Ouvrir le menu principal

André Guérin

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guérin.
André Guérin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Prix Broquette-Gonin ()
Prix Thérouanne (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

André Guérin, dit Drégérin, né le à Flers et décédé le , est un journaliste et écrivain français.

JournalisteModifier

Il est échotier politique avant la Seconde Guerre mondiale au Canard enchaîné. En décembre 1937, il parle des élections truquées en Union soviétique. En 1939, il rédige les « feuilles de l'ami Bidasse » pour Le Canard enchaîné[1], il était capitaine dans l'infanterie (chasseurs à pied). Ces rubriques étaient censées refléter le quotidien d'un soldat de l'avant.

La Seconde Guerre mondialeModifier

André Guérin a un parcours complexe durant les années noires de l'Occupation.

Il devient le rédacteur en chef de L'Œuvre dirigé par Marcel Déat ; on peut donc penser avoir ici affaire à un collaborateur classique, et même un des plus chauds partisans de la collaboration[2]. Or il semble qu'il aurait appartenu aux organisations de résistance Ceux de la Résistance depuis 1943[pas clair].

Il est inculpé d'intelligence avec l'ennemi en juillet 1945. Son dossier est classé sans suite en décembre 1945[3].

En 1946, il entre à L'Aurore et devient peu de temps après rédacteur en chef.

Notes et référencesModifier

  1. « Il anima brillamment la page des "mares". ... André Guérin était l'un des rares survivants qui avaient connu le fondateur » ; Maurice Maréchal, Le Canard enchaîné, .
  2. Il sera désigné comme tel par Pierre Bénard dans son article dans Les Lettres françaises de juillet 1944 : « Depuis il a été à L'Œuvre, dès son retour de captivité en 1941, un des sergents recruteurs de la Relève. Il s'est lui-même dégradé ».
  3. Laurent Wetzel, « Les normaliens durant l'Occupation », La Nouvelle Revue d'histoire, n°74 de septembre-octobre 2014, p. 58-62

PublicationsModifier