Ouvrir le menu principal

Calendrier mondial UCI 2010

compétition de cyclisme
(Redirigé depuis Classement mondial UCI 2010)
Calendrier mondial UCI 2010
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 2e
Date 19 janvier-
Participants 18 équipes ProTour
Épreuves 26
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

Le calendrier mondial UCI 2010 est la deuxième édition du système de classement lancé par l'Union cycliste internationale, en remplacement du classement ProTour. Le calendrier a débuté avec le Tour Down Under le 19 janvier et s'est terminé le 16 octobre avec le Tour de Lombardie. Il se compose de 13 courses par étapes et 13 épreuves d'un jour. Deux nouvelles épreuves font leur apparition par rapport à la saison précédente, il s'agit du Grand Prix cycliste de Québec et du Grand Prix cycliste de Montréal, deux classiques qui se disputeront au Canada. À noter que ni le Tour d'Allemagne, ni le Tour de Sotchi et ni Paris-Tours ne font partie de ce calendrier.

Le classement prend en compte les épreuves de l'UCI ProTour 2010 ainsi que les épreuves historiques.

Sommaire

ObjectifsModifier

Il permet de désigner le meilleur coureur et la meilleure équipe de l'année.
À noter également que le classement par nations permettra de désigner les équipes qui peuvent aligner 9 coureurs aux championnats du monde 2010 (épreuve en ligne), privilège réservé aux 10 premiers du classement.

BarèmeModifier

Pos. Cat. 1 Cat. 2 Cat. 3 Cat. 4
1. 200 170 100 80
2. 150 130 80 60
3. 120 100 70 50
4. 110 90 60 40
5. 100 80 50 30
6. 90 70 40 22
7. 80 60 30 14
8. 70 52 20 10
9. 60 44 10 6
10. 50 38 4 2
11. 40 32
12. 30 26
13. 24 22
14. 20 18
15. 16 14
16. 12 10
17. 10 8
18. 8 6
19. 6 4
20. 4 2
  • Points par étapes
Pos. Cat. 1 Cat. 2 Cat. 3
1. 20 16 6
2. 10 8 4
3. 6 4 2
4. 4 2 1
5. 2 1 1

Calendrier et résultatsModifier

Date Nom de l'épreuve Pays Vainqueur Leader du Classement mondial
Individuel Par équipes Par pays
19-24 janvier Tour Down Under   Australie   André Greipel (HTC-Columbia)   André Greipel   HTC-Columbia   Australie
7-14 mars Paris-Nice   France   Alberto Contador (Astana)   Luis León Sánchez   Caisse d'Épargne   Espagne
10-16 mars Tirreno-Adriatico   Italie   Stefano Garzelli (Acqua & Sapone-D'Angelo & Antenucci)   Astana
20 mars Milan-San Remo   Italie   Óscar Freire (Rabobank)
22-28 mars Tour de Catalogne   Espagne   Joaquim Rodríguez (Katusha)   Katusha
28 mars Gand-Wevelgem   Belgique   Bernhard Eisel (HTC-Columbia)
4 avril Tour des Flandres   Belgique   Fabian Cancellara (Saxo Bank)
5-10 avril Tour du Pays basque   Espagne   Christopher Horner (RadioShack)
11 avril Paris-Roubaix   France   Fabian Cancellara (Saxo Bank)
18 avril Amstel Gold Race   Pays-Bas   Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto)
21 avril Flèche wallonne   Belgique   Cadel Evans (BMC Racing)   Joaquim Rodríguez
25 avril Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Alexandre Vinokourov (Astana)   Philippe Gilbert[3]
27 avril-2 mai Tour de Romandie   Suisse   Simon Špilak[4] (Lampre-Farnese Vini)
8-30 mai Tour d'Italie   Italie   Ivan Basso (Liquigas-Doimo)   Cadel Evans[3]
6-13 juin Critérium du Dauphiné   France   Janez Brajkovič (RadioShack)   Astana
12-20 juin Tour de Suisse   Suisse   Fränk Schleck (Saxo Bank)
3-25 juillet Tour de France   France   Andy Schleck (Saxo Bank)[5]   Joaquim Rodríguez[6]   Saxo Bank[7]
31 juillet Classique de Saint-Sébastien   Espagne   Luis León Sánchez (Caisse d'Épargne)
1er-7 août Tour de Pologne   Pologne   Daniel Martin (Garmin-Transitions)
15 août Vattenfall Cyclassics   Allemagne   Tyler Farrar (Garmin-Transitions)
22 août GP Ouest-France de Plouay   France   Matthew Goss (HTC-Columbia)
17-24 août Eneco Tour   Belgique et
  Pays-Bas
  Tony Martin (HTC-Columbia)
10 septembre Grand Prix cycliste de Québec   Canada   Thomas Voeckler (BBox Bouygues Telecom)
12 septembre Grand Prix cycliste de Montréal   Canada   Robert Gesink (Rabobank)   Rabobank[7]
28 août-19 septembre Tour d'Espagne   Espagne   Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo)   Saxo Bank[7]
16 octobre Tour de Lombardie   Italie   Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto)

En italique, les courses qui ne font pas partie du ProTour.

ClassementsModifier

Le 31 mai, l'UCI annule tous les résultats obtenus par le leader du classement Alejandro Valverde et lui retire tous ses points en raison d'une suspension pour son implication dans l'Affaire Puerto. Ses points sont également enlevés à son équipe la Caisse d'Épargne et à son pays[8]. Les points de Valverde obtenus lors des classements finals sont réaffectés, alors que ses points acquis dans les différentes étapes des courses par étapes sont supprimés.

En février 2012, en application d'une décision du tribunal arbitral du sport, l'UCI annule les résultats d'Alberto Contador sur le Tour de France 2010. Ces points sont également enlevés à son équipe, Astana, et à l'Espagne. Ces points sont réaffectés.

IndividuelModifier

Rang[9] Nom Pays Équipe Points
1 Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha 561
2 Philippe Gilbert   Belgique Omega Pharma-Lotto 437
3 Luis León Sánchez   Espagne Caisse d'Épargne 413
4 Cadel Evans   Australie BMC Racing 390
5 Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Doimo 390
6 Robert Gesink   Pays-Bas Rabobank 379
7 Ryder Hesjedal   Canada Garmin-Transitions 317
8 Samuel Sánchez   Espagne Euskaltel-Euskadi 311
9 Andy Schleck   Luxembourg Saxo Bank 308
10 Tyler Farrar   États-Unis Garmin-Transitions 306
11 Alexander Vinokourov   Kazakhstan Astana 287
12 Michele Scarponi   Italie Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni 283
13 Alberto Contador   Espagne[10] Astana 260
14 Fabian Cancellara   Suisse Saxo Bank 254
15 Denis Menchov   Russie Rabobank 251
16 Fränk Schleck   Luxembourg Saxo Bank 230
17 Edvald Boasson Hagen   Norvège Sky 228
18 Christopher Horner   États-Unis RadioShack 226
19 Tom Boonen   Belgique Quick Step 216
20 André Greipel   Allemagne HTC-Columbia 211
  • 278 coureurs ont marqué au moins un point

Par équipesModifier

Ce classement est obtenu en additionnant les points des 5 premiers du classement individuel de chaque équipe.

Rang Équipe Points 5 meilleurs coureurs
1 Saxo Bank 1055 A. Schleck (308), Cancellara (254), F. Schleck (230), Porte (133), Fuglsang (130)
2 Liquigas-Doimo 1006 Nibali (390), Basso (206), Kreuziger (206), Sagan (111), Bennati (93)
3 Rabobank 946 Gesink (379), Menchov (251), Freire (125), Mollema (104), Moerenhout (87)
4 Katusha 910 Rodríguez (561), McEwen (105), Karpets (102), Kolobnev (82), Pozzato (60)
5 HTC-Columbia 855 Greipel (211), Cavendish (198), Martin (179), Pinotti (140), Velits (127)
6 Garmin-Transitions 849 Hesjedal (317), Farrar (306), Martin (106), Danielson (64), Tuft (56)
7 Omega Pharma-Lotto 784 Gilbert (437), Van den Broeck (179), Péraud (80), Roelandts (58), Scheirlinckx (30)
8 Astana 768 Vinokourov (287), Contador (260), Iglinskiy (117), Gasparotto (56), Davis (48)
9 Caisse d'Épargne 721 Sánchez (413), Arroyo (132), Lastras (74), Plaza (56), Rojas (46)
10 BMC Racing 661 Evans (390), Ballan (86), Hincapie (80), Morabito (61), Santambrogio (44)
11 RadioShack 635 Horner (226), Brajkovič (174), Armstrong (85), Zubeldia (80), Klöden (70)
12 Cervélo Test 618 Hushovd (173), Tondo (171), Sastre (164), Hammond (90), Wyss (20)
13 Euskaltel-Euskadi 605 Sánchez (311), Antón (132), Intxausti (82), Nieve (72), Fernández (8)
14 Lampre-Farnese Vini 535 Petacchi (182), Špilak (108), Bole (107), Cunego (106), Gavazzi (32)
15 Sky 435 Boasson Hagen (228), Henderson (103), Flecha (71), Wiggins (18), Thomas (15)
16 Quick Step 325 Boonen (216), Chavanel (40), Barredo (26), Weylandt (23), Pineau (20)
17 Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni 323 Scarponi (283), Ginanni (30), Bertogliati (8), Bertagnolli (2)
18 AG2R La Mondiale 267 Roche (152), Riblon (51), Gadret (36), Hinault (18), Bouet (10)
19 BBox Bouygues Telecom 231 Voeckler (121), Vogondy (46), Rolland (24), Tschopp (20), Fédrigo (20)
20 Cofidis 227 Taaramäe (111), Duque (54), Moncoutié (38), Monier (16), Dumoulin (8)
  • 32 équipes sont classées.

Par paysModifier

On additionne les points des 5 premiers du classement individuel de chaque pays. Les 10 premiers pays au 15 août peuvent aligner 9 coureurs lors des championnats du monde 2010.

Rang Pays Points 5 meilleurs coureurs
1   ESP 1716 Rodríguez (561), L. L. Sánchez (413), S. Sánchez (311), Contador (260), Tondo (171)
2   ITA 1201 Nibali (390), Scarponi (283), Basso (206), Petacchi (182), Pinotti (140)
3   BEL 992 Gilbert (437), Boonen (216), Van den Broeck (179), Leukemans (100), Vanmarcke (60)
4   AUS 850 Evans (390), Porte (133), Rogers (113), Goss (109), McEwen (105)
5   USA 773 Farrar (306), Horner (226), Armstrong (85), Hincapie (80), van Garderen (76)
6   NED 653 Gesink (379), Mollema (104), Moerenhout (87), Boom (48), Tjallingii (35)
7   GER 551 Greipel (211), Martin (179), Klöden (70), Voigt (62), Hondo (29)
8   LUX 538 A. Schleck (308), F. Schleck (230)
9   RUS 483 Menchov (251), Karpets (102), Kolobnev (82), Vorganov (30), Petrov (18)
10   NOR 441 Boasson Hagen (228), Hushovd (173), Kristoff (40)
11   SUI 422 Cancellara (254), Albasini (67), Morabito (61), Tschopp (20), Wyss (20)
12   KAZ 410 Vinokourov (287), Iglinskiy (117), Kashechkin (6)
13   SLO 390 Brajkovič (174), Špilak (108), Bole (107), Božič (1)
14   FRA 386 Voeckler (121), Péraud (80), Casar (73), Coppel (61), Riblon (51)
15   CAN 373 Hesjedal (317), Tuft (56)
16   GBR 331 Cavendish (198), Hammond (90), Wiggins (18), Thomas (15), Millar (10)
17   IRL 258 Roche (152), Martin (106)
18   SVK 242 P Velits (127), Sagan (111), M Velits (4)
19   CZE 206 Kreuziger (206)
20   DEN 165 Fuglsang (130), Breschel (16), Sørensen (16), Rasmussen (3)
  • 34 pays sont classés.

Victoires sur le Calendrier mondialModifier

Notes et référencesModifier

  1. Cette catégorie regroupe donc : le Tour Down Under, Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, le Tour des Flandres, le Tour du Pays basque, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Romandie, le Tour de Catalogne, le Critérium du Dauphiné libéré, le Tour de Suisse, le Tour de Pologne, l'Eneco Tour et le Tour de Lombardie.
  2. Cette catégorie regroupe : Gand-Wevelgem, l'Amstel Gold Race, la Flèche wallonne, la Classique de Saint-Sébastien, la Vattenfall Cyclassics, le GP Ouest-France le Grand Prix cycliste de Québec et le Grand Prix cycliste de Montréal.
  3. a et b Alejandro Valverde, initialement leader a été déclassé
  4. Alejandro Valverde, initialement vainqueur a été déclassé
  5. Alberto Contador, vainqueur initial, a été déclassé en février 2012.
  6. Alberto Contador, initialement en tête jusqu'au 13 septembre, perd les points correspondant au Tour de France. Rodríguez devient alors leader du classement individuel.
  7. a b et c La disqualification de Contador sur le Tour de France entraîne pour Astana, initialement en tête du classement par équipes, la perte des points du coureur espagnol.
  8. Communiqué de presse - Décision du TAS sur le cas d’Alejandro Valverde : réaction de l’UCI
  9. Référence
  10. Contador est reconnu coupable de dopage au clenbuterol le par le TAS : le bénéfice de ses résultats obtenus depuis juillet 2010 lui est donc retiré, soit un total de 222 points enlevés.

Liens externesModifier