Portail:Besançon

Bienvenue sur le Portail de Besançon

752 articles

Besançon est une commune de l'Est de la France, préfecture du département du Doubs et siège de la région Bourgogne-Franche-Comté. Cette cité comtoise de caractère possède un riche patrimoine architectural et environnemental concentré essentiellement dans les quartiers de La Boucle et de Battant, où l'on peut admirer les plus belles églises de la ville, de nombreuses fortifications dont la célèbre citadelle de Vauban, un remarquable patrimoine ornemental ainsi que cinq musées tous bénéficiant du label « Musée de France ».

La ville acquiert une importance significative à partir de l'Antiquité et ne cesse de s'agrandir jusqu'au Moyen Âge, devenant une métropole ecclésiastique puis une ville libre impériale avant de connaître la récession durant l'Époque moderne. Pendant l'Époque contemporaine, Besançon connaît un essor avec l'arrivée de nombreuses usines d'horlogerie, mais va être la proie de plusieurs crises et reconversions durant les années 1970. La capitale comtoise est actuellement une ville cosmopolite et un centre mondial des microtechniques et de la nanotechnologie, reconnue pour sa qualité de vie.

modifier

Lumière sur...
Plaque commémorative sur la maison où fut assassiné Gabriel Plançon.

Gabriel Plançon, né le 10 juillet 1916 à Besançon, Franche-Comté en France et mort abattu par les forces d'occupation allemande le 14 septembre 1943 dans cette même ville, est un résistant français. Surnommé Bibi, il mène une existence « classique » partagée entre sa famille, son travail mécanique sur les machines à écrire et ses loisirs artistiques et culturels. Mais ses habitudes sont bousculées lorsqu'il est affecté dans l'aviation lors de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir été capturé et s'être évadé, il retrouve un pays sous domination nazie. Il entre alors dans la résistance intérieure française, mettant à profit ses compétences et son matériel pour convaincre la population de lutter, fournir de faux papiers et cacher ses compagnons. Il commandite des attentats ou y participe. Il devient dirigeant du mouvement local des Francs-tireurs et partisans en liaison avec le groupe Guy Mocquet.

À l'apogée de son combat, il aurait même organisé, grâce à des Alliés anglais, le bombardement de la ville en 1943 qui coûte la vie à une cinquantaine de personnes et qui détruit la gare centrale de la capitale comtoise ainsi que quelques autres infrastructures. Il projette de réaliser une ultime attaque à la bombe qui vise des quartiers d'une unité de police militaire allemande, avant de s'enfuir pour Londres, mais il est dénoncé par un traître. Lors de son arrestation, il est grièvement blessé en tentant de s'enfuir, et meurt des suites de ses blessures. Plusieurs décennies après la guerre, les autorités françaises lui rendent hommage, et il reçoit plusieurs titres posthumes, ainsi qu'une plaque commémorative et une rue à son nom.

Une image au hasard...
Batiment 4.jpg
Le grand hôtel des Bains.

Le saviez-vous?
La pierre de Chailluz.
  • La pierre de Chailluz (photo) est le matériau dont sont construits la majorité des bâtiments du centre ancien de Besançon. Extraite de carrières proches de la ville, sa particularité est de présenter deux teintes : ocre avec de grandes taches de couleur bleu-gris. Elle a été imposée en 1569 afin de mettre un terme aux incendies destructeurs qui sévissaient régulièrement et détruisaient des quartiers entiers.
  • Besac (prononcer /(bəzak)/) est le diminutif par lequel ses habitants et plus largement les Franc-comtois désignent la ville. C'est aussi le titre d'une chanson du chanteur Guillaume Aldebert en hommage à sa ville d'adoption. Le site portail www.besac.com donne de multiples informations à propos des activités de loisir, culturelles et pratiques se rapportant à Besançon.
  • Besançon est située sur le méridien 6° Est qui passe par le fort de Rosemont et qui représente la limite entre les fuseaux UTM 31 et 32.


Articles labellisées
Index thématique

Personnalités et Naissances à Besançon

Les frères Lumière
Eugène Péclet
Artistes et philosophes
Scientifiques, ingénieurs et entrepreneurs
Politiques
Militaires
Religieux
Sportifs

Économie

Industries et artisanats
Zones industrielles, commerciales et technopoles
Entreprises et organismes


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 10 octobre 2010 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.