Ouvrir le menu principal
Paris-Nice 2013
Carte PN2013.jpg
Généralités
Course
71e Paris-Nice
Compétition
Étapes
7 + 1 prologue
Date
Distance
1 174 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
23Voir et modifier les données sur Wikidata
Partants
184Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
184
Coureurs à l'arrivée
151
Vitesse moyenne
39,139 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Carte PN2013.jpg

La 71e édition de Paris-Nice a eu lieu du 3 au . Il s'agit de la 2e épreuve de l'UCI World Tour 2013.

L'épreuve est remportée par l'Australien Richie Porte (Sky), vainqueur de l'étape reine jugée au sommet de la Montagne de Lure ainsi que du contre-la-montre final sur les pentes du col d'Èze, qui succède à son coéquipier Bradley Wiggins vainqueur l'année précédente. Il devance, respectivement sur le podium final, l'Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp), lauréat de la 3e étape, et le Français Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale).

Un autre Français, Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) remporte le classement par points en partie grâce à sa victoire lors de la 7e étape. Talansky finit meilleur jeune alors que le Suisse Johann Tschopp (IAM) termine meilleur grimpeur. Par ailleurs, la formation russe Katusha s'adjuge le classement par équipes.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le grand départ se déroule le 3 mars à Houilles, dans les Yvelines[1]. Ce département a accueilli le départ des trois précédentes éditions de Paris-Nice. Amaury Sport Organisation et le Conseil général des Yvelines ont signé une convention en mars 2012 afin que la course y prenne son départ jusqu'en 2017[2].

La course commence par un prologue de 2,9 km, à Houilles. S'ensuivront plusieurs étapes plus ou moins plates mais piégeuses, avant deux étapes de moyenne montagne, entrecoupées d'une étape de montagne arrivant à la Montagne de Lure. Enfin, comme en 2012, un contre-la-montre en côte sur les pentes du Col d'Èze clôture l'édition 2013[3],[4].

ÉquipesModifier

L'organisateur Amaury Sport Organisation a communiqué la liste des quatre équipes invitées le  : trois équipes françaises Cofidis, Europcar et Sojasun, et la nouvelle équipe suisse IAM. L'équipe russe Katusha, qui s'est vue refuser la licence UCI ProTeams, est écartée des invitations de Paris-Nice et du Critérium du Dauphiné[5],[6]. Cependant, l'équipe Katusha est réintégrée à l'UCI World Tour par une décision du Tribunal arbitral du sport le 15 février[7]. Les invitations ayant déjà été annoncées au moment de la décision du TAS, ASO décide que ce seront finalement 23 équipes qui participeront à ce Paris-Nice[8] : 19 ProTeams et 4 équipes continentales professionnelles.

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Argos-Shimano   Pays-Bas ARG
Astana   Kazakhstan AST
Blanco   Pays-Bas BLA
BMC Racing   États-Unis BMC
Cannondale   Italie CAN
Euskaltel Euskadi   Espagne EUS
FDJ   France FDJ
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Katusha   Russie KAT
Lampre-Merida   Italie LAM
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
RadioShack-Leopard   Luxembourg RLT
Saxo-Tinkoff   Danemark TST
Sky   Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM   Pays-Bas VCD
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Cofidis   France COF
Europcar   France EUC
IAM   Suisse IAM
Sojasun   France SOJ

FavorisModifier

En l'absence du tenant du titre, le Britannique Bradley Wiggins (Sky), et des principaux spécialistes des grands tours, présents sur Tirreno-Adriatico, les principaux favoris sont : le Néerlandais Lieuwe Westra (Vacansoleil-DCM), deuxième l'an passé, son compatriote Robert Gesink (Blanco), l'Américain Tejay van Garderen (BMC Racing), meilleur jeune en 2012, le duo de l'équipe Movistar avec le Portugais Rui Costa et le Colombien Nairo Quintana, le Belge Maxime Monfort (RadioShack-Leopard) ainsi que le Danois Jakob Fuglsang (Astana)[9].

D'autres outsiders seront présents comme le Français Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale)[10], l'Allemand Andreas Klöden (RadioShack-Leopard), l'Australien Richie Porte (Sky), l'Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp)[11] et le Russe Denis Menchov (Katusha).

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

PrologueModifier

Cette « Course au soleil » débute par un prologue de 2,9 km dans les rues de Houilles, dans les Yvelines, au parcours technique comportant 11 virages.

Le Français Geoffrey Soupe signe le meilleur temps, et reste en tête du classement provisoire jusqu'à l'arrivée de Wilco Kelderman, qui coupe la ligne avec moins d'une seconde de mieux. Puis ce sont successivement Sylvain Chavanel et Damien Gaudin qui améliorent la marque du Néerlandais. Lieuwe Westra, avant-dernier coureur à s'élancer et dauphin sur le dernier Paris-Nice, termine troisième de ce prologue, à moins d'une seconde du coureur de l'équipe Europcar.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Damien Gaudin Europcar en 3 min 37 s
2   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step + 1 s
3   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 1 s
4   Wilco Kelderman Blanco 2 s
5   Geoffrey Soupe FDJ 2 s
6   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 3 s
7   Tony Gallopin RadioShack-Leopard 3 s
8   Borut Božič Astana 3 s
9   Sébastien Turgot Europcar 4 s
10   Andriy Grivko Astana 5 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Damien Gaudin    Europcar en 3 min 37 s
2   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step + 1 s
3   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 1 s
4   Wilco Kelderman   Blanco 2 s
5   Geoffrey Soupe FDJ 2 s
6   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 3 s
7   Tony Gallopin RadioShack-Leopard 3 s
8   Borut Božič Astana 3 s
9   Sébastien Turgot Europcar 4 s
10   Andriy Grivko Astana 5 s

1re étapeModifier

Cette 1re étape est plate, mais propice aux bordures. Deux sprints intermédiaires jalonneront cette étape, aux kilomètres 115 et 162. Une côte de 4e catégorie sera également programmée : la côte de Buthiers (500 m à 4,3 %), dont le sommet est au km 119,5. L'arrivée est jugée à Nemours, après 195 km de course depuis Saint-Germain-en-Laye, à travers les Yvelines, l'Essonne, le Loiret et la Seine-et-Marne.

Damien Gaudin (Europcar) perd son maillot jaune en faveur du vainqueur de l'étape Nacer Bouhanni (FDJ), grâce aux 10 secondes de bonification et à quelques millièmes de seconde gagnés lors du prologue.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Nacer Bouhanni FDJ en 4 h 47 min 24 s
2   Alessandro Petacchi Lampre-Merida + m.t
3   Elia Viviani Cannondale m.t
4   Jens Debusschere Lotto-Belisol m.t
5   Heinrich Haussler IAM m.t
6   Mark Renshaw Blanco m.t
7   José Joaquín Rojas Movistar m.t
8   Leigh Howard Orica-GreenEDGE m.t
9   Borut Božič Astana m.t
10   Romain Feillu Vacansoleil-DCM m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Nacer Bouhanni    FDJ en 4 h 51 min 01 s
2   Damien Gaudin Europcar + 0 s
3   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 1 s
4   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 1 s
5   Elia Viviani Cannondale 1 s
6   Alessandro Petacchi Lampre-Merida 2 s
7   Wilco Kelderman Blanco 2 s
8   Geoffrey Soupe FDJ 2 s
9   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 3 s
10   Tony Gallopin RadioShack-Leopard 3 s

2e étapeModifier

Cette étape est légèrement vallonnée. Le premier sprint intermédiaire est placé en début de course (km 15,5). Au km 176, les coureurs entreront sur le circuit final, puis disputeront au km 182,5 le deuxième sprint intermédiaire, lors d'un premier passage sur la ligne d'arrivée. Le dernier kilomètre est en faux plat montant, à Cérilly, après 200,5 km de course depuis Vimory, à travers le Loiret, le Cher et l'Allier.

Le maillot jaune Nacer Bouhanni (FDJ) chute dans un virage à 47 km de l'arrivée. Il est contraint à l'abandon. Le sprint massif est remporté par Marcel Kittel (Argos-Shimano) devant Elia Viviani (Cannondale), nouveau leader.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Marcel Kittel Argos-Shimano en 5 h 42 min 18 s
2   Elia Viviani Cannondale + m.t
3   Leigh Howard Orica-GreenEDGE m.t
4   Borut Božič Astana m.t
5   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale m.t
6   Gianni Meersman Omega Pharma-Quick Step m.t
7   Romain Feillu Vacansoleil-DCM m.t
8   Jens Debusschere Lotto-Belisol m.t
9   José Joaquín Rojas Movistar m.t
10   Tony Gallopin RadioShack-Leopard m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Elia Viviani     Cannondale en 10 h 33 min 11 s
2   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step + 7 s
3   Damien Gaudin Europcar 8 s
4   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 9 s
5   Alessandro Petacchi Lampre-Merida 10 s
6   Wilco Kelderman Blanco 10 s
7   Geoffrey Soupe FDJ 10 s
8   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 11 s
9   Tony Gallopin RadioShack-Leopard 11 s
10   Borut Božič Astana 11 s

