Prix Thérouanne

prix annuel d’histoire créé en 1869

Le prix Thérouanne, de la fondation du même nom[1], est un ancien prix d’histoire, créé en 1869, décerné chaque année jusqu'en 1989 par l'Académie française[2].

LauréatsModifier

De 1870 à 1910Modifier

  • 1870 :
  • 1871 : Augustin Challamel pour Mémoires du peuple français, depuis son origine jusqu’à nos jours
  • 1872 : Hermile Reynald pour Mirabeau et la Constituante
  • 1873 :
    • Charles Aubertin pour L'esprit public au XVIIIe siècle
    • Daniel Stern alias Marie d'Agoult pour Histoire des commencements de la République aux Pays-Bas
  • 1874 :
  • 1875 :
  • 1876 :
    • Benjamin Aubé pour Histoire des persécutions de l’Église jusqu’à la fin des Antonins
    • Marius Topin pour Étude historique sur Louis XIII et Richelieu
  • 1877 :
    • Pierre Foncin pour Le ministère Turgot
    • Charles d'Héricault pour La Révolution de Thermidor. Robespierre et le comité de salut public en l’an II
    • Ernest Lavisse pour Étude sur l’une des origines de la monarchie prussienne
    • Berthold Zeller pour Henri IV et Marie de Médicis
  • 1878 :
  • 1879 :
  • 1880 :
    • Victor du Bled pour Histoire de la Monarchie de juillet (1830-1848)
    • Ernest Lavisse pour Études sur l’histoire de la Prusse
  • 1881 :
    • Jules Bourelly pour Le maréchal de Fabert (1599-1662)
    • Léonce de Piépape pour Histoire de la réunion de la Franche-Comté à la France (1279-1678)
    • Édouard Hardÿ de Périni pour Origines de la tactique française
  • 1882 :
    • Hector de La Ferrière pour Publication des lettres de Catherine de Médicis
    • Hélion de Luçay pour Des origines du pouvoir ministériel en France. Les secrétaires d'État depuis leur institution jusqu'à la mort de Louis XV
    • Henri Forneron pour Histoire de Philippe II
  • 1883 :
    • Jules Delaborde pour Gaspard de Coligny, amiral de France
    • Albert du Boys pour Catherine d’Aragon et les origines du schisme anglican
  • 1884 :
    • Jules Flammermont pour Le chancelier Maupeou et les parlements
    • Hermile Reynald pour Succession d’Espagne, Louis XIV et Guillaume III. Histoire des deux traités de partage et du testament de Charles II
  • 1885 :
    • Charles Bémont pour Simon de Montfort, comte de Leicester
    • Henry de La Garde pour Le duc de Rohan et les protestants sous Louis XIII
  • 1886 :
  • 1887 :
    • Ernest Allain pour La question d’enseignement en 1789 d’après les cahiers
    • Marie-René de Courcy pour La coalition de 1701 contre la France
    • Charles-Antoine Thoumas pour Les Capitulations. Étude d’histoire militaire sur la responsabilité du commandement
  • 1888 :
    • Léon de Lanzac de Laborie pour Jean-Joseph Mounier
    • Joseph-Antoine-Félix Faure pour Les Assemblées de Vizille et de Romans en Dauphiné durant l'année 1788
    • Paul Robiquet pour Paris et la Ligue sous le règne de Henri III
  • 1889 : Germain Bapst pour Les joyaux de la couronne
  • 1890 :
  • 1891 :
  • 1892 :
    • François Marie Adhémar d’Antioche pour Changarnier
    • Paul Henri Balluet d'Estournelles de Constant pour La politique française en Tunisie
    • Auguste Moireau pour Histoire des États-Unis de l’Amérique du Nord, depuis la découverte du nouveau continent jusqu'à nos jours
  • 1893 :
  • 1894 :
    • Prosper Boissonnade pour Histoire de la réunion de la Navarre à la Castille
    • Louis Bonneville de Marsangy pour Le chevalier de Vergennes. Son ambassade à Constantinople
    • Henri Choppin pour Histoire de la cavalerie française
    • Marquis d’Aragon pour Le prince Charles de Nassau-Siegen, d’après la correspondance inédite de 1784 à 1789
    • Octave Noël pour Histoire du commerce du monde depuis les temps les plus reculés
    • Paul Pisani pour La Dalmatie de 1797 à 1815
  • 1895 :
    • Henri Chabeuf pour Dijon, monuments et souvenirs
    • Gaston de Ludre pour Histoire d’une famille de la chevalerie lorraine
    • Antoine Degert pour Le cardinal d’Ossat (1537-1604)
    • Pierre-Paul Laffleur de Kermaingant pour L’ambassade de France en Angleterre sous Henri IV. Mission de Christophe de Harlay, comte de Beaumont (1602-1605)
  • 1896 :
  • 1897 : Paul Dognon pour Les institutions politiques et administratives du pays de Languedoc, du XIIIe siècle aux guerres de religion
  • 1898 :
    • Odon-Jean-Marie Delarc pour L’Église de Paris pendant la Révolution française (1789-1801)
    • François Descostes pour La Révolution française vue de l’étranger (1789-1799)
    • Paul Masson pour Histoire du commerce français dans le Levant au XVIIe siècle
    • Georges Auguste Pariset pour L’État et les Églises en Prusse sous Frédéric Guillaume Ier (1713-1740)
    • Berthold Zeller pour La minorité de Louis XIII
  • 1899 :
    • Pierre Boyé pour Un Roi de Pologne et la couronne ducale de Lorraine. Stanislas Leszczynski et le troisième traité de Vienne
    • Paul Cottin pour Toulon et les Anglais en 1793
    • Frantz Funck-Brentano pour Légendes et archives de la Bastille
    • Théodore Gosselin, dit G. Lenotre pour Le marquis de La Rouërie
    • Eugène Marin pour Les moines de Constantinople depuis la fondation de la ville jusqu’à la mort de Photius (330-898)
    • Marcel Marion pour La Bretagne et le duc d’Aiguillon
    • Achille Taphanel pour La Baumelle et Saint-Cyr
  • 1900 :
    • Félix Bouvier pour Bonaparte en Italie (1796)
    • Albéric de Calonne pour Histoire de la ville d’Amiens
    • Bernard de Lacombe pour Les Débuts des guerres de religion (Orléans, 1559-1564), Catherine de Médicis entre Guise et Condé
    • Louise Garreau pour L’état social de la France au temps des croisades
    • Gabriel Syveton pour Au camp d’Altrandstadt
  • 1901 :
    • Victor Bérard pour L’Angleterre et l’Impérialisme
    • Gustave Bloch pour Histoire de France depuis les origines jusqu’à la Révolution. Les origines : la Gaule indépendante et la Gaule romaine
    • Gaston Isambert pour L’Indépendance grecque et l’Europe
    • Stéfane Pol alias Paul Coutant pour Le conventionnel Le Bas
  • 1902 :
    • Comtesse de Beaulaincourt pour Journal du maréchal de Castellane (1804-1862)
    • Rémi Couzard pour Une ambassade à Rome sous Louis XIV
    • Paul Gachon pour Quelques préliminaires de la révocation de l’Édit de Nantes en Languedoc
    • Jean-Jules Jusserand pour Les sports et jeux d’exercice dans l’ancienne France
    • Henri Prentout pour L’Île de France sous Decaen
  • 1903 :
    • René Blachez pour Bonchamps et l’insurrection vendéenne (1760-1793)
    • Arthur de Lort de Sérignan pour Les préliminaires de Valmy. La première invasion de la Belgique (1792)
    • Ernest Denis pour La Bohême depuis la Montagne Blanche
    • Édouard Hardÿ de Périni pour Batailles françaises
    • Arthur Lévy pour Napoléon intime et Napoléon et la Paix
    • Émile Toutey pour Charles le Téméraire et la Ligue de Constance
  • 1904 :
    • Raoul Allier pour La cabale des dévots
    • Louis Batiffol pour Au temps de Louis XIII
    • Robert Calmon-Maison pour Le maréchal de Château-Renault (1637-1716)
