Troisième partage de la Pologne

Le troisième partage de la Pologne a lieu en 1795 et met un terme à l'existence de la République des Deux Nations, dont le territoire est divisé entre ses trois voisins : l'Autriche, la Prusse et la Russie. Il fait suite à l'écrasement de l'insurrection de Kościuszko (elle-même une réaction au Deuxième partage) par les armées prussiennes et russes.

Carte des trois partages de la Pologne.

Les termes du partageModifier

Le traité entérinant la disparition de la Pologne est signé le par les représentants des trois nations.

  • L'Autriche annexe l'ouest de la Galicie et le sud de la Mazovie, avec les villes de Cracovie et Lublin (47 000 km2, 1,2 million d'habitants).
  • La Prusse annexe la Podlachie, le reste de la Mazovie et la ville de Varsovie (48 000 km2, 1 million d'habitants).
  • La Russie annexe la Courlande, la Lituanie et le reste de la Volhynie, avec la ville de Vilnius (120 000 km2, 1,2 million d'habitants).

Le roi Stanislas II est contraint à l'abdication.

Voir aussiModifier