3e étapeModifier

Le début d'étape est légèrement vallonné, jusqu'à la zone de ravitaillement (km 80), en passant notamment par le premier sprint intermédiaire (km 34). Les coureurs enchaînent alors le col de Potey (3,3 km à 5 %) et la côte de la Forêt de la Comté (3,5 km à 3,8 %), dont les sommets sont aux km 85,5 et 95,5. Après ces 2 ascensions de 3e catégorie, le parcours est légèrement vallonné jusqu'à Jumeaux (km 125,5) puis est plat jusqu'au deuxième sprint intermédiaire (km 142,5), à Brioude. S'ensuivra une boucle de 28 km autour de la ville : juste après le sprint, la route emprunte une montée assez longue non-répertoriée, une brève descente puis la côte de Mauvagnat (2,7 km à 6,8 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est au km 155, avant une descente et un final plutôt plat. L'arrivée est jugée à Brioude, après 170,5 km de course depuis Châtel-Guyon, à travers le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Andrew Talansky Garmin-Sharp en 4 h 06 min 15 s
2   Davide Malacarne Europcar + m.t
3   Gorka Izagirre Euskaltel Euskadi m.t
4   David López García Sky m.t
5   Richie Porte Sky m.t
6   Romain Bardet AG2R La Mondiale m.t
7   Andriy Grivko Astana m.t
8   Jonathan Hivert Sojasun 7 s
9   Enrico Gasparotto Astana 7 s
10   Maxime Bouet AG2R La Mondiale 7 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Andrew Talansky    Garmin-Sharp en 14 h 39 min 36 s
2   Andriy Grivko Astana + 3 s
3   Davide Malacarne Europcar 3 s
4   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step 4 s
5   Gorka Izagirre Euskaltel Euskadi 5 s
6   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 6 s
7   Richie Porte Sky 7 s
8   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 8 s
9   David López García Sky 9 s
10   Jonathan Hivert Sojasun 12 s

4e étapeModifier

Le début d'étape est en montée, avec notamment la côte de Lachaud (4,8 km à 5,6 %), classée en 2e catégorie. Après le sommet (km 11,5), le parcours empruntera la descente puis la côte de Condat (6,9 km à 4,4 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est au km 27,5. Il est ensuite plutôt vallonné pendant une quarantaine de kilomètres, en passant par le 1er sprint intermédiaire (km 58,5), avant de descendre jusqu'à la zone de ravitaillement (km 84). Les coureurs enchaîneront immédiatement avec la côte de la Chomasse (3,4 km à 5,4 %), classée en 3e catégorie. La route continue de monter jusqu'à Yssingeaux, au km 94, puis est légèrement vallonnée pendant 20 km, avec entre autres la côte de Laprat (2,1 km à 3,8 %), une ascension de 3e catégorie dont le sommet est placé au km 105,5. Après une assez longue montée non-répertoriée et une brève descente, une nouvelle côte de 3e catégorie est programmée, à savoir le col du Rouvey (2,8 km à 5,6 %), puis on aura droit à une très longue descente, pendant laquelle les coureurs disputeront le 2e sprint intermédiaire (km 157). Deux montées de 2e catégorie jalonneront le final : la côte de Talencieux (2,9 km à 8,1 %), dont le sommet est au km 176,5, et la côte de la Sizeranne (2,9 km à 6,6 %), dont le sommet est placé au km 191. L'arrivée est jugée à Saint-Vallier, après 199,5 km de course depuis Brioude, à travers la Haute-Loire, l'Ardèche et la Drôme.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Michael Albasini Orica-GreenEDGE en 4 h 55 min 41 s
2   Maxim Iglinskiy Astana + m.t
3   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step m.t
4   Enrico Gasparotto Astana m.t
5   Diego Ulissi Lampre-Merida m.t
6   Andrew Talansky    Garmin-Sharp m.t
7   Romain Bardet AG2R La Mondiale m.t
8   Jens Keukeleire Orica-GreenEDGE m.t
9   Andreas Klöden RadioShack-Leopard m.t
10   Xavier Florencio Katusha m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Andrew Talansky    Garmin-Sharp en 19 h 35 min 17 s
2   Andriy Grivko Astana + 3 s
3   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 4 s
4   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step 4 s
5   Gorka Izagirre Euskaltel Euskadi 5 s
6   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 6 s
7   Richie Porte Sky 7 s
8   Maxim Iglinskiy Astana 13 s
9   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 13 s
10   Bart De Clercq Lotto-Belisol 15 s

5e étapeModifier

Après un début d'étape plat puis en faux plat montant, une ascension de 2e catégorie est programmée, le col de Murs (10,3 km à 4,3 %), dont le sommet est au km 47. Après la descente, le parcours est légèrement vallonné pendant une vingtaine de kilomètres, en passant par le premier sprint intermédiaire (km 67), emprunte la côte d'Oppedette (7,1 km à 4 %), classée en 2e catégorie et dont le sommet est placé au km 85. La route ne passe pas par la descente mais est légèrement vallonnée pendant 35 km. Les coureurs enchaineront alors 2 montées de 3e catégorie, la côte de Saint-Martin-les-Eaux (2,7 km à 3,7 %) et le col de la Mort d'Imbert (4,5 km à 4,4 %), dont les sommets sont aux km 123 et 134,5. Après un peu de plat, ils grimperont jusqu'au deuxième sprint intermédiaire à Forcalquier (km 149) et prolongueront la montée avec la côte des Mourres (2,9 km à 4,9 %). S'ensuivront un peu de plat et une courte descente, puis l'ascension régulière de la Montagne de Lure (13,8 km à 6,6 %), classée en 1re catégorie, au sommet de laquelle sera jugée l'arrivée, après 176 km de course depuis Châteauneuf-du-Pape, à travers le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte Sky en 4 h 50 min 54 s
2   Denis Menchov Katusha + 26 s
3   Andrew Talansky    Garmin-Sharp 33 s
4   Tejay van Garderen BMC Racing 33 s
5   Diego Ulissi Lampre-Merida 33 s
6   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 33 s
7   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 33 s
8   Nairo Quintana Movistar 33 s
9   Simon Špilak Katusha 33 s
10   Michele Scarponi Lampre-Merida 33 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte   Sky en 24 h 26 min 08 s
2   Andrew Talansky    Garmin-Sharp + 32 s
3   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 42 s
4   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 49 s
5   Tejay van Garderen BMC Racing 52 s
6   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step 53 s
7   Simon Špilak Katusha 53 s
8   Diego Ulissi Lampre-Merida 54 s
9   Michele Scarponi Lampre-Merida 54 s
10   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 56 s

6e étapeModifier

Le début d'étape est en montée, avec la côte du Bois de Rousset (4,4 km à 4,5 %), classée en 3e catégorie. Après le sommet (km 6,5) et la descente, le parcours est assez vallonné. Sont notamment programmés le premier sprint intermédiaire et la côte des Tuilières (2,2 km à 7,8 %), classée en 2e catégorie, et la côte du Mont Méaulx (1,7 km à 4,3 %), classée en 3e catégorie. Les sommets de ces 2 ascensions sont aux km 87,5 et 103. Après le sommet au km 138 de la côte de Cabris (7,6 km à 5,8 %), classée en 1re catégorie, la route emprunte un peu de plat, le col du Ferrier (4,3 km à 6,8 %), classé en 1re catégorie et dont le sommet est placé au km 148,5, quelques kilomètres de plat et une très longue descente. S'ensuivra une montée jusqu'au deuxième sprint intermédiaire à Tourrettes-sur-Loup (km 185,5), puis un parcours légèrement vallonné, et enfin une descente et du plat jusqu'à la Promenade des Anglais, à Nice, où sera jugée l'arrivée, après 220 km de course depuis Manosque, à travers les Alpes-de-Haute-Provence, le Var et les Alpes-Maritimes.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Sylvain Chavanel Omega Pharma-Quick Step en 5 h 14 min 23 s
2   Philippe Gilbert BMC Racing + m.t
3   José Joaquín Rojas Movistar m.t
4   Samuel Dumoulin AG2R La Mondiale m.t
5   Tony Gallopin RadioShack-Leopard m.t
6   Julien Simon Sojasun m.t
7   Borut Božič Astana m.t
8   Heinrich Haussler IAM m.t
9   Jonathan Hivert Sojasun m.t
10   Alberto Losada Katusha m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte   Sky en 29 h 40 min 31 s
2   Andrew Talansky   Garmin-Sharp + 32 s
3   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 42 s
4   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 42 s
5   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 49 s
6   Tejay van Garderen BMC Racing 52 s
7   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 53 s
8   Simon Špilak Katusha 53 s
9   Diego Ulissi Lampre-Merida 54 s
10   Andriy Grivko Astana 1 min 06 s

7e étapeModifier

 
Richie Porte en jaune sur les pentes du col d'Èze.

Ce Paris-Nice se conclut par un contre-la-montre sur les pentes du col d'Èze (9,6 km à 4,7 %), classé en 1re catégorie. Un chrono intermédiaire est placé au km 5,5.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte   Sky en 19 min 16 s
2   Andrew Talansky   Garmin-Sharp + 23 s
3   Nairo Quintana Movistar 27 s
4   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 32 s
5   Tejay van Garderen BMC Racing 52 s
6   Simon Špilak Katusha 55 s
7   Diego Ulissi Lampre-Merida 1 min 00 s
8   Michele Scarponi Lampre-Merida 1 min 03 s
9   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 1 min 05 s
10   Ion Izagirre Euskaltel Euskadi 1 min 47 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1   Richie Porte   Sky en 29 h 59 min 47 s
2   Andrew Talansky   Garmin-Sharp + 55 s
3   Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 1 min 21 s
4   Tejay van Garderen BMC Racing 1 min 44 s
5   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 1 min 47 s
6   Simon Špilak Katusha 1 min 48 s
7   Diego Ulissi Lampre-Merida 1 min 54 s
8   Lieuwe Westra Vacansoleil-DCM 2 min 17 s
9   Andreas Klöden RadioShack-Leopard 2 min 22 s
10   Peter Velits Omega Pharma-Quick Step 2 min 28 s

Classements finauxModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Richie Porte     Australie Sky en 29 h 59 min 47 s
2 Andrew Talansky     États-Unis Garmin-Sharp + 55 s
3 Jean-Christophe Péraud   France AG2R La Mondiale 1 min 21 s
4 Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing 1 min 44 s
5 Sylvain Chavanel     France Omega Pharma-Quick Step 1 min 47 s
6 Simon Špilak   Slovénie Katusha 1 min 48 s
7 Diego Ulissi   Italie Lampre-Merida 1 min 54 s
8 Lieuwe Westra   Pays-Bas Vacansoleil-DCM 2 min 17 s
9 Andreas Klöden   Allemagne RadioShack-Leopard 2 min 22 s
10 Peter Velits   Slovaquie Omega Pharma-Quick Step 2 min 28 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Équipe Points
1   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 88
2   Andrew Talansky   Garmin-Sharp 83
3   Richie Porte   Sky 68

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Équipe Points
1   Johann Tschopp   IAM 64
2   Richie Porte   Sky 27
3   Thierry Hupond Argos-Shimano 24

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Équipe Temps
1   Andrew Talansky   Garmin-Sharp en 30 h 00 min 42 s
2   Tejay van Garderen BMC Racing + 49 s
3   Diego Ulissi Lampre-Merida 59 s

Classement par équipesModifier

Équipe Pays Temps
1 Katusha   Russie en 90 h 6 min 49 s
2 AG2R La Mondiale   France + 1 min 23 s
3 RadioShack-Leopard   Luxembourg 3 min 38 s

UCI World TourModifier

Ce Paris-Nice attribue des points pour l'UCI World Tour 2013, seulement aux coureurs des équipes ayant un label ProTeam.

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   Richie Porte   Sky 113
2   Andrew Talansky   Garmin-Sharp 92
3   Jean-Christophe Péraud   AG2R La Mondiale 71
4   Tejay van Garderen   BMC Racing 62
5   Sylvain Chavanel   Omega Pharma-Quick Step 60
6   Simon Špilak   Katusha 40
7   Diego Ulissi   Lampre-Merida 32
8   Lieuwe Westra   Vacansoleil-DCM 22
9   Andreas Klöden   RadioShack-Leopard 10
10   Michael Albasini   Orica-GreenEDGE 6
  Nacer Bouhanni   FDJ 6
  Marcel Kittel   Argos-Shimano 6
  Peter Velits   Omega Pharma-Quick Step 6
  Elia Viviani   Cannondale 6

Évolution des classementsModifier

Le classement général, dont le leader porte le maillot jaune, s'établit en additionnant les temps réalisés à chaque étape, puis en ôtant d'éventuelles bonifications (10, 6 et 4 s à l'arrivée des 6 étapes en ligne et 3, 2 et 1 s à chaque sprint intermédiaire).

