Fédération algérienne de football

instance dirigeante du football en Algérie

Fédération algérienne de football
Image illustrative de l’article Fédération algérienne de football
Logo de la FAF

Sigle FAF
Sport(s) représenté(s) Football
Création
Président Djahid Zefizef
Siège Rue Ahmed Ouaked
Dely Ibrahim- Alger (Algérie)
Affiliation FIFA en 1963
CAF en 1964
UAFA en 1974
UNAF en 2005
Nations membres Drapeau de l'Algérie Algérie
Clubs 2,198[1]
Licenciés 219 800[1]
Site web www.faf.dz

La Fédération algérienne de football (FAF) est une association regroupant les clubs de football d'Algérie et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection d'Algérie. Fondée en 1962, elle est affiliée à la FIFA depuis 1963 et membre de la CAF depuis 1964. Son actuel président, Djahid Zefizef, est élu le 7 juillet 2022.

HistoriqueModifier

 
Réunion de fondation de la FAF du 21 octobre 1962

La Fédération algérienne de football (FAF) est fondée le . Au cours de cette réunion fondatrice, tout le système footballistique en Algérie est repensé, on garde les principales ligues de région et on les renomme Région Ouest (ex Ligue d'Oran), Région Centre (ex Ligue d'Alger) et Région Est (ex Ligue de Constantine). D'autres parts on désigne les couleurs officielles de la sélection nationale (le rouge, le blanc et le vert), mais également du projet d'affiliation de la FAF à la FIFA comme en témoigne le document ci-dessous. Extrait de la première réunion de la Fédération algérienne de football

Assemblée générale constitutive
le à Alger

La séance est présidée par M. Bouchouk, directeur national de l'Éducation physique et des Sports, assisté de M. Abdoun, délégué aux Sports.

Sont présents :

Ligue d'Alger : MM. Djaout, Hassen Kodja, Benhoura.

Ligue de l'Est algérien : MM. Boutebila, Cheikh Lefgoun.

Ligue d'Oranie: MM. Benamar, Belkahla, Kouaidia.

Assistent à la séance :

MM. Cosman, Wendel, Kassoul, DR. Maouche, Lakehal, Takarli, Zaïbek, Scandrani, Belkessa.

Excusé:

M. Bendid (Est algérien).

En ouvrant la séance, M. Abdoun, après avoir remercié le directeur national de l'Éducation physique et des Sports d'avoir bien voulu présider la réunion devant consacrer officiellement la naissance de la Fédération algérienne de Football, adresse ses souhaits de bienvenue aux délégués et présente les personnalités pressenties par M. le Ministre de la Jeunesse et des Sports pour faire partie du Bureau Fédéral. Il donne ensuite la parole à M. Bouchouk, représentant M. le ministre.

M. le Directeur national de l'Éducation physique et des Sports, après avoir également souhaité la bienvenue aux personnalités présentes, s'attache à définir les objectifs sportifs de l'Algérie indépendante, exposant les grandes lignes du programme d'action qui doit être mis en œuvre pour contribuer à l'amélioration du niveau des sportifs.

M. Djaout, à son tour, en qualité de membre du comité provisoire de la Fédération algérienne de football, et au nom des trois ligues algériennes, remercie M. le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, d'avoir bien voulu présider cette importante réunion et l'assure du dévouement et du concours plein et entier des dirigeants du football algérien.

Les représentants des trois ligues algériennes de football (Alger, Est d'Algérie et L'Oranie) décident alors de se réunir en assemblée générale constitutive de la Fédération algérienne et de procéder, en accord avec M. le Ministre de la Jeunesse et des Sports, à la désignation du premier Bureau Fédéral qui est composé de :

Président : M. le Dr Maouche Mohand Amokane.

Premier Vice-président : Me. Kassoul Hamid (ex- Président de l'USM Blida de 1936-1953).

Vice-présidents : MM. Benamar Miloud, Djaout Ahmed, Lefgoun Bencheikh.

Trésorier : M. Lakheal Mahieddine.

Assesseurs : MM. Benhoura Ahmed, Belkahla Laouari, Bensiam Benyoussef, Bendib Adelmadjid, Boutebila Abdelmadjid, Hassen Kodja Mohamed, Ouhibi Saïd, Takarli Khellil, Zaïbeck Abdelkader.

Conseillers techniques : MM. Bir Marcel, Cosman Jean, Wendel Marcel.

M. Wendel est chargé provisoirement du secrétariat fédéral.

MM. Louis Rivet et Michel de Haro sont nommés membres d'honneur de la nouvelle Fédération.

Allocution du Docteur Maouche

Le Dr Maouche tient à remercier M. le Directeur national de l'Éducation physique et des Sports, ainsi que toutes les personnalités présentes de la marque de confiance qui vient de lui être témoignée. Il sollicite de tous les membres du bureau fédéral, dans l'intérêt de la jeunesse et du pays, une aide efficace pour mener à bien la tâche immense, mais exaltante qui est la leur, et invite ses collègues à se mettre au travail.

Statuts et règlements

l'Assemblée générale constitutive, après diverses interventions, adopte les statuts, le règlement intérieur et les règlements généraux présentés par le rapporteur, Me Cosman.

Couleurs nationales

Le Bureau fixe comme suit les couleurs nationales de la Fédération algérienne de football : maillot vert avec écusson portant croissant et étoile rouge, culotte blanche, bas rouges. Il est interdit aux clubs affiliés à la même Fédération algérienne d'adopter cette même tenue.

Affiliation à la F.I.F.A.

Le Bureau prend connaissance de la correspondance échangée avec la F.I.F.A. et charge son président de transmettre le dossier d'affiliation à cet organisme.

La Fédération algérienne de football.


Extraits de « Algérie Football N°1 » du [2]

Historique des Logos de la FAFModifier

Palmarès des équipes nationalesModifier

Équipes masculinesModifier

Tournois internationaux

Compétitions intercontinentales :
Coupe du monde :
  • 1er Tour (avec 2V et 1D) (1982)
  • 1er Tour (avec 1N et 2D) (1986)
  • 1er Tour (avec 1N et 2D) (2010)
  • 8e de final (avec 1V, 1N et 2D) (2014)
Jeux Méditerranéens :
Compétitions arabes :

Tournois continentaux

Compétitions africaines :

Tournois internationaux

Coupe arabe des nations de football:

Tournois continentaux

Compétitions africaines :

Tournois internationaux

Compétitions intercontinentales :
Jeux olympiques :
  • Meilleur Résultat : Quart de Finaliste en 1980

Tournois continentaux

Compétitions africaines :
Union nord-africaine de football :
  •    Médaillé d'or de football 2007 et 2010

Tournois Continentaux

Compétitions africaines :
Coupe d'Afrique des nations des moins de 23 ans

Tournois Internationaux

Compétitions intercontinentales :
Coupe du monde de football des moins de 20 ans
  • Meilleur Résultat : Quart de Finaliste en 1979

Tournois Continentaux

Compétitions africaines :
Coupe d'Afrique des nations junior

Jeux Méditerranéens :
  • Meilleur Résultat : 1er Tour en 2018

Tournois internationaux

Compétitions intercontinentales :
Coupe du monde de football des moins de 17 ans
  • Meilleur Résultat : 1er Tour en 2009

Tournois continentaux

Compétitions africaines :
Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans
Union nord-africaine de football

Équipes fémininesModifier

Tournois régionaux

Compétitions nord africaines

  •   Vice-championne en 2009.

Compétitions arabes

  •   Vainqueur en 2006.

Tournois continentaux

Compétitions africaines

Historique des présidentsModifier

Liste des présidents de la FAF
# Président Période Note
1 Dr Mohand Maouche (1) - -
Dr Mohand Maouche (2) - Réélu
2 Mustapha Benouniche - -
3 Amar Benadouda - -
4 Abdennour Bekka - -
5 M. Kara-Terki - -
6 B. Hadj Sekkal - -
7 Omar Kezzal (1) - -
8 Issad Dhomar - -
9 M'Hamed Mekirèche - -
10 Belaïd Lacarne - -
11 Rachid Mekhloufi - -
12 Si Mohamed Baghdadi - Bureau provisoire
- Omar Kezzal (2) - -
13 Réda Abdouche - Pas de président, intérim assuré par le SG
14 Mouldi Aïssaoui - -
15 Rachid Harraïgue - -
16 Larbi Brik - élu par le Bureau fédéral
17 Saïd Amara - élu par le Bureau fédéral
18 Rabah Manseur - Comité provisoire
19 Mohamed Laïb - -
20 Mohamed Beghoura - Comité provisoire des Présidents de Ligues
21 Saïd Bouamra - Bureau provisoire
22 Mohamed Diabi - élu par un Bureau fédéral de 16 membres
23 Benaoumeur Berrahal - élu par un Bureau fédéral de 8 membres : le mandat le plus court à ce jour (1 mois)
24 Hacene Chikh - Comité provisoire
- Omar Kezzal (3) - -
25 Mohamed Raouraoua (1) - -
26 Hamid Haddadj - -
- Mohamed Raouraoua (2) - Seul candidat élu par l'AG
- Mohamed Raouraoua (3) - réélu par l’Assemblée Générale : le mandat le plus long à ce jour (+ de 7 années)
27 Kheïreddine Zetchi - Seul candidat, élu à l'unanimité[3]
28 Charaf-Eddine Amara[4] - Seul candidat[4],[5]
29 Djahid Zefizef - -

Plus de 25 personnes ont eu à diriger la FAF. Omar Kezzal a été le seul à « avoir du souffle » pour partir et revenir à 3 reprises en l’espace de près de 20 années. Mohamed Raouraoua a aussi quitté pour revenir 4 ans plus tard. La FAF est restée 11 mois sans personne pour la présider, entre 1992 et 1993. Une autre période, de 1996 à 1997 fut, en revanche, très « agitée » : 6 responsables différents en 19 mois, d’avril 1996 à Novembre 1997. Une crise telle qu’elle avait entraîné l’intervention de la FIFA, laquelle voulait faire respecter le principe de l’élection des responsables par une Assemblée générale régulière, en vue de mettre fin aux immixtions des pouvoirs publics. Le mandat le plus court (1 mois) fut celui exercé en 1999 par Benaoumeur Berrahal.

Après quatre ans à la tête de la FAF, Kheïreddine Zetchi ne peut se présenter à sa propre succession, et ce, en raison de sanctions dont il a écopé de la part de la Ligue de football professionnel ainsi que de la Confédération africaine de football[6]. C'est dans ce contexte particulier que l'Assemblée générale élective du intronise Charaf-Eddine Amara en tant que nouveau président de la Fédération[7]. Ce dernier, seul en lice, est présenté comme un « candidat de consensus[7] » bien que son profil de novice dans le milieu du football ne fasse pas l'unanimité[8].

Le , à la suite de l'élimination de l'Algérie lors du dernier tour des qualifications pour la Coupe du monde organisée au Qatar en fin d'année, Charaf-Eddine Amara anime une conférence de presse durant laquelle il annonce sa démission du poste de président[9]. Il désigne, après la tenue le jour même d'une réunion extraordinaire du Bureau fédéral, le vice-président Mohamed Maouche afin d'assurer l'intérim jusqu'à l'élection d'un nouveau président à la tête de la Fédération algérienne de football[9].

Cependant, quelques jours plus tard, le 3 avril, constatant que plusieurs membres du Bureau fédéral ne comptaient pas démissionner avec lui, Amara revient sur sa décision et reprend les commandes de la FAF à titre « provisoire » jusqu'à la tenue de la prochaine Assemblée générale[10],[11]. Il engage dans la foulée une bataille interne afin d'obliger les autres membres du BF à présenter leur démission[10],[11], et parvient notamment à en écarter deux, Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul, le 10 avril, pour « manquement à l'obligation de réserve »[12],[13].

Ces deux membres sont toutefois réhabilités dans leurs fonctions par le Tribunal arbitral du sport (TAS) algérien, ce qui leur permet de participer à l'Assemblée générale ordinaire du 16 juin[14],[15]. Lors de cette AGO, qui se déroule dans une ambiance tendue notamment marquée par des altercations entre dirigeants[16],[17], Charaf-Eddine Amara dépose définitivement sa démission et fait adopter, malgré certains remous en amont à cause d'un déficit budgétaire important[18],[19],[20], les bilans moral et financier par la majorité des membres présents à quelques exceptions près comme celles d'Aïssaoui, de Bahloul et du représentant du Paradou AC, qui votent contre[21],[22],[23].

Hiérarchisation des compétitionsModifier

Les compétitions sont régies par la FAF, la fédération algérienne de football. Il existe trois divisions de football de niveau national et en dessous plusieurs subdivisons de niveaux régionaux, liés aux différentes régions d'Algérie. Le tableau ci-dessous illustre cette hiérarchisation. À la fin de la saison, les équipes peuvent monter ou descendre d'une division. Le champion d'une série peut monter directement au niveau supérieur. Dans les échelons inférieurs les autres équipes disputent un tour final sorte de play off pour accéder au niveau supérieur ou pour éviter la descente. Quand une même division compte plusieurs séries, les clubs sont le plus souvent répartis en fonction de leur situation géographique.

