Chronologie de l'Autriche-Hongrie

Par le compromis austro-hongrois de 1867, la « double monarchie » d'Autriche-Hongrie émerge, au centre de l'Europe, à partir de l'Empire d'Autriche dont elle est la continuation dynastique, et qui lui-même avait émergé en 1804 à partir de la monarchie de Habsbourg. L'Autriche-Hongrie comprend les pays autrichiens et les pays hongrois, sous l'autorité de l'empereur d'Autriche et roi de Hongrie. Cette « double monarchie » est dissoute à l'issue de la Première Guerre mondiale et son territoire est partagé entre sept États-successeurs dont l'Autriche et la Hongrie modernes.

Carte en français de l'Autriche-Hongrie en 1887 : Autriche en rose, Hongrie en jaune, Bosnie-Herzégovine (encore nominalement ottomane) en orange

Ci-dessous, la chronologie des événements qui ont marqué l'histoire de l'Europe centrale et des états des Habsbourg pendant cette période :

Avant l'Autriche-HongrieModifier

 
François-Joseph Ier emprereur d'Autriche et, après 1867, roi de Hongrie.

L'Autriche-Hongrie au XIXe siècle (1867-1900)Modifier

L'Autriche-Hongrie au début du XXe siècle : l'avant-guerre (1900-1914)Modifier

Première Guerre mondialeModifier

Dislocation de l'empireModifier

 
Dislocation de l'Autriche-Hongrie.

Héritiers de l'empire et traités de paix (1919-1920)Modifier

 
Carte de l'Autriche-Hongrie en 1914 avec les zones linguistiques selon le recensement de 1890, les frontières de 1914 (rouge) et celles de 1919 (bleu) tracées par la commission Lord et officialisées aux traités de Saint-Germain-en-Laye et de Trianon.

Après la chute de la « double-monarchie » fin 1918, la mise en place du nouvel ordre politique, voulu par les vainqueurs et par les peuples qui s'allièrent à ceux-ci, se fait progressivement et sera officialisée par les traités de Saint-Germain et de Trianon :

Notes et référencesModifier

  1. Max Schiavon, L'Autriche-Hongrie la Première Guerre mondiale : La fin d'un empire, Soteca publ., Paris 2011, (ISBN 978-2-916385-59-4), p. 233-234.
  2. Jean-Paul Bled, L'Agonie d'une monarchie : Autriche-Hongrie, 1914-1920, Tallandier, Paris 2014, (ISBN 979-10-210-0440-5), p. 419.
  3. Frédéric Le Moal, article « L’Adriatique, les enjeux d’un front secondaire » dans le dossier : "La Grande Guerre en Méditerranée" des Cahiers de la Méditerranée n° 81 de 2010, [1], pp. 63-73.
  4. Alexis Lassagne, « La blessure du Traité de Trianon », La Nouvelle Revue d'histoire, no 87 de novembre-décembre 2016, p. 47.

BibliographieModifier

  • Hélène de Lauzun, Histoire de l'Autriche, Perrin, 2021.

Lien externeModifier