WeatherTech SportsCar Championship 2017

WeatherTech SportsCar Championship 2017
Description de l'image WeatherUSCC logo.png.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) IMSA
Édition 4e
Épreuves 12
Site web officiel www.imsa.com
Palmarès
Champion pilote P :PC :GTLM :GTD :
Champion constructeur P :GTLM :GTD :
Vainqueur P :PC :GTLM :GTD :

Navigation

La saison 2017 du WeatherTech SportsCar Championship est la quatrième édition de cette compétition issue de la fusion des championnats American Le Mans Series et Rolex Sports Car Series. Elle se déroule du au et comprend douze manches[1].

Les quatre principales courses du championnat (24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring, 6 Heures de Watkins Glen et Petit Le Mans) forment la mini série Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord (ou CAEN).

CalendrierModifier

Le calendrier 2017 est dévoilé le 5 août 2016 et comprend douze manches[1].

  • La course fait partie de la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord
Rnd. Course Durée Classes Circuit Lieu État, Pays Date
1 Rolex 24 at Daytona[2] 24 heures Toutes Daytona International Speedway Daytona Beach   Floride,   États-Unis 28 &
2 Mobil 1 12 Hours of Sebring 12 heures Toutes Sebring International Raceway Sebring   Floride,   États-Unis
3 BUBBA Burger Sports Car Grand Prix at Long Beach 1 heure 40 minutes P, GTLM, GTD Circuit urbain de Long Beach Long Beach   Californie,   États-Unis
4 Advance Auto Parts Sportscar Showdown 2 heures 40 minutes Toutes Circuit des Amériques Austin   Texas,   États-Unis
5 Chevrolet Sports Car Classic 1 heure 40 minutes P, PC, GTD Circuit de Belle Isle Détroit   Michigan,   États-Unis
6 Sahlen's Six Hours of The Glen 6 heures Toutes Watkins Glen International Watkins Glen   New York,   États-Unis
7 Mobil 1 SportsCar Grand Prix 2 heures 40 minutes Toutes Canadian Tire Motorsport Park Bowmanville   Ontario,   Canada
8 Northeast Grand Prix 2 heures 40 minutes GTLM, GTD Lime Rock Park Lakeville   Connecticut,   États-Unis
9 Continental Tire Road Race Showcase 2 heures 40 minutes Toutes Road America Elkhart Lake   Wisconsin,   États-Unis
10 Michelin GT Challenge at VIR 2 heures 40 minutes GTLM, GTD Virginia International Raceway Alton   Virginie,   États-Unis
11 America's Tire 250 2 heures 40 minutes P, GTLM, GTD Circuit de Laguna Seca Monterey   Californie,   États-Unis
12 Motul Petit Le Mans 10 heures Toutes Road Atlanta Braselton   Géorgie,   États-Unis

Repères de débuts de saisonModifier

EngagésModifier

PrototypeModifier

La classe Prototype[3],[4] est composée de voitures LMP2 répondant à la réglementation mise en place par l'ACO et la FIA pour le championnat du monde d'endurance FIA, c'est-à-dire un châssis Dallara, Ligier, Oreca ou Riley Technologies équipé d'un moteur V8 atmosphérique Gibson et de Daytona Prototype International (DPi), où les constructeurs sont autorisés à utiliser certains panneaux de carrosserie conçus pour refléter le langage de conception du constructeur automobile, et conçoivent leurs propres moteurs.

La Balance des Performances (BOP) entre les DPi sera étudiée avec des essais en soufflerie. Les commissaires de l'IMSA testeront et vérifieront également les moteurs avec pour objectif une puissance de 600 ch et un niveau comparable de puissance et de couple.

Acura (Oreca), Mazda (Riley Technologies), Cadillac (Dallara) et Nissan (Onroak Automotive) ont développé des voitures répondant à cette réglementation.

Les pneus Continental sont utilisés par toutes les voitures.

No. Pays Écurie Voiture Pilotes
Prototype Challenge
2   Tequila Patrón ESM[5] Nissan Onroak DPi[5]   Ryan Dalziel[6] (Toutes)   Scott Sharp[6] (Toutes)   Pipo Derani[6] (1–2, 6)   Brendon Hartley[7] (1, 12)
5   Mustang Sampling Racing[8][N 1] Cadillac DPi-V.R   João Barbosa[8] (Toutes)   Christian Fittipaldi[8] (Toutes)   Filipe Albuquerque[7] (1–2, 6, 12)
6   Team Penske[9] Oreca 07   Hélio Castroneves[9] (12)   Juan Pablo Montoya[9] (12)   Simon Pagenaud[9] (12)
10   Konica Minolta Cadillac DPi-V.R[10] Cadillac DPi-V.R   Jordan Taylor[10] (Toutes)   Ricky Taylor[10] (Toutes)   Max Angelelli[10] (1)   Jeff Gordon[10] (1)
  Alex Lynn[11] (2)   Ryan Hunter-Reay[12] (12)
13   Rebellion Racing[13] Oreca 07   Nick Heidfeld[13] (1–2, 12)   Sébastien Buemi[13] (1–2)   Neel Jani[13] (1–2)   Stéphane Sarrazin[13] (1)
  Mathias Beche[12] (12)   Gustavo Menezes[12] (12)
22   Tequila Patrón ESM[5] Nissan Onroak DPi[5]   Johannes van Overbeek[6] (Toutes)   Ed Brown[6] (1–5)   Bruno Senna[6] (1–2, 6, 12)   Brendon Hartley[6] (1–2)
  Pipo Derani[14] (7, 9, 11–12)
31   Whelen Engineering Racing[8][N 1] Cadillac DPi-V.R   Dane Cameron[8] (Toutes)   Eric Curran[8] (Toutes)   Mike Conway[7] (1–2, 12)   Seb Morris (en)[7] (1)
  Filipe Albuquerque[15] (6)
52   PR1/Mathiasen Motorsports[16] Ligier JS P217   Tom Kimber-Smith[16] (1-3)   José Gutiérrez (en)[16] (1–2, 4, 6, 9, 11–12)   Mike Guasch[16] (1-2)   R. C. Enerson (en)[16] (1)
  Will Owen[17] (3)   Marco Bonanomi[18] (4)   Kenton Koch[19] (5)   Ryan Lewis[19] (5)
  Olivier Pla[15] (6, 9, 11–12)   Nicholas Boulle[14] (7)   David Ostella (en)[14] (7)   Julien Canal[12] (12)
55   Mazda Motorsports[20] Mazda RT24-P   Jonathan Bomarito[20] (1-7)   Tristan Nunez[20] (1-7)   Spencer Pigot[7] (1-2, 6)
70   Tom Long[20] (1-7)   Joel Miller[20] (1-7)   James Hinchcliffe[7] (1)   Marino Franchitti[11] (2, 6)
81   DragonSpeed[21] Oreca 07   Loïc Duval[21] (1)   Ben Hanley[21] (1)   Henrik Hedman[21] (1)   Nicolas Lapierre[21] (1)
85   JDC Miller Motorsports[22] Oreca 07   Mikhail Goikhberg[22] (Toutes)   Stephen Simpson[22] (Toutes)   Chris Miller[22] (1–2, 6, 12)   Mathias Beche[22] (1)
90   VisitFlorida Racing Riley Mk. 30 1–7   Marc Goossens[23]   Renger van der Zande[23]   René Rast[7] (1-2)   Jonathan Bomarito[12] (12)
Ligier JS P217[24]9–129–12

Prototype ChallengeModifier

 
Une Oreca FLM09 de l'écurie américaine BAR1 Motorsports

Tous les engagés utilisent un châssis Oreca FLM09 motorisé par un Chevrolet LS3 6,2 l V8 Atmo produisant une puissance d'environ 430 ch pour un poids de 900 kg.

Les pneus Continental sont utilisés par toutes les voitures.

No. Pays Écurie Pilotes
Prototype Challenge
8   Starworks Motorsport[25]   Chris Cumming (de)[7] (1)   John Falb[7] (1)   Ben Keating[7] (1)   Remo Ruscitti[7] (1)
  Robert Wickens[7] (1)   Garett Grist[11] (2)   Max Hanratty[11] (2)   Sean Rayhall[11] (2)
88   Conor Daly[7] (1)   James Dayson[7] (1)   Alex Popow[7] (1)   Sean Rayhall[7] (1)
20   BAR1 Motorsports[25]   Don Yount[26] (Toutes)   Buddy Rice[26] (1–2, 4, 6, 9, 12)   Mark Kvamme[26] (1–2)   Chapman Ducote[26] (1)
  Gustavo Yacamán[26] (1)   Daniel Burkett (en)[11] (2, 6, 12)   Ryan Lewis[19] (5, 7)
25   David Cheng[7] (1)   Trent Hindman[26] (1)   Adam Merzon[26] (1)   Johnny Mowlem[26] (1)
  Tom Papadopoulos[26] (1)   Gustavo Yacamán[11] (2, 6, 9)   Marc Drumwright[11] (2)   Chapman Ducote[11] (2)
  Colin Thompson (en)[11] (2)   Nicholas Boulle[18] (4)   Stefan Wilson[18] (4)   Tomy Drissi[19] (5, 12)
  Bruno Junqueira[19] (5)   Brian Alder[15] (6)   Derek Jones[15] (6)   Garett Grist[14] (7, 12)
  James Vance[14] (7)   Mark Kvamme[27] (9)   John Falb[12] (12)
38   Performance Tech Motorsports[25]   James French[28] (Toutes)   Patricio O'Ward[28] (Toutes)   Kyle Masson (en)[28] (1–2, 6, 12)   Nicholas Boulle[7] (1)

GT Le MansModifier

La classe GT Le Mans[3],[29] est composée de voitures répondant à la réglementation LM GTE mis en place par l'ACO, la FIA et l'IMSA. Les constructeurs Aston Martin, BMW, Chevrolet, Ferrari, Ford, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place. La cylindrée du moteur est limitée à 5,5 L pour les moteurs atmosphérique ou 4,0 L pour les turbos/moteurs suralimentés. Le poids minimum est de 1 245 kg.

Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures.

Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

No. Pays Écurie Voiture Pilotes
Prototype Challenge
3   Corvette Racing Chevrolet Corvette C7.R   Antonio García[7] (Toutes)   Jan Magnussen[7] (Toutes)   Mike Rockenfeller[7] (1–2, 12)
4   Oliver Gavin[7] (Toutes)   Tommy Milner[7] (Toutes)   Marcel Fässler[7] (1–2, 12)
19   BMW Team RLL BMW M6 GTLM   Bill Auberlen[30] (1)   Augusto Farfus[30] (1)   Alexander Sims[30] (1)   Bruno Spengler[30] (1)
24   John Edwards[30] (Toutes)   Martin Tomczyk[30] (Toutes)   Nick Catsburg[30] (1–2)   Kuno Wittmer (en)[30] (12)
25   Bill Auberlen[31] (2–4, 6–12)   Alexander Sims[31] (2–4, 6–12)   Kuno Wittmer (en)[30] (2)   Nick Catsburg[12] (12)
62   Risi Competizione[32] Ferrari 488 GTE   Giancarlo Fisichella[32] (1–4, 10–12)   Toni Vilander[32] (1–4, 10–12)   James Calado[32] (1-2)   Alessandro Pier Guidi[12] (12)
66   Ford Chip Ganassi Racing[33][N 2] Ford GT   Joey Hand[33] (Toutes)   Dirk Müller[33] (Toutes)   Sébastien Bourdais[33] (1–2, 12)
67   Ryan Briscoe[33] (Toutes)   Richard Westbrook[33] (Toutes)   Scott Dixon[33] (1–2, 12)
68   Ford Chip Ganassi Team UK[33][N 2]   Billy Johnson (en)[33] (1-2)   Stefan Mücke[33] (1-2)   Olivier Pla[33] (1-2)
69   Tony Kanaan[33] (1)   Andy Priaulx[33] (1)   Harry Tincknell[33] (1)
911   Porsche GT Team Porsche 911 RSR   Patrick Pilet[34] (Toutes)   Dirk Werner[34] (Toutes)   Frédéric Makowiecki[34] (1-2)   Nick Tandy[35] (12)
912   Laurens Vanthoor[34] (Toutes)   Kévin Estre[34] (1-3)   Richard Lietz[34] (1-2)   Wolf Henzler[18] (4)

GT DaytonaModifier

La classe GT Daytona composée de voitures correspondant à la réglementation GT3 mise en place par la FIA[3],[36]. Les constructeurs Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Callaway, Ferrari, Honda, Lamborghini, Lexus, McLaren, Mercedes, Nissan, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place[37].

Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures. Les pneus Continental sont utilisés par toutes les voitures.

Cette classe étant une classe Pro-Am, chaque voiture ne doit pas être pilotée par plus de deux pilotes Platinium ou Or sur les courses d'endurance et doivent être pilotées par au moins un pilote Argent ou Bronze sur les autres courses. Le départ doit obligatoirement être pris par le pilote Bronze ou Argent[38].

No. Pays Écurie Voiture Pilotes
Prototype Challenge
007   TRG[38],[39] Aston Martin Vantage GT3   Brandon Davis[39] (8)   James Davison[39] (8)
11   GRT Grasser Racing Team[40] Lamborghini Huracán GT3   Mirko Bortolotti[7] (1-2)   Christian Engelhart (en)[7] (1-2)   Rolf Ineichen[7] (1-2)   Ezequiel Pérez Companc (en)[7] (1)
  Richard Antinucci[11] (2)
14   3GT Racing[41] Lexus RC F GT3   Sage Karam[41] (Toutes)   Scott Pruett[41] (1–8)   Ian James[41] (1–2, 12)   Gustavo Menezes[41] (1)
  Austin Cindric[15] (6)   Robert Alon (en)[27] (9-12)
15   Jack Hawksworth[41] (Toutes)   Robert Alon (en)[27] (1-8)   Austin Cindric[41] (1–2, 6, 12)   Dominik Farnbacher[41] (1)
  Scott Pruett[27] (9-12)
16   Change Racing Lamborghini Huracán GT3   Corey Lewis (en)[7] (Toutes)   Jeroen Mul (de)[7] (Toutes)   Brett Sandberg[7] (1–2, 6, 12)   Kaz Grala (en)[7] (1)
18   DAC Motorsports Lamborghini Huracán GT3   Emmanuel Anassis[7] (1-2)   Brandon Gdovic (en)[7] (1-2)   Anthony Massari[7] (1-2)   Zachary Claman DeMelo (en)[7] (1)
21   Konrad Motorsport Lamborghini Huracán GT3   Marc Basseng[7] (1)   Franz Konrad[7] (1)   Marco Mapelli (en)[7] (1)   Luca Stolz (en)[7] (1)
  Lance Willsey[7] (1)
23   Alex Job Racing[42] Audi R8 LMS   Townsend Bell[42] (1–2, 6, 8, 12)   Bill Sweedler (de)[42] (1–2, 6, 8, 12)   Frank Montecalvo[42] (1–2, 6, 12)   Pierre Kaffer[7] (1)
27   Dream Racing Motorsport Lamborghini Huracán GT3   Paolo Ruberti[7] (1–2, 6)   Cédric Sbirrazzuoli[7] (1–2, 6)   Lawrence DeGeorge[7] (1–2)   Raffaele Giammaria (en)[7] (1)
  Luca Persiani (en)[7] (1)
28   Alegra Motorsports[43] Porsche 911 GT3 R   Daniel Morad[7] (Toutes)   Michael Christensen[7] (1–3, 6, 12)   Michael de Quesada[7] (1–2, 6–7, 9, 12)   Carlos de Quesada[7] (1)
  Jesse Lazare[43] (1)   Spencer Pumpelly[11] (2)   Mathieu Jaminet[18] (4-5)   Patrick Long[44] (8, 10–11)
29   Montaplast par Land Motorsport Audi R8 LMS   Connor De Phillippi[7] (1–2, 12)   Christopher Mies[7] (1–2, 12)   Jules Gounon[7] (1-2)   Jeffrey Schmidt[7] (1)
  Sheldon van der Linde[12] (12)
33   Riley Motorsports - Team AMG[45][N 3] Mercedes-AMG GT3   Jeroen Bleekemolen[7] (Toutes)   Ben Keating[7] (1–9, 11–12)   Mario Farnbacher[7] (1–2, 6, 12)   Adam Christodoulou[7] (1)
  Trent Hindman[46] (10)
46   Ebimotors Lamborghini Huracán GT3   Fabio Babini[7] (1-2)   Emanuele Busnelli[7] (1-2)   Emmanuel Collard[7] (1-2)   François Perrodo[7] (1)
  Michele Beretta (en)[11] (2)
48   Paul Miller Racing[47] Lamborghini Huracán GT3   Bryan Sellers[47] (Toutes)   Madison Snow[47] (Toutes)   Dion von Moltke[7] (1-2)   Andrea Caldarelli[7] (1)
  Bryce Miller[47] (1)   Trent Hindman[12] (12)
50   Riley Motorsports - WeatherTech Racing[45][N 3] Mercedes-AMG GT3 (1-8)   Gunnar Jeannette[7] (Toutes)   Cooper MacNeil[7] (Toutes)   Shane van Gisbergen[7] (1-2, 6)   Thomas Jäger[7] (1)
Porsche 911 GT3 R[48] (9-12)   Patrick Long[12] (12)
51   Spirit of Race Ferrari 488 GT3   Peter Mann[7] (1)   Rino Mastronardi[7] (1)   Maurizio Mediani[7] (1)   Alessandro Pier Guidi[7] (1)
  Davide Rigon[7] (1)
54   CORE Autosport Porsche 911 GT3 R   Jon Bennett (en)[7] (Toutes)   Niclas Jönsson[7] (Toutes)   Niclas Jönsson[7] (1–2, 6, 12)   Patrick Long[7] (1)
57   Stevenson Motorsports[49] Audi R8 LMS   Lawson Aschenbach[49] (Toutes)   Andrew Davis[49] (Toutes)   Matt Bell (en)[49] (1-2, 12)   Robin Liddell[49] (1)
59   Manthey Racing Porsche 911 GT3 R   Matteo Cairoli[7] (1)   Sven Müller[7] (1)   Harald Proczyk (en)[7] (1)   Reinhold Renger[7] (1)
  Steve Smith[7] (1)
61   GRT Grasser Racing Team[40] Lamborghini Huracán GT3   Michele Beretta (en)[7] (1)   Christian Engelhart (en)[7] (1)   Rolf Ineichen[7] (1)   Roberto Pampanini[7] (1)
  Miloš Pavlović[7] (1)
63   Scuderia Corsa[50] Ferrari 488 GT3   Alessandro Balzan[50] (Toutes)   Christina Nielsen[50] (Toutes)   Matteo Cressoni[7] (1–2, 6, 12)   Sam Bird[7] (1)
73   Park Place Motorsports Porsche 911 GT3 R   Patrick Lindsey[7] (Toutes)   Jörg Bergmeister[7] (1–5, 7–12)   Matthew McMurry[7] (1–2, 6, 12)   Norbert Siedler (en)[7] (1)
  Jan Heylen[11] (1)
75   SunEnergy1 Racing[45] Mercedes-AMG GT3   Tristan Vautier[51] (Toutes)   Boris Said[51] (1–3, 6)   Kenny Habul[51] (1–2, 4–7, 9–12)   Maro Engel[7] (1)
  Paul Morris (en)[7] (1)   Dion von Moltke[44] (8, 12)
80   Lone Star Racing[52] Mercedes-AMG GT3   Dan Knox[52] (4, 9–11)   Mike Skeen (en)[52] (4, 9–11)
86   Michael Shank Racing avec Curb-Agajanian Acura NSX GT3   Oswaldo Negri Jr.[7] (Toutes)   Jeff Segal[7] (Toutes)   Tom Dyer[7] (1-2, 12)   Ryan Hunter-Reay[7] (1)
93   Andy Lally[7] (Toutes)   Katherine Legge[7] (Toutes)   Mark Wilkins (en)[7] (1-2, 12)   Graham Rahal[7] (1)
96   Turner Motorsport[53] BMW M6 GT3   Jens Klingmann[53] (Toutes)   Justin Marks[53] (1–2, 6, 12)   Jesse Krohn[53] (1–2, 8-12)   Maxime Martin[53] (1)
  Bret Curtis (en)[17] (3–5, 7)
98   Aston Martin Racing[54] Aston Martin Vantage GT3   Paul Dalla Lana[54] (1)   Pedro Lamy[54] (1)   Mathias Lauda[7] (1)   Marco Sørensen[7] (1)
991   TRG[38],[39] Porsche 911 GT3 R   Wolf Henzler[7] (1, 3)   Jan Heylen[7] (1, 3)   Santiago Creel[7] (1)   Mike Hedlund (de)[7] (1)
  Tim Pappas[7] (1)   Parker Chase (en)[18] (4)   Harry Gottsacker[18] (4)

RésuméModifier

24 Heures de DaytonaModifier

12 Heures de SebringModifier

Grand Prix automobile de Long BeachModifier

Lone Star Le MansModifier

Sports Car Classic à DétroitModifier

6 Heures de Watkins GlenModifier

Grand Prix de MosportModifier

Grand Prix de Nouvelle-AngleterreModifier

Road Race ShowcaseModifier

GT Challenge at VIRModifier

Monterey Grand PrixModifier

Petit Le MansModifier

RésultatsModifier

Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.

Course Prototype (P) Prototype Challenge (PC) GT Le Mans (GTLM) GT Daytona (GTD) Résultats
Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse
Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux
1 Daytona   #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   #38 Performance Tech Motorsports   #66 Ford Chip Ganassi Racing   #28 Alegra Motorsports Résultats
  Max Angelelli
  Jeff Gordon
  Jordan Taylor
  Ricky Taylor
  Nicholas Boulle
  James French
  Kyle Masson (en)
  Patricio O'Ward
  Sébastien Bourdais
  Joey Hand
  Dirk Müller
  Michael Christensen
  Jesse Lazare
  Daniel Morad
  Carlos de Quesada
  Michael de Quesada
2 Sebring   #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   #38 Performance Tech Motorsports   #3 Corvette Racing   #33 Riley Motorsports - Team AMG Résultats
  Alex Lynn
  Jordan Taylor
  Ricky Taylor
  James French
  Kyle Masson (en)
  Patricio O'Ward
  Antonio García
  Jan Magnussen
  Mike Rockenfeller
  Jeroen Bleekemolen
  Mario Farnbacher
  Ben Keating
3 Long Beach   #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R N'y participent pas   #4 Corvette Racing   #50 Riley Motorsports - WeatherTech Racing Résultats
  Jordan Taylor
  Ricky Taylor
  Oliver Gavin
  Tommy Milner
  Gunnar Jeannette
  Cooper MacNeil
4 Austin   #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   #38 Performance Tech Motorsports   #3 Corvette Racing   #33 Riley Motorsports - Team AMG Résultats
  Jordan Taylor
  Ricky Taylor
  James French
  Patricio O'Ward
  Antonio García
  Jan Magnussen
  Jeroen Bleekemolen
  Ben Keating
5 Belle Isle   #10 Konica Minolta Cadillac DPi-V.R   #38 Performance Tech Motorsports N'y participent pas   #93 Michael Shank Racing Résultats
  Jordan Taylor
  Ricky Taylor
  James French
  Patricio O'Ward
  Andy Lally
  Katherine Legge
6 Watkins Glen   #5 Mustang Sampling Racing   #38 Performance Tech Motorsports   #25 BMW Team RLL   #93 Michael Shank Racing Résultats
  Filipe Albuquerque
  João Barbosa
  Christian Fittipaldi
  James French
  Kyle Masson (en)
  Patricio O'Ward
  Bill Auberlen
  Alexander Sims
  Andy Lally
  Katherine Legge
7 Mosport   #31 Whelen Engineering Racing   #38 Performance Tech Motorsports   #25 BMW Team RLL   #57 Stevenson Motorsports Résultats
  Eric Curran
  Dane Cameron
  James French
  Patricio O'Ward
  Bill Auberlen
  Alexander Sims
  Lawson Aschenbach
  Andrew Davis
8 Lime Rock N'y participent pas   #911 Porsche GT Team   #73 Park Place Motorsports Résultats
  Patrick Pilet
  Dirk Werner
  Jörg Bergmeister
  Patrick Lindsey
9 Road America   #22 Tequila Patrón ESM   #38 Performance Tech Motorsports   #66 Ford Chip Ganassi Racing   #96 Turner Motorsport Résultats
  Pipo Derani
  Johannes van Overbeek
  James French
  Patricio O'Ward
  Joey Hand
  Dirk Müller
  Jens Klingmann
  Jesse Krohn
10 Virginia N'y participent pas   #3 Corvette Racing   #16 Change Racing Résultats
  Antonio García
  Jan Magnussen
  Corey Lewis (en)
  Jeroen Mul (de)
11 Laguna Seca   #90 VisitFlorida Racing N'y participent pas   #24 BMW Team RLL   #63 Scuderia Corsa Résultats
  Marc Goossens
  Renger van der Zande
  John Edwards
  Martin Tomczyk
  Alessandro Balzan
  Christina Nielsen
12 Road Atlanta   #2 Tequila Patrón ESM   #26 BAR1 Motorsports   #25 BMW Team RLL   #29 Montaplast par Land Motorsport Résultats
  Ryan Dalziel
  Brendon Hartley
  Scott Sharp
  Tomy Drissi
  John Falb
  Garett Grist
  Bill Auberlen
  Kuno Wittmer (en)
  Alexander Sims
  Connor De Phillippi
  Sheldon van der Linde
  Christopher Mies

ClassementModifier

Attribution des pointsModifier

Les points du championnat sont attribués dans chaque classe à l'arrivée de chaque épreuve. Les points sont alloués en fonction des positions d'arrivée indiquées dans le tableau ci-dessous.

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 MT
Course 35 32 30 28 26 25 24 23 22 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1
Points des pilotes

Des points sont attribués dans chaque classe à la fin de chaque épreuve. Le point pour le tour le plus rapide est seulement attribué dans le championnat des pilotes.

Points des équipes

Les points des équipes sont calculés exactement de la même manière que les points des pilotes en utilisant le tableau de répartition des points. Chaque voiture inscrite est considérée comme sa propre "équipe", qu'il s'agisse d'une seule entrée ou d'une partie d'une équipe engageant deux voitures.

Points des constructeurs

Il existe également un championnat de constructeurs qui utilisent le même tableau de répartition des points pour toute la saison. Les championnats constructeurs reconnus par l'IMSA sont les suivants:

'Prototype (P):' Constructeur de châssis
'GT Le Mans (GTLM):' Constructeur automobile
'GT Daytona (GTD):' Constructeur automobile

Chaque constructeur reçoit des points d'arrivée pour sa voiture la mieux classée dans chaque catégorie. Les positions des voitures suivantes provenant du même constructeur ne sont pas prises en compte, et tous les autres constructeurs montent dans le classement.

Exemple : Le constructeur A termine premier et deuxième lors d'un événement, et le constructeur B termine troisième. Le constructeur A reçoit 35 points de première place tandis que le constructeur B obtient 32 points de deuxième place.

Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord

Le système de points de la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord est différent du système de points normal. Les points sont attribués selon un barème 5-4-3-2 que ce soit pour les pilotes, les équipes et les constructeurs, comme le résume le tableau ci-dessous.

Position 1 2 3 Autres classés
Course 5 4 3 2

Cependant, ce faible octroi de points est contrebalancé par une fréquence d'attribution plus fréquente. Ainsi, à Daytona (course de 24 heures), les points sont attribués à six heures, 12 heures, 18 heures et à l'arrivée. À Sebring (course de 12 heures), les points sont attribués à quatre heures, huit heures et à l'arrivée. À Watkins Glen (course de 6 heures), les points sont attribués à trois heures et à l'arrivée. À Road Atlanta (course de 10 heures), les points sont attribués à quatre heures, huit heures et à l'arrivée.

Tout comme le championnat d'équipe par saison, les points des équipes de la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord sont décernés pour chaque voiture et les pilotes obtiennent des points dans toutes les voitures qu'ils conduisent, à condition qu'ils soient inscrits pour gagner des points. Les points constructeurs vont à la voiture la plus haute de ce constructeur, les autres voitures de ce constructeur ne sont pas comptés à l'instar du championnat des constructeurs de saison.

Par exemple : pour tout constructeur de chaque classe, si les arrivants d'un constructeur A sont premier et second et si l'arrivant du constructeur B finit troisième, alors le constructeur A ne reçoit que les points de première place pour cette classe. Le constructeur B reçoit les points de deuxième place.

Championnats pilotesModifier

  • Course faisant partie de la Coupe d’Endurance d’Amérique du Nord

PrototypeModifier

Pos. Pilote DAY SEB LBH AUS BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points CEAN
1   Jordan Taylor 1 1 1 1 1 6 7 2 3 9 310 42
  Ricky Taylor 1 1 1 1 1 6 7 2 3 9 310 42
2   Dane Cameron 6 3 8 2 2 101 1 4 2 2 291 29
  Eric Curran 6 3 8 2 2 101 1 4 2 2 291 29
3   João Barbosa 2 2 7 3 4 1 6 6 5 5 284 46
  Christian Fittipaldi 2 2 7 3 4 1 6 6 5 5 284 46
4   Mikhail Goikhberg 5 4 4 4 6 2 2 8 4 6 277 28
  Stephen Simpson 5 4 4 4 6 2 2 8 4 6 277 28
5   Ryan Dalziel 4 11 2 6 8 7 3 3 6 1 273 30
  Scott Sharp 4 11 2 6 8 7 3 3 6 1 273 30
6   Johannes van Overbeek 7 10 9 5 7 8 9 1 8 4 249 31
7   Marc Goossens 3 6 WD 7 9 5 10 5 1 7 233 29
  Renger van der Zande 3 6 WD 7 9 5 10 5 1 7 233 29
8   Jonathan Bomarito 11 5 3 10 5 3 4 7 205 27
9   Pipo Derani 4 11 7 9 1 8 4 181 28
10   Tristan Nunez 11 5 3 10 5 3 4 181 20
11   Tom Long 12 8 6 8 3 9 5 168 18
  Joel Miller 12 8 6 8 3 9 5 168 18
12   José Gutiérrez (en) 9 7 9 4 7 7 10 167 20
13   Filipe Albuquerque 2 2 1 5 126 46
14   Ed Brown 7 10 9 5 7 117 14
15   Chris Miller 5 4 2 6 111 28
16   Olivier Pla 4 7 7 10 99 10
17   Bruno Senna 7 10 8 4 97 31
18   Mike Conway 6 3 2 88 25
19   Brendon Hartley 7 10 1 80 26
20   Spencer Pigot 11 5 3 76 20
21   Tom Kimber-Smith 9 7 5 72 14
22   Nick Heidfeld 8 9 8 68 20
23   René Rast 3 6 55 18
24   Mathias Beche 5 8 49 14
25   Mike Guasch 9 7 46 14
26   Sébastien Buemi 8 9 45 14
  Neel Jani 8 9 45 14
27   Marino Franchitti 8 9 45 10
28   Max Angelelli 1 35 18
  Jeff Gordon 1 35 18
29   Alex Lynn 1 35 14
30   Hélio Castroneves 3 30 9
  Juan Pablo Montoya 3 30 9
  Simon Pagenaud 3 30 9
31   Will Owen 5 26
32   Seb Morris (en) 6 25 10
33   Stéphane Sarrazin 8 23 8
34   Nicholas Boulle 8 23
  David Ostella (en) 8 23
35   Gustavo Menezes 8 23 6
36   R. C. Enerson (en) 9 22 8
37   Marco Bonanomi 9 22
38   Ryan Hunter-Reay 9 24 6
39   Loïc Duval 10 21 8
  Ben Hanley 10 21 8
  Henrik Hedman 10 21 8
  Nicolas Lapierre 10 21 8
40   Kenton Koch 10 21
  Ryan Lewis 10 21
41   Julien Canal 10 21 6
42   James Hinchcliffe 12 19 8
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Gras – Pole position
Italique - Meilleur tour

Notes
  • 1 – Relégué en dernière position de la classe pour ne pas avoir respecté la durée minimum de pilotage requise.

