Bohême-Moravie

page d'homonymie de Wikimedia

Bohême-Moravie (Českomoravsko en tchèque, Böhmen-und-Mähren en allemand) désigne deux régions historiques d'Europe centrale peuplées majoritairement par des Tchèques et formant depuis 1992 la plus grande partie de la République tchèque, après avoir successivement été, ensemble :

Les pays historiques de la couronne de Bohême : Bohême (vert), Moravie (bleu) et Silésie tchèque (orange) ; en rouge les régions administratives actuelles de la République tchèque.

Pendant la plus grande partie de leur histoire, la Bohême reconnue comme duché et la Moravie reconnue comme margraviat, ont formé ensemble un royaume créé par les Přemyslides au XIIe siècle. Une dénomination alternative est celle de « pays tchèques », bien que des Tchèques vivent aussi en Silésie méridionale, et que des germanophones ont longtemps cohabité avec eux en Bohême comme en Moravie.

Les anciens pays de Moravie et de Silésie tchèque ont été fusionnés dans les années 1920 en une province commune, la Moravie-Silésie (zeme Moravskoslezska). En 1960, avec la création des 10 régions tchécoslovaques, la Silésie tchèque n'avait plus d'existence administrative. Aujourd'hui la plus grande partie de la Silésie tchèque est incluse dans la région de Moravie-Silésie (Moravskoslezský kraj) dont elle constitue les trois quarts.

SourcesModifier

  • (en) Keith Sword, The Times Guide to Eastern Europe Times Book, , 270 p. (ISBN 0-7230-0348-3)
  • (de) Hans-Erich Stier (dir.), Grosser Atlas zur Weltgeschichte, Westermann, Brauschweig, , 248 p. (ISBN 3-14-100919-8)