    • Frédéric Canonge pour Traité d'histoire et d'art militaire
    • Eugène Cruyplants pour La Belgique sous la domination française (1792-1814)
    • René Henry pour Questions d’Autriche-Hongrie et questions d’Orient
    • Arsène Périer pour Un Chancelier au XVe siècle : Nicolas Rolin, 1380-1461
    • Marius Sepet pour Les préliminaires de la révolution. La chute de l’ancienne France. Six mois d’histoire révolutionnaire (juillet 1790-janvier 1791)
  • 1905 :
    • Thomas Chapais pour Jean Talon, intendant de la Nouvelle France (1565-1672)
    • Urbain-Victor Chatelain pour Le surintendant Fouquet, protecteur des Lettres, des Arts et des Sciences
    • Docteur Francus alias Albin Mazon pour Notes et documents sur les huguenots du Vivarais
    • Paul Guiraud pour Études économiques sur l'antiquité
    • Jean Morvan pour Le soldat impérial (1800-1814)
    • Georges Servières pour L’Allemagne française sous Napoléon 1er
  • 1906 :
    • Victor-Louis Bourrilly pour Guillaume du Bellay seigneur de Langey (1491-1543)
    • Thierry de Brimont pour Le XVIe siècle et les guerres de la Réforme en Berry
    • Émile Horn pour François Rakoczi II, prince de Transylvanie (1676-1735)
    • Patrice Mahon alias Art Roë pour Études sur les armées du Directoire
    • Marcel Marion pour Le garde des Sceaux Lamoignon et la Réforme judiciaire de 1788
    • Gabriel Pérouse pour Le cardinal Louis Aleman
  • 1907 :
    • Jérôme Brochet pour Saint Jérôme et ses ennemis
    • Stéphane-Claude Gigon pour La Révolte de la Gabelle en Guyenne (1548-49)
    • Gabriel Mareschal de Bièvre pour Georges Mareschal, seigneur de Bièvre, chirurgien et confident de Louis XIV (1658-1736)
    • Émile Salone pour La colonisation de la nouvelle France
  • 1908 :
    • Frantz Funck-Brentano pour Mandrin
    • Auguste-Armand de La Force pour L’Architrésorier Lebrun, gouverneur de la Hollande, 1810-1813
    • Pierre Morane pour Paul Ier de Russie avant l’avènement (1754-1796)
    • Paul Pierling pour La Russie et le Saint-Siège (Études diplomatiques)
    • François Rousseau pour Règne de Charles III d’Espagne (1759-1788)
    • Grégoire Yakschitch pour L’Europe et la Résurrection de la Serbie (1804-1834)
  • 1909 :
    • Caudrillier pour La trahison de Pichegru et les intrigues royalistes dans l’Est avant Fructidor
    • Gabriel de Mun pour Richelieu et la maison de Savoie
    • Paul d’Estrée pour Le père Duchesne. Hébert et la Commune de Paris (1792-1794)
    • Gustave Gautherot pour La Révolution française dans l’ancien évêché de Bâle
    • Paul Kaeppelin pour La Compagnie des Indes orientales et François Martin
    • Pierre Rain pour L’Europe et la Restauration des Bourbons (1814-1818)
    • Albert Schuermans pour Itinéraire général de Napoléon Ier
  • 1910 :
    • Henry Bourdeau pour Les armées du Rhin au début du Directoire
    • Henri Couturier pour La préparation des États Généraux de 1789 en Poitou
    • Prosper Cultru pour Histoire de la Cochinchine française, des origines à 1883
    • Arthur Kleinclausz pour Histoire de Bourgogne
    • Arthur Le Moy pour Le Parlement de Bretagne et le pouvoir royal au XVIIIe siècle
    • Maurice Sautai pour Les milices provinciales sous Louvois et Barbezieux (1688-1697)

De 1911 à 1950Modifier

  • 1911 :
    • Auguste Baudot pour Études historiques sur la pharmacie en Bourgogne avant 1803
    • Tony Borel pour Une Ambassade Suisse à Paris (1663)
    • Émile Collas pour Valentine de Milan, duchesse d’Orléans
    • Édouard Driault pour Napoléon et l’Europe. La politique extérieure du Premier Consul (1800-1803)
    • Camille Latreille pour L’opposition religieuse au Concordat de 1792 à 1802 et Après le Concordat, l’opposition de 1803 à nos jours
  • 1912 :
    • Charles Bost pour Les prédicants protestants des Cévennes et du Bas-Languedoc (1684-1700)
    • Georges Collas pour Jean Chapelain (1595-1674)
    • Lieutenant-colonel Albert Dulac pour Les levées départementales dans l’Allier sous la Révolution (1791-1796)
    • Léon Radiguet pour L’acte additionnel aux constitutions de l’Empire du 22 avril 1815
    • Jacques Rambaud pour Naples sous Joseph Bonaparte (1806-1808)
    • Jules Silvestre pour Les Brûlots anglais en rade de l’île d’Aix (1809)
  • 1913 :
    • Prosper Boissonnade pour Histoire des premiers essais de relations économiques directes entre la France et l’État prussien pendant le règne de Louis XIV (1643-1715)
    • Albert Croquez pour La Flandre wallone et le pays de l’intendance de Lille sous Louis XIV
    • Paul Denis pour Le cardinal de Richelieu et la Réforme des monastères bénédictins
    • Ernest Picard pour 1870 et Sedan
    • Louis Prunel pour Sébastien Zamet, sa vie et ses œuvres (1588-1655) et Lettres spirituelles de Sébastien Zamet
    • Jean Sauzey pour Les Allemands sous les aigles français. Essai sur les troupes de la Confédération du Rhin (1806-1814)
  • 1914 :
    • Émile Gabory pour Napoléon et la Vendée
    • Georges Noël pour Mme de Grafigny (1695-1758)
    • Bernard Serrigny pour L’évolution de l’Empire allemand de 1871 à nos jours
    • Joseph Trésal pour L’annexion de la Savoie à la France (1848-1860)
    • Joseph Vidal de La Blache pour L’Évacuation de l’Espagne et l’invasion dans le Midi
  • 1915 :
  • 1916 :
    • Henri Auffroy
    • Jean Veye Chareton
    • Georges André-Fribourg
    • Alphonse-Louis Grasset pour La doctrine allemande et les leçons de Moukden
    • Georges Hulot pour 1814. La manœuvre de Laon
    • Léon Loÿ pour Ensemble de son œuvre
    • Capitaine d’Ussel
  • 1917 :
    • Paul Ballaguy pour Un général de l’an II, Charles Seriziat (1756-1802)
    • Auguste Berga pour Pierre Skarga (1536-1612)
    • Auguste Boppe pour L’Albanie et Napoléon (1797-1814)
    • Frédéric Canonge pour Histoire de l’invasion allemande en 1870-1871
    • Albert Helly pour Guichard Deagant (1574-1645)
    • Paul Viard pour L’Administration préfectorale dans le département de la Côte d’Or sous le Consulat et le Premier Empire
  • 1918 :
    • Bertrand Auerbach pour Les races et les nationalités en Autriche-Hongrie
    • Eugène-Napoléon Beyens pour L’Allemagne avant la guerre
    • Camille-Georges Picavet pour Les dernières années de Turenne (1660-1675)
    • Émile Sageret pour Le Morbihan et la chouannerie morbihannaise sous le Consulat
  • 1919 :
    • Marc de Villiers pour Histoire de la fondation de la Nouvelle-Orléans
    • Ferdinand Gaugain pour Histoire de la Révolution dans la Mayenne
    • Julien Rovere alias Georges Lote pour Les survivances françaises dans l’Allemagne napoléonienne (1815-1914)
    • Alphonse Sachet pour Le pardon annuel de la Saint-Jean et de la Saint-Pierre de Lyon
    • Philippe Sagnac pour Le Rhin français pendant la Révolution et l’Empire
  • 1920 :
    • Maurice de Pange pour Les Lorrains et la France au moyen âge
    • René Johannet pour Le principe des nationalités
    • Auguste Leman pour Urbain VIII et la rivalité de la France et de la Maison d’Autriche de 1631 à 1635
    • Émile Varagnac pour Un grand espagnol, Emilio Castelar
  • 1921 :
    • Marcel Blanchard pour La route des Alpes occidentales à l’époque napoléonienne (1796-1815)
    • Albert Croquez pour Louis XIV en Flandres
    • Joseph Dedieu pour Le rôle politique des protestants français
    • Maximin Deloche pour Autour de la plume du Cardinal de Richelieu
    • Maurice Giraud pour Essai sur l’Histoire religieuse de la Sarthe de 1789 à l’an IV
  • 1922 :
    • André-Félix Aude pour Vie publique et privée d’André de Béthoulat, comte de la Vauguyon, ambassadeur de France (1630-1693)
    • Marc Chassaigne pour Le procès du Chevalier de la Barre
    • Paul Dudon pour Le Quiétiste espagnol, Michel Molinos (1628-1696)
    • Georges Hardy pour L'Enseignement au Sénégal de 1817 à 1854
    • François Armand Édouard Lefebvre de Béhaine pour Le comte d’Artois sur la route de Paris, 1814
  • 1923 :
    • Ferdinand Cavallera pour Saint Jérôme, sa vie et son œuvre
    • Pierre Crépin pour Mahé de la Bourdonnais (1699-1753)
    • Émile Gabory pour Les Bourbons et la Vendée
    • Jacques Pannier pour L’Église réformée de Paris sous Louis XIII (1610-1621)
    • Charles Schmidt pour Les plans secrets de la politique allemande en Alsace-Lorraine (1915-1918)
  • 1924 :
    • Paul Biver pour Histoire du château de Meudon
    • Eugène de Guichen pour La crise d’Orient de 1839 à 1841 et l’Europe
    • Ferdinand de Navenne pour Rome et le Palais Farnèse pendant les trois derniers siècles
    • René d’Argenson pour Autour d’un ministre de Louis XV
    • Daniel Halévy pour Vauban
    • Pierre Lyautey pour Le drame oriental et le rôle de la France
    • François Rousseau pour Dom Grégoire Tarrisse (1575-1648)
  • 1925 :
    • Fernand Baldensperger pour Le mouvement des idées dans l’émigration française
    • Bernard Faÿ pour L’esprit révolutionnaire en France et aux États-Unis à la fin du XVIIIe siècle
    • Jean Lorédan pour La machine infernale de la rue Nicaise
    • Auguste Thomazi pour La guerre navale dans la zone des armées du Nord
  • 1926 :
    • Antoine Bernard pour La Gaspésie au soleil
    • Jane Chapon et Léon Bizard pour Histoire de la prison Saint-Lazare du Moyen Âge à nos jours
    • Joseph de Broqua pour Cola di Rienzo, tribun de Rome
    • Georges Grosjean pour La politique rhénane de Vergennes
    • Jean Lucas-Dubreton pour Louis XVIII
    • Hélène de Reinach-Foussemagne pour Charlotte de Belgique, impératrice du Mexique
  • 1927 :
    • Jean-François Barton de Montbas pour Au service du roi
    • Eugène de Guichen pour Les grandes questions européennes et la diplomatie des puissances sous la IIe République
    • Gabriel de La Rochefoucauld pour Le cardinal François de la Rochefoucauld
    • François Dvornik pour Les Slaves de Byzance et Rome au IXe siècle
    • Jules Gay pour Les papes du XIe siècle et la chrétienté
    • Jean Rivière pour Le problème de l’Église et de l’État au temps de Philippe le Bel
    • John Viénot pour Histoire de la Réforme française des origines à l’Édit de Nantes
  • 1928 :
    • Henri Bédarida pour Parme et la France de 1748 à 1789
    • Robert David pour Le drame ignoré de l’armée d’Orient
    • Édouard de Moreau pour Saint Amand, apôtre de la Belgique et du nord de la France
    • Émile Dermenghem pour Thomas Morus et les utopistes de la Renaissance
    • Paul Guériot pour La captivité de Napoléon III en Allemagne
    • Roger Merlin pour Merlin de Thionville
    • Maurice Renard pour Notre-Dame Royale
  • 1929 :
