Louis Petit de Julleville

érudit français
Louis Petit de Julleville
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Louis Petit de Julleville, né le à Paris et mort le à Paris, est un érudit français.

BiographieModifier

Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'École française d'Athènes, il passa son doctorat de lettres en 1868. Professeur de lettres à Université de Dijon, puis à l'École normale supérieure de Paris, il devint en 1886 professeur de littérature française du Moyen Âge et d'histoire de la langue française à l'université de Paris.

 
Petit de Julleville, Histoire de la langue et de la littérature française, vol. 1, 1896, p. 112

Au début, il s'intéressa à la littérature de la Grèce antique et a l'histoire européenne, et seulement plus tard, à partir de 1880, il commença ses études approfondies sur la langue et sur le théâtre français.

Ses ouvrages sur l'histoire de la langue et de la littérature française ont été republiés à plusieurs reprises, en particulier Histoire du théâtre en France, qui est une reconstruction organique et savante du théâtre dramatique et comique français, qui a été complétée par un autre volume, intitulé Le théâtre en France, histoire de la littérature dramatique depuis ses Origines jusqu'à nos jours[1].

Louis Petit de Julleville a également été le coordinateur attentif et précis de l’ouvrage, en plusieurs volumes, l'Histoire de la langue et de la littérature française, qui ha été réalisé par un groupe d'historiens et de critiques du théâtre, dont beaucoup avaient été ses élèves.

Il est le père du cardinal Pierre Petit de Julleville et le beau-père de l'historien Jean Guiraud (1866-1953).

ŒuvresModifier

Ses œuvres les plus importantes sont:

  • Histoire de la Grèce sous la domination romaine, 1875, prix Thérouanne de l'Académie française.
  • Histoire du théâtre en France, comprenant « Les Mystères », 2 volumes, 1880, prix Marcelin Guérin de l'Académie française en 1881.
  • Les Comédiens en France au Moyen Âge, 1885, prix Marcelin Guérin de l'Académie française en 1886.
  • La Comédie et les mœurs en France au Moyen Âge, 1886.
  • Répertoire du théâtre comique en France au Moyen Âge, 1886.
  • Le Théâtre en France, histoire de la littérature dramatique depuis ses origines jusqu'à nos jours, 1889.
  • Histoire de la langue et de la littérature française (rédacteur en chef), 8 volumes, 1896-1900.
  • Sainte Jeanne d'Arc, Gabalda, 1928.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Dizionario Letterario Bompiani. Autori, vol. III, Milan, Bompiani, , p. 129.

BibliographieModifier

  • Yannick Portebois, Jacques-Philippe Saint-Gerand, Une historiographie engagée: l'Histoire de la langue et de la litterature francaise par Louis Petit de Julleville et ses collaborateurs, (1896-1900), Leuven, Peeters, .

Liens externesModifier