Ouvrir le menu principal

Moreno Moser

coureur cycliste italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moser.
Moreno Moser
Giro d'Italia 2014, Belfast, May 2014 (18).JPG
Moreno Moser lors du Tour d'Italie 2014
Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
puncheur
Équipes amateurs
2009Garda-Lucchini-Arvedi-Unidelta
2010Lucchini Maniva Ski Ecovalsabbia
2011Lucchini Maniva Ski
Équipes professionnelles
08.2011-12.2011Liquigas-Cannondale (stagiaire)
2012Liquigas-Cannondale
2013-2014Cannondale
2015Cannondale-Garmin
01.2016-06.2016[n 1]Cannondale
07.2016-12.2016[n 2]Cannondale-Drapac
2017-2018Astana
01.2019-05.2019[n 3]Nippo-Vini Fantini-Faizanè
Principales victoires

Moreno Moser (né le à Trente, dans le Trentin-Haut-Adige) est un coureur cycliste italien, professionnel entre 2012 et 2019. Il a notamment remporté le Grand Prix de Francfort 2012, le Tour de Pologne 2012 et les Strade Bianche 2013.

BiographieModifier

Moreno Moser naît le à Trente, dans le Trentin-Haut-Adige. Il est le neveu d'Enzo, Aldo et de Francesco Moser, tous trois anciens cyclistes professionnels. Francesco Moser a notamment été champion du monde sur route en 1977 et vainqueur de trois Paris-Roubaix et du Tour d'Italie 1984. Le père de Moreno Moser, Diego, ses frères Leonardo et Matteo et son cousin Ignazio ont également été coureurs[1].

En catégorie juniors, Moreno Moser court pour l'US Montecorona. Il rejoint ensuite Garda-Lucchini-Arvedi-Unidelta en amateur pour trois ans. Il rejoint l'équipe professionnelle Liquigas-Cannondale durant l'été 2011, en tant que stagiaire. Il y devient professionnel l'année suivante, en signant un contrat de deux ans. Moreno Moser décroche sa première victoire professionnelle le à l'occasion du Trofeo Laigueglia[2]. Ce succès est suivi de deux autres, au Grand Prix de Francfort et au classement général du Tour de Pologne. En début de saison 2013, il s'impose sur les Strade Bianche devant son coéquipier Peter Sagan. Ces résultats font naître des attentes importantes en Italie. Il ne parvient cependant pas à satisfaire celles-ci par la suite[3],[4].

En 2015, il fait partie des coureurs de Cannondale qui intègre Cannondale-Garmin, sous la direction de Jonathan Vaughters[3]. Il s'impose lors de la dernière étape du Tour d'Autriche. Deuxième du championnat d'Italie contre-la-montre et dixième du championnat du monde de cette spécialité en 2015, il est médaillé de bronze du championnat d'Europe du contre-la-montre l'année suivante[3].

En 2017, il s'engage avec l'équipe Astana afin d'y relancer sa carrière[5],[3]. Sa première saison dans cette équipe est décevante. Diminué par une infection au cytomégalovirus, il termine peu de course et reste deux mois quasiment sans s'entraîner en milieu de saison[6],[7]. En début d'année 2018, il obtient sa deuxième victoire en cinq ans en s'imposant en solitaire sur le Trofeo Laigueglia. Sélectionné pour représenter son pays aux championnats d'Europe de cyclisme sur route en 2018, il se classe 24e de l'épreuve contre-la-montre[8].

À l'issue de cette saison, et après plusieurs années décevante, il quitte le World Tour et s'engage avec Nippo-Vini Fantini-Faizanè, à nouveau pour tenter de relancer sa carrière. Il y acquiert un statut de leader, avec des objectifs moins élevés[4]. Finalement, le 13 mai 2019, il annonce qu'il met un terme à sa carrière de coureur à 28 ans, en raison de son niveau qu'il juge insuffisant : « Je ne me sens plus compétitif. J'ai toujours été un gagnant mais les moments difficiles sont de plus en plus nombreux. Je ne souffre de rien en particulier, la situation est juste ce qu'elle est. Si je ne suis plus en mesure d'être assez bon, je préfère arrêter. »[9],[10].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

 
Moreno Moser lors du Tour d'Italie 2014.

Tour de FranceModifier

1 participation

Tour d'ItalieModifier

2 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

Classements mondiauxModifier

En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. L'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam. L'année suivante, Moser intègre l'équipe Liquigas-Cannondale, ce qui fait qu'il peut être classé au World Tour. Pour sa première année dans la catégorie, Moser est classé 26e.


Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour 26e[11] 120e[12] nc[13] 174e[14] 137e[15] 400e[16]
UCI Europe Tour 487e[17] 867e[18] 64e[19]
Légende : nc = non classé

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2016
  3. Du 1er janvier 2019 au 10 mai 2019

RéférencesModifier

  1. « Moreno Moser », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 24 février 2012)
  2. (en) « Moser wins in Italy », sur cyclingnews.com,
  3. a b c et d (en) « Moser looks for leap in quality at Astana », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 décembre 2018)
  4. a et b (en) « Moreno Moser: Going to races became a nightmare », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 décembre 2018)
  5. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 1er août 2016)
  6. (en) « Top 10 transfer flops of 2017 », sur cyclingnews.com, (consulté le 28 décembre 2018)
  7. (it) « ASTANA. IL RITORNO DI MOSER », sur tuttobiciweb.it, (consulté le 28 décembre 2018)
  8. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 août 2018)
  9. Moreno Moser arrête sa carrière
  10. Moreno Moser met un terme à sa carrière
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :