Albin Mazon

historien et journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mazon.
Albin Mazon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Louis-Victorin Mazon
Mère
Rosalie Virginie dite Rouvière Clément
Autres informations
Archives conservées par

Albin Mazon (, Largentière - (à 79 ans), à Paris) est un journaliste et un historien français[1].

BiographieModifier

Il entreprend des études en médecine, comme son père, médecin et républicain convaincu, ce qui les oblige, en 1851, à s'exiler pour opinions politiques[2], hors de France, dans les États de Savoie.

Il devient alors journaliste, d'abord à Chambéry, puis à Nice où il est Rédacteur de l' "Avenir de Nice" et dont il est expulsé par le gouvernement italien en 1861, enfin à Paris, comme directeur du télégraphe à l'agence Havas.

À sa retraite, en 1890, il se consacre à l'histoire de son pays natal, le Vivarais, devenu le département de l'Ardèche, écrivant de nombreux livres sur Privas, Aubenas, Tournon, Laurac-en-Vivarais, Uzer, Largentière

Mais il est surtout connu sous le pseudonyme de Docteur Francus, au travers de livres de "Voyages…"

Mort en 1908, il est enterré au cimetière de Privas. Il est le père de l'helléniste Paul Mazon.

Cet érudit chercheur a fait don du fruit de son travail d'historien, avec le fonds Albin Mazon, entreposé aux archives départementales de l'Ardèche, en 52J 1-265, 15 ml de documentation, de 1184 au XXe siècle, d'accès et droit de reproduction libres, avec l'histoire des familles Agrain des Hubas, Boissin (Firmin), Gamon (François Joseph), Mazon (Albin), Jean-Louis Giraud-Soulavie

ŒuvresModifier

En plus de ses articles de journaux et de ses publications périodiques, Albin Mazon a publié de nombreuses œuvres :

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier