Grega Bole

coureur cycliste slovène

Gregor Bole dit Grega Bole (né le à Jesenice en République socialiste de Slovénie) est un coureur cycliste slovène. Il a notamment remporté le Grand Prix de Plouay en 2011.

Grega Bole
Image dans Infobox.
Grega Bole lors du départ de la Flèche brabançonne 2015 à Louvain.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
JeseniceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires

BiographieModifier

En 2010, Grega Bole remporte la première grande victoire de sa carrière durant le Critérium du Dauphiné, s'imposant au sprint lors de la première étape[1].

Lors de la saison 2011, il s'adjuge le championnat de Slovénie sur route. En août, il termine neuvième de la Vattenfall Cyclassics. Il remporte une semaine plus tard le Grand Prix de Plouay. Après une attaque en solitaire à deux kilomètres de l'arrivée, il résiste au retour du peloton emmené par Simon Gerrans[2]. Il devient ainsi le premier Slovène à remporter cette course.

Présent sur le Tour de France 2012, Bole abandonne pendant la 16e étape en raison d'une gêne causée par une rhinopharyngite couplée à une sciatique[3].

Fin 2012, même s'il est cité dans le dossier de l'USADA, l'agence américaine antidopage, sur l'enquête liée à Lance Armstrong[4], il est recruté pour la saison 2013 par l'équipe néerlandaise Vacansoleil-DCM[5].

N'ayant gagné qu'une seule victoire (la deuxième étape du Tour de l'Ain 2013), il ne retrouve pas de formation au terme de la saison, lorsque l'équipe Vacansoleil-DCM décide d'interrompre son parcours dans le cyclisme. Bien qu'il soit obligé de descendre de deux niveaux et de passer d'une équipe World Tour à une équipe continentale, il peut toutefois continuer dans le peloton professionnel, une dixième année consécutive, grâce au contrat qu'il obtient avec l'équipe italo-nippone Vini Fantini Nippo, à la fin mars 2014. Il rejoint des hommes d'expérience comme Alessandro Malaguti, Pierpaolo De Negri ou Takashi Miyazawa[6],[7].

Fin 2014, il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle CCC Sprandi Polkowice[8]. Pour sa première année sous ses nouvelles couleurs il remporte la première étape du Tour de Croatie[9] et se classe quatrième du Grand Prix de Plouay. En 2016, il rejoint l'équipe Nippo-Vini Fantini, avec qui, il remporte le Grand Prix de la côte étrusque et le Tour de Corée.

Ses bons résultats lui permettent de rejoindre la nouvelle UCI WorldTeam Bahrain-Merida en 2017. En 2018, il gagne deux étapes du Tour du Japon. Il n'est pas conservé à l'issue de la saison 2020 et se retrouve sans équipe[10].

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

4 participations

Tour d'ItalieModifier

4 participations

Tour d'EspagneModifier

3 participations

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Calendrier mondial UCI 48e[11]
UCI World Tour 53e[12] 185e[13] 206e[14]
UCI Asia Tour 7e[15]
UCI Europe Tour 525e[16] 134e[17] 60e[18] 47e[19] 26e[20] 19e[21]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2005 au 5 juillet 2005
  2. Du 6 juillet 2005 au 12 décembre 2007
  3. Du 1er janvier 2009 au 4 août 2009
  4. Du 5 août 2009 au 31 décembre 2009
  5. Du 9 avril 2014 au 31 décembre 2014

RéférencesModifier

  1. « Bole a le dernier mot », sur eurosport.fr (consulté le )
  2. Grand Prix de Plouay. Un grand coup de Bole
  3. (en) « Tour de France, 16th stage: Stortoni 8th », sur teamlampreisd.com,
  4. « Vacansoleil engage Grega Bole malgré les suspicions », sur RTBF Sport, (consulté le )
  5. (en) « Bole signs with Vacansoleil-DCM », sur cyclingnews.com, (consulté le )
  6. (es) « Grega Bole firma con el Vini Fantini - Nippo », sur www.biciciclismo.com, (consulté le )
  7. (nl) « Boonen kann bei Gent-Wevelgem starten, Bole zu Vini-Fantini Nippo », sur www.radsport-news.com, (consulté le )
  8. « Transfert - Grega Bole signe chez CCC Polsat », sur cyclismactu.fr, (consulté le )
  9. « Grega Bole s'impose devant Paterski », Cyclism'Actu, Swar-Agency,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Route - Grega Bole : «J'espère toujours poursuivre ma carrière»
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  15. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  16. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  17. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  18. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  19. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :