Ouvrir le menu principal
Eugène Sol
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Nom de naissance
Charles Eugène SolVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Eugène Sol, chanoine, était un historien lotois qui écrivit de nombreux ouvrages sur l'histoire religieuse et civile de ce département.

BiographieModifier

Il est né en 1877 à Laroque-des-Arcs, près de Cahors et mort à Bretenoux en juillet 1953. Il a été ordonné prêtre après avoir fait ses études dans les séminaires de Monfaucon (Lot) et de Saint-Sulpice à Paris. D'abord vicaire à Aynac, il partit très vite pour Rome où il fut archiviste à l'École vaticane et chapelain à Saint-Louis des Français.

Le chanoine Sol revient en France, en 1903, docteur in utroque jure (« dans les deux droits », civil et canonique) et diplômé des Archives Vaticanes. Pendant près d'une année il est professeur de droit canon au grand séminaire de Meaux. Mais une affection de la voix le contraint à abandonner l'enseignement oral.

En 1904, il rejoint le Quercy. Il est nommé prêtre à Saint-Étienne, près de Souillac, puis, en 1906, curé à Bégoux, près de Cahors. En 1912, l'évêché l'appelle à la paroisse Notre-Dame de Cahors. Il est nommé archiviste diocésain à partir de 1926, chanoine honoraire en 1929, chanoine titulaire en 1942. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur, en juillet 1933.

ŒuvreModifier

Son œuvre écrite, impressionnante par son volume, concerne d'abord un savant canoniste, Giacomino Simoneta, puis l'histoire des relations entre la France et l'Italie du XIIe siècle à la fin du 1er Empire. Son livre sur ce sujet est paru en 1905.

Le chanoine Sol se consacre ensuite à l'histoire du Quercy. Il publie ses articles dans des revues comme les Annales du Midi, la Revue des questions historiques, la Revue d'histoire de l'Église de France, le Télégramme de Toulouse, le Bulletin des Anciens élèves de Saint-Sulpice, le Bulletin de Notre-Dame de Rocamadour la Revue religieuse de Cahors et de Rocamadour...

Les éditions Champion, Picard, Beauchesne ou Rivière éditeront ses livres à des tirages restreints.

  • "Jean XXII, un des plus grands papes de l'histoire" paru en 1947 chez Beauchesne
  • "Alain de Solminihac", deux ouvrages éditées en 1928 et 1930
  • "Le Vieux Quercy ", quatre éditions de 1929 à 1947
  • "L'Église de Cahors", cinq volumes, parus de 1938 à 1950
  • "La Révolution en Quercy", six livres édités de 1930 à 1932
  • "Quercynois de la période révolutionnaire"
  • "La Révolution de 1848 dans le Lot", publié dans le Bulletin de la Société des études du Lot.
  • Une étude de la vie sociale et économique du Quercy, aux siècles passés, en trois volumes traitant le sujet, des origines à la fin du XVIIe siècle, parus de 1941 à 1950.

Voir aussiModifier