Le classement par points, dont le leader porte le maillot vert, est l'addition des points attribués à l'arrivée des étapes (25, 22, 20, 18 et 16 points, puis en ôtant 1 pt par place perdue jusqu'au 20e, qui reçoit donc 1 pt) et aux sprints intermédiaires (3, 2 et 1 points). En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de victoires d'étape, de sprints intermédiaires, classement général.

Le classement du meilleur grimpeur, dont le leader porte le maillot à pois, consiste en l'addition des points obtenus au sommet des ascensions de 1re (10, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 pts), 2e (7, 5, 3, 2 et 1 pts) et 3e (4, 2 et 1 pts) catégorie. En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans les ascensions de 1re, puis de 2e, enfin de 3e catégorie, classement général.

Le classement du meilleur jeune, dont le leader porte le maillot blanc, est le classement général des coureurs nés depuis le 1er janvier 1988.

Le classement par équipes de l'étape est l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : addition des places des 3 premiers coureurs des équipes concernées, place du meilleur coureur sur l'étape. Calculer le classement par équipes revient à additionner les classement par équipes de chaque étape. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans le classement par équipes du jour, nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour, etc., place au classement général du meilleur coureur des équipes concernées[12].

Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes
P Damien Gaudin Damien Gaudin Damien Gaudin Non décerné Wilco Kelderman Omega Pharma-Quick Step
1 Nacer Bouhanni Nacer Bouhanni Sylvain Chavanel Bert-Jan Lindeman Nacer Bouhanni
2 Marcel Kittel Elia Viviani Elia Viviani Elia Viviani
3 Andrew Talansky Andrew Talansky Martijn Keizer Andrew Talansky Astana
4 Michael Albasini Johann Tschopp
5 Richie Porte Richie Porte Andrew Talansky Katusha
6 Sylvain Chavanel Sylvain Chavanel
7 Richie Porte
Classements finals Richie Porte Sylvain Chavanel Johann Tschopp Andrew Talansky Katusha

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Paris-Nice Pos Position finale au classement général
      Indique le vainqueur du classement général       Indique le vainqueur du classement de la montagne
      Indique le vainqueur du classement des sprints       Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
      Indique un maillot de champion national ou mondial,
suivi de sa spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le maillot blanc
(coureurs nés après le 1er janvier 1988)
Sky
SKY
Num Coureur Pos
1   Richie Porte (AUS)   1er
2   Ian Boswell (USA)* AB-6
3   Vasil Kiryienka (BLR) 74e
4   David López García (ESP) 21e
5   Danny Pate (USA) 113e
6   Kanstantsin Siutsou (BLR) 60e
7   Jonathan Tiernan-Locke (GBR) AB-5
8   Xabier Zandio (ESP) AB-6
Vacansoleil-DCM
VCD
Num Coureur Pos
11   Lieuwe Westra (NED)   (Clm) 8e
12   Kris Boeckmans (BEL) AB-5
13   Thomas De Gendt (BEL) AB-6
14   Romain Feillu (FRA) 134e
15   Martijn Keizer (NED)* 121e
16   Björn Leukemans (BEL) 109e
17   Bert-Jan Lindeman (NED)* 71e
18   Frederik Veuchelen (BEL) 97e
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
21   Rui Costa (POR) AB-1
22   Imanol Erviti (ESP) 104e
23   José Iván Gutiérrez (ESP) NP-3
24   Jesús Herrada (ESP)* 95e
25   Javier Moreno (ESP) 77e
26   Rubén Plaza (ESP) 63e
27   Nairo Quintana (COL)* 15e
28   José Joaquín Rojas (ESP) 57e
Blanco
BLA
Num Coureur Pos
31   Robert Gesink (NED) AB-6
32   Stef Clement (NED) AB-4
33   Rick Flens (NED) 150e
34   Wilco Kelderman (NED)* AB-5
35   Steven Kruijswijk (NED) 76e
36   Mark Renshaw (AUS) AB-6
37   David Tanner (AUS) 137e
38   Maarten Tjallingii (NED) 116e
Euskaltel Euskadi
EUS
Num Coureur Pos
41   Mikel Astarloza (ESP) 49e
42   Ion Izagirre (ESP)* 55e
43   Gorka Izagirre (ESP) 18e
44   Jure Kocjan (SLO) AB-1
45   Mikel Nieve (ESP) 85e
46   Rubén Pérez (ESP) 94e
47   Romain Sicard (FRA)* 133e
48   Gorka Verdugo (ESP) AB-5
RadioShack-Leopard
RLT
Num Coureur Pos
51   Maxime Monfort (BEL) 25e
52   Laurent Didier (LUX)   (Route) 107e
53   Tony Gallopin (FRA)* 41e
54   Markel Irizar (ESP) 103e
55   Robert Kišerlovski (CRO) 20e
56   Andreas Klöden (GER) 9e
57   Grégory Rast (SUI) 64e
58   Jens Voigt (GER) 87e
Lampre-Merida
LAM
Num Coureur Pos
61   Diego Ulissi (ITA)* 7e
62   Mattia Cattaneo (ITA)* 84e
63   Kristijan Đurasek (CRO) 80e
64   Elia Favilli (ITA)* AB-4
65   Manuele Mori (ITA) 88e
66   Andrea Palini (ITA)* AB-5
67   Alessandro Petacchi (ITA) 96e
68   Michele Scarponi (ITA) 30e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
71   Lars Ytting Bak (DEN) 67e
72   Dirk Bellemakers (BEL) 99e
73   Gaëtan Bille (BEL)* AB-5
74   Bart De Clercq (BEL) 17e
75   Francis De Greef (BEL) NP-6
76   Jens Debusschere (BEL)* 106e
77   Dennis Vanendert (BEL)* 111e
78   Frederik Willems (BEL) 92e
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
81   Simon Gerrans (AUS) NP-5
82   Michael Albasini (SUI) 52e
83   Fumiyuki Beppu (JPN) 112e
84   Simon Clarke (AUS) 58e
85   Baden Cooke (AUS) 125e
86   Leigh Howard (AUS)* 124e
87   Jens Keukeleire (BEL)* 93e
88   Michael Matthews (AUS)* 91e
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
91   Nacer Bouhanni (FRA)*   (Route) AB-2
92   William Bonnet (FRA) 131e
93   Pierrick Fédrigo (FRA) AB-1
94   Alexandre Geniez (FRA)* AB-4
95   Arnold Jeannesson (FRA) 13e
96   Yoann Offredo (FRA) AB-6
97   Jérémy Roy (FRA) 132e
98   Geoffrey Soupe (FRA)* 126e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
101   Philippe Gilbert (BEL)   (Route) 35e
102   Brent Bookwalter (USA) 100e
103   Mathias Frank (SUI) 33e
104   Amaël Moinard (FRA) 37e
105   Dominik Nerz (GER)* 38e
106   Daniel Oss (ITA) 83e
107   Ivan Santaromita (ITA) 31e
108   Tejay van Garderen (USA)* 4e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
111   Jean-Christophe Péraud (FRA) 3e
112   Romain Bardet (FRA)* 27e
113   Guillaume Bonnafond (FRA) 122e
114   Maxime Bouet (FRA) 24e
115   Samuel Dumoulin (FRA) 78e
116   Hubert Dupont (FRA) 40e
117   Yauheni Hutarovich (BLR)   (Route) 144e
118   Sébastien Minard (FRA) 98e
Saxo-Tinkoff
TST
Num Coureur Pos
121   Nicolas Roche (IRL) 16e
122   Matti Breschel (DEN) 117e
123   Mads Christensen (DEN) 118e
124   Anders Lund (DEN) 101e
125   Michael Mørkøv (DEN) 129e
126   Evgueni Petrov (RUS) 51e
127   Nicki Sørensen (DEN) 28e
128   Rory Sutherland (AUS) 89e
Sojasun
SOJ
Num Coureur Pos
131   Jonathan Hivert (FRA) 22e
132   Julien El Fares (FRA) 69e
133   Cyril Lemoine (FRA) 102e
134   Rémi Pauriol (FRA) 75e
135   Julien Simon (FRA) 61e
136   Evaldas Šiškevičius (LTU)* 141e
137   Yannick Talabardon (FRA) 86e
138   Alexis Vuillermoz (FRA)* NP-6
Garmin-Sharp
GRS
Num Coureur Pos
141   Andrew Talansky (USA)*   2e
142   Jack Bauer (NZL) 139e
143   Alex Howes (USA)* 148e
144   Andreas Klier (GER) AB-6
145   David Millar (GBR) 151e
146   Jacob Rathe (USA)* AB-2
147   Johan Vansummeren (BEL) 147e
148   Fabian Wegmann (GER)   (Route) 114e
Astana
AST
Num Coureur Pos
151   Jakob Fuglsang (DEN)   (Clm) AB-4
152   Borut Božič (SLO)   (Route) 73e
153   Enrico Gasparotto (ITA) 34e
154   Andriy Grivko (UKR)   (Route et Clm) 19e
155   Maxim Iglinskiy (KAZ) 43e
156   Kevin Seeldraeyers (BEL) NP-2
157   Egor Silin (RUS)* 39e
158   Andrey Zeits (KAZ) AB-6
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
161   Thomas Voeckler (FRA) 50e
162   Jérôme Cousin (FRA)* 135e
163   Damien Gaudin (FRA) 140e
164   Vincent Jérôme (FRA) 81e
165   Davide Malacarne (ITA) 23e
166   Alexandre Pichot (FRA) AB-2
167   Angélo Tulik (FRA)* AB-4
168   Sébastien Turgot (FRA) 108e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
171   Sylvain Chavanel (FRA)     (Clm) 5e
172   Tom Boonen (BEL)   (Route) 146e
173   Kevin De Weert (BEL) 46e
174   Nikolas Maes (BEL) 110e
175   Gianni Meersman (BEL) AB-5
176   Jérôme Pineau (FRA) 36e
177   Stijn Vandenbergh (BEL) 79e
178   Peter Velits (SVK)   (Clm) 10e
Katusha #
KAT
Num Coureur Pos
181   Simon Špilak (SLO) 6e
182   Xavier Florencio (ESP) 45e
183   Alexander Kristoff (NOR) 128e
184   Alberto Losada (ESP) 11e
185   Denis Menchov (RUS)   (Clm) 14e
186   Gatis Smukulis (LAT)   (Clm) 90e
187   Yury Trofimov (RUS) 54e
188   Eduard Vorganov (RUS)   (Route) 26e
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
191   Rein Taaramäe (EST)   (Clm) 59e
192   Jérôme Coppel (FRA) 65e
193   Egoitz García (ESP) AB-5
194   Christophe Le Mével (FRA) 32e
195   Romain Lemarchand (FRA) 120e
196   Luis Ángel Maté (ESP) 42e
197   Daniel Navarro (ESP) 12e
198   Romain Zingle (BEL) 123e
Cannondale
CAN
Num Coureur Pos
201   Ivan Basso (ITA) 48e
202   Mauro Da Dalto (ITA) 136e
203   Alessandro De Marchi (ITA) 53e
204   Lucas Sebastián Haedo (ARG) 130e
205   Ted King (USA) 143e
206   Paolo Longo Borghini (ITA) 62e
207   Daniele Ratto (ITA)* 47e
208   Elia Viviani (ITA)* 127e
Argos-Shimano
ARG
Num Coureur Pos
211   Marcel Kittel (GER)* 138e
212   Warren Barguil (FRA)* 72e
213   Roy Curvers (NED) 119e
214   Bert De Backer (BEL) 105e
215   Yann Huguet (FRA) 149e
216   Thierry Hupond (FRA) 70e
217   Tom Stamsnijder (NED) 145e
218   Tom Veelers (NED) 142e
IAM
IAM
Num Coureur Pos
221   Thomas Lövkvist (SWE)   (Clm) 44e
222   Marco Bandiera (ITA) 115e
223   Stefan Denifl (AUT) 29e
224   Martin Elmiger (SUI) 66e
225   Heinrich Haussler (GER) 56e
226   Sébastien Hinault (FRA) AB-5
227   Gustav Larsson (SWE) 82e
228   Johann Tschopp (SUI)   68e

Notes et référencesModifier

  1. « Le prologue de Paris-Nice partira de Houilles », sur leparisien.fr, (consulté le 18 novembre 2012)
  2. « Le Conseil général et Paris-Nice prolongent l’aventure », sur yvelines.fr, (consulté le 18 novembre 2012)
  3. « Paris-Nice 2013 : Le parcours dévoilé », sur velochrono.fr,
  4. « Paris-Nice 2013 : Les paris sont ouverts », sur eurosport.fr,
  5. « Les équipes engagées connues », sur cyclismactu.net,
  6. « ASO ouvre le jeu », sur velochrono.fr,
  7. « Le TAS réintègre Katusha au World Tour ! », sur velochrono.fr,
  8. « Seulement 3 wild-cards distribuées », sur cyclismactu.net,
  9. « Paris-Nice : Les favoris de la rédaction », sur velochrono.fr,
  10. « J-C. Péraud : "Le parcours me sied" », sur cyclismactu.net,
  11. « Andrew Talansky vise le podium », sur cyclismactu.net,
  12. « Le règlement particulier », sur letour.fr

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :