Équipe de Palestine de football

équipe nationale de football
Drapeau : Palestine Équipe de Palestine
Écusson de l' Équipe de Palestine
Généralités
Confédération AFC
Couleurs vert, rouge, noire, blanc
Surnom "الفدائي" (Les combattants)
"الفرسان" (Les cavaliers)
"أسود كنعان" (Lions de Canaan)
Stade principal Stade international Faisal Al-Husseini
Classement FIFA en augmentation 102e (26 novembre 2020)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Algérie Nourredine Ould Ali
Capitaine Abdelatif Bahdari
Plus sélectionné Abdelatif Bahdari (74)
Meilleur buteur Fahed Attal (16)
Rencontres officielles historiques
Premier match Palestine Drapeau : Palestine 1-7 Drapeau de l'Égypte Égypte
Plus large victoire Palestine Drapeau : Palestine 11- 0 Drapeau : Guam Guam
(Dacca )
Plus large défaite Iran Drapeau : Iran 7-0 Drapeau : Palestine Palestine
(Téhéran )
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Asie des nations Phases finales : 2
1er tour en 2015 et 2019

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Deuxième tour des éliminatoires de la zone Asie de la Coupe du monde de football 2022

L'équipe de Palestine de football (en arabe : منتخب فلسطين لكرة القدم) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs palestiniens sous l'égide de la fédération de Palestine de football et représente le pays lors des compétitions régionales, continentales et internationales depuis sa création en 1928. Les Lions de Canaan, comme les surnomment leurs supporters en référence à la région de Canaan, une région du Proche-Orient, disputent leurs rencontres à domicile au stade international Faisal Al-Husseini, situé dans la banlieue proche de Jérusalem au sein de la ville d'Al-Ram (en). Les Palestiniens ont terminé l'année 2018 au 99e rang mondial du classement FIFA et au 16e rang asiatique.

HistoireModifier

L'équipe nationale de Palestine mandataire (1928-1940)Modifier

L'actuelle équipe de Palestine de football ne doit pas être confondue avec l'équipe nationale de la Palestine Football Association (PFA) durant le mandat britannique en Palestine et fondée en 1928 par Yosef Yekoutieli qui regroupait les clubs juifs, arabes et britanniques de l'époque[2]. Cette équipe de football, reconnue par la FIFA, était « composée exclusivement de joueurs juifs et la musique jouée en ouverture (en 1934) est l'Hatikva, l'hymne officiel du mouvement sioniste »[2], selon le quotidien Le Monde[3] mais elle a concouru à enraciner le football dans les diverses communautés.

Aussi bien la Fédération d'Israël de football que la Fédération de Palestine de football comptabilisent les 5 matchs internationaux disputés par l'équipe de la PFA entre 1934 et 1940 dans l'historique de leurs matchs joués.

L'équipe de PalestineModifier

Les débutsModifier

L'Histoire de l'équipe de football palestinien « arabe » commence véritablement en 1946, à l'occasion d'un match contre l'équipe de Syrie de football mais la guerre de 1948-1949 va casser cette dynamique. Une équipe nationale palestinienne va mettre du temps à se reconstituer. La Fédération palestinienne de football est créée, en exil, en 1962.

Ce n'est qu'en , après l'accord israélo-palestinien, que l'équipe palestinienne va pouvoir jouer son premier match international d'envergure depuis 1993 à Jéricho, face au Variétés Club de France comptant notamment Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana[4]. La Fédération palestinienne de football n'est reconnue par la FIFA qu'en 1998, après la création de l'Autorité palestinienne. Dès 1999, elle gagne une médaille de bronze aux Jeux panarabes de Jordanie.

Difficultés rencontréesModifier

La seconde Intifada déclenchée en 2000 va ralentir la renaissance du football palestinien qui va multiplier les entraîneurs et souffrir des difficultés financières.

Le , le match joué contre l'équipe de Jordanie de football (résultat 1-1)[5] était « le premier match international que la Palestine va pouvoir jouer à domicile, en face de son public, et qui plus est à Jérusalem ! », selon les propos de son entraîneur Ezzat Hamzeh[6].

La dernière rencontre à domicile, également contre la Jordanie, remonte à 1997, jouée dans le stade de Jéricho, mais l'équipe palestinienne n'était alors pas encore membre de la FIFA. Pour les matchs de qualifications du Mondial de 2006, l'équipe jouait ses matchs à domicile à Doha, mais certains joueurs palestiniens étaient interdits de sortie par les autorités israéliennes.

En , le président du CIO Jacques Rogge s'est rendu en Cisjordanie, où les joueurs lui ont rapporté les entraves à la circulation dont ils sont victimes dans les territoires ou lors des matches à l'étranger ou les rétentions par Israël de matériel sportif pour « raisons de sécurité »[7],[8].

Elle est l'une des rares équipes de football à avoir pu disputer un match contre l'équipe du Vatican.

Le onze de départ face aux Philippines en finale de l'AFC Challenge Cup[9]

Ramzi Saleh - Abdelatif Bahdari, Haytham Dheeb, Raed Fares - Abdullah Jaber, Imad Zatara, Khader Yousef, Ashraf Nu'man - Murad Ismail Said, Abdelhamid Abuhabib, Hilal Musa

Le premier succès internationalModifier

En , quelques mois avant la Coupe d'Asie, la Palestine participe à la cinquième édition de l'AFC Challenge Cup, disputée aux Maldives. L'enjeu est énorme puisque le vainqueur est automatiquement qualifié pour la phase finale de la Coupe d'Asie des nations 2015. Les Lions de Canaan, toujours emmenés par Jamal Mahmoud, réussissent un excellent parcours dans la compétition. Après avoir terminé en tête de leur poule du premier tour, devant le Maldives, ils balaient l'Afghanistan 2 à 0 en demi-finale avant de s'imposer, face aux Philippins en finale. Ce succès leur permet de s'assurer une place en phase finale continentale. C'est également le tout premier titre obtenu par l'équipe nationale masculine[10].

Un mois après, l'équipe se classe à la 94e place du classement FIFA, son meilleur classement à ce jour, après treize années de progression depuis la 191e place en . Cela est particulièrement remarquable pour une équipe qui ne dispose pas d'installations à domicile, jouant la plupart du temps dans la capitale du Qatar, Doha, et s'entraînant dans la ville égyptienne d'Ismailia[11].

La Coupe d'Asie des nations 2015Modifier

Encadrés dans le groupe D du tournoi continental disputé en Australie, en compagnie du Japon, de la Jordanie et de l'Irak, les Palestiniens payent le manque d'expérience dans ce genre de compétition et s'inclinent lors de leurs trois matches de poule (0-4, 1-5 et 0-2 respectivement). Le seul but du tournoi est marqué par Jaka Ihbeisheh, à la 84e minute, face à la Jordanie[12].

Tactique de l'équipe de Palestine lors de la Coupe d'Asie 2015
 
Premier tour : Japon-Palestine (4-0)
 
Premier tour : Palestine-Jordanie (1-5)
 
Premier tour : Iraq-Palestine (2-0)

Joueurs les plus sélectionnés et meilleurs buteursModifier

Joueurs les plus sélectionnés
Joueur Carrière Sélections
Saeb Jendeya 1998-2009 70
Abdelatif Bahdari 2005- 62
Tamer Seyam 2014- 36
Ramzi Saleh 2001- 31
Meilleurs buteurs
Joueur Carrière Buts
Fahed Attal 2005- 14
Ashraf Nu'man 2009- 14
Ziyad Al Kord 1998-2006 10
Murad Alyan 2011- 7
Ismail Al-Amour 2005- 7
Abdelhamid Abuhabib 2011- 6
Tamer Seyam 2014- 5
Mohammed Al-Jeish 1999-2002 5
Ahmed Keshkesh 2004- 5
Fadi Lafi 1998- 5
Tayseer Amer 2002-2008 4
Dernière mise à jour : après Palestine-Philippines du 30/05/2014
En gras les joueurs toujours actifs.

RésultatsModifier

PalmarèsModifier

Palmarès de l’équipe de Palestine en compétitions officielles
Compétition internationales Compétitions régionales Trophées divers

Parcours en Coupe du mondeModifier

Parcours en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position Année Position
  1930 Non inscrit   1966 Non inscrit   1994 Non inscrit   2022 Éliminatoires en cours
  1934 Non inscrit   1970 Non inscrit   1998 Non inscrit
  1938 Non inscrit   1974 Non inscrit    2002 Tour préliminaire
  1950 Non inscrit   1978 Non inscrit   2006 Tour préliminaire
  1954 Non inscrit   1982 Non inscrit   2010 Tour préliminaire
  1958 Non inscrit   1986 Non inscrit   2014 Tour préliminaire
  1962 Non inscrit   1990 Non inscrit   2018 Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'Asie des nationsModifier

Parcours en Coupe d'Asie des nations
Année Position Année Position Année Position
  1956 Non inscrit   1980 Non inscrit   2004 Tour préliminaire
  1960 Non inscrit   1984 Non inscrit      2007 Tour préliminaire
  1964 Non inscrit   1988 Non inscrit   2011 Tour préliminaire
  1968 Non inscrit   1992 Non inscrit   2015 1er tour
  1972 Non inscrit   1996 Non inscrit   2019 1er tour
  1976 Non inscrit   2000 Tour préliminaire   2023 Éliminatoires en cours

Parcours au Championnat d'Asie de l'OuestModifier

Parcours au Championnat d'Asie de l'Ouest
Année Position Année Position
  2000 Premier tour   2008 Premier tour
  2002 Premier tour   2010 Premier tour
  2004 Premier tour   2012 Premier tour
  2007 Premier tour   2014 Premier tour
  2019 Premier tour

