Ouvrir le menu principal
Spencer Pumpelly
Description de l'image GT67 Steven Bertheau Spencer Pumpelly 2011 Road America.jpg.
Biographie
Date de naissance (44 ans)

Carrière


Spencer Pumpelly, né le aux États-Unis, est un pilote automobile américain. Il a notamment participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans, entre 2011 et 2018.

CarrièreModifier

En 1998, il commence sa carrière en endurance automobile à l'occasion des 24 Heures de Daytona. Il se classe cinquante-sixième du classement général au volant d'une Chevrolet Camaro[1].

En 2011, il participe pour la première fois aux 24 Heures du Mans, où il pilote la Porsche 911 GT3 RSR (997) de Flying Lizard Motorsports engagée en GTE Am. Il est contraint à l'abandon à la vingtième heure sur casse moteur[2],[3].

Fin décembre 2015, Pumpelly est confirmé au sein de Change Racing pour piloter en WeatherTech United SportsCar Championship dans la catégorie GTD[4].

En 2017, au volant de l'Audi R8 LMS de Flying Lizard Motorsports, il obtient la pole position en GTD lors de la manche de Detroit[5].

En mars 2018, pour la manche de St. Petersburg en Pirelli World Challenge, il est titularisé pour piloter l'Aston Martin V12 Vantage GT3 de The Racer's Group (TRG)[6],[7],[8]. En parallèle, il participe à l'IMSA Continental Tire SportsCar Challenge où il décroche deux poles position, l'une à Daytona en janvier et la seconde à Sebring en mars[9],[10].

À la mi-février 2019, il est titularisé pour piloter la Porsche Cayman GT4 Clubsport de TRG en Pirelli GT4 America[11].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « All Results of Spencer Pumpelly », sur racingsportscars.com (consulté le 21 février 2019)
  2. « Spencer Pumpelly », sur 24h-en-piste.com (consulté le 21 février 2019)
  3. « Palmares de Spencer Pumpelly aux 24H du Mans », sur les24heures.fr (consulté le 21 février 2019)
  4. Laurent Mercier, « Spencer Pumpelly et Corey Lewis confirmés chez Change Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 21 février 2019)
  5. Claude Foubert, « Detroit, qualifs : Wetbrook (Corvette DP SDR) et Pumpelly (Audi Flying Lizard) en pole », sur endurance-info.com, (consulté le 21 février 2019)
  6. Florian Defet, « Spencer Pumpelly confirmé sur l’Aston Martin V12 de TRG à St. Petersburg », sur endurance24.fr, (consulté le 21 février 2019)
  7. (en) John Dagys, « Pumpelly Set for TRG Return in Aston Martin GT3 for St. Pete », sur sportscar365.com, (consulté le 21 février 2019)
  8. Laurent Mercier, « St Pete : une Aston Martin pour TRG avec Spencer Pumpelly », sur endurance-info.com, (consulté le 21 février 2019)
  9. (en) Ryan Myrehn, « Pumpelly Claims CTSC Pole », sur sportscar365.com, (consulté le 21 février 2019)
  10. (en) Ryan Myrehn, « Pumpelly Snatches CTSC Pole at Sebring », sur sportscar365.com, (consulté le 21 février 2019)
  11. (en) John Dagys, « TRG Confirms Three-Car Porsche GT4 Effort; Pumpelly for Sprint », sur sportscar365.com, (consulté le 21 février 2019)

Liens externesModifier