Ouvrir le menu principal
Stade Municipal
Stade de la Paix
Stade de la paix en reconstruction.PNG
Le Stade de la Paix en pleine réhabilitation
Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Ouverture
1984
Rénovation
2007, 2018
Extension
25000 à 40 000 (2018)
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Capacité
25 000
Dimensions
119 × 73 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Côte d'Ivoire
voir sur la carte de Côte d'Ivoire
Red pog.svg

Le stade municipal de Bouaké ou stade de la Paix (depuis la cérémonie de la Flamme de la paix de 2007) est un stade de football de Côte d'Ivoire qui se situe dans la ville de Bouaké. Il peut accueillir 25 000 spectateurs assis. Il a été spécialement construit pour accueillir, avec le Stade Félix Houphouët-Boigny, les matchs de la Coupe d'Afrique des nations de football 1984.

Après la réhabilitation en cours, ce stade sera le deuxième plus grand stade du pays avec le Félicia [1] (40 000 places) et après le Stade olympique Ebimpé (60 000 places).

ArchitectureModifier

Le Stade de Bouaké d’une dimension de 119 × 73 m (football-rugby), a été construit sous la forme d’une couronne ovale avec un profil en travers de 24 gradins.

Les clubsModifier

C'est le stade où jouent les clubs de l'ASC Bouaké, de l'Alliance Bouaké et le Bouaké Football Club (récemment monté en ligue en 2014).

Période noireModifier

Pendant la crise ivoirienne (Octobre 2002- Mars 2007), tous les programmes sportifs ont été annulés, Le stade a été déserté pour cause d'occupation des FN. D'après des témoignages de civils installés à Bouaké, ce stade aurait servi de lieu d'exécution de policiers, gendarmes et militaires, de la force gouvernementale par les Forces nouvelles.

Événements historiquesModifier

 
Les Chefs d'État africains lors de la Flamme de la paix

Réhabilitation et rénovationModifier

Réhabilitation en 2007Modifier

Présentations des travauxModifier

Le Stade était en travaux de réhabilitation (comme le sont tous les stades nationaux en ce moment dans le processus de réhabilitation et renouveau des stades ivoiriens entamé), la délégation de la FIF, composée d’une demi-douzaine de personnes a passé le stade au peigne fin, de la pelouse à la loge officielle en passant par les cabines de la presse écrite, les vestiaires, les tribunes, rien n’a été négligé. La fin des travaux était prévue pour le .

Selon des indiscrétions (révélé par L'Inter), le coût total de cette réhabilitation pourrait s'être élevé entre 200 et 300 millions de F CFA (soit environ : 305 000 à 457 400 €) voir plus.

C'est dans ce stade que, selon les vœux de Didier Drogba, ballon d’or africain 2006 et capitaine des Éléphants, le match retour Côte d’Ivoire-Madagascar, comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football 2008, s'est déroulé.

BilanModifier

  • Accès au stade des joueurs et des officiels bien délimité, vestiaires entièrement rénovés[2]
  • Les normes sécuritaires garanties[2]
  • Pelouse retravaillée[2]

La loge officielle, les gradins, les vestiaires, les grilles de protection ainsi que l'infirmerie ont été entièrement rénovés. À cela, il faut ajouter les douches, les toilettes des joueurs et celles du grand public qui ont été refaites. Au niveau de la sécurité, rien n'a été négligé. Des murs ont été érigés à la sortie des vestiaires pour éviter tout contact des joueurs avec le public. Selon les experts de la Fif et du ministère, tout a été fait conformément aux normes internationales (FIFA).Cependant une grosse inquiétude demeure, la qualité de la pelouse[3].

Rénovation 2018-2020Modifier

Dans l'optique de la Coupe d'Afrique 2021, la Côte d'Ivoire a lancé des travaux d'extension du stade à 40 000 sièges, conformément au cahier des charges de la CAF. Les travaux sont dirigés par l'entreprise Mota Engil. Ce stade se transformera en stade de type anglais (sans piste d’athlétisme) et se verra doté d'une charpente au dessus des tribunes.

AnnexesModifier