Portail:Cambrai

Blason cambrai (2).svg

Portail de Cambrai et du Cambrésis
Ce portail est dédié à l'ensemble des aspects de Cambrai et du Cambrésis.

Aujourd’hui, jeudi 9 avril 2020, ce portail comporte 273 articles sur les 2 199 297 articles de la version francophone de Wikipédia.

modifier
  Introduction
Carillon-Cambrai.jpg

Cambrai est une commune française d'environ 32 000 habitants, située au sud du département du Nord et de la région Hauts-de-France. Elle est le chef-lieu de deux cantons et d'un arrondissement, qui correspond à peu près à l'ancien comté de Cambrésis. La communauté d'agglomération de Cambrai rassemble 33 communes et environ 68 000 habitants au 1er janvier 2013.

Cambrai s'est développée d'abord sous l'Empire romain comme « capitale » des Nerviens après la destruction de Bavay, puis au haut Moyen Âge sous l'influence de ses évêques qui y construisirent des églises et des monastères. Siège d'un vaste évêché dépendant du Saint-Empire romain germanique, Cambrai n'est rattachée à la France qu'en 1677 par Louis XIV. La ville a longtemps prospéré grâce surtout à l'industrie textile, forte de la réputation des ses batistes, à la fertilité des terres qui l'entourent, et à ses fonctions religieuses, administratives et commerciales. Bien qu'ayant beaucoup souffert des deux guerres mondiales, elle a gardé de son passé un patrimoine riche et est classée ville d'art et d'histoire.

modifier
  Lumière sur...
Surrender cambrai1677.jpg

Principauté épiscopale dépendant du Saint-Empire romain germanique et proche de la frontière du royaume de France, soumise à l'Espagne depuis 1543, Cambrai avait été assiégée à plusieurs reprises par les rois de France : en 1477 par Louis XI, entre 1581 et 1595 par Henri III et Henri IV.

Sully, puis Richelieu, avaient défini une politique nationale consistant à « remettre [la France] en sa première force et en son ancienne splendeur », et à « mettre la France en tous lieux où fut l'ancienne Gaule », ce qui incluait l'Artois, le Hainaut et les provinces des Pays-Bas. Sous le règne de Louis XIV Cambrai fut assiégé sans succès par les Français en 1649 et à nouveau en 1657.

Les conquêtes de 1667 marquent une avancée considérable, mais n'établissent pas une frontière défendable : deux saillants espagnols subsistent, entre Saint-Omer et Ypres d'une part, entre Valenciennes et Cambrai d'autre part. Cambrai semble une presqu'île qui n'est plus rattachée aux Pays-Bas espagnols que par Bouchain et Valenciennes, entre Arras à l'ouest et Le Quesnoy et Landrecies à l'est, qui sont français depuis le traité des Pyrénées de 1659.

Au printemps 1676, Bouchain et Condé sont occupées par les Français. Valenciennes est prise d'assaut le 17 mars 1677. Louis XIV, qui veut « assurer à jamais le repos de ses frontières », décide d'en finir avec Cambrai, dont la réputation était formidable, et se porte en personne devant la ville.

Lire la suite
modifier
  Image sélectionnée

Chateau d'Esnes.jpg

Entrée du château d'Esnes.


modifier
  Index thématique


...

HistoireModifier

CambraiHistoire de CambraiBataille de VinchyArchidiocèse de CambraiAncienne cathédrale de CambraiSiège de Cambrai (1339)Ligue de CambraiTraité de Cateau-CambrésisPaix des DamesSiège de Cambrai (1677)Bataille de Cambrai (1917)

...

Géographie et organisation territorialeModifier

CambrésisEscautArrondissement de CambraiCanton de CambraiCanton de CaudryCanton du Cateau-CambrésisCommunauté d'agglomération de Cambrai

...

TransportsModifier

Autoroute A2Autoroute A26Gare de Cambrai-VilleCanal de Saint-QuentinCanal de l'EscautCanal Seine-NordAérodrome de Cambrai-Niergnies

...

Patrimoine et cultureModifier

modifier
  Le saviez-vous ?

C'est en 1395 que Cambrai obtint définitivement de l'empereur Venceslas l'autorisation de posséder un beffroi, fonction qu'occupe depuis 1550 le clocher de l'ancienne église Saint-Martin. Érigé en style gothique entre 1447 et 1474, il s'élançait alors à près de 57 mètres de hauteur. Le beffroi prit sa silhouette actuelle à près de 62 mètres au XVIIIe siècle. Classé à l'inventaire des monuments historiques le 15 juillet 1965, ce bâtiment a été inscrit par l'UNESCO au sein d'un ensemble de 53 beffrois du Nord de la France et de Belgique sous le nom de « Beffrois de Flandre et de Wallonie ».

modifier
  Modifications récentes
Liste des abréviations :
r
Cette modification pourrait avoir des problèmes et devrait être revue (plus d'information)
N
Cette modification a créé une nouvelle page (voir aussi la liste des nouvelles pages).
m
Cette modification est mineure.
b
Cette modification a été effectuée par un robot.
D
Modification de Wikidata.
(±123)
La taille de la page a changé de ce nombre d’octets.

8 avril 2020

7 avril 2020

6 avril 2020

5 avril 2020

4 avril 2020

3 avril 2020

2 avril 2020


modifier
  Portails connexes