Wayne Taylor Racing

Wayne Taylor Racing
Logo
Discipline Rolex Sports Car Series (2004-2013)
WeatherTech SportsCar Championship (2014 - )
Localisation Drapeau : États-Unis Brownsburg
Dirigeants et pilotes
Team Manager Drapeau : États-Unis Travis Houge
Directeur technique Drapeau : États-Unis Brian Pillar
Pilotes Voir liste
Caractéristiques techniques
Châssis Cadillac DPi-V.R
Moteurs Cadillac 5,5 l V8 Atmo
Pneumatiques Michelin
Résultats

Wayne Taylor Racing est une écurie de sport automobile américaine fondée en 2004.

HistoireModifier

 
La Dallara-Chevrolet 2011

Le Wayne Taylor Racing a été fondé en novembre 2006 avec le soutien de la banque SunTrust pour participer aux Rolex Sports Car Series. Wayne Taylor décide alors de ne plus participer à la saison complète d'endurance mais uniquement aux courses les plus longues.

L'écurie participe à l'introduction du nouveau châssis Dallara dans la compétition et après plusieurs podiums, obtient sa première victoire sur l'Infineon Raceway de Sonoma en 2008.

En 2017, les frères Ricky Taylor et Jordan Taylor ont de nouveau constitué l'équipage de base de la voiture. Pour les 24 Heures de Daytona, ils ont été rejoint par Max Angelelli et Jeff Gordon[1]. Pour les 12 Heures de Sebring, c'est Alex Lynn qui a complété l'équipage[2]. Ryan Hunter-Reay a rejoint l'écurie pour les Petit Le Mans[3]. L'écurie remporta le championnat WeatherTech SportsCar Championship avec une impressionnante série de 5 victoires dont les 24 Heures de Daytona, Les 12 Heures de Sebring.

En 2018, Ricky Taylor quitte l'écurie pour rejoindre l'Acura Team Penske. De ce fait, l'équipage de base de l'écurie a été constitué de Jordan Taylor et Renger van der Zande[4]. Ryan Hunter-Reay, qui avait déjà complété l'équipage aux derniers Petit Le Mans durant la saison précédente, a rejoint l'écurie pour les courses longues. La saison se soldera par une 3e place avec une victoire aux Petit Le Mans et une 2e place aux 12 Heures de Sebring et au Grand Prix de Mosport.

En 2019, l'équipage de base de l'écurie, comme pour la saison précédente, a été constitué avec Jordan Taylor et Renger van der Zande. Un gros coup a été réalisé pour les 24 Heures de Daytona en faisant signer Fernando Alonso et Kamui Kobayashi[5]. Sous des conditions météorologiques difficiles, il remporte les 24 Heures de Daytona. Pour le reste des courses longues de la saison, Fernando Alonso et Kamui Kobayashi, ne pouvant pas cumuler avec leur programme Toyota, ont été remplacés par Matthieu Vaxivière[6].

Résultats en compétition automobileModifier

Rolex Sports Car SeriesModifier

WeatherTech SportsCar ChampionshipModifier

Année Classe no  Châssis Moteur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Points Classement
2014 P 10 Corvette DP Chevrolet LS9 5,5 l V8 Atmo DAY
2
SEB
7
LBH
2
LGA
2
BEL
1
WGL
5
MOS
3
IMS
4
ELK
10
AUS
7
ATL
1
2e 330
2015 P 10 Corvette DP Chevrolet LS9 5,5 l V8 Atmo DAY
16
SEB
2
LBH
1
LGA
2
WGL
6
MOS
6
ELK
1
VIR
8
AUS
2
ATL
4
5e 292
2016 P 10 Corvette DP Chevrolet LS9 5,5 l V8 Atmo DAY
2
SEB
12
LBH
1
LGA
6
BEL
1
WGL
4
MOS
3
ELK
3
AUS
1
ATL
3
3e 309
2017 P 10 Cadillac DPi-V.R Cadillac 6,2 l V8 Atmo DAY
1
SEB
1
LBH
1
AUS
1
BEL
1
WGL
6
MOS
7
ELK
2
LGA
3
ATL
9
1re 310
2018 P 10 Cadillac DPi-V.R Cadillac 5,5 l V8 Atmo DAY
15
SEB
2
LBH
3
MOH
5
BEL
5
WGL
5
MOS
2
ELK
4
LGA
12
ATL
1
3e 270
2019 DPi 10 Cadillac DPi-V.R Cadillac 5,5 l V8 Atmo DAY
1
SEB
2
LBH
10
MOH
6
BEL WGL MOS ELK LGA ATL 3e* 113*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

PilotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Florian Defet, « Jeff Gordon en renfort chez Wayne Taylor Racing aux Rolex 24 Heures de Daytona 2017 ! », sur endurance24.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  2. Florian Defet, « Alex Lynn troisième homme de la Cadillac DPi-V.R du Wayne Taylor Racing », sur endurance24.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  3. Jacques-Armand Dupuis, « IMSA - Hunter-Reay avec Wayne Taylor Racing à Petit Le Mans », sur autohebdo.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  4. Florian Defet, « IMSA – Renger Van Der Zande titularisé chez Wayne Taylor Racing en 2018 », sur endurance24.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  5. Pierre-Louis Le Mouëllic, « Alonso et Kobayashi rejoignent le Wayne Taylor Racing à Daytona ! », sur endurance24.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  6. Florian Defet, « Matthieu Vaxivière en renfort chez Wayne Taylor Racing à Sebring, Watkins Glen et Petit Le Mans », sur endurance24.fr, (consulté le 25 mai 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :