Ouvrir le menu principal

Land d'Autriche

principale subdivision de la république fédérale d'Autriche
(Redirigé depuis Land (Autriche))
Carte politique de l'Autriche, indiquant sa division en neuf Bundesländer.
Carte de l'Autriche, indiquant sa division en Bundesländer.

Un land (en allemand : Land ; au pluriel : Länder — mais « lands » au pluriel en français[1]) est un État fédéré de la république d'Autriche. Le pays est constitué de neuf États fédérés.

NomModifier

En allemand, les subdivisions portent le nom de Bundesland (« État fédéré »), Bundesländer au pluriel. Il est possible de rencontrer également le terme Land (« État »), Länder au pluriel. La Constitution fédérale de l'Autriche utilise les deux termes.

Fédéralisme et compétencesModifier

Chaque État autrichien possède une législature élue, le Landtag, un gouvernement, le Landesregierung, et un gouverneur, le Landeshauptmann ou la Landeshauptfrau. Les élections ont lieu tous les cinq ans (six ans en Haute-Autriche). La constitution des États détermine, entre autres, la répartition des sièges au gouvernement entre les différents partis, la plupart des États ayant un système de représentation proportionnelle basée sur le nombre de délégués au Landtag. Le Landeshauptmann est toujours élu par le Landtag, ce qui signifie qu'il est nécessaire de former une coalition pour assurer l'élection d'un candidat spécifique. Vienne, la capitale du pays, est à la fois une ville et un État, le maire agissant comme gouverneur et le conseil de ville comme Landtag.

Comparativement à d'autres États fédérés comme ceux des États-Unis ou les Länder d'Allemagne, les États autrichiens ont des compétences moins étendues. De nombreux aspects (éducation, santé, télécommunications, etc.) sont de la compétence de l'État fédéral. De même, les États autrichiens n'ont aucune compétence judiciaire.

StatistiquesModifier

La liste suivante résume les principales caractéristiques des États d'Autriche. Il indique également le nombre de villes et de communes de chacun.

Localisation Blason Nom français Nom autrichien Code
ISO 3166-2
Abréviation Capitale Superficie
(km2)
Population
()
Densité
(hab./km2)
Villes Communes
    Basse-Autriche Niederösterreich AT-3 Sankt Pölten +19 178, +1 677 542, +0087, +75, +498,
    Burgenland Burgenland AT-1 B Eisenstadt +03 965, +0293 433, +0074, +13, +158,
    Carinthie Kärnten AT-2 K Klagenfurt +09 536, +0560 939, +0059, +17, +115,
    Haute-Autriche Oberösterreich AT-4 Linz +11 982, +1 482 095, +0124, +32, +412,
    Salzbourg Salzburg AT-5 S Salzbourg +07 154, +0555 221, +0078, +10, +109,
    Styrie Steiermark AT-6 ST Graz +16 392, +1 243 052, +0076, +34, +508,
    Tyrol Tirol AT-7 T Innsbruck +12 648, +0754 705, +0060, +11, +268,
    Vienne Wien AT-9 W Vienne +00415, +1 897 491, +4 574, +01, +000,
    Vorarlberg Vorarlberg AT-8 V Brégence +02 601, +0394 297, +0152, +05, +091,

PolitiqueModifier

Le tableau suivant résume les composantes politiques de chaque État en 2019. Le Landeshauptmann ou la Landeshauptfrau est la personne gouvernant l'État.

État Landeshauptmann/frau Sièges Répartition
Basse-Autriche Johanna Mikl-Leitner (ÖVP) 56 ÖVP (29)
SPÖ (13)
FPÖ (8)
Verts (3)
NEOS (3)
Burgenland Hans Peter Doskozil (SPÖ) 36 SPÖ (14)
ÖVP (11)
FPÖ (6)
Verts (2)
LBL (2)
SE (1)
Carinthie Peter Kaiser (SPÖ) 36 SPÖ (18)
FPÖ (9)
ÖVP (6)
TK (3)
Haute-Autriche Thomas Stelzer (ÖVP) 56 ÖVP (21)
FPÖ (18)
SPÖ (11)
Verts (6)
Salzbourg Wilfried Haslauer (ÖVP) 36 ÖVP (15)
SPÖ (8)
FPÖ (7)
Verts (3)
NEOS (3)
Styrie Hermann Schützenhöfer (ÖVP) 48 SPÖ (15)
ÖVP (14)
FPÖ (14)
Verts (3)
KPÖ (2)
Tyrol Günther Platter (ÖVP) 36 ÖVP (17)
SPÖ (6)
FPÖ (5)
Verts (4)
FRITZ (2)
NEOS (2)
Vienne Michael Ludwig (SPÖ) 100 SPÖ (44)
FPÖ (34)
Verts (10)
ÖVP (7)
NEOS (5)
Vorarlberg Markus Wallner (ÖVP) 36 ÖVP (20)
FPÖ (9)
Verts (6)
SPÖ (3)
NEOS (2)

HistoriqueModifier

 
Carte des provinces de l'Autriche-Hongrie (1867-1918). L'Autriche actuelle recouvre essentiellement tout ou partie des nos 3 (Carinthie), 8 (Basse-Autriche), 10 (Salzbourg), 12 (Styrie), 13 (Tyrol), 14 (Haute-Autriche) et 15 (Vorarlberg).

Cinq des neuf États autrichiens existent déjà sous une forme ou une autre depuis le Moyen Âge, quoique pas forcément sur un territoire identique : la Basse-Autriche, la Carinthie, la Styrie, le Tyrol et Salzbourg. La Haute-Autriche et la Basse-Autriche correspondent à peu près aux deux parties autonomes de l'archiduché d'Autriche, la principauté qui forme le cœur historique de l'Empire. Salzbourg correspond à l'archidiocèse de Salzbourg. La Carinthie est issue du duché de Carinthie, la Styrie du duché de Styrie et le Tyrol du comté de Tyrol ; ces trois États cèdent des parties importantes de leur territoire à l'Italie et à la Yougoslavie après la Première Guerre mondiale. Le Vorarlberg est une entité semi-autonome du comté du Tyrol jusqu'en 1918.

Le Burgenland est créé en 1921 à partir de zones essentiellement germanophones de Hongrie, cédées à l'Autriche après les traités de Trianon et de Saint-Germain-en-Laye. Vienne est séparée de la Basse-Autriche en 1922.

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier