Jean Meyer (historien, 1924)

historien français de l'époque moderne

Jean Meyer, né le à Strasbourg et mort le [1], est un historien français.

BiographieModifier

Alsacien, il fut envoyé dans l'armée allemande sur le front russe[réf. nécessaire]. Il fut professeur d'histoire-géographie aux lycées Clemenceau et Jules-Verne de Nantes (1953-1962), professeur à l'université de Rennes (1963-1978), puis professeur émérite à l'université Paris Sorbonne-Paris IV[2]. Il est un ancien directeur du Laboratoire d'histoire et d'archéologie maritime, seule unité de recherche du CNRS consacrée à l'histoire maritime française et étrangère.

PublicationsModifier

  • Noblesses et pouvoirs dans l'Europe d'Ancien régime, Paris, Hachette, 1973, prix Albéric-Rocheron de l'Académie française en 1974.
  • La Bataille de Dunkerque, - et la tragédie du Sirocco, Synhélios, Clermont-Ferrand, 1975.
  • Histoire de Nantes, Privat, Toulouse, 1977.
  • La vie quotidienne en France au temps de la Régence, Paris, Hachette, 1979, prix Eugène-Piccard de l'Académie française.
  • Les Capitalismes, Presses universitaires de France, Paris, 1981.
  • Colbert, Hachette, Paris, 1981, prix Thérouanne de l'Académie française en 1982.
  • Histoire de Rennes, Privat, Toulouse, 1984.
  • Le Régent, Paris, Ramsay, 1985, prix Thiers de l'Académie française.
  • La France moderne (de 1515 à 1789), Fayard, Paris, Histoire de France no 3, 1985
  • Esclaves et Négriers, Gallimard, collection « Découvertes Gallimard / Histoire » (no 11), Paris, 128 pages, 1986, (ISBN 2070347893).
  • La Noblesse bretonne au XVIIIe siècle, Paris, SEVPEN, 1966, 2 vol.; rééd., Ed. de l'EHESS, 1988.
  • L’Europe des Lumières, Horvath, Éditions du Coteau, 1989.
  • 1638, La Naissance de Louis XIV, Complexe, coll. Mémoire des siècles, 1989 (ISBN 978-2-87027-303-6) Lire en ligne.
  • Avec Martine Acerra, L'Empire des mers, des galions aux clippers, Paris, Nathan, 1990.
  • Jean Meyer et Jean Béranger, La France dans le monde au XVIIIe siècle, éditions Sedes,
  • Bossuet, Paris, Plon, 1993, grand prix Gobert de l'Académie française en 1994.
  • Avec Jean-Pierre Moreau, Un flibustier français dans la mer des Antilles. 1618-1620, Payot, Paris, 1994.
  • Avec Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France,
  • Avec Martine Acerra, État, Marine et Société, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, Paris, 1995.
  • Avec Martine Acerra et José Merino, Les Marines de guerre européennes : XVIIe – XVIIIe siècles, Presses Paris Sorbonne, 447 pages, 1998, Lire en ligne.
  • L'armement nantais dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, Paris, EHESS, 1969, 2 vol.; réed., Ed de l'EHESS, 1999.
  • Louis XV ou le scepticisme politique, Sicre Editions, 2003.

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. « Jean Meyer est mort », sur www.lhistoire.fr (consulté le )
  2. Poussou 1995.

Liens externesModifier