Ouvrir le menu principal
Ben Keating

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Tomball (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Carrière
Années d'activité Depuis 2010
Qualité Pilote automobile en endurance


Ben Keating, né le à Tomball, est un homme d'affaires et un pilote automobile américain.

CarrièreModifier

 
Riley Mk. 30 du Keating Motorsports aux 24 Heures du Mans 2017

Pour 2017, le Keating Motorsports est retenu par l'IMSA à la suite de la saison d'United SportsCar Championship afin de participer aux 24 Heures du Mans[1]. Bien que participant au United SportsCar Championship dans la catégorie GTD, Ben Keating a roulé dans la Sarthe avec une Riley Mk. 30, dans la catégorie LMP2[2], avec comme co-pilote Ricky Taylor et Jeroen Bleekemolen. La voiture, en retrait par rapport aux Oreca 07, Ligier JS P217 et Dallara P217, se qualifia en avant dernière position de la catégorie et terminera l'épreuve à une modeste 47e position.

En 2018, en tant que vainqueur du trophée Bob Akin 2017, Ben Keating a gagné une invitation automatique pour les 24 Heures du Mans dans la catégorie LMGTE Am[3]. Pour cela, il va s'associer avec le Risi Competizione[4] afin d'y faire concourir une Ferrari 488 GTE avec comme co-pilotes Jeroen Bleekemolen et Luca Stolz (de). Après une bonne journée de test où l'équipage était à moins de 2 secondes du meilleur temps de la catégorie LMGTE Am, les qualifications se sont moins déroulée et ils débutèrent les 24 Heures du Mans en 58e position. La course s'est bien déroulée et Ben Keating réalisa sa meilleure performance a ce jour pour la classique mancelle, une troisième place de la catégorie LMGTE Am, à un tour du vainqueur.

En 2019, en tant que vainqueur du trophée Bob Akin 2018, Ben Keating a de nouveau gagné une invitation automatique pour les 24 Heures du Mans dans la catégorie LMGTE Am[5]. Après avoir essayé sans succès de faire rouler une Ford GT pour l'édition 2018 des 24 Heures du Mans, il a réussi cette fois ci de convaincre les dirigeants de Ford de lui confier une Ford GT qui opérera ainsi dans une structure privée[6]. Il fera équipe avec Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga. Les premiers essais avec la voiture, dans ses couleurs originales, se sont déroulés au Sebring International Raceway avec comme support le Chip Ganassi Racing. Riley Motorsports prendra ensuite le relai[7],[8]. Comme pour le championnat United SportsCar Championship, l'entreprise de lubrifiant automobile Wynn's supporte cette initiative[9]. La voiture arborera une livrée bien connu mise en valeur durant les années 80 par une Porsche 962[10],[11].

PalmarèsModifier

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Année Equipe Coéquipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2015   Riley Motorsports-TI Auto   Jeroen Bleekemolen
  Marc Miller
Dodge Viper GTS-R LMGTE Am 304 Abd. Abd.
2016   Murphy Prototypes   Marc Goossens
  Jeroen Bleekemolen
Oreca 03R LMP2 323 34e 15e
2017   Keating Motorsports   Ricky Taylor
  Jeroen Bleekemolen
Riley Mk. 30 LMP2 312 47e 20e
2018   Keating Motorsports   Jeroen Bleekemolen
  Luca Stolz (de)
Ferrari 488 GTE LMGTE Am 312 28e 3e
2019   Keating Motorsports   Jeroen Bleekemolen
  Felipe Fraga
Ford GT GTE Ecoboost LMGTE Am 342 Dsq. Dsq.

Championnat WeatherTech SportsCarModifier

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Position Points
2014 Riley Motorsports Dodge Viper GT3-R Viper 8,4 l V10 Atmo GTD DAY
19
SEB
24
LGA
16
BEL
10
WGL
17
MOS
1
IMS
3
ELK
4
VIR
13
AUS
1
ATL
17
14e 235
2015 Riley Motorsports Dodge Viper GT3-R Viper 8,4 l V10 Atmo GTD DAY
9
SEB
9
LGA
11
BEL
10
WGL
6
LIM
2
ELK
1
VIR
7
AUS
1
ATL
12
6e 265
2016 Riley Motorsports Dodge Viper GT3-R Viper 8,4 l V10 Atmo GTD DAY
9
SEB
12
LGA
6
BEL
1
WGL
4
MOS
11
LIM
3
ELK
1
VIR
6
AUS
13
ATL
1
2e 303
2017 Mercedes-AMG Team Riley Motorsports Mercedes-AMG GT3 Mercedes-AMG M159 6,2 l V8 GTD DAY
3
SEB
1
LBH
2
AUS
1
BEL
14
WGL
10
MOS
7
LIM
15
ELK
4
VIR LGA
8
ATL
4
5e 290
2018 Mercedes-AMG Team Riley Motorsports Mercedes-AMG GT3 Mercedes-AMG M159 6,2 l V8 GTD DAY
4
SEB
3
MOH
9
BEL
4
WGL
5
MOS
1
LIM
6
ELK
5
VIR
5
LGA
3
ATL
8
3e 299
2019 Mercedes-AMG Team Riley Motorsports Mercedes-AMG GT3 Mercedes-AMG M159 6,2 l V8 GTD DAY
6
SEB
5
5e* 51*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Mercier, « Le Keating Motorsports 14e équipe invitée aux 24 Heures du Mans », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)
  2. Laurent Mercier, « Ben Keating : “La catégorie LM P2 est celle où il faut être cette année” », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)
  3. Florian Defet, « L’IMSA envoie JDC-Miller et Keating Motorsports aux 24 Heures du Mans 2018 », endurance24.fr, (consulté le 24 mars 2019)
  4. Florian Defet, « Risi Competizione et Keating Motorsports s’associent pour les 24 Heures du Mans », endurance24.fr, (consulté le 24 mars 2019)
  5. Laurent Mercier, « Misha Goikhberg et Ben Keating invités aux 24 Heures du Mans 2019 », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)
  6. Laurent Mercier, « Ben Keating et la Ford GT au Mans : « Une spectaculaire opportunité » », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)
  7. David Bristol, « Premiers contacts de Ben Keating avec sa Ford GT », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)
  8. Pierre-Louis Le Mouëllic, « Keating Motorsport prend possession de sa Ford GT à Sebring », endurance24.fr, (consulté le 24 mars 2019)
  9. (en) « Wynn's Partners with Keating Motorsports for 24 Hours of Le Mans », www.automobilsport.com, (consulté le 24 mars 2019)
  10. (en) Florian Defet, « La Mercedes AMG GT3 du Riley Motorsports aux couleurs d’une Porsche 962 des années 80 », endurance24.fr, (consulté le 24 mars 2019)
  11. (en) David Bristol, « La Ford GT de Keating Motorsports aux couleurs Wynn’s au Mans », endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :