Ouvrir le menu principal

Grand Besançon Doubs Handball

Grand Besançon Doubs Handball
Logo du Grand Besançon Doubs Handball
Généralités
Surnoms GBDH
Noms précédents Entente sportive bisontine masculine (ESBM)
Fondation 1970
Couleurs Bleu et Gris
Salle Palais des sports Ghani-Yalouz
(3 280 places)
Siège 42 Avenue Léo Lagrange
25000 Besançon
Championnat actuel Proligue (D2)
Président Christophe Vichot
Entraîneur Dragan Zovko
Site web Site officiel
Palmarès principal
National[1] Champion de France de D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Proligue 2019-2020
0

Le Grand Besançon Doubs Handball, précédemment nommé Entente sportive Besançon masculine (ESBM), est un club de handball français fondé en 1970 à Besançon. Il évolue en Nationale 1 pour la saison 2018/19, le troisième échelon du handball français. Le changement de nom est le fruit d'une entente entre plusieurs clubs de Grand Besançon Métropole dans le but de conventionner certaines équipes (Pro D2, N2, -18 et -15). Le nom « ESBM » est conservé pour les équipes jeunes.

HistoriqueModifier

Dates clésModifier

  • 1970 : fondation de l'Entente sportive bisontine.
  • 1992 : séparation des sections féminine et masculine. Le club devient Entente sportive Besançon masculine.
  • 1996 : le club est promu en Division 1 mais est relégué au terme de la saison.
  • 2015 : le club change de nom et de logo pour devenir le Grand Besançon Doubs Handball. Ce changement est le fruit d'une entente entre différents clubs de Grand Besançon Métropole.

HistoireModifier

  « Historique du club », sur Site officiel du club (consulté le 11 juillet 2018) En 1949, sous l'impulsion de la famille Rameaux est créé le HBC Besançon. Le club évolue plusieurs années en première division nationale, au moins à partir de la saison 1963-64. Isembart, puis les Arènes et enfin le Palais des Sports accueillent tous les meilleurs clubs français.

Au terme de la saison 1968-69, l'équipe du « H », vieillissante, est rétrogradée. Des jeunes talents restent sur la touche et décident alors de quitter leur mentor et de fonder en 1970 un nouveau club : l'Entente sportive de Besançon. Aussitôt, les filles emboîtent le pas et passent en totalité au nouveau club. On retrouve alors un effectif expérimenté qui a déjà gouté à la première division nationale.

De 1970 à 1975, cinq ascensions consécutives en 5 ans vont ramener le club en première division nationale (N1 de l'époque). Malgré l'absence d'un entraîneur officiel, une nouvelle génération a rejoint le club où toutes les bonnes volontés rassemblées pour un objectif : avancer ! Cette époque servira constamment de point de référence au club. Ainsi, la fin de la saison 73-74 reste-t-elle dans les mémoires comme l'exemple type des qualités morales développées au sein du club. En match aller en barrage d'accession de Nationale 2 à EASMJC Cannes, l'équipe, méconnaissable, subit un passif de 10 buts qu'il parvient presque à combler (+9) lors du match retour à Besançon grâce à avec un public des grands soirs et une course poursuite étourdissante. Le club est alors opposé à l'ESM Gonfreville l'Orcher lors d'une deuxième phase de barrages où l'ESB obtient son accession pour l'élite nationale avec un but d'avance.

Hélas, les anciens qui ont porté le club au plus haut niveau, vont se retirer progressivement de la scène. Leurs successeurs de parviennent pas à se maintenir en première division et les montées de 1974, 1977 et 1980 (notamment avec un titre de champion de France de deuxième division) sont suivies, d'une rétrogradation en 1975, 1978 et 1981 malgré les efforts immenses et de minces écarts par rapport aux maintenus.

Dans les années 1980, les montées et descentes successives ayant usé les dirigeants et les joueurs, le club ne vise plus la première division mais la stabilité au 2e niveau national, en espérant mieux à un horizon indéterminé.

Au début des années 1990, le club est relégué au 3e échelon national. L'année 1992 est également marquée par la séparation des sections masculines et féminines du club, donnant ainsi naissance à l'Entente sportive Besançon masculine et à l'Entente sportive bisontine féminin. Un nouveau cycle commence et en 1993, l'ESBM retrouve la N1 fédérale puis Division 2, suivant les nouvelles appellations de la Fédération. En 1996, le club est même champion de France de D2 et accède encore une fois à la D1. Mais le club n'est pas prêt à relever ce énième défi et le club est contraint de rejoindre la D2 en terminant à la 13e place. Le club va s'y maintenir 6 années avant d'être relégué en Nationale 1 en 2003.

Le club oscille alors entre la N1 et la D2, remportant deux titres de champion de France de Nationale 1 en 2007 et 2010. Dans les années 2010, le club se stabilise dans la deuxième moitié du classement. En 2015, une entente entre différents clubs de Grand Besançon Métropole conduit le club à devenir le Grand Besançon Doubs Handball. Pourtant, les résultats sportifs ne suivent pas et le club termine dernier en 2018 et est relégué en Nationale 1.

Bilan saison par saisonModifier

  • Promotion à l'échelon supérieur.
  • Relégation à l'échelon inférieur.

Avant 1992Modifier

Saison Niveau Classement
1973/1974 2 ?
1974/1975 1 14e/20
1975/1976 2 ?
1976/1977 2 ?
1977/1978 1 17e/20
1978/1979 2 ?
1979/1980 2 1er
1980/1981 1 16e/16
1981/1982 2 ?
1982/1983 2 Barrages d'accession
...

Depuis 1992Modifier

Saison Niveau Classement Pts J V D N
1992/1993 3 ?e/? - - - - -
1993/1994 2 27e/28 43 26 7 3 16
1994/1995 2 12e/36 47 22 11 3 8
1995/1996 2 1er/14 65 26 17 5 4
1996/1997 1 13e/14 41 26 7 18 1
1997/1998 2 3e/14 - - - - -
1998/1999 2 3e/14 60 26 16 8 2
1999/2000 2 4e/14 55 25 13 4 8
2000/2001 2 6e/14 51 26 10 11 5
2001/2002 2 6e/14 52 26 11 11 4
2002/2003 2 12e/16 50 30 10 17 3
2003/2004 3 7e/14 52 26 12 12 2
2004/2005 3 3e/14 60 26 17 9 0
2005/2006 3 3e/14 60 26 17 9 0
2006/2007 3 1er/14 69 26 21 4 1
2007/2008 2 12e/16 56 30 11 15 4
2008/2009 2 13e/14 43 26 6 15 5
2009/2010 3 1er/14 69 26 20 3 3
2010/2011 2 12e/14 44 26 6 17 3
2011/2012 2 8e/14 49 26 11 14 1
2012/2013 2 10e/14 47 26 10 15 1
2013/2014 2 11e/13 41 24 7 14 3
2014/2015 2 10e/13 41 24 8 15 1
2015/2016 2 10e/14 51 26 11 12 3
2016/2017 2 11e/14 19[2] 26 9 14 3
2017/2018 2 14e/14 17 26 7 3 16
2018/2019 3 2e/14 33 14 8 3 3
2019/2020 2 ?e/14 à venir

Légende : Pts = Points; J = Matchs joués ; V = Matchs gagnés ; D = Matchs perdus ; N = Matchs nuls

Personnalités liées au clubModifier

Effectif actuel 2019-2020Modifier

Poste Nom Date de naissance Taille Arrivée Club précédent Sélection
1 GB   Basil Poignot 24/01/2001 (18 ans) 1,95 m 2019 Formé au club -
39 GB   Antoine Julien 16/10/1998 (21 ans) 1,86 m 2019 Formé au club -
61 GB   Artur Adamik 26/01/1990 (29 ans) 1,90 m 2019   Union JURI Leoben   Rép.Tchèque
21 ALG   Pierre Molherat 18/09/1998 (21 ans) 1,85 m 2019 Formé au club -
32 ALG   Keny Eich 06/05/2002 (17 ans) 1,76 m 2019 Formé au club -
93 ALG   Hugo Lhou Moha 22/03/1993 (26 ans) 1,88 m 2014   HC Semur -
25 ALD   Elias Bahna 25/03/2001 (18 ans) 1,86 m 2019 Formé au club -
64 ALD   Thibaud Arteaga 05/06/1998 (21 ans) 1,82 m 2019 Formé au club -
7 DC   Adrien Claire 11/03/1990 (29 ans) 1,86 m 2017   Istres PH -
18 DC   Xavier Labigang 04/10/1996 (23 ans) 1,90 m 2019   ASPTT Mulhouse -
8 ARG   Brice Aillaud 28/06/1995 (24 ans) 1,94 m 2019   Billère HB -
10 ARG   Abdoulah Mané 29/05/1996 (23 ans) 1,90 m 2018   Belfort AUHB -
4 ARD   Mirko Popović   13/03/1984 (35 ans) 1,87 m 2017   Billère HB
95 ARD   Tino Franić 20/01/1999 (20 ans) 1,91 m 2018   Tremblay HB -
17 PVT   Sacha Bouchillou 17/01/1996 (23 ans) 2,02 m 2018   US Ivry -
23 PVT   Alex Vallet 12/01/2000 (19 ans) 1,84 m 2019 Formé au club -
27 PVT   Djuro Karanović 23/07/1988 (31 ans) 1,89 m 2019   Adiyaman SK -

JoueursModifier

EntraîneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Remarque : lors du passage de la Division sous l'égide la LNH en 2016 (ProLigue), le système de points est passé de 3/2/1 à 2/1/0 pour une victoire, un nul ou une défaite.
  3. « Les adieux amers de Christophe Viennet après 30 ans de fidélité au club de handball de Besançon », France Bleu Besançon, (consulté le 19 mai 2018)

Liens externesModifier