Les compétitions de niveau un et deux sont organisées par la Ligue de football professionnel, celles de niveau trois par la Ligue nationale du football amateur, celles de niveau quatre par la Ligue inter-régions de football et celles de niveau cinq et six par les ligues régionales de football, et les niveaux de plus que sept sont organisés par les ligues de wilayas de football et les ligues communales de football.

Niveau Division
Ligue de Football Professionnel
1 Ligue 1 professionnelle

16 clubs

Ligue Nationale de Football Amateur
2 Ligue 2

36 clubs / 3 groupes

Ligue Inter-Région de Football
3 Division Amateur

96 clubs / 6 groupes

Groupe Ouest

16 clubs

Groupe Centre Ouest

16 clubs

Groupe Centre Est

16 clubs

Groupe Est

16 clubs

Groupe Sud-ouest

16 clubs

Groupe Sud-est

16 clubs

Ligues Régionales de Football
4 R I (D5) Ligue d'Oran

16 clubs

Ligue de Saïda

16 clubs

Ligue de Blida

16 clubs

Ligue d'Alger

16 clubs

Ligue de Batna

16 clubs

Ligue de Annaba

16 clubs

Ligue de Constantine

16 clubs

Ligue de Ouargla

16 clubs

Ligue de Béchar

16 clubs

R II (D6) Régionale II

(18 groupes de Ligues de 16 clubs)

Ligues de Wilayas de Football
5 48 Ligues de wilayas de Football Division d'Honneur (D7) (16 clubs) et Division Pré-Honneur (D8)

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Informations Algérie », sur fr.fifa.com (consulté le )
  2. "Algérie football", Bulletin officiel de la Fédération algérienne de football, N°1, page 3, daté du
  3. « FAF : Zetchi élu président | Info & Actualités depuis 2007 », sur www.tsa-algerie.com (consulté le )
  4. a et b FAF: Charaf-Eddine Amara élu nouveau président|site aps.dz, 16 avril 2021.
  5. FAF: Mohamed Maouche assure l'intérim à la tête de la FAF, site aps.dz, 31 mars 2022.
  6. Nabil Boughanem, « AGE/FAF: Zetchi candidat inéligible ? », sur La Gazette du Fennec,
  7. a et b Nabil Boughanem, « FAF: Charaf-Eddine Amara "élu" à l'écrasante majorité ! », sur La Gazette du Fennec,
  8. Mohamed Touileb, « Présidence de la FAF: Charaf-Eddine Amara, un profil qui ne fait pas un tabac », sur La Gazette du Fennec,
  9. a et b Saïd Benhammadi, « FAF / Conférence de presse: M. Maouche assure l'intérim de la présidence », sur La Gazette du Fennec,
  10. a et b Saïd Benhammadi, « FAF : Amara revient sur sa décision de démissionner de la présidence », sur La Gazette du Fennec,
  11. a et b Nabil Boughanem, « FAF: Amara-BF, ça part à vau-l'eau ! », sur La Gazette du Fennec,
  12. Nabil Boughanem, « FAF: Charaf-Eddine Amara suspend Aïssaoui et Bahloul », sur La Gazette du Fennec,
  13. « FAF : Suspension provisoire des membres du BF MM. Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul », sur FAF.dz,
  14. Ahmed Bessol, « ALG : Aïssaoui et Bahloul réhabilités par le TAS, une gifle pour Charaf Eddine Amara », sur Botola,
  15. Saïd Benhammadi, « Présidence de la FAF : Ce sera un duel Serrar-Zefizef », sur La Gazette du Fennec,
  16. Rafik Tadjer, « Les dirigeants du football algérien se donnent en spectacle », sur TSA,
  17. (ar) Walid Kabli, « "مهازل بالجملة خلال الجمعية العامة لـ"الفاف », sur Sabq Press,‎
  18. Nabil Boughanem, « Bilan financier de la FAF: Amara, un trou budgétaire de 130 milliards ! », sur La Gazette du Fennec,
  19. Mohamed Touileb, « Le président sortant de la FAF clôt son ère avec un découvert de 130 milliards de centimes : Amara, un bilan financier catastrophique », sur Reporters,
  20. Nabil Boughanem, « AGO/FAF: Les bilans moral et financier de Amara adoptés », sur La Gazette du Fennec,
  21. Ahmed Bessol, « ALG : Une AGO houleuse et départ de Charaf Eddine Amara », sur Botola,
  22. Nabil Boughanem, « AG/FAF: L'assemblée s'est prononcée sur la démission d'Amara », sur La Gazette du Fennec,
  23. (ar) « "في دورة "عادية" كانت "ساخنة" في "الكواليس », sur Annasr,‎

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier