Léo Moulin

sociologue et écrivain belge

Léo Moulin est un sociologue et écrivain belge de langue française, né le à Bruxelles et décédé le à Bruxelles.

Léo Moulin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

BiographieModifier

Léo Moulin est ancien pensionnaire de la Fondation Jean Jacobs à Bologne. En 1924, il entre à l'université libre de Bruxelles, où il est président du Cercle du Libre Examen. Par la suite, il est nommé professeur à l'université catholique de Louvain et aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur ainsi qu’au Collège d'Europe à Bruges. Il est aussi président de l’Institut belge de science politique.

Il participe avec Maxime Rodinson et Jean Pierre Corbeau à la création du comité de recherche : "Sociologie et anthropologie de l'alimentation", (CR17) de l'AISLF (Association Internationale de Sociologie de Langue Française), en 1978. Il reçoit le prix de l’Académie française (Prix Thérouanne) pour La Vie quotidienne des religieux au Moyen Âge, en 1979.

Il est l’époux de la poétesse et essayiste Jeanine Moulin et le père du compositeur de jazz Marc Moulin.

Il est vice-président de la Fédération internationale de la presse gastronomique et du vin.

PublicationsModifier

LivresModifier

  • De Robespierre à Lénine, Labor, 1937
  • Du Traité de Versailles à l'Europe d'aujourd'hui 1919-1939, Ed. Ouvrières, Bruxelles, 1939
  • Socialism of the West: An Attempt to Lay the Foundations of a New Socialist Humanism, Victor Gollancz, London, 1948
  • Le monde vivant des religieux, Dominicains, Jésuites, Bénédictins..., Calmann Lévy, 1964
  • La société de demain dans l'Europe d'aujourd'hui, Denoël, 1966
  • L’Aventure européenne. Introduction à une sociologie du développement économique de l'Occident, de Tempel, Brugge, 1972
  • L'Europe à table: dis moi ce que tu manges., Sequoia, 1975
  • La Vie quotidienne des religieux au Moyen Âge, Hachette, 1978, prix Thérouanne de l’Académie française en 1979
  • La Nouvelle Trahison des clercs, in La Revue générale, 1978
  • La Belgique à table, Exco Books, Anvers, 1979)
  • Saint Benoît, père de l'Occident, Zodiaque, 1980
  • Ces Belges reflets de la Belgique, Sequoia, 1980
  • "Les origines médiévales de la transnationalité", in Actes du Forum mondial des associations internationales, UAI, Bruxelles, 1980.
  • "Nous, rois des Belges.", 1831-1981, 150 ans de monarchie constitutionnelle., (Molitor André, Van Den Abeelen Georges, Moulin Léo et alii), Ed. Crédit Communal de Belgique, 1981
  • La Gauche, la droite et le péché originel, Librairie des Méridiens, 1984
  • L'Europe des monastères , (Newman John-Henry, Oursel Raymond, Moulin Léo), Zodiaque, 1988
  • Aux racines profondes de l'Europe, Fondation Jean Monnet, 1988
  • Histoire des temps modernes
  • Les Liturgies de la table. Une histoire culturelle du manger et du boire., Albin Michel - Fond Mercator, 1988.
  • Les universités catholiques en Europe. études et prospectives, (Stanisaw Grygiel, Léo Moulin, Gérard Defois, et al.), Ed. Universitaires, 1990
  • La vie des étudiants au Moyen Âge, Albin Michel, 1991
  • "L'Europe, fille aînée du Moyen Age", in Philosophie politique, PUF, 1991.
  • Libre parcours - Itinéraire spirituel d'un agnostique, Racine, 1995
  • Moi et les autres - Petit traité de l'agressivité au quotidien , 1996

ArticlesModifier

DistinctionsModifier

  • 1979 : prix Thérouanne[1]

RéférencesModifier

  1. « Prix Thérouanne, Académie française », sur academie-francaise.fr (consulté le 12 octobre 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Comprendre, no 28, 1964, p. 284.

Liens externesModifier