    • Louis de Cardenal pour La province pendant la Révolution. Histoire des clubs jacobins (1789-1795)
    • Jules Gallerand pour Les cultes sous la Terreur en Loir-et-Cher
    • R.P. Gratien pour Histoire de la fondation et de l’évolution de l’ordre des frères mineurs au XIIIe siècle
    • Édouard de Marcère pour Une ambassade à Constantinople
    • Louis Selosse pour L’île de Serk
  • 1930 :
    • Léonce Celier pour Les filles de la charité
    • Julien Franc pour La colonisation de la Mitidjâ
    • Léon Mirot pour Manuel de géographie historique
    • Camille-Georges Picavet pour La diplomatie française au temps de Louis XIV (1661-1715)
  • 1931 :
    • Gustave Constant pour La Réforme en Angleterre. Le schisme anglican. Henri VIII
    • Antoine Hadengue pour Les gardes rouges de l’an II
    • Léon-Ernest Halkin pour Réforme protestante et réforme catholique au diocèse de Liège. Le cardinal de la Marck, prince-évêque de Liège
    • René-Gustave Nobécourt pour La vie d’Armand Carrel
    • Camille Vergniol pour Dumont d’Urville
  • 1932 :
  • 1933 :
    • Prosper Boissonnade pour Colbert
    • Henri Carré pour Sully. Sa vie et son oeuvre (1559-1641)
    • Jacques Marie Joseph de Marsay pour De l'âge des privilèges au temps des vanités
    • André-Jean Festugière pour L'idéal religieux des Grecs et l'Évangile
    • Adrien Huguet pour Jean de Poutrincourt, vice-roi du Canada
  • 1934 :
    • Louis Allard pour La comédie de mœurs
    • Henri Baraude pour Lopez, agent financier et confident de Richelieu
    • Mathieu-Maxime Gorce pour L'essor de la pensée au Moyen-âge
    • Fernand Grenard pour La révolution russe
    • Jacques Hérissay pour Le mont Valérien
    • Raoul Patry pour Philippe du Plessis-Mornay
    • Joseph Peter et Charles Poulet pour Histoire religieuse du département du Nord pendant la Révolution
    • Paul Renaudin pour Le maréchal Fabert
    • Paul-Frédéric Rollet pour Livre d'or de la Légion étrangère
    • Eugène Sol pour La révolution en Quercy
  • 1935 :
  • 1936 :
    • Émile Dard pour Napoléon et Talleyrand
    • Louis de Voinovitch pour Histoire de la Dalmatie
    • Jacques Méniaud pour Sikasso ou l'Histoire dramatique d'un royaume noir au XIXe siècle
  • 1937 :
    • Charles de Chavannes pour Avec Brazza. Souvenirs de la mission de l'Ouest-Africain
    • Mesdemoiselles H. de Golesco et Augustine de Weisme pour Louise d’Orléans, reine des Belges
    • Édouard Gachot pour La dispute du Rhin, de Jules César à Foch
    • Marcel Gaultier pour Ming-Mang
    • M. Harduin pour Les Bluets de la Tour d'Auvergne
    • Maxime de Sars pour Petite histoire de Saint-Quentin
  • 1938 :
    • Charles-Joseph-Édouard Andréa pour La révolte druze et l'insurrection de Damas (1925-1926)
    • Marie-Léon-Paul-Joseph Argueyrolles pour Le Coup de dés de Tannenberg (Août 1914). La tragique campagne de Prusse orientale
    • Henri Carré pour Le maréchal de Villars
    • Victor Carrière pour Les épreuves de l'Église de France au XVIe siècle
    • Nikolaï de Bazili pour La Russie sous les Soviets
    • Gaston d'Armau de Pouydraguin pour La Bataille des Hautes-Vosges
    • F. des Issarts et N. Khoury pour S. B. Monseigneur Elias Hoyek, patriarche maronite du Liban, grand ami de la France
    • Jean Escarra pour La Chine, passé et présent
    • Jules Garsou pour Le général Belliard
    • Georges Gay pour La bataille de Charleroi
    • Jacques Godechot pour Les commissaires aux armées sous le Directoire
    • Georges Guitton pour Saint Jean-François Régis
    • Jules Joachim pour Le Père Antoine Kohlmann
    • Émile Lesueur pour Louis-Henri-Joseph de Bourbon, le dernier Condé
    • Pierre Lyautey pour Survol des Amériques
  • 1939 :
    • Robert Barroux pour Dagobert roi des Francs
    • Paul Bastid pour Sieyès et sa pensée
    • Marc Chassaigne pour Le comte de Lally
    • Constantin de Grunwald pour La vie de Metternich
    • Auguste Leman pour Richelieu et Olivarès
  • 1940 :
    • Paul Courteault pour Histoire de Gascogne et de Béarn
    • Pierre d'Espezel pour Le Palais de justice de Paris, château royal
    • Paul Fleuriot de Langle pour Alexandrine Lucien-Bonaparte, princesse de Canino (1778-1855)
  • 1941 :
  • 1942 : Jacques Chastenet pour William Pitt
  • 1943 : Jacques de Maupeou pour Le Chancelier de Maupeou
  • 1944 : Léon Lemonnier pour La Guerre de Sécession
  • 1945 :
    • John Charpentier pour L'ordre des Templiers
    • Adrien Dansette pour Les origines de la Commune de 1871
  • 1946 :
  • 1947 :
    • Pierre Bessand-Massenet pour La France après la Terreur
    • Louis Grimaud pour Histoire de la liberté de l'enseignement en France. Le Consulat et l'Empire
  • 1948 :
    • Louis Chardigny pour Les maréchaux de Napoléon
    • Louis Hastier pour Énigmes du temps passé
  • 1949 :
    • Jacques Desmarets pour La Défense nationale
    • Odette Viennet pour Napoléon et l'industrie française, la crise de 1810-1811
  • 1950 :
    • Jean Gallotti pour Le Palais des Papes
    • Bernard Nabonne pour Joseph Bonaparte, le Roi Philosophe

De 1951 à 1989Modifier

  • 1951 :
    • Louis Hastier pour La double mort de Louis XVII
    • Robert Schnerb pour Rouher et le Second Empire
  • 1952 :
    • Maurice Andrieux pour Le Père Bugeaud
    • Émilienne Demougeot pour De l’unité à la division de l'Empire Romain
  • 1953 :
  • 1954 :
  • 1955 : Jean Fourcassié pour Villèle
  • 1956 : Marguerite Teillard-Chambon alias Claude Aragonnès pour Lincoln, héros d'un peuple
  • 1957 : Renée Deburat pour Napoléon et les Manuels d’Histoire
  • 1958 :
    • Philippe Amiguet pour Une princesse à l'école du Cid. La Grande Mademoiselle et son siècle
    • Jules Laroche pour Au quai d’Orsay avec Briand et Poincaré
    • Léon Moreel pour Le maréchal Mortier, duc de Trévise
    • Jean Tenaille pour Civilisation occidentale : origine, formation et valeur des principes
  • 1959 :
    • Jean Lucas-Dubreton pour Charles-Quint
    • Michel Poniatowski pour Histoire de la Russie soviétique et l’Alaska
    • Jacques Roujon pour Le duc de Saint-Simon
    • Jacques Vivent pour Charles X, dernier roi de France et de Navarre
  • 1960 :
    • Pierre Chevallier pour Loménie de Brienne et l’ordre monastique
    • Jean-Paul Garnier pour Murat, roi de Naples
  • 1961 : Pierre de Saint Jacob pour Les paysans de la Bourgogne du nord au dernier siècle de l'Ancien régime
  • 1962 : Pierre Rousseau pour Histoire des transports
  • 1963 :
    • Jean Egret pour La pré-révolution française
    • Philippe Jullian pour Édouard VII
    • Daria Olivier pour Élisabeth de Russie, fille de Pierre le Grand
  • 1964 :
    • Pierre-Antoine Perrod pour L'Affaire Ledru, la robe de la défense
    • Zinaïda Schakovskoy pour La vie quotidienne à Moscou au XVIIe siècle
  • 1965 :
    • Jean d'Elbée pour Saint-Jean-de-Luz, ville royale
    • René Sédillot pour Histoire des marchands et des marchés
  • 1966 :
    • Robert Latouche pour Gaulois et Francs
    • Alfred Leroy pour Histoire de la civilisation anglaise
    • Dr Phung Van Dan pour La formation territoriale du Viêt-Nam
  • 1967 : Robert Étienne pour La vie quotidienne à Pompéi
  • 1968 :
  • 1969 :
    • Françoise de Bernardy pour La Reine Hortense
    • Guy Frégault pour Pierre le Moyne d’Iberville
    • Jacques Lethève pour La vie quotidienne des artistes français au XIXe siècle
    • Claude Mettra pour Grandes dynasties d’Europe : Les Bourbons
  • 1970 :
    • François Balsan pour Connaissance de l'Asie, Étrange Baloutchistan
    • Marc Besson pour Histoire de la Révolution à Libourne
    • André Guérin pour La folle guerre de 1870
  • 1971 :
    • François Broche pour Le Bataillon des guitaristes
    • Yves Cazaux pour Guillaume le Taciturne
    • Robert Fossier pour Histoire sociale de l’Occident médiéval
    • Pierre Grillon pour La Correspondance du Consul Louis Chénier
  • 1972 :
  • 1973 : Jacques Godechot pour Histoire de l’Italie moderne (1770-1870)
  • 1974 :
    • Pierre Échinard pour Grecs et Philhellènes à Marseille, de la Révolution française à l’Indépendance de la Grèce
    • Léopold Genicot pour L’Histoire de la Wallonie
  • 1975 : Léonce Peillard pour La bataille de l’Atlantique
  • 1976 :
    • Guy Chaussinand-Nogaret pour La noblesse au XVIIIe siècle
    • Yvonne Labande-Mailfert pour Charles VIII et son milieu : 1470-1498, la jeunesse au pouvoir
  • 1977 :
  • 1978 :
  • 1979 :
    • Anne Blanchard pour Les ingénieurs du "Roy", de Louis XIV à Louis XVI
    • Léo Moulin pour La vie quotidienne des Religieux au Moyen Âge (Xe siècle-XVe siècle)
  • 1980 :
    • Jean-Claude Bonnefont pour Histoire de la Lorraine de 1900 à nos jours
    • Paul Larivaille pour La vie quotidienne en Italie au temps de Machiavel (Florence et Rome)
    • Lucien Laugier pour Turgot ou le mythe des réformes
  • 1981 :
    • Pierre Barret et Jean-Noël Gurgand pour Ils voyageaient la France. Vie et traditions des Compagnons du Tour de France au XIXe siècle
    • Joseph Dehergne et Donald-Daniel Leslie pour Juifs de Chine (à travers la correspondance inédite des Jésuites du XVIIIe siècle)
    • Hubert Lamant et Fernand de Saint-Simon pour Armorial des Cincinnati de France
    • Ivan Loiseau pour Les Aristocrates complices de la Révolution
  • 1982 :
    • Patrick de Gmeline pour De la Cour à l’Exil. 50 ans de correspondance d’un gentilhomme du Rouergue
    • Claude Latta pour Un républicain méconnu : Martin Bernard (1808-1883)
    • Jean Meyer pour Colbert
    • Claude Quétel pour De par le Roy. Essai sur les lettres de cachet
  • 1983 :
    • Pierre Goubert pour La vie quotidienne des paysans français au XVIIe siècle
    • Jean Markale pour Vercingétorix
    • Jacques Pinglé pour L’inquisition ou la dictature de la foi
  • 1984 :
    • Geneviève Chastenet pour Marie-Louise, l’Impératrice oubliée
    • Claude Dufresne pour Morny, l’homme du Second Empire
    • Gérard Sivéry pour Saint Louis et son siècle
  • 1985 :
    • Pierre Le Bastart de Villeneuve pour Le vrai Limoëlan, de la machine infernale à la visitation
    • Jacques Michel pour Du Paris de Louis XV à la marine de Louis XVI. L’œuvre de Monsieur de Sartine
  • 1986 :
  • 1987 :
  • 1988 : Yves Pourcher pour Les maîtres de granit
  • 1989 :
    • Élie Fournier pour La guerre de Vendée n’aura pas lieu
    • Claude Quétel pour La Bastille ; histoire vraie d’une prison légendaire

Notes et référencesModifier

  1. « Décret du 2 octobre 1869 », sur Légifrance (consulté le 9 février 2021)
  2. « Prix Thérouanne », sur Académie française (consulté le 13 janvier 2021)

Liens externesModifier