Prototype ChallengeModifier

Pos. Pilote DAY SEB AUS BEL WGL MOS ELK ATL Points CEAN
1   James French 1 1 1 1 1 1 1 3 283 56
  Patricio O'Ward 1 1 1 1 1 1 1 3 283 56
2   Don Yount 3 4 3 3 2 2 3 2 244 40
3   Buddy Rice 3 4 3 2 3 2 182 40
4   Kyle Masson (en) 1 1 1 3 139 56
5   Gustavo Yacamán 3 3 3 2 121 29
6   Garett Grist 2 3 1 97 25
7   Daniel Burkett (en) 4 2 2 92 26
8   Mark Kvamme 3 4 2 90 20
9   Nicholas Boulle 1 2 68 20
10   Tomy Drissi 2 1 67 13
11   Ryan Lewis 3 2 62
12   John Falb 5 1 61 21
13   Sean Rayhall 4 2 60 20
14   Chapman Ducote 3 3 59 23
15   David Cheng 2 32 14
  Trent Hindman 2 32 14
  Adam Merzon 2 32 14
  Johnny Mowlem 2 32 14
  Tom Papadopoulos 2 32 14
16   Max Hanratty 2 32 12
17   Stefan Wilson 2 32
18   Bruno Junqueira 2 32
19   Derek Jones 3 30 6
  Brian Adler 3 30 6
20   James Vance 3 30
21   Marc Drumwright 3 29 9
  Colin Thompson (en) 3 29 9
22   Conor Daly 4 28 8
  James Dayson 4 28 8
  Scott Mayer (en) 4 28 8
  Alex Popow 4 28 8
23   Chris Cumming (de) 5 26 8
  Ben Keating 5 26 8
  Remo Ruscitti 5 26 8
  Robert Wickens 5 26 8

GT Le MansModifier

Pos. Pilote DAY SEB LBH AUS WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points CEAN
1   Antonio García 4 1 5 1 3 4 4 4 1 4 2 334 32
  Jan Magnussen 4 1 5 1 3 4 4 4 1 4 2 334 32
2   Bill Auberlen 8 6 4 2 1 1 6 6 4 8 1 317 37
  Alexander Sims 8 6 4 2 1 1 6 6 4 8 1 317 37
3   Joey Hand 1 2 8 5 4 5 7 1 5 6 7 306 39
  Dirk Müller 1 2 8 5 4 5 7 1 5 6 7 306 39
4   Ryan Briscoe 10 4 2 6 2 3 5 3 2 5 8 306 30
  Richard Westbrook 10 4 2 6 2 3 5 3 2 5 8 306 30
5   Patrick Pilet 2 7 6 4 7 7 1 8 8 3 6 295 40
  Dirk Werner 2 7 6 4 7 7 1 8 8 3 6 295 40
6   Laurens Vanthoor 6 8 3 8 6 6 2 2 7 7 5 287 30
7   John Edwards 11 9 7 3 8 2 3 7 9 1 9 284 24
  Martin Tomczyk 11 9 7 3 8 2 3 7 9 1 9 284 24
8   Oliver Gavin 9 10 1 7 5 8 8 5 6 9 4 276 27
  Tommy Milner 9 10 1 7 5 8 8 5 6 9 4 276 27
9   Giancarlo Fisichella 3 3 9 9 3 2 3 199 23
  Toni Vilander 3 3 9 9 3 2 3 199 23
10   Gianmaria Bruni 6 6 2 2 7 7 5 186 13
11   Mike Rockenfeller 4 1 2 95 27
12   Sébastien Bourdais 1 2 7 91 35
13   Kuno Wittmer (en) 11 6 1 80 27
14   Kévin Estre 6 8 3 78 17
15   Scott Dixon 10 4 8 73 24
16   Marcel Fässler 9 10 4 71 20
17   Nick Catsburg 11 9 9 64 20
18   James Calado 3 3 60 16
19   Frédéric Makowiecki 2 7 57 27
20   Billy Johnson (en) 7 5 50 16
  Stefan Mücke 7 5 50 16
  Olivier Pla 7 5 50 16
21   Richard Lietz 6 8 48 17
22   Alessandro Pier Guidi 3 31 7
23   Tony Kanaan 5 26 8
  Andy Priaulx 5 26 8
  Harry Tincknell 5 26 8
24   Earl Bamber 5 26 9
25   Nick Tandy 6 25 8
26   Augusto Farfus 8 23 9
  Bruno Spengler 8 23 9
27   Wolf Henzler 8 23

GT DaytonaModifier

Pos. Pilote DAY SEB LBH AUS BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points CEAN
1   Alessandro Balzan 16 2 3 2 2 2 3 6 5 4 1 9 340 36
  Christina Nielsen 16 2 3 2 2 2 3 6 5 4 1 9 340 36
2   Jeroen Bleekemolen 3 1 2 1 14 10 7 15 4 3 8 4 320 39
3   Patrick Lindsey 24 6 4 8 9 8 9 1 2 10 3 3 298 26
4   Jens Klingmann 8 20 9 5 4 3 4 14 1 2 5 15 294 28
5   Ben Keating 3 1 2 1 14 10 7 15 4 8 4 290 39
6   Andy Lally 11 14 7 15 1 1 2 5 15 15 2 14 286 32
  Katherine Legge 11 14 7 15 1 1 2 5 15 15 2 14 286 32
7   Lawson Aschenbach 4 7 13 10 13 9 1 4 3 12 11 13 283 25
  Andrew Davis 4 7 13 10 13 9 1 4 3 12 11 13 283 25
8   Daniel Morad 1 10 12 7 10 7 15 3 11 9 16 2 281 29
9   Bryan Sellers 7 5 16 4 3 12 8 2 6 5 7 7 281 24
  Madison Snow 7 5 16 4 3 12 8 2 6 5 7 7 281 24
10   Jörg Bergmeister 24 6 4 8 9 9 1 2 10 3 3 275 22
11   Gunnar Jeannette 21 21 1 6 12 4 11 10 9 6 6 17 254 28
  Cooper MacNeil 21 21 1 6 12 4 11 10 9 6 6 17 254 28
12   Robert Alon (en) 14 13 11 13 7 5 12 7 8 7 14 10 252 24
13   Oswaldo Negri Jr. 5 8 10 11 5 16 10 9 14 14 10 12 248 33
  Jeff Segal 5 8 10 11 5 16 10 9 14 14 10 12 248 33
14   Jack Hawksworth 14 13 11 13 7 5 12 7 10 13 13 8 248 24
15   Sage Karam 27 18 6 9 6 6 5 12 8 7 14 10 244 24
16   Scott Pruett 27 18 6 9 6 6 5 12 10 13 13 8 240 24
17   Corey Lewis (en) 25 11 8 17 11 17 6 11 13 1 9 11 237 24
  Jeroen Mul (de) 25 11 8 17 11 17 6 11 13 1 9 11 237 24
18   Jon Bennett (en) 22 16 14 14 8 13 14 17 7 8 4 5 231 24
  Colin Braun 22 16 14 14 8 13 14 17 7 8 4 5 231 24
19   Tristan Vautier 18 3 15 3 15 15 13 16 12 16 12 16 224 25
20   Kenny Habul 18 3 3 15 15 13 12 16 12 16 192 25
21   Jesse Krohn 8 20 14 1 2 5 15 160 22
22   Michael de Quesada 1 10 7 15 11 2 148 29
23   Michael Christensen 1 10 12 7 2 131 29
24   Mario Farnbacher 3 1 10 4 115 39
25   Townsend Bell 6 15 14 8 6 106 25
  Bill Sweedler (de) 6 15 14 8 6 106 25
26   Bret Curtis (en) 9 5 4 4 104
27   Matteo Cressoni 16 2 2 9 101 36
28   Christopher Mies 2 4 1 96 30
  Connor De Phillippi 2 4 1 96 30
29   Patrick Long 22 3 9 16 17 90 14
30   Matthew McMurry 24 6 8 3 85 26
31   Austin Cindric 14 13 6 8 85 24
32   Frank Montecalvo 6 15 14 6 83 25
33   Justin Marks 8 20 3 15 80 28
34   Dion von Moltke 7 5 16 16 80 20
35   Boris Said 18 3 15 15 76 19
36   Jan Heylen 10 6 5 72 14
37   Matt Bell (en) 4 7 13 70 21
38   Tom Dyer 5 8 12 68 26
39   Niclas Jönsson 22 16 13 5 68 24
40   Jules Gounon 2 4 60 19
41   Brett Sandberg 25 11 17 11 60 24
42   Dan Knox 12 DNS 11 15 55
  Mike Skeen (en) 12 DNS 11 15 55
43   Trent Hindman 3 7 54 6
44   Mark Wilkins (en) 11 14 14 54 25
45   Shane van Gisbergen 21 21 4 48 22
46   Wolf Henzler 10 5 47 8
47   Mathieu Jaminet 7 10 47
48   Paolo Ruberti 19 19 11 44 18
  Cédric Sbirrazzuoli 19 19 11 44 18
49   Fabio Babini 9 12 41 14
  Emanuele Busnelli 9 12 41 14
  Emmanuel Collard 9 12 41 14
50   Mirko Bortolotti 15 9 38 14
  Christian Engelhart (en) 15 9 38 14
  Rolf Ineichen 15 9 38 14
51   Ian James 27 18 10 38 20
52   Sheldon van der Linde 1 36 11
53   Jesse Lazare 1 35 11
  Carlos de Quesada 1 35 11
54   Michele Beretta (en) 17 12 33 14
55   Jeffrey Schmidt 2 32 12
56   Emmanuel Anassis 13 17 32 14
  Brandon Gdovic (en) 13 17 32 14
  Anthony Massari 13 17 32 14
57   Adam Christodoulou 3 30 10
58   Robin Liddell 4 28 9
59   Ryan Hunter-Reay 5 26 14
60   Pierre Kaffer 6 25 9
61   Andrea Caldarelli 7 24 8
  Bryce Miller 7 24 8
62   Luca Persiani (en) 19 19 24 14
63   Maxime Martin 8 23 8
64   François Perrodo 9 22 8
65   Richard Antinucci 9 22 6
66   Santiago Creel 10 21 8
  Mike Hedlund (de) 10 21 8
  Tim Pappas 10 21 8
67   Spencer Pumpelly 10 21 6
68   Graham Rahal 11 20 10
69   Paul Dalla Lana 12 19 8
  Pedro Lamy 12 19 8
  Mathias Lauda 12 19 8
  Marco Sørensen 12 19 8
70   Zachary Claman DeMelo (en) 13 18 8
71   James Davison 13 18
  Brandon Davis 13 18
72   Dominik Farnbacher 14 17 8
73   Ezequiel Pérez Companc (en) 15 16 8
74   Sam Bird 16 15 10
75   Parker Chase (en) 16 15
  Harry Gottsacker 16 15
76   Roberto Pampanini 17 14 8
  Miloš Pavlović 17 14 8
77   Maro Engel 18 13 8
  Paul Morris (en) 18 13 8
78   Lawrence DeGeorge 19 12 8
  Raffaele Giammaria (en) 19 12 8
79   Marc Basseng 20 11 8
  Franz Konrad 20 11 8
  Marco Mapelli