Ouvrir le menu principal

Marko Kump

coureur cycliste slovène
Marko Kump
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2005Krka Novo Mesto
2006?
Équipes professionnelles
Marko Kump peu avant le départ de l'édition 2013 du Grand Prix de Denain.

Marko Kump, né le à Novo Mesto, est un coureur cycliste slovène, membre de l'équipe Adria Mobil.

BiographieModifier

De 2007 à 2010, Marko Kump est membre de l'équipe continentale slovène Adria Mobil. Avec elle, il remporte le Trofej Plava Laguna 1 en 2007, des étapes de l'Istrian Spring Trophy et du Tour de Slovénie en 2009, le Trofeo Zssdi et une étape de la Semaine internationale Coppi et Bartali en 2010. Il fait partie de l'équipe de Slovénie des moins de 23 ans durant cette période. Il est ainsi douzième du championnat d'Europe sur route en 2007. En 2008, il participe au Tour de l'Avenir et au championnat du monde des moins de 23 ans, où il abandonne[1]. En 2010, il obtient plusieurs bons résultats en Coupe des Nations U23 : 6e du ZLM Tour, quatrième de la Coupe des nations Ville Saguenay dont il gagne une étape, vainqueur d'étape également au Tour de l'Avenir. Il est également médaillé d'argent aux Jeux méditerranéens sur route, et sixième du championnat du monde sur route des moins de 23 ans à Mendrisio en Suisse[2]. Il participe à la victoire de la Slovénie lors de la UCI Coupe des Nations U23 2010 en remportant le Tour des Flandres espoirs. Il participe à nouveau aux championnats du monde sur route où il se classe 81e de la course en ligne des moins de 23 ans[3].

En 2011, il est recruté par l'équipe continentale professionnelle Geox-TMC. Il ne parvient pas à s'imposer comme leader et réalise une saison blanche, ce qui le pousse à retourner chez Adria Mobil en 2012.

Ce choix paie rapidement : en mars, il remporte une étape de l'Istrian Spring Trophy, dont il termine 3e. Le mois suivant, il s'adjuge la Banja Luka-Belgrade I, avant d'échouer à la seconde place lors de la deuxième manche. Début mai, il s'impose lors de la première étape de la Szlakiem Grodow Piastowskich. Il débute également le mois de juin par une victoire, au Grand Prix Südkärnten. Lors des championnats de Slovénie sur route, il est battu par le seul Borut Božič.Sa fin de saison, marquée par de nombreuses places d'honneur et deux nouvelles victoires sur des courses d'un jour mineures, convainc les dirigeants de Saxo-Tinkoff de lui donner une chance pour la saison 2013.

Dans un rôle d'équipier, Marko Kump ne parvient pas à convertir les rares chances qui lui sont données. Plusieurs fois classé dans le haut des tableaux, il ne signe aucune victoire lors de ses deux années au sein de la formation russe. Non conservé par son équipe à la fin de la saison 2014, il signe à nouveau pour l'équipe continentale slovène Adria Mobil pour la saison 2015.

Une nouvelle fois, c'est un pari gagnant qu'il réalise, puisque ce sont dix-huit bouquets qui vont garnir sa cheminée cette année-là. Parmi ses succès les plus notables, on peut noter une étape du Tour de Croatie, deux étapes et le classement général du Tour de Malopolska, une étape du Tour de Slovénie ou encore cinq étapes du Tour du lac Qinghai.

À la fin de la saison, il s'engage, comme son compatriote Matej Mohorič, avec l'équipe Lampre-Merida[4]. Comme lors de son aventure chez Tinkoff, l'expérience n'est que peu concluantes. Ses seuls faits d'armes pour l'année 2016 sont deux nouvelles victoires d'étapes au Tour du lac Qinghai.

En 2017, il rejoint la nouvelle équipe UAE Team Emirates. Là encore, ce sont les places d'honneur qui jonchent son parcours, sans que la moindre victoire ne vienne ponctuer son bilan annuel.

En 2018, Marko Kump change une nouvelle fois d'équipe pour rejoindre CCC Sprandi Polkowice, puis il retourne en 2019 chez Adria Mobil, l'équipe de ses débuts.

Palmarès et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 224e[5] nc[6]
UCI America Tour 103e[7]
UCI Asia Tour 274e[8] 8e[9]
UCI Europe Tour 420e[10] 650e[11] 61e[12] 70e[13] 1054e[14] 4e[15] 5e[16]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Colombian Duarte spoils Italian party », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  2. (en) « Sicard wins world Under 23 road title », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  3. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  4. « Le journal des transferts », sur velo101, (consulté le 30 septembre 2015)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :