, mais lui et Les Dragons, terminent douzième au classement général en Ligue 2.

Pour la saison 1999-2000, toujours dans l’optique d'avoir du temps jeu, il est prêté, au Celta Vigo[3], en Espagne, ce sera la première expérience professionnelle, en dehors de l’hexagone, il jouera dix matchs en Primera División.

L’année 2000, avec l'arrive de l'espagnol Javier Clemente, et par la suite du croate Tomislav Ivić, cette fois-ci Belmadi s’inscrit sur le court et long terme au sein de l'Olympique de Marseille, d’ailleurs c'est cette même année que Belmadi rejoindra l'équipe d’Algérie, a Marseille, il sera en compagnie de son confrère Brahim Hemdani, avec lequel il joue avec l'Algérie, Il inscrit son premier but avec l'OM au Stade Vélodrome le 26 août 2000 a la 85 minutes contre l'En Avant de Guingamp, score 3-1 , le match suivant contre l'AS Monaco il inscrit le deuxième but a la 88eme minutes, le 23 septembre 2000, au Stade de l'Abbé-Deschamps, a Auxerre, Belmadi inscrit le seul but de la rencontre, a la 63eme minute, lors de l'Olympico, il marque le seul but du match a la 7eme minute, durant cette saison il marquera contre : le FC Metz, contre Nantes, Toulouse et Sedan, ce qui fera de Belmadi le meilleur buteurs de l'Olympique de Marseille pour cette saison, lui est l'OM, termine 17eme de Ligue 1 et évite de peu la relégation Ligue 2.

le 19 mars 2001, Marseille concède un nul vierge, contre le RC Strasbourg, au Stade Vélodrome, Belmadi aurait jeté sa chaussure en direction des supporteurs marseillais de la tribune Jean-Bouin, en réponse aux insultes virulentes de certains supporteurs contre les joueurs, cependant il présentera ses excuses comme le rapporte un des grands journaux français, Le Parisien :

« Ce qu'on a vu samedi soir, c'est Belmadi et ses faiblesses. J'ai eu un geste malheureux et je le regrette, car personne ne peut se permettre cela. J'ai été malade toute la semaine et je n'étais pas bien, mais rien n'explique ce que j'ai fait, même s'il y a des gens mécontents qui vous insultent. Le mécontentement, c'est une chose, mais la haine, c'est autre chose... »

Il déclare aussi sa loyauté envers les supporteurs Marseillais, tout en gardant au faite qu'il est un joueur libre de ses choix de carrière[cit 1]

La Saison 2001-2002, de l'Olympique de Marseille et de Belmadi, sera une grand transition puisque il y aura des arrives majeurs notamment du champion du monde 1998 et vainqueur de l'Euro 2000, Frank Lebœuf, et les arrives du trio José Anigo, Marc Lévy (football) et Josip Skoblar, même si il seront remplace par un retour de Tomislav Ivić et d'Albert Emon, il s'agira globalement d'une période assez trouble de l'OM, et pour Belmadi aussi. En effet, ce dernier ne marquera aucun but durant cette saison, bien que l'Olympique de Marseille termine neuvième au Ligue 1.

La dernière saison de Belmadi avec l'Olympique de Marseille, est très compliquée pour ce dernier, avec aucun match joué en début de saison. Par la suite Djamel Belmadi, en accord avec son entraîneur Alain Perrin, sera prêté, c'est ainsi qu'en hiver 2003, Marseille et Djamel Belmadi trouve un accord avec Manchester City[5], pour un prêt de six mois avec option d'achat, Kevin Keegan ("King Kev") alors entraîneur des Skyblues, le voulait, il retrouvera son collègue des réserves du PSG, Nicolas Anelka, et ses confrères de la sélection Algérienne, Ali Benarbia et Karim Kerkar mais ce dernier n'a finalement pas joué avec les Citizens, car il a été libéré de son contrat. Il fait son premier match sous les couleurs de City, le 29 janviers 2003, au Maine Road (ancien stade, de Manchester City, avant la venue de nouveau stade l'Etihad Stadium) face au FC Fulham, victoires de Belmadi et des Citizens sur le score de 4-1, bien que Kevin Keegan ait aimé le style de jeu de Belmadi, Eyal Berkovic et Ali Benarbia était plus prioritaire pour le « King Kev ».

C'est alors que Belmadi décide de revenir à l'Olympique de Marseille, en août 2003, il sera libéré à la suite des décisions du club phocéen.

Southampton FC (2005-2007)Modifier

 
Belmadi a joué avec le quadruple champion d'Europe Gareth Bale a Southampton.

Apres un court passage au Qatar, en jouant notamment a Al-Gharafa SC, entraîné alors par le belges Tom Saintfiet pour la saison 2003-2004, l’année suivante il joue avec Al Kharitiyath SC, pour la saison 2004-2005, il ne restera que deux ans au Golfe, avant de revenir en Europe.

Après avoir fait des essais au Celtic Glasgow, à Wigan et Sunderland, il ne s'engage avec aucun de ces trois clubs.

Finalement il choisis de rejoindre les rangs de Southampton FC, clubs alors évoluant en Championship et entraîné par Harry Redknapp, mais remplacé par la suite par George Burley , Belmadi joue son premier match le 6 août 2005 contre Wolverhampton, le match ce terminera par surun score de 0-0, le 27 août 2005, contre Crewe Alexandra il inscrit son premier but en Angleterre sous le maillot de Southampton FC, il marquera le 29 octobre 2005 contre Stoke City et enfin le 17 décembre 2005, contre Norwich City. Il est à noté que Belmadi a joué durant cette saison avec de jeunes prodiges tels que Gareth Bale et Theo Walcott, après une bonne saison avec Southampton FC malgré l’élimination en huitième de finale contre Newcastle United en Coupe d'Angleterre et au second tour de la Coupe de la Ligue anglaise, son contrat a été prolongé jusqu'à la fin de la saison 2005-2006.

A sa dernière saison a Southampton FC, il rencontre des problèmes de blessures, notamment une blessure au genou contractée en septembre l’ont mis à l’épreuve jusqu'en février, Belmadi jouera quelques matchs avec son club en Championship, il sera de moins en moins dans les plans du club avec la montée de Gareth Bale et Theo Walcott, il marquera le 19 septembre 2006, en Coupe de la Ligue anglaise, contre Millwall FC son seul but de la saison, durant cette saison son club et lui termineront sixièmes du Championship et se qualifient aux play-offs, mais se feront éliminer face Derby County aux tirs au but, concernant les coupes nationales : ils sortiront en seizième de finale contre Notts County et en Coupe d'Angleterre en second tour, contre son ancien club Manchester City, Southampton FC connait des problèmes économiques qui obligent le club à réduire sa masse salariale, c'est ainsi que le 30 juin 2007, Djamel Belmadi quitte son club et l'Angleterre.

Capitaine au Valenciennes FC (2007-2009)Modifier

 
Antoine Kombouaré, dernier entraîneur de Belmadi.

Il reviens en France, précisément au Valenciennes FC en Ligue 1[6], pour une durée de deux ans, Antoine Kombouaré sera de nouveau son entraîneur (ce dernier l’était au centre de formation du PSG) pour ces deux années, il retrouvera Yacine Bezzaz avec qui il joue en sélection, il retrouvera aussi l’international guadeloupéen David Sommeil, avec qui il a joue a Manchester City, il jouera son premier match le 11 août 2007, contre l'AS Saint-Étienne au Stade Geoffroy-Guichard, il rentrera a la 58eme minutes en remplacent Yacine Bezzaz, mais le match est perdu sur le score de 3-1, pour les verts, il fera une passe décisive le 12 janviers 2008 a Grégory Pujol a la 88eme minutes contre l'AS Saint-Étienne, la aussi. Il marquera son premier but en Ligue 1 avec le Valenciennes FC contre le FC Metz au Stade Saint-Symphorien a la 42eme minutes. Cette années la Belmadi et le Valenciennes FC termineront 13eme de Ligue 1, est assure ainsi le maintiens du club, en Coupe de France il seront éliminés dès les trente-deuxième de finale, contre le FC Lorient, est en quart de finale en Coupe de la Ligue, contre son ancien club le Paris SG qui ce dernier sera d’ailleurs le champion de cette édition.

2008-2009, sera la dernier saison, de Belmadi, en tant que footballeur, apres une petit période d’absence il fait son premier match de la saison contre Grenoble, son équipe gagne 2-0[7], le samedi 22 novembre 2008, il reçoit le capitanat[8], le 13 décembre 2008, il marquera son dernier but en Ligue 1 et même dans le monde du foot contre l'AS Monaco FC victoire des valenciennois sur le score de 3-1, durant cette dernier saison Belmadi et le Valenciennes FC réussiront a ce maintenir en Ligue 1, mais seront très déçus dans les coupes nationaux notamment une élimination dès les trente-deuxième de finale contre le Toulouse FC, et dès les seizième de finale contre Vannes Olympique clubs de Ligue 2, c'est le 31 janviers 2009, contre l'OGC Nice victoire de Valenciennes FC 1-0 , que le natif de Champigny-sur-Marne jouera son dernier match en tant que footballeur[9].

En sélection (2000-2004)Modifier

 
Zidane a joue contre Belmadi en 2001.

Djamel Belmadi rejoint l'Équipe d'Algérie de football en juillet 2000 pour son premier match contre le Maroc, Abdel Djaadaoui alors sélectionneur de l'Algérie, le convoque le 26 janvier 2001, contre la Namibie, au stade du 5-Juillet-1962, pour les Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 2002 zone d'Afrique, durant ce match Belmadi inscrit le seul but de la rencontre à la 34e minute, ceux qui laissent un espoir pour se qualifier à la Coupe du monde 2002, mais contre toute attente l'Algérie, perd au Caire, sur un lourd score 5-2, Belmadi a joué ce match, mais sera remplacé par Bourahli à la 81e minute, le 21 avril 2001, Belmadi et l'Algérie, subit une défaite lourde 3-0, et met fin ainsi à tout espoir de qualification à la coupe du monde.

Belmadi est assez connu pour son match contre la France, à Paris au Stade de France. Il inscrit le seul but algérien sur un coup franc que Fabien Barthez ne peut arrêter. L'Algérie perd 4-1. Le match est interrompu par l'arbitre à la 74e minute à la suite de l'intrusion de supporteurs sur le terrain. La fin du match n'a pas été jouée.

Article détaillé : Algérie-France en football.

Le 11 octobre 2002, Au Stade du 19-Mai-1956, a Annaba en Algérie, Belmadi inscrit pour la premier fois de ça carrière un doublet contre le Tchad, victoire des Algériens sur le score de 4-1, il s’agissait des éliminatoires de la Coupe d'Afrique 2004, le 12 février 2003, toujours au Stade du 19-Mai-1956, il marque un but contre la Belgique, à la 89e minute mais défaite de l’Algérie sur le score de 1-3.

la Coupe d'Afrique 2004, sera la premier est la seule compétition internationale que Djamel Belmadi, ait joué avec l’Algérie, il est officiellement convoque par l’entraîneur de la sélection a l’époque, Rabah Saâdane[10], il joue le premier match contre le Cameroun, le match ce termine par un match nul 1-1 avec une passe décisive de Belmadi suite à un corner bien tiré de sa part pour son coéquipier Brahim Zafour[11], suivit du grand match contre l'Egypte victoire 2-1, Djamel Belmadi était capitaine à ce moment là, il réalise une autre passe décisive, cette fois-ci pour Maamar Mamouni qui inscrit la 1e but Algérien[12], le dernier match du groupe de l’Algérie ce traduit par une défaite, sur le score de 1-2, en quart de finale Belmadi et l’Algérie échoue face au Maroc sur le score de 1-3 après prolongations, le 20 juin 2004, Belmadi joue son dernier match sous la direction du sélectionneur Robert Waseige contre le Zimbabwe, match nul 1-1[13], Belmadi aura joué vingt matchs pour cinq buts inscrits pour son pays.

Palmarès joueurModifier

Carrière d'EntraineurModifier

Al-Duhail (2010-2012)Modifier

 
Nam Tae-Hee évolue avec Belmadi en tant que joueur.
 
Bakari Koné, homme fort de Al-Duhail de Belmadi, durant la période 2010-2012.

Djamel Belmadi signe durant l’été 2010, Al-Duhail (anciennement Lekhwiya) qui était alors un club Promu venu de division 2 du Qatar[14] et remplace ainsi Abdullah Mubarak. Belmadi vient au club pour un projet de jeu concernant le long terme, basé sur la possession de la balle et des contres attaques. Il prend ses fonctions d'entraîneur pour les deux années suivantes.

À son arrivée, Djamel Belmadi souhaite recruter des joueurs expérimentés et ayant la même philosophie du jeu souhaitée par Belmadi (c'est-à-dire la possession), comme l'international coréen Nam Tae-hee qui fut le premier grand recrutement significatif de l’ère Belmadi. Il est recruté à la fin de l'année 2011, mais avant cela l'international ivoirien Bakari Koné rejoint dès l’année 2010, Belmadi, durant sa première saison. Belmadi réussit l'exploit d’être Champion du Qatar avec un total de 48 points de plus ayant 5 points d'avance sur le second Al-Gharafa SC (champion en titre, et sera la meilleure défense durant cette session 2010-2011 avec 17 buts concédés). Ainsi Al-Duhail, participe pour la première fois de son histoire sous l’ère Belmadi, à la Ligue des champions de l'AFC durant la saison 2012, Belmadi et Al-Duhail ne participeront pas cette année à la Coupe du Qatar (étant donnée qu'ils étaient promus). Cependant Al-Duhail perd en finale de la Coupe Sheikh Jassem, contre Al-Arabi sur le score de 0-1.

Pour sa deuxième saison, petit à petit, Al-Duhail arrive à traduire le jeu souhaite par Belmadi. Ainsi pour sa deuxième saison d’affilée Belmadi gagne pour la deuxième fois le Championnat. Cependant pour sa première participation en Ligue des champions de l'AFC durant la saison 2012, Al-Duhail termine dernier de son groupe avec pour adversaire, Sepahan Ispahan, Al-Ahli et Al Nasr, avec un total de 6 points. Durant cette saison cette saison Al-Duhail perd 3 fois en 1/2 finale des coupes nationales :

Malgré une assez bonne performance en si peu de temps Djamel Belmadi quittera Al-Duhail pour entraîner l’équipe du Qatar B. il est remplacé par l'ancien international belge Éric Gerets. Belmadi sera considéré au Qatar comme l'un des meilleurs entraîneur du pays.

Sélectionneur du Qatar B et du QatarModifier

Avec ces bons résultats à la tête de Al-Duhail, la QFA officialise, son arrive en décembre 2013, mais a la barre de l’équipe B, pour ce concentrer sur Championnat d'Asie de l'Ouest, le 25 décembre 2013, Djamel Belmadi, entama son premier match en tant que sélectionneur contre Palestine, et ce traduit par une victoire 1-0, suivit le 31 décembre d'une victoire contre Arabie saoudite sur le score de 1-4, le Qatar termine ainsi premier du groupe, Djamel Belmadi et le Qatar sortiront vainqueur en demi-finale après prolongation contre l’équipe du Koweït pour enfin finir champion en final face a la Jordanie sur le score de 2-0, il s’agira de la premier victoire de Djamel Belmadi, sur la scène internationale. par la suite la QFA satisfait du résultat et du projet jeu propose par Djamel Belmadi, lui confiât alors les clefs de la sélection première.

Le 30 Mai 2014, Belmadi entama son premier match avec l’équipe du Qatar, contre la Macédoine, matche termine sur un score vierge de 0-0[15]. En outre, il remplace ainsi Fahad Thani, au poste de sélectionneur, a la surprise général le Qatar, sous son coaching bat la grande équipe du continent : l'Australie, sur le score de 1-0 en match amical, il s’agira d'une vrai réussite pour la QFA, toujours en amical Djamael Belmadi, et le Qatar bat sur le score de 1-0, l’équipe d'Algérie pays de Djamel Belmadi, tous les bons ràsultats en amicaux (Australie, Algérie, Estonie), renforça Belmadi au poste de sélectionneur.

 
Belmadi donnant des consignes lors d'un match.

Durant cette année là, Djamel Belmadi et le Qatar, participeront a la Coupe du Golfe, il s'agrt pour Djamel Bemadi son premier match avec une selection premiere, son premier match ce joue contre l'Arabie saoudite au grand Stade international du Roi-Fahd le match ce termine sur le score de 1-1, avec un but cote Qatari, du joueur d'Al Sadd, Ibrahim Majid[16], toujours dans le même stade, trois jours plus tard, ils parviennent péniblement à tenir tète a l’équipe du Yémen, score vierge de 0-0, pour le dernier match (du groupe A), le Qatar jouera ça qualification contre le Bahreïn, cette fois si au Stade du Prince Faisal bin Fahd la aussi il y aura score vierge 0-0, par chance bien que le Qatar de Belmadi n'a que trois points dans son groupe, elle se qualifie en demi-finale, le 23 novembre 2014, le Qatar, bats l'équipe du Oman, de Paul Le Guen sur le score de 1-3, elle joue en final, de nouveau contre l'Arabie saoudite mais cette fois si a la surprise général, le Qatar, remporte ce match sur le score de 1-2, il s'agira pour Belmadi, en tant que sélectionneur, pour le Qatar, il s'agira de son troisième Coupe du Golfe.

Grace a ces bonnes prestation, le Qatar, est très attendu en Coupe d'Asie 2015, ils tombe dans le groupe C, en compagnie de l'Iran premier sélection d'Asie selon le Classement FIFA, des Émirats arabes unis, et du Bahreïn. malgré une bonne préparation cette Coupe d'Asie sera un échec pour Belmadi et le Qatar, ceci ce traduit par une lourde défaite au premier match face Émirats arabes unis sur le score de 4-1, suivie d'une deuxième défaite face a l'Iran, sur un score de 1-0, dès la deuxième journée, Belmadi et le Qatar sorte par la petit porte, pour le dernier match sans enjeux Belmadi lance des jeunes en équipe première est comme pour les deux autres matchs ce dernier ce conclue par une défaite 1-2, ainsi le Qatar termine dernier de son groupe. Belmadi fera encore de matchs amicaux avec le Qatar, une contre son pays : l'Algérie, une victoire inattendu sur le score de 1-0, et une autre victoire inattendue contre la Slovenie toujours sur le score de 1-0.

Hormis une Coupe d'Asie non réussite, Belmadi a eu de très bon résultats avec l'équipe du Qatar, malgre cela la QFA est Belmadi trouve un accord pour résilier son contrat, le 30 juin 2015, il quitte la sélection Qatari.

Retour Al-Duhail (2015-2018)Modifier

 
Youssef Msakni, avec Al-Duhail de Belmadi.

le 19 juin 2015, marquera le retour de Belmadi dans son clubs phare Al-Duhail, il remplacera l'ancien international danois, devenu entraîneur, Michael Laudrup, durant cette saison, Belmadi voit l'arrive de joueurs comme l'international Tunisiens venu en 2013, Youssef Msakni, qui sera certainement l'un des leaders du plan de jeu de Belmadi un peu l'image de l’ivoirien Bakari Koné, lors des premier saison de Belmadi avec Al-Duhail (2010 - 2012), durant cette saison de transition pour Al-Duhail, sur le plan nationale, Al-Duhail, sera finaliste de la Coupe Crown Prince mais perdront contre El Jaish SC sur le score de 1-2 , il gagne cette année là aussi, la Coupe Sheikh Jassem, face Al Sadd SC de Xavi avec un score 4 - 2, elle gagnera contre cette même équipe a la Coupe du Qatar, sur le même score mais après prolongation. Le bilan de cette saison de Belmadi, est très bon malgré une quatrième place en championnat, mais une qualification a la clef en Ligue des champions AFC, il remporte toutes les coupes nationales la même saison ce qui sera une première au Qatar, grâce à ces très bons résultats, les dirigeants de Al-Duhail, sont plus que jamais unanimes, de sa compétence au long terme.

Pour la saison 2016-2017, Al-Duhail et Belmadi participe a la Ligue des champions, a la grande surprise il termine premier du groupe (groupe compose de l'Esteghlal Khuzestan, Al-Fateh et Al-Jazira Club), il seront cependant éliminé en huitième de finale contre le club Iranien Persépolis Téhéran, en coupes nationaux Belmadi réussit a remporte de nouveau la Coupe Sheikh Jassem face Al Rayyan SC sur un score de 2-0, mais la grande réussite sera le titre de champion du Qatar remporte cette saison la en terminant premier avec seulement qu'une seule défaite, est ce qualifiant ainsi pour une deuxième fois d’affilée a Ligue des champions AFC.

2017-2018, sera la dernier saison de Djamel Belmadi. Au sein de son club de Al-Duhail, durant sa dernière saison, Belmadi réalise un carton plein en Ligue des champions AFC, historique dans l'histoire du foot en Asie, en gagnant tous ses matchs dans son groupe composé de Zob Ahan FC, Lokomotiv Tachkent et Al-Wahda, Al-Duhail et Belmadi passeront cette fois si les huitième de finale en sortant, Al Ain FC en gagnant les matchs aller et retour, il ne sera pas pour la suite vue que Belmadi quittera Al-Duhail en été 2018, il sera de nouveau champion du Qatar avec 60 points avec 90 % des matchs gagne est à la clef zéro défaite en 22 matchs, un record pour une équipe au Qatar, il gagnera aussi la Coupe du Qatar, et la Coupe Crown Prince.

Au cours de ces trois années passées à Al-Duhail, Belmadi aura remporté 7 trophées sur 12 possibles et arrive 4 fois finaliste des coupes nationales, ce qui constitue un autre record.

Apres une longue discussions avec les dirigeants de Al-Duhail il quittera le club et sera remplacé par Nabil Maâloul, qui a entrainé les Aigles de Carthage, à la Coupe du monde 2018[17].

Sélectionneur de l'équipe d’Algérie (depuis 2018)Modifier

Après le départ de Rabah Madjer, du poste de sélectionneur de l'Équipe d'Algérie, Kheïreddine Zetchi, président de la Fédération algérienne de football, trouve un accord avec Belmadi pour un contrat de quatre ans, avec pour objectif la qualification à la Coupe du monde 2022. Belmadi vient également avec son staff : Serge Romano comme adjoint[18], Alexandre Dellal comme préparateur physique et Aziz Bouras comme entraîneur des gardiens.

Belmadi entamera son premier match en tant que sélectionneur de l'Algérie, contre la Gambie, pour le cadre des éliminatoire de la Coupe d'Afrique 2019, le 8 septembre 2018, avant le début du match contre la Gambie, des incidents avant le coup d'envoi, avec un trop grand nombre de supporteurs gambiens au bord de la pelouse, Kheïreddine Zetchi président de la FAF, a voulu annuler ce match pour cause de non-sécurité, malgré cela et avec la décision plus surprenante de la CAF de faire jouer le match malgré un pénible match, Belmadi et les siens réalisent un résultat en arrache le nul (1-1), cependant , cela s'expliquera par une faible récupération des milieux récupérateurs, le , il se qualifie avec les verts en Coupe d'Afrique des nations de football 2019, en gagnant sur un score lourd au Togo 1-4, avec un doubler notamment de Riyad Mahrez.

Palmarès entraîneurModifier

  Lekhwiya / Al-Duhail

  Équipe du Qatar

StatistiquesModifier

Statistiques de joueurModifier

Statistiques de Djamel Belmadi [19]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
  Algérie Total
Division M B M B C M B M B M B
1995-1996   Paris Saint-Germain Division 1 1 0 0 0 - - - - - 1 0
1996-1997   FC Martigues Division 2 31 8 0 0 - - - - - 31 8
1997-1998   Olympique de Marseille CFA 8 0 0 0 - - - - - 8 0
1998-1999   AS Cannes Division 2 26 6 0 0 - - - - - 26 6
1999-2000   Olympique de Marseille Division 1 9 1 0 0 C1 3 0 - - 12 1
2000-2001   Olympique de Marseille Division 1 29 8 3 1 - - - 7 1 39 10
2001-2002   Olympique de Marseille Division 1 10 0 1 0 - - - 1 1 12 1
2002-2003   Olympique de Marseille Ligue 1 15 0 1 1 - - - 3 2 19 3
Sous-total 63 9 5 2 - 3 0 11 4 82 15
2007-2008   Valenciennes FC Ligue 1 26 1 3 0 - - - - - 29 1
2008-2009   Valenciennes FC Ligue 1 11 1 0 0 - - - - - 11 1
Sous-total 37 2 3 0 - - - - - 40 2
1999-2000   Celta de Vigo La Liga 10 0 - - - - - 0 0 10 0
Sous-total 10 0 0 0 - - - 0 0 10 0
2002-2003   Manchester City (prêt) Premier League 8 0 - - - - - 1 1 9 1
2005-2006   Southampton FC Championship 22 3 1 0 - - - - - 23 3
2006-2007   Southampton FC Championship 14 0 3 1 - - - - - 17 1
Sous-total 36 3 4 1 - - - - - 40 4
2003-2004   Al-Gharafa SC Qatar Stars League 0 0 - - - - - 3 0 3 0
2004-2005   Al-Kharitiyath SC Qatar Stars League 0 0 - - - - - - - 0 0
Sous-total 0 0 - - - - - 3 0 3 0
Total sur la carrière 212 28 16 3 - 3 0 20 5 251 36


En équipe d’AlgérieModifier

  • 20 sélections : 68 victoires, 23 nuls, 12 défaites - 4 buts
  • 1er match le 9 juillet 2000 :   Maroc -   Algérie (2-1)
  • Dernier match le 20 juin 2004 :   Algérie -   Zimbabwe (1-1)
  • 54 fois capitaine
Buts internationaux
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade du 5-Juillet-1962, Alger, Algérie Éliminatoires Coupe du monde 2002 V 1-0   Namibie   34e c.f du pied droit 1-0 3e
2e Stade de France, Saint-Denis, France Match amical P 4-1   France   45+1e c.f du pied droit 3-1 8e
3e Stade du 19-Mai-1956, Annaba, Algérie Éliminatoires CAN 2004 V 4-1   Tchad   54e du pied droit 2-0 9e
4e   69e du pied gauche 3-0
5e Match amical P 1-3   Belgique   89e du pied gauche 1-3 10e
Total 5 buts (3 du pied droit et 2 du pied gauche), dont 2 coups francs, en 20 sélections entre le 9 juillet 2000 et le 20 juin 2004.

Statistiques d'entraîneurModifier

Statistiques de Djamel Belmadi comme entraîneur (màj : 29/8/2018)
Saison Club Division Matchs Victoires Nuls Défaites % Victoires
2010-2011   Al-Duhail SC D1 30 17 8 5 56.67
2011-2012 D1 12 10 1 1 83.33
Sous-total 42 27 9 6 64.29
2013-2014   Qatar B - 4 4 0 0 100
Sous-total 4 4 0 0 100
2014-2015   Qatar - 20 9 7 4 45
Sous-total 20 9 7 4 45
2015-2016   Al-Duhail SC D1 34 17 12 5 50
2016-2017 D1 34 23 9 2 67.65
2017-2018 D1 33 29 3 1 87.88
Sous-total 101 69 24 8 68.32
2018-2019   Algérie - 4 2 1 1 50
2018-2019   Algérie A' - 1 1 0 0 100
Sous-total 5 3 1 1 60
Total sur la carrière 170 111 41 18 68.2

DistinctionsModifier

Distinctions footballeurModifier

 
Djamel Belmadi, le premier lauréat de l’histoire du Ballon d’Or algérien lors de la cérémonie organisée par El Heddaf et le Buteur à l'hôtel El Aurassi.

Distinctions d’entraîneurModifier

Style d'entraîneurModifier

D'une personnalité très forte, l'entraîneur Belmadi est très exigent, mettant en avant la rigueur professionnelle, le dévouement et l'engagement envers le groupe[22],[23], son schéma tactique préférable est le 4-2-3-1 offensive[24].

Culture populaireModifier

Victime de vol de BanqueModifier

Pendant qu'il joue a Manchester City, il a été victime, avec Daniel Van Buyten et Vicente Matías Vuoso, d’un vol commis par deux employés de banque. Au moment où Belmadi a quitté Manchester City, il a laissé 230 000 £, dans un compte auprès de la Banque coopérative. Au total, les employés de la banque ont volé plus de 350 000 £ sur les comptes des trois joueurs.

En janvier 2006, les employés de banque, Paul Sherwood, un caissier, et Paul Hanley, son superviseur, ont été emprisonnés respectivement pendant 32 mois et 12 mois[25][26]. .

Notes et référencesModifier

CitationsModifier

  1. « Les gens savent que je suis attaché à l'OM, mais je peux aussi aller voir ailleurs, même si c'est à Marseille que j'ai envie de rester. »

    — Djamel Belmadi[4].

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Pascal Ferré, « Tentatives d'insertions sociales », Baïla Sy,‎ , p. 55 (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2018)
  2. M A KAMEL, « Fier du sacre », Djazairess à partir de L'Expression,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2018)
  3. « source »,
  4. Interview Djamel Belmadi par Le Parisien
  5. (en) « «Fier du sacre» », Djazairess à partir de L'Expression,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2018)
  6. « Djamel Belmadi - Fiche de l'ancien joueur de l'OM en 2002/2003 - OhaiMe-Passion.com », sur www.ohaime-passion.com (consulté le 2 août 2018)
  7. « Valfc 2-0 Grenoble », sur www.lfp.fr (consulté le 2 août 2018)
  8. « Valfc 2-0 FC Sochaux », sur www.lfp.fr (consulté le 2 août 2018)
  9. « Valencienne 1-0 Nice », sur www.lfp.fr (consulté le 2 août 2018)
  10. EL MOUDJAHID, « CAN 2004: les 22 séléctionnés », DZfoot.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2018)
  11. (en) « Cameroon - Algeria, Jan 25, 2004 - Afrika Cup 2004 - Match sheet », transfermarkt.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2018)
  12. (en) « Algeria - Egypt, Jan 29, 2004 - Afrika Cup 2004 - Match sheet », transfermarkt.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2018)
  13. « Zimbabwé 1-1 Algérie | Football algérien », sur www.dzfoot.com (consulté le 6 septembre 2018)
  14. Qatar 2009/10 - RSSSF
  15. « Djamel Belmadi nouveau sectionneur national », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2018)
  16. (en) « Group Stage - Group A », gulfcup.sa,‎ (lire en ligne, consulté en 2018-31-08)
  17. « Djamel Belmadi nouveau sélectionneur national », la gazette du fennec,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2018)
  18. « Djamel Belmadi nouveau sectionneur national », aps,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2018)
  19. « Fiche de Djamel Belmadi », sur footballdatabase.eu
  20. « Ballon d'Or algérien (El Heddaf et Le Buteur) », sur sportpalmares.eu (consulté le 20 avril 2009)
  21. « Palmarès DZFoot d'Or », sur dzfoot.com (consulté le 2 octobre 2009)
  22. « E.N : ce que doit faire Belmadi pour réussir sa mission — TSA », TSA,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2018)
  23. Aurélien Léger-Moëc, « Djamel Belmadi, les secrets d’une reconversion réussie », Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2018)
  24. (en) TM, « Djamel Belmadi - Performance data in detail », Transfermarket.com,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  25. (en) M A KAMEL, « Two bankers admit theft from City players », news.lifestyle.co.uk,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2018)
  26. (en) M A KAMEL, « Two bankers admit theft from City players », news.lifestyle.co.uk,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2018)

Liens externesModifier