Parcours en AFC Challenge CupModifier

Parcours en AFC Challenge Cup
Année Position
  2006 Quarts de finale
  2008 Forfait
  2010 Premier tour
  2012 Quatrième
  2014   Vainqueur

SélectionneursModifier

Sélectionneurs du Mandat de PalestineModifier

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
  Shimon Ratner (en) 1934 2 0 0 2 0.0
  Egon Pollak (en) 1938 2 0 0 2 0.0
    Arthur Baar (en) 1940 1 1 0 0 100.0

Sélectionneurs de la PalestineModifier

Les sélectionneurs en italique ont assuré l'intérim.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Bp Bc Gagnés %
  Ricardo Carugati 1998 3 0 1 2 3 6 0 %
    Azmi Nassar 1999–2000 10 3 2 5 9 17 30,0 %
  Mansour Hamid El-Bouri 2000 3 0 1 2 3 5 0 %
  Mustafa Abdel-Ghali Yacoub 2001 6 2 1 3 8 9 33,3 %
  Andrzej Wiśniewski 2002 2 0 0 2 1 4 0 %
    Nicola Hadwa Shahwan 2002–2004 11 0 5 6 11 23 0 %
  Alfred Riedl 2004 9 2 3 4 13 16 22,2 %
    Azmi Nassar 2005–2007 11 5 1 5 24 16 45,5 %
    Nelson Mores 2007 1 0 0 1 0 4 0 %
  Izzat Hamza Juil. 2008 – 5 0 3 2 3 7 0 %
  Jamal Daraghmeh Juil. 2009 3 0 0 3 1 10 0 %
    Moussa Bezaz Juil. 2009 – 13 3 6 4 13 12 23,1 %
  Abdel-Nasser Barakat 1 0 0 1 1 4 0 %
  Jamal Mahmoud Nov. 2011-Sept. 2014 33 14 6 13 41 42 42,4 %
  Saeb Jendeya Sept. 2014-Oct. 2014 4 3 0 1 13 9 75,0 %
  Ahmed Al Hassan Oct. 2014- 7 1 1 5 4 15 14,3 %
  Nourredine Ould Ali -act. 2 1 0 1 8 3 50 %

StatistiquesModifier

Classements FIFAModifier

Classement FIFA de l'Équipe de Palestine
Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial[fifa 1] 184 170 171 145 151 139 126 137 128 165 179 173 177 158 152 137 113 134 131 80 99
Classement en Asie[fifa 2] 41 35 36 28 28 28 25 27 21 32 39 38 39 28 23 21 13 10 16

Légende du classement mondial :
Légende du classement asiatique :

  • de 100 à 149
  • de 1 à 15
  • de 150 à 199
  • de 16 à 30
  • de 200 à 249
  • de 31 à 49

Notes et référencesModifier

NotesModifier


RéférencesModifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 16 juin 2020).
  2. a et b Mickaël Correia, Une histoire populaire du football, La Découverte, (ISBN 9782348035463, lire en ligne).
  3. Le Monde, 26-, p. 3.
  4. Le match de 1993, article de L'Humanité
  5. Article de l'Express du 27 octobre 2008
  6. « Match historique en Palestine », Le Monde, 26-27 octobre 2008, page 3
  7. « Le monde du sport se mobilise pour les athlètes palestiniens », Le Monde, (consulté le 7 octobre 2010)
  8. (en-US) Aiden Pink, « FIFA, the Palestinians, and the Future of World Football - FIFA », sur The Tower, (consulté le 22 février 2019)
  9. « Palestine vs. Philippines 1 - 0 », sur soccerway.com (consulté le 7 juin 2014)
  10. « Les Palestiniens célèbrent leur toute première qualification à la Coupe d'Asie », sur francetvinfo.fr, (consulté le 7 juin 2014).
  11. « (en) Palestine national soccer team achieves highest-ever FIFA ranking », sur francetvinfo.fr, (consulté le 7 juin 2014).
  12. Éric Marinelli et Gabriel Cnudde, « Les favoris au rendez-vous, le spectacle aussi », sur So Foot, (consulté le 21 janvier 2015)

Classement FIFAModifier

  1. Classement mondial année par année :
    « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 15 déc. 2003 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 20 déc. 2004 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 16 déc. 2005 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 18 déc. 2006 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 17 déc. 2007 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 17 déc. 2008 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 16 déc. 2009 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 15 déc. 2010 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 21 déc. 2011 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 19 déc. 2012 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
  2. Classement de la zone AFC :
    « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 15 déc. 2003 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 20 déc. 2004 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 16 déc. 2005 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 18 déc. 2006 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 17 déc. 2007 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 17 déc. 2008 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 16 déc. 2009 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 15 déc. 2010 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 21 déc. 2011 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
    « Classement du 19 déc. 2012 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier