Stade Mohammed-V

stade de football à Casablanca

Le stade Mohammed-V (arabe : المركب الرياضي محمد الخامس), appelé couramment « stade d'Honneur » par les Casablancais et anciennement stade Marcel-Cerdan, fait partie d'un grand complexe sportif situé au cœur de la ville de Casablanca, Maroc. Il fut inauguré le , il a aujourd'hui une capacité de 70 000 places[1]. Il contient 24 portes. Il connait la plus forte capacité d’accueil au Maroc.

Stade Mohammed-V
مركب محمد الخامس
Stade Mohamed V, Casablanca.jpg
Généralités
Surnom
Stade d'honneur (Donor)
Adresse
Construction et ouverture
Construction
1953-1955
Ouverture
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Conseil de ville de Casablanca
Administration
Conseil de ville de Casablanca
Équipement
Surface
Pelouse Naturelle
Capacité
70 000 [1]
Affluence record

Finale CL 1997 Raja CA vs Golden fields

Affluence : 97 500
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Maroc
voir sur la carte du Maroc
Red pog.svg

Abritant souvent les matchs de l'équipe nationale marocaine de football, le stade Mohammed_V est également connu pour être le fief des deux grands clubs casablancais, le Wydad et le Raja.

Seuls quelques stades en Afrique évoquent mythes et fantasmes à la simple évocation de leurs noms. Parmi ceux-ci figure incontestablement le stade Mohamed V, à Casablanca. Surnommé « le temple du football casablancais », il a accueilli les plus grands joueurs du monde, et fut le théâtre d'événements importants dans l’histoire du ballon rond en Afrique.

Le stade Mohamed V se situe en plein centre-ville de Casablanca, à 25 km de l'aéroport international, et à 5 km de la gare ferroviaire Casa-Voyageurs. Aujourd'hui, Le complexe tout entier renferme en plus du stade, une salle omnisports de 15 000 places, une piscine olympique couverte, un centre média de 650 m2, une salle de conférence, une salle de réunions, un centre de soins et un centre de lutte anti-dopage.

Suite aux rénovations apportées au Complexe Sportif Mohamed V, la capacité est réduite à 67.123places. Des sièges de couleur jaune, bleu et gris sont installés afin de souligner le fait que le stade appartient à l'ensemble des Casablancais. Il existe 3 catégories de billets : CAT 2 (Côtés virages), CAT 1 (Tribunes côté pelouse) et VIP. Deux énormes écrans LED sont également installés. Le stade est devenu un emblème de la capitale économique.

HistoireModifier

 
Stade d'honneur de Casablanca, futur Stade Mohammed V durant les Jeux panarabes de 1961.

Inauguré le , sous le nom de stade Marcel-Cerdan[2], le stade avait une capacité de 30 000 places. Une année plus tard, après l'indépendance du Maroc, il a pris le surnom de Stade d'Honneur.

À la fin des années 1970, en vue de préparer les Jeux Méditerranéens 1983 à Casablanca, le stade a été fermé pour une grande rénovation ; augmentation de sa capacité, installation du panneau électronique, et construction de la salle couverte omnisports et de la piscine couverte autour du stade, il a rouvert en 1983 sous son nouveau nom stade Mohammed-V et avec une capacité de 50 000 places.

En 2000, le stade a connu une nouvelle rénovation en vue de la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde, des sièges de couleurs verte et rouge ont été installés sur les tribunes latérales limitant sa capacité à 45,891 places assises sans compter les virages Sud (Magana) et Nord (Curva Nord) qui ne disposent d'aucun siège.

 
Le Stade en 2008

Aujourd'hui, Le complexe tout entier renferme en plus du stade, une salle omnisports de 12 000 places, une piscine olympique couverte, un centre média de 650 m2, une salle de conférence, une salle de réunions, un centre de soins et un centre de lutte anti-dopage.

Le stade Mohammed-V se trouve en plein centre ville de Casablanca, à 25 km de l'aéroport international de Casablanca, et à 5 km de la gare ferroviaire Casa-Voyageurs, il dispose par ailleurs d'un parking d'une capacité de 1 000 voitures.

Lors de la saison 2006-2007, le stade fut fermé et a rouvert en . Il est actuellement doté d'une pelouse semi-artificielle de très bonne qualité.

 
Stade Mohammed V lors de la finale de la Ligue des champions 2017 (Wydad - Ahly)


Matchs mémorablesModifier

En plus des matchs de Derby de Casablanca qui restent des matchs mémorables avec de fortes affluences, le stade a accueilli d'autres grandes rencontres internationales.

Matches internationauxModifier

 :   Maroc -   Égypte : 2-0

 :   Raja CA -   MC Oran : 1-0

 :   Wydad de Casablanca -   Al Hilal Khartoum : 2 - 0

 :   Maroc -   Zambie : 1 - 0

 :   Maroc -   Ghana : 1 - 0

 :   Raja CA -   Ashanti Gold SC : 1 - 0 (Tirs au but : 5-4)

:   Raja CA -   Zamalek SC : 0 - 0

 :   Maroc -   Argentine : 0 - 1

  • Match amical
  • Affluence : 70 000

 :   Raja CA -   JS Kabylie : 1 - 0

 :   Raja CA -   ENPPI Club : 1 - 0

 :   Wydad -   ES Tunis : 0 - 0

 :   Raja CA -   ES Sétif : 2 - 2

 :   Wydad -   Al Ahly SC : 1 - 0

 :   Raja CA -   AS Vita Club : 3 - 0

Matches nationauxModifier

 
Raja vs Wydad, le 16 novembre 2008

 : Raja CA - FAR de Rabat : 0 - 2

  • 30e journée de la Botola
  • Affluence : 75 000
    • Victoire des FAR, lors de la dernière journée du championnat qui remportent le titre devant un Raja qui n'avait besoin que d'un match nul pour s'assurer le titre[3].

 : Raja CA - Wydad de Casablanca : 1 - 1

  • 25e journée de la Botola
  • Affluence : 75 000

 : Wydad de Casablanca - FUS de Rabat : 1 - 0

  • 30e journée de la Botola
  • Affluence : 65 000
    • But de Mustapha Bidodane à la 40e minute du match, offrant le 17e titre de l'histoire du Wydad lors de cette journée[4].

 : Raja CA - Olympique de Khouribga : 2 - 1

  • 29e journée de la Botola
  • Affluence : 70 000
    • Mené au score dès la 13e minute, Soulaimani égalise pour le Raja avant que Moutouali inscrit le deuxième but du point de penalty au début de la seconde mi-temps, offrant ainsi aux Verts leur 10e sacre[5].

 : Raja CA - Difaâ d'El Jadida : 2 - 1

  • 29e journée de la Botola
  • Affluence : 60 000
    • Avec un scénario identique de celui de 2011, Kerrouchi égalise sur un majestueux coup-franc et Moutouali, toujours à la rescousse, marque à la 88e minute et assure au Raja son 11e titre de championnat[6].

 : Raja CA - MA Tétouan : 5 - 0

  • 29e journée de la Botola
  • Affluence : 72 000
    • Le Raja, alors 2e du classement, écrase le leader sur le score de 5-0 et reprend la tête du championnat à une journée de la fin[7]. Les ultras du Raja réalise un tifo couvrant l'intégralité des gradins du stade, qui a été nommé meilleur tifo du monde de l'année 2014[8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b le-nouveau-visage-du-stade-mohammed-v
  2. « Le saint patron de Casablanca », sur Zamane, Casablanca (consulté le 4 décembre 2014)
  3. « Les FAR Rabat Champions du Maroc - Parlons Foot » (consulté le 26 octobre 2019)
  4. Yabiladi.com, « 30e journée Botola : le WAC, champion in extremis », sur www.yabiladi.com (consulté le 26 octobre 2019)
  5. « رسمياً: الرجاء البيضاوي بطلاً للدوري المغربي بفوزه على أولمبيك خريبكة | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le 26 octobre 2019)
  6. « La Botola 2013 : Le Raja de Casablanca champion du Maroc », sur La Vie éco, (consulté le 26 octobre 2019)
  7. « Botola : Le Raja écrase le MAT », sur fr.le360.ma (consulté le 26 octobre 2019)
  8. « Les supporters du Raja réalisent le meilleur tifo au monde », sur Bladi.net (consulté le 26 octobre 2019)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier