Ouvrir le menu principal

Dominika Cibulková

joueuse de tennis slovaque

Dominika Cibulková
Image illustrative de l’article Dominika Cibulková
Dominika Cibulková à l'US Open en 2016.
Carrière professionnelle
2004
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Naissance (30 ans)
Bratislava
Taille 1,61 m (5 3)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Matej Liptak
Gains en tournois 13 696 399 $
Palmarès
En simple
Titres 8
Finales perdues 13
Meilleur classement 4e (20/03/2017)
En double
Titres 1
Finales perdues 2
Meilleur classement 59e (13/08/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) 1/2 1/4 1/4
Double 1/8 1/16 1/8 1/4
Mixte 1/4 1/8 1/16
Titres par équipe nationale
Hopman Cup 1 (2009)

Dominika Cibulková, née le 6 mai 1989 à Bratislava, est une joueuse de tennis slovaque.

Professionnelle depuis 2004, elle a remporté huit titres WTA en simple dames, dont le Masters 2016, et a également été finaliste de l'Open d'Australie en 2014 et demi-finaliste de Roland-Garros en 2009.

Elle a atteint au minimum les quarts de finale des quatre tournois du Grand Chelem[1].

Cibulková atteint son meilleur classement en mars 2017, à la quatrième place mondiale.

Style de jeuModifier

Dotée d'un petit gabarit, Dominika Cibulková fait preuve d'une grande solidité en fond du court. Très combative, sa bonne vitesse de déplacement lui permet d'avoir un jeu de défense performant et demeure difficile à déborder. Elle est reconnue pour son jeu agressif fait de coups droits de fond de court et de revers puissants.

Si la Slovaque fait également preuve d’un bon sens tactique et d’une bonne anticipation des coups adverses, elle est aussi capable de varier son jeu : cela en fait une joueuse particulièrement efficace sur terre battue.

Forte en retour de service, son service apparaît comme son point faible dû à sa taille. Cibulková manque de constance lors des saisons et il lui arrive de lâcher prise sur des matchs importants.

Carrière tennistiqueModifier

Ses débutsModifier

Dominika Cibulková fait ses débuts professionnels en 2005. Elle connaît une rapide progression dans la hiérarchie mondiale durant les deux années suivantes, avec plusieurs victoires sur le circuit ITF (Amarante, Bratislava). Excellente junior, Dominika Cibulková atteint en 2005 la 3e place mondiale.

 
Cibulkova en 2013.

Elle prend ses marques sur le circuit WTA en 2007 et fait son entrée dans le top 100 en juin, au bénéfice d'un troisième tour à Roland-Garros.

2008 : révélation sur le circuit professionnelModifier

En 2008, elle côtoie l'élite à l'occasion du tier I de Doha et engrange des succès convaincants face à Lucie Šafářová, Patty Schnyder et Venus Williams[2]. Elle est seulement défaite en quart de finale par Agnieszka Radwańska au terme de près de trois heures de jeu.

Elle joue aussi ses premières finales WTA à Amelia Island et Montréal après avoir battu plusieurs membres du top 10 comme la no 6 mondiale Elena Dementieva et la no 2 mondiale Jelena Janković[3],[4]. Elle termine l'année à la 19e place du classement WTA.

2009 : première demi-finale en Grand-Chelem mais saison mitigéeModifier

Auteure d'un excellent parcours à Roland-Garros en 2009 (éliminant notamment Maria Sharapova en quart de finale), elle accède au 3e tour à Wimbledon un mois plus tard. Ces résultats lui permettent, le 6 juillet, d'accéder au meilleur classement de sa carrière, soit le 12e rang mondial. Moins performante dans la seconde moitié de la saison, elle termine l'année à la 30e place.

2010 : saison terne et quarts de finale à l'US OpenModifier

Sa saison 2010 commence par une déception à l'Open d'Australie : la joueuse slovaque se fait éliminer dès le 1er tour de la compétition par l'Américaine Vania King.

À Roland-Garros, Dominika Cibulková ne réitère pas ses performances de la saison précédente. Après avoir battu la Russe Ivanova et l'Américaine Varvara Lepchenko, elle est battue au troisième tour par la numéro 2 mondiale Venus Williams.

Son classement ne lui permet pas d'aborder Wimbledon en tête de série. Au premier tour, Dominika Cibulková l'emporte contre la tête de série 25, Lucie Šafářová puis défait la Japonaise Ayumi Morita en trois sets mais s'effondre logiquement face à Serena Williams au troisième tour.

Après quelques US Series décevant, Dominika Cibulková élimine Svetlana Kuznetsova, tête de série no 11 en 1/8 de finale de l'US Open après avoir battu successivement Stefanie Vögele, Kateryna Bondarenko et Lourdes Domínguez Lino. Son parcours s'arrête en 1/4 de finale face à la n°1 mondiale et futur finaliste Caroline Wozniacki.

Cibulková ne confirme pas et se fait éliminer dès le 1er tour à Tokyo, au 2e tour à Pékin et au 1er tour à Linz. Lors du dernier tournoi de sa saison 2010 à Moscou, Cibulková élimine la Russe Pavlyuchenkova et bat ensuite la Bulgare Tsvetana Pironkova. Son parcours s'arrête en 1/4 de finale face à l'Espagnole María José Martínez Sánchez. Dominika Cibulková termine à la 31e place mondiale au terme d'une saison en demi-teinte.

2011 : premier titre en carrière et quarts de finale à WimbledonModifier

Dominika Cibulková entame la saison 2011 à Brisbane. Elle bat les Italiennes Sara Errani et Roberta Vinci puis s'incline au 3e tour face à Petra Kvitová, récente demi-finaliste de Wimbledon. À Sydney, Cibulková s'impose face à Maria Kirilenko puis Caroline Wozniacki, no 1 mondiale, mais se fait éliminer par une jeune joueuse russe Alisa Kleybanova au 3e tour.

À Melbourne, pour le premier Grand-Chelem de la saison, Dominika Cibulková élimine consécutivement l'Allemande Angelique Kerber et l'Italienne Alberta Brianti. Au troisième tour, la no 1 mondiale Caroline Wozniacki prend sa revanche de Sydney et l'élimine.

Cibulková s'incline ensuite en quarts de finale de l'Open GDF Suez à Paris et effectue de piètres performances dans les tournois du Golfe Persique à Dubaï puis Doha arrêtée respectivement au premier et second tour. Ses résultats dans les tournois américains sont plus solides : à Indian Wells, Cibulková bat l'Indienne Sania Mirza et élimine Vera Zvonareva, tête de série no 3, au 2e tour. Son parcours s'arrête en 1/8 de finale face à Yanina Wickmayer. À Miami, Dominika Cibulková s'impose face à la Suissesse Timea Bacsinszky puis s'incline en trois sets devant Victoria Azarenka au terme d'un bon match.

 
Dominika Cibulková à l'US Open en 2011.

La saison sur terre battue ne démarre pas dans les meilleures conditions pour Cibulková. En effet, elle se fait éliminer dès le 1er tour à Stuttgart par une joueuse locale, Sabine Lisicki. À l'Open de Madrid, premier gros tournoi de la saison sur terre, elle effectue un bon parcours. Elle se défait de Svetlana Kuznetsova au 1er tour et bénéficie ensuite de l'abandon de la Hongroise Ágnes Szávay pour retrouver Maria Sharapova au 3e tour. Peu à l'aise sur la terre battue, Sharapova s'est déjà fait battre par Dominika Cibulková en 1/4 de finale des Internationaux de France 2009. La Slovaque renouvelle sa performance en deux sets (7-5, 6-4). Son parcours s'arrête en 1/4 de finale contre la Tchèque Petra Kvitová.

Forfait pour les Internationaux de Rome, Dominika Cibulková rentre de blessure à Roland-Garros mais se fait éliminer dès le premier tour par l'Américaine Vania King, qui mène 3-0 dans leurs confrontations en tête à tête.

Cibulková se ressaisit en réalisant une excellente saison sur herbe. Au tournoi de Bois-le-Duc, Cibulková s'adjuge aisément de la Roumaine Simona Halep et de l'Allemande Kristina Barrois. Au 3e tour, plus d'un mois après sa victoire sur Svetlana Kuznetsova à Madrid, elle bat une nouvelle fois la Russe. En 1/4 de finale, Cibulková tombe face à Roberta Vinci, future lauréate du tournoi.

Au premier tour du tournoi de Wimbledon, Cibulková affronte une spécialiste du gazon, la revenante croate Mirjana Lučić qui a déjà atteint les 1/2 finales du tournoi londonien douze ans auparavant. Victoire étriquée pour Cibulková (3-6, 6-3, 8-6) qui remporte plus facilement le tour suivant face la Slovène Polona Hercog. Elle affronte ensuite une joueuse révélée cette année sur le circuit, l'Allemande Julia Görges, seizième tête de série. Cibulková l'emporte en trois sets 6-4, 1-6, 6-3. En deuxième semaine, elle s'impose en trois sets contre la no 1 mondiale, Caroline Wozniacki mais chute en 1/4 de finale contre Maria Sharapova, lauréate 2004. Celle-ci s'impose très facilement 6-1, 6-1 en une heure de jeu.

Les US Series démarrent par le tournoi de Stanford où Cibulková va battre successivement Kimiko Date, Christina McHale et Marina Eraković. Elle déclare cependant forfait pour les 1/2 finales où elle devait affronter la Française Marion Bartoli. Rentrant de blessure, elle est éliminée dès le premier tour à Toronto par la Tchèque Iveta Benešová. A Dallas, son parcours s'arrête au second tour face à l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko. Lors du dernier tournoi du Grand-Chelem de l'année, Cibulková bat la Chinoise Zhang Shuai au premier tour mais, face à une joueuse locale, Irina Falconi, elle se fait éliminer au second tour par 6-2, 3-6, 5-7.

Dominika Cibulková connaît un regain de forme en toute fin de saison ; elle atteint la finale à Linz, battue par Petra Kvitová et gagne son premier tournoi sur le circuit professionnel, à Moscou où elle bat successivement Polona Hercog, Klára Zakopalová, la no 5 mondiale Vera Zvonareva, une autre Russe Elena Vesnina et l'Estonienne Kaia Kanepi en finale.

2012 : quart de finale à Roland-Garros et deuxième titre WTAModifier

Dominika Cibulková choisit une nouvelle fois de lancer sa saison à Brisbane, où elle est battue dès son entrée en lice par sa compatriote Daniela Hantuchová. Elle parvient à passer un tour à Sydney sans toutefois briller puisqu'elle est ensuite éliminée par la numéro un mondiale Caroline Wozniacki. Ainsi, elle ne réitère pas son exploit de la saison passée où elle était parvenue à sortir sèchement Wozniacki au même stade de cette même compétition.

Elle essuie une nouvelle contre-performance à l'Open d'Australie, vaincue au 2d tour par Gréta Arn. « Domi » continue son mauvais début de saison par des éliminations dès le premier tour aux tournois de Pattaya, Doha et Dubaï.

Tête de série no 16 à Indian Wells, elle profite de l'abandon de Rybáriková au deuxième tour alors qu'elle menait 2-1. Roberta Vinci l'écarte du tournoi en trois manches dès le troisième tour. Cibulková réalise un parcours plus probant à Miami, battue par Azarenka en huitième de finale au cours d'un match accroché.

Sa saison sur terre battue est mitigée mais néanmoins convaincante. Si elle accède à la finale à Barcelone (défaite par Sara Errani) et aux quarts de finale à Rome, Bruxelles et Roland-Garros (respectivement défaite par Li Na, Simona Halep et Samantha Stosur), elle échoue d'emblée à Stuttgart et Madrid.

2013 : mauvaise saison en Grand ChelemModifier

Dominika Cibulková commence sa saison avec le tournoi de Sydney en atteignant la finale en battant 3 top10, Petra Kvitová 8e mondiale, Sara Errani 7e mondiale et Angelique Kerber 5e mondiale. Avant de perdre contre Agnieszka Radwańska avec un double 6-0 cruel.

En mars, à l'Open de Miami elle perd au troisième tour en 3 sets contre Serena Williams. Elle réapparaît à un bon niveau à Stanford un tournoi Premier, où elle est tête de série no 3, elle atteint la finale avec facilité et croise à nouveau Agnieszka Radwańska, qu'elle domine cette fois sur le score de 3-6, 6-4, 6-4, décrochant ainsi son 3e titre en carrière.

Lors de l'Open du Canada elle atteint les quarts de finale, signant une victoire sur Angelique Kerber, alors 9e mondiale.

2014 : première finale de Grand Chelem à l'Open d'Australie et Top 10Modifier

La saison 2014 de la Slovaque démarre par l'Open de Brisbane. Après avoir battu Heather Watson, puis plus difficilement la vétérante du circuit Kimiko Date, elle perd en quart de finale face à la no 1 mondiale et future lauréate du tournoi Serena Williams (6-3, 6-3). Elle enchaîne ensuite avec le tournoi de Sydney où elle a une finale à défendre, mais a le malheur de se retrouver confrontée à la tête de série no 5 dès son premier tour : malgré une belle résistance, Angelique Kerber la bat en deux sets serrés (7-65, 7-5).

 
Dominika Cibulková à Indian Wells en 2014.

Dominika Cibulková va ensuite réaliser une belle performance lors de l'Open d'Australie puisqu'elle se défait successivement en deux sets nets de l'Italienne Francesca Schiavone (6-3, 6-4), de la Suissesse Stefanie Vögele (6-0, 6-1) puis de Carla Suárez Navarro (6-1, 6-0). En huitième de finale, elle crée la surprise en battant la lauréate de l'édition 2008, Maria Sharapova (no 3 mondiale)[5], profitant en effet d'une diminution physique de cette dernière pour l'éliminer (3-6, 6-4, 6-1). En quart de finale, elle écarte facilement la Roumaine Simona Halep, tête de série no 11 (6-3, 6-0), avant de créer à nouveau la surprise en demi-finale où elle corrige la no 5 mondiale Agnieszka Radwańska (6-1, 6-2).

Ainsi, Dominika Cibulková se qualifie pour sa première finale en Grand-Chelem et devient par la même occasion la première joueuse slovaque à atteindre ce niveau de la compétition en Grand-Chelem[6],[7]. En finale, elle affronte la no 4 mondiale Li Na. La Chinoise a le plus d'expérience de tels matchs puisqu'elle a déjà remporté Roland-Garros en 2011 et a atteint la finale de l'Open d'Australie en 2011 et en 2013. Au début du premier set, les deux joueuses semblent nerveuses : Cibulková commet beaucoup de double-fautes et plusieurs fautes directes. Cependant, elle réussit à accrocher son adversaire en ne perdant que dans le tie-break (7-63). Mais la Chinoise déroule dans le deuxième set et lui inflige un sévère 6-0. Grâce à cette finale certes perdue, Dominika passe du 24e au 13e rang mondial[8].

Après avoir été éliminée avec l'équipe de Slovaquie en quarts de finale de la Fed Cup puis avoir abandonné au 1er tour de l'Open de Doha, Dominika Cibulková remporte fin février le tournoi d'Acapulco en battant en finale l'Américaine Christina McHale (7-63, 4-6, 6-4). Par la suite, elle participe aux Open d'Indian Wells puis de Miami où elle est respectivement éliminée en quart de finale et en demi-finale avec des victoires sur Petra Kvitová et Agnieszka Radwańska mais en perdant à chaque fois contre Li Na, devenue sa « bête noire ». Elle parvient toutefois à intégrer le top 10 mondial au classement établi le 31 mars 2014.

En avril, Dominika participe à l'Open de Malaisie. Non sans avoir bataillé, elle y perd en finale face à la prometteuse joueuse croate Donna Vekić (5-7, 7-5, 7-64). Dominika Cibulkova est toujours 10e au classement du 21 avril établi sur les 365 derniers jours.

Plus inconstante, elle perd par la suite plus souvent d'entrée de tournoi, ne confirmant pas son classement et son statut de finaliste d'un tournoi du Grand Chelem. Le creux de vague est atteint lors de l'US Open, où elle perd dès le premier tour contre la jeune joueuse américaine Catherine Bellis, 1208e mondiale, qui remporte son premier match à seulement 15 ans, devenant la plus jeune joueuse à remporter un match à Flushing Meadows depuis Anna Kournikova en 1996[9].

Elle est qualifiée pour le tournoi international des championnes, le Masters bis, du fait de son titre international. En poule, elle gagne contre Tsvetana Pironkova et Carla Suárez Navarro, mais perd contre Andrea Petkovic la future lauréate. Elle finit la saison à son meilleur classement : 11e mondiale.

2015 : quart de finale à Melbourne et opération du talonModifier

Cibulková commence mal sa saison, alors engagée à l'Open de Brisbane et le tournoi de Sydney, totalisant 2 défaites pour une seule victoire. Elle arrive donc à l'Open d'Australie en méforme et en manque de confiance. La Slovaque parvient malgré tout à élever son niveau de jeu en battant Alizé Cornet (7-5, 6-2) et Victoria Azarenka (6-2, 3-6, 6-3). Cependant elle est stoppée nettement par Serena Williams (6-2, 6-2) en quart de finale[10].

Blessée au talon d'Achille depuis quelques années, Dominika a annoncé qu'elle allait se faire opérer dès le 9 mars. Elle sera éloignée des courts pendant quelques mois et ne fera pas son retour avant juin pour le tournoi de Wimbledon[11], où elle se fera éliminer dès le premier tour.

Lors de l'US Open, elle atteint tout de même le troisième tour en éliminant au premier la tête de série no 7 Ana Ivanović (6-3, 3-6, 6-3) mais perdant face à Eugenie Bouchard dans un match très serré (7-69, 4-6, 6-3). Enfin à Tokyo, elle atteint les demi-finales en battant à nouveau Ivanović (7-65, 6-3) et Navarro (6-4, 6-4) mais échoue contre la Polonaise Agnieszka Radwańska (6-4, 6-1).

2016 : trois titres WTA, finales à Madrid, Wuhan et victoire aux Masters de SingapourModifier

Redescendue à la 38e place mondiale, Dominika Cibulková entame la saison 2016 par le tournoi de Brisbane, préparatoire pour l'Open d'Australie, où elle s'incline au deuxième tour contre Roberta Vinci. La semaine suivante, elle participe au tournoi de Hobart, lors duquel elle atteint la demi-finale, battue (1-6, 6-4, 4-6) par Eugenie Bouchard. À l'Open d'Australie, quart de finaliste sortante, elle perd dès le premier tour contre la Française Kristina Mladenovic (3-6, 4-6) en 1 h 17, ce qui la fait chuter à la 65e place du classement WTA[12].

En février, elle joue au tournoi d'Acapulco, qu'elle a notamment remporté en 2014. Elle élimine au premier tour Lourdes Domínguez sur un cinglant 6-0, 6-0, puis bénéficie du forfait de Victoria Azarenka. En quarts, elle bat plus difficilement Johanna Larsson (3-6, 6-2, 6-3) et en demi-finale Christina McHale en deux manches. Elle perd en finale contre Sloane Stephens (4-6, 6-4, 65-7) au terme d'un match à suspense, notamment au troisième set[13].

En avril, à Katowice, elle bat difficilement (66-7, 6-4, 7-63) l'Allemande Carina Witthöft en sauvant des balles de match, puis remporte des matchs en deux sets contre Elizaveta Kulichkova, Francesca Schiavone et la Française Pauline Parmentier (7-5, 6-0) pour atteindre la finale. Elle bat facilement (6-4, 6-0) l'Italienne Camila Giorgi, et remporte son cinquième titre WTA en simple[14].

Pour la saison de terre battue, elle réalise un excellent parcours à Madrid, bien que n'étant pas tête de série. Elle bat d'entrée de tournoi la no 2 mondiale Agnieszka Radwańska (6-4, 63-7, 6-3), dans un match maîtrisé[15]. Par la suite, elle enchaîne trois matchs en perdant à chaque fois le premier set, mais s'imposant finalement, contre Caroline Garcia (0-6, 6-3, 6-4)[16], Anastasia Pavlyuchenkova (2-6, 6-3, 7-5) et Sorana Cîrstea (4-6, 6-3, 6-3) pour aller en demi-finale. À ce stade, elle affronte la qualifiée Louisa Chirico, une novice qu'elle domine en moins d'une heure (6-1, 6-1) avec un total de 24 coups gagnants pour seulement 8 fautes directes, et se qualifie ainsi pour sa première finale dans un tournoi de cette catégorie[17]. Au terme de ce denier match, elle perdra cependant sèchement (2-6, 4-6) en 1 h 20 contre la no 6 mondiale, Simona Halep, accumulant les fautes directes[18].

 
Dominika Cibulková à Wimbledon en 2016.

Sur le gazon d'Eastbourne (tournoi Premier), elle bat la jeune Jeļena Ostapenko (6-3, 6-3) et Kateryna Bondarenko en deux manches avant d'affronter la tête de série no 1 Agnieszka Radwańska. Leur match sera interrompu par la pluie alors qu'elle est menée 6-4, 2-0 par la Polonaise. Le lendemain Cibulková réussit la performance de renverser le cours du match, et de s'imposer (4-6, 7-62, 6-3) contre la 3e mondiale en un peu plus de trois heures[19]. Quelques heures plus tard, elle bat plus facilement (6-2, 6-1), la qualifiée Monica Puig en demie pour se qualifier pour sa quatrième finale de l'année[20]. Elle s'impose (7-5, 6-3) en 1 h 40 face à Karolína Plíšková tête de série numéro 10, remportant son premier titre sur gazon et le deuxième de l'année[21].

Lors du tournoi de Wimbledon, qu'elle aborde avec confiance, avec sa confiance, elle élimine successivement Mirjana Lučić-Baroni, Daria Gavrilova (6-3, 6-2) et Eugenie Bouchard (6-4, 6-3) en deux sets[22]. En huitièmes, elle rencontre la 3e mondiale, Agnieszka Radwańska qu'elle vainc au bout de plus de trois heures d'un combat acharné (6-3, 5-7, 9-7), lui permettant de se qualifier pour les quarts de finale[23]. Mais la Slovaque se fera battre sèchement (2-6, 2-6) en 1 h 16 par Elena Vesnina[24].

Revenue sur dur lors du tournoi de Stanford, elle passe facilement ses deux premiers tours pour rejoindre les demies, avant d'être battue facilement (4-6, 2-6) par Johanna Konta, qui remportera son premier titre en carrière[25]. A Cincinnati, elle perd en huitièmes de finale, en trois manches, face à Tímea Babos. Et enfin à l'US Open, elle se fait surprendre en trois sets, dès le troisième tour, par Lesia Tsurenko (6-3, 3-6, 4-6).

Alors que débutre la tournée asiatique, elle réalise un parcours remarquable à Wuhan, en battant Alizé Cornet (6-2, 2-6, 6-3) et Laura Siegemund (2-6, 6-3, 6-4) toutes deux qualifiées en trois manches, puis vainc facilement la 6e mondiale, Karolína Plíšková (6-2, 6-2) en 1 h 15[26], avant de jouer un autre match la même journée, du fait de la pluie, parvenant à se sortir du piège tendu par Barbora Strýcová (6-3, 3-6, 6-4) au bout de deux heures et demi, et se qualifiant pour le dernier carré de la compétition, à près d'une heure du matin[27]. Dans un bras de fer intense avec la Russe Svetlana Kuznetsova, 10e mondiale, elle parvient à se sortir d'affaire au terme de 2 h 35 de match (3-6, 6-3, 6-4), se qualifiant pour la finale, la deuxième de sa saison dans la catégorie Premier 5[28]. En finale, elle se fait dominer (1-6, 1-6) par Petra Kvitová 16e mondiale, en tout juste une heure de jeu, acculée et dominée par la puissance de la Tchèque. Grâce à ce parcours, elle réintègre le top 10 à la 8e place[29].

En octobre, elle participe au tournoi de Linz, où elle domine successivement Belinda Bencic (6-1, 6-2), Annika Beck, Anastasia Pavlyuchenkova (7-63, 6-4) et Carla Suarez Navarro (6-4, 6-3), elle aussi en course pour le Masters de Singapour, avant de mettre fin au parcours de Viktorija Golubic en finale[30]. Elle domine en effet la jeune Suissesse sur le score de 6-3, 7-5 pour empocher un nouveau titre en 2016, le troisième de sa saison, en n'ayant concédé aucun set à ses adversaires[31].

Grâce à ce titre et au forfait de Serena Williams, elle se qualifie pour le Masters de Singapour. La Slovaque rejoint la demi-finale après n'avoir remporté qu'un match dans sa poule (le Groupe rouge) contre Simona Halep (6-3, 7-65) en 1 h 48[32], et ayant perdu pourtant contre l'Allemande Kerber (65-7, 6-2, 3-6) dans un match intense de 2 h 17[33] et face à Madison Keys (1-6, 4-6) en 1 h 5. En demi-finale, elle s'impose au terme d'un match physique en deux heures et demie contre la Russe Svetlana Kuznetsova (1-6, 7-62, 6-4)[34], et remporte brillamment la finale de ce tournoi majeur, sur le score de 6-3, 6-4, en 1 h 16, face à la no 1 mondiale, Angelique Kerber[35].

Sans avoir gagné de titre du Grand Chelem, elle remporte ainsi son titre le plus prestigieux, à l'instar de Radwańska l'année précédente, et grimpe à une inédite 5e place mondiale[36].

2017 - 2019 : Inconstance et sortie du top 20Modifier

 
Dominika Cibulková à Eastbourne en 2017.

Lors de l'Open d'Australie 2017, elle passe Denisa Allertová et Hsieh Su-wei en deux manches, mais s'incline contre la Russe Ekaterina Makarova (2-6, 7-63, 3-6) au 3e tour, peinant à confirmer sa fin de saison 2016[37].

Par la suite, elle s'incline en demi-finale de Saint-Pétersbourg contre la surprenante Yulia Putintseva (6-3, 4-6, 4-6), et au même stade à Doha face à la tête de série numéro 2 et future lauréate Karolína Plíšková (4-6, 6-4, 3-6) après 1 h 53 d'effort[38].

En mars, Dominika Cibulková a énoncé l'idée de prendre sa retraite sportive à la fin de l'année, si elle ne réussissait pas une meilleure saison que la précédente[39].

Sur le ciment américain, elle fait 1/8 de finale à Indian Wells perdant (4-6, 6-3, 2-6) face à Anastasia Pavlyuchenkova, et à Miami (65-7, 1-6) contre Lucie Šafářová.

Sa saison sur terre battue et gazon est médiocre avec seulement quatre petite victoires pour sept défaites. Elle revient néanmoins à son meilleur niveau à Cincinnati avec un 1/8 en battant Ana Konjuh (5-7, 7-5, 6-2), puis Alizé Cornet (6-1, 6-4) avant de tomber face à la 7e mondiale, Johanna Konta (3-6, 4-6).

À New Haven alors tête de série numéro 2, elle bat à nouveau Cornet (2-6, 6-2, 6-4), puis Anastasia Pavlyuchenkova (7-5, 6-4) et la qualifiée Elise Mertens (6-1, 6-3) pour atteindre sa seule finale de l'année[40]. Au terme d'une belle finale, avec une excellente qualité tennistique de la part des deux joueuses, Cibulková finit par s'incliner (6-4, 3-6, 4-6) contre l'Australienne Daria Gavrilova, laquelle gagne son premier trophée[41]. Enfin à l'US Open, elle perd au second tour contre la future lauréate, l'Américaine Sloane Stephens (2-6, 7-5, 3-6).

La tournée asiatique est marquée par un abandon en quart de finale de Tokyo face à la 6e mondiale Caroline Wozniacki, après avoir eu deux balles de match[42]. Elle renonce à disputer Linz et Moscou, tout en perdant ses points et son titre du Masters de Singapour, étant alors non-qualifiée, et achève son année à la vingt-sixième place mondiale.

En 2018, la Slovaque atteint les quarts de finale du tournoi de Sydney, mais s'incline face à l'allemande Angelique Kerber. Éliminée prématurément de l'Open d'Australie dès le premier tour, elle doit attendre le tournoi de Budapest, puis de Strasbourg pour atteindre à nouveau une finale, cette dernière concédée de peu à Anastasia Pavlyuchenkova sur le score étriqué de 6–7, 7–6, 7–6.

Décevante à Roland-Garros, Cibulková se relance lors du tournoi de Wimbledon, accédant aux quarts de finale de la compétition en ayant évincé Johanna Konta et Elise Mertens sur sa route, mais sera finalement dominée par Jelena Ostapenko (7-5, 6-4)[43]. Lors de l'US Open, la Slovaque prend sa revanche sur Kerber au troisième tour, avant d'échouer en huitièmes de finale face à Madison Keys sur le score de 6-1, 6-3. Par la suite, son résultat le plus probant sera un nouveau quart de finale à Wuhan concédé à la Biélorusse Aryna Sabalenka.

Aussi irrégulière que lors de la saison précédente, elle achève cette saison à la vingt-cinquième place mondiale.

La saison 2019 est marquée par des résultats de moins en moins convaincants. Cibulková peine en effet à passer le premier tour des plus grandes compétitions, que ce soit en Grand Chelem comme en Premier 5. Pour les tournois de Wimbledon, puis de l'US Open, elle déclarera forfait suite à une blessure au talon d'Achille gauche[44][45].

PalmarèsModifier

Titres en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 17-10-2011 Kremlin Cup, Moscou Premier 721 000 Dur (int.)   Kaia Kanepi 3-6, 7-61, 7-5 Parcours
2 16-07-2012 Mercury Insurance Open, Carlsbad Premier 740 000 Dur (ext.)   Marion Bartoli 6-1, 7-5 Parcours
3 22-07-2013 Bank of the West Classic, Stanford Premier 795 707 Dur (ext.)   Agnieszka Radwańska 3-6, 6-4, 6-4 Parcours
4 24-02-2014 Abierto Mexicano Telcel, Acapulco Intern'l 250 000 Dur (ext.)   Christina McHale 7-63, 4-6, 6-4 Parcours
5 04-04-2016 Katowice Open, Katowice Intern'l 250 000 Dur (int.)   Camila Giorgi 6-4, 6-0 Parcours
6 19-06-2016 Aegon International, Eastbourne Premier 776 878 Gazon (ext.)   Karolína Plíšková 7-5, 6-3 Parcours
7 10-10-2016 Generali Ladies Linz, Linz Intern'l 250 000 Dur (int.)   Viktorija Golubic 6-3, 7-5 Parcours
8 23-10-2016 BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour Masters 7 000 000 Dur (int.)   Angelique Kerber 6-3, 6-4 Parcours

Finales en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 07-04-2008 Bausch & Lomb Championships, Amelia Island Tier II 600 000 Terre (ext.)   Maria Sharapova 7-67, 6-3 Parcours
2 28-07-2008 Coupe Rogers American Express, Montréal Tier I 1 340 000 Dur (ext.)   Dinara Safina 6-2, 6-1 Parcours
3 10-10-2011 Generali Ladies, Linz Intern'l 220 000 Dur (int.)   Petra Kvitová 6-4, 6-1 Parcours
4 09-04-2012 Barcelona Ladies Open, Barcelone Intern'l 220 000 Terre (ext.)   Sara Errani 6-2, 6-2 Parcours
5 07-01-2013 Apia International, Sydney Premier 690 000 Dur (ext.)   Agnieszka Radwańska 6-0, 6-0 Parcours
6 13-01-2014 Australian Open, Melbourne G. Chelem 13 615 654 Dur (ext.)   Li Na 7-63, 6-0 Parcours
7 14-04-2014 BMW Malaysian Open, Kuala Lumpur Intern'l 250 000 Dur (ext.)   Donna Vekić 5-7, 7-5, 7-64 Parcours
8 22-02-2016 Abierto Mexicano Telcel por HSBC, Acapulco Intern'l 250 000 Dur (ext.)   Sloane Stephens 6-4, 4-6, 7-65 Parcours
9 30-04-2016 Mutua Madrid Open, Madrid PREMIER* 4 771 360 Terre (ext.)   Simona Halep 6-2, 6-4 Parcours
10 25-09-2016 Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 589 000 Dur (ext.)   Petra Kvitová 6-1, 6-1 Parcours
11 20-08-2017 Connecticut Open by United Technologies, New Haven Premier 776 000 Dur (ext.)   Daria Gavrilova 4-6, 6-3, 6-4 Parcours
12 19-02-2018 Hungarian Ladies Open, Budapest Intern'l 250 000 Dur (int.)   Alison Van Uytvanck 6-3, 3-6, 7-5 Parcours
13 20-05-2018 Internationaux de Strasbourg, Strasbourg Intern'l 250 000 Terre (ext.)   Anastasia Pavlyuchenkova 65-7, 7-63, 7-66 Parcours

Titre en double damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 12-06-2017 Ricoh Open
Bois-le-Duc
Intern'l 250 000 Gazon (ext.)   Kirsten Flipkens   Kiki Bertens
  Demi Schuurs
4-6, 6-4, [10-6] Parcours

Finales en double damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 13-06-2011 Unicef Open
Bois-le-Duc
Intern'l 220 000 Gazon (ext.)   Barbora Z. Strýcová
  Klára Zakopalová
  Flavia Pennetta 1-6, 6-4, [10-7] Parcours
2 16-06-2013 Topshelf Open
Bois-le-Duc
Intern'l 235 000 Gazon (ext.)   Irina-Camelia Begu
  Anabel Medina
  Arantxa Parra Santonja 4-6, 7-63, [11-9] Parcours

Titre en double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 03-01-2009 Hyundai Hopman Cup XXI[46]
Perth
ITF 1 000 000 Dur (int.)   Dominik Hrbatý   Dinara Safina
  Marat Safin
2 matchs à 0 Parcours

Parcours en Grand ChelemModifier

En simple damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 3e tour (1/16)   S. Kuznetsova 2e tour (1/32)   V. Azarenka
2008 1er tour (1/64)   Flavia Pennetta 3e tour (1/16)   Jelena Janković 1er tour (1/64)   Zheng Jie 3e tour (1/16)   A. Radwańska
2009 4e tour (1/8)   Elena Dementieva 1/2 finale   Dinara Safina 3e tour (1/16)   Elena Vesnina
2010 1er tour (1/64)   Vania King 3e tour (1/16)   Venus Williams 3e tour (1/16)   Serena Williams 1/4 de finale   C. Wozniacki
2011 3e tour (1/16)   C. Wozniacki 1er tour (1/64)   Vania King 1/4 de finale   Maria Sharapova 2e tour (1/32)   Irina Falconi
2012 2e tour (1/32)   Gréta Arn 1/4 de finale   Samantha Stosur 1er tour (1/64)   K. Zakopalová 3e tour (1/16)   Roberta Vinci
2013 2e tour (1/32)   Valeria Savinykh 2e tour (1/32)   Marina Eraković 3e tour (1/16)   Roberta Vinci 1er tour (1/64)   Elina Svitolina
2014 Finale   Li Na 3e tour (1/16)   Samantha Stosur 3e tour (1/16)   Lucie Šafářová 1er tour (1/64)   Catherine Bellis
2015 1/4 de finale   Serena Williams 1er tour (1/64)   D. Hantuchová 3e tour (1/16)   Eugenie Bouchard
2016 1er tour (1/64)   K. Mladenovic 3e tour (1/16)   Carla Suárez 1/4 de finale   Elena Vesnina 3e tour (1/16)   Lesia Tsurenko
2017 3e tour (1/16)   E. Makarova 2e tour (1/32)   Ons Jabeur 3e tour (1/16)   Ana Konjuh 2e tour (1/32)   Sloane Stephens
2018 1er tour (1/64)   Kaia Kanepi 1er tour (1/64)   Julia Görges 1/4 de finale   Jeļena Ostapenko 4e tour (1/8)   Madison Keys
2019 1er tour (1/64)   Zhang Shuai 1er tour (1/64)   Aryna Sabalenka

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 - - - 1er tour (1/32)
  Camille Pin
  I. Benešová
  G. Voskoboeva
2008 - 1er tour (1/32)
  Eva Hrdinová
  A. Bondarenko
  K. Bondarenko
1er tour (1/32)
  A. Kleybanova
  S. Cîrstea
  M. Niculescu
1/4 de finale
  V. Razzano
  K. Srebotnik
  Ai Sugiyama
2009 1er tour (1/32)
  V. Razzano
  Anabel Medina
  V. Ruano
1er tour (1/32)
  V. Razzano
  Anabel Medina
  V. Ruano
1er tour (1/32)
  J. Husárová
  A. Kleybanova
  E. Makarova
-
2010 1er tour (1/32)
  M. Krajicek
  J. Janković
  Shenay Perry
2e tour (1/16)
  Julia Görges
  A. Hlaváčková
  L. Hradecká
3e tour (1/8)
  Pavlyuchenkova
  S. Williams
  V. Williams
2e tour (1/16)
  Pavlyuchenkova
  Chan Yung-Jan
  Zheng Jie
2011 1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
  Chan Yung-Jan
  A. Radwańska
- 1er tour (1/32)
  Petra Kvitová
  I. Benešová
  B. Z. Strýcová
2e tour (1/16)
  F. Schiavone
  A. Kudryavtseva
  E. Makarova
2012 2e tour (1/16)
  Jill Craybas
  J. Gajdošová
  B. Mattek
2e tour (1/16)
  Zheng Saisai
  E. Makarova
  Elena Vesnina
2e tour (1/16)
  D. Hantuchová
  A. Hlaváčková
  L. Hradecká
1er tour (1/32)
  D. Hantuchová
  R. Kops-Jones
  A. Spears
2013 2e tour (1/16)
  Ksenia Pervak
  Sílvia Soler
  Carla Suárez
1er tour (1/32)
  B. Z. Strýcová
  S. Kuznetsova
  F. Pennetta
1er tour (1/32)
  M. Niculescu
  A.-L. Grönefeld
  Květa Peschke
1er tour (1/32)
  M. Niculescu
  Pavlyuchenkova
  L. Šafářová
2014 1er tour (1/32)
  Y. Wickmayer
  Tímea Babos
  Petra Martić
2e tour (1/16)
  K. Flipkens
  Madison Keys
  Alison Riske
1er tour (1/32)
  K. Flipkens
  Y. Beygelzimer
  Klaudia Jans
1er tour (1/32)
  Mirjana Lučić
  C. Garcia
  M. Niculescu
2015 2e tour (1/16)
  K. Flipkens
  E. Makarova
  Elena Vesnina
- - 2e tour (1/16)
  M. Rybáriková
  Tímea Babos
  K. Mladenovic
2016 3e tour (1/8)
  K. Flipkens
  An. Rodionova
  Ar. Rodionova
2e tour (1/16)
  K. Flipkens
  Tímea Babos
  Y. Shvedova
- -
2019 - 1er tour (1/32)
  L. Šafářová
  Sofia Kenin
  A. Petkovic
-

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 - 2e tour (1/8)
  Gaël Monfils
  K. Srebotnik
  N. Zimonjić
- 1er tour (1/16)
  Jürgen Melzer
  Květa Peschke
  Pavel Vízner
2009 1/4 de finale
  Jürgen Melzer
  N. Dechy
  Andy Ram
1er tour (1/16)
  Filip Polášek
  S. Bammer
  Łukasz Kubot
- -

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »Modifier

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple damesModifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2009 2e tour (1/32)
  N. Llagostera
3e tour (1/16)
  A. Medina
    3e tour (1/8)
  E. Vesnina
  2e tour (1/16)
  A. Kleybanova
1er tour (1/32)
  Peng Shuai
 
2010 2e tour (1/32)
  S. Errani
3e tour (1/16)
  J. Henin
2e tour (1/16)
  Li Na
2e tour (1/16)
  A. Sevastova
2e tour (1/16)
  C. Wozniacki
3e tour (1/8)
  M. Kirilenko
1er tour (1/32)
  M. Kirilenko
1er tour (1/32)
  A. Bondarenko
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
2011 4e tour (1/8)
  Y. Wickmayer
3e tour (1/16)
  V. Azarenka
1/4 de finale
  P. Kvitová
3e tour (1/8)
  F. Pennetta
1er tour (1/32)
  J. Gajdošová
  1er tour (1/32)
  I. Benešová
  2e tour (1/16)
  I. Benešová
2012 3e tour (1/16)
  R. Vinci
4e tour (1/8)
  V. Azarenka
1er tour (1/32)
  R. Vinci
1er tour (1/32)
  Y. Shvedova
1er tour (1/32)
  F. Pennetta
1/4 de finale
  Li Na
2e tour (1/16)
  V. Lepchenko
2e tour (1/16)
  A. Hlaváčková
3e tour (1/8)
  S. Stosur
2013 3e tour (1/16)
  K. Zakopalová
4e tour (1/8)
  S. Williams
2e tour (1/16)
  S. Lisicki
1er tour (1/32)
  M. Keys
  3e tour (1/8)
  S. Williams
1/4 de finale
  Li Na
1er tour (1/32)
  P. Hercog
3e tour (1/8)
  A. Radwańska
2014 1/4 de finale
  Li Na
1/2 finale
  Li Na
1er tour (1/32)
  S. Stosur
  1er tour (1/32)
  A. Kleybanova
1er tour (1/32)
  C. Giorgi
2e tour (1/16)
  H. Watson
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
1er tour (1/32)
  M. Keys
2015       2e tour (1/16)
  A. Kerber
    2e tour (1/16)
  A. Cornet
1er tour (1/32)
  F. Pennetta
1er tour (1/32)
  M. Brengle
2016 2e tour (1/32)
  A. Radwańska
2e tour (1/32)
  G. Muguruza
Finale
  S. Halep
2e tour (1/16)
  A. Cornet
    2e tour (1/16)
  E. Bouchard
3e tour (1/8)
  T. Babos
Finale
  P. Kvitová
2017 4e tour (1/8)
  Pavlyuchenkova
4e tour (1/8)
  L. Šafářová
2e tour (1/16)
  O. Dodin
1er tour (1/32)
  E. Mertens
2e tour (1/16)
  E. Makarova
2e tour (1/16)
  E. Makarova
2e tour (1/16)
  L. Šafářová
3e tour (1/8)
  J. Konta
3e tour (1/8)
  C. Garcia
2018 2e tour (1/32)
  C. Dolehide
  1er tour (1/32)
  C. Garcia
1/4 de finale
  A. Sevastova
2e tour (1/16)
  C. Garcia
2e tour (1/16)
  M. Sharapova
    1/4 de finale
  A. Sabalenka
2019 2e tour (1/32)
  B. Andreescu
1er tour (1/64)
  V. Azarenka
1er tour (1/32)
  N. Osaka
  2e tour (1/16)
  Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
  N. Osaka
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux MastersModifier

En simple damesModifier

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime(s) adversaire(s) Score
1 23/10/2016 BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour 7 000 000 Dur (int.) Victoire   Angelique Kerber 6-3, 6-4 Parcours

Parcours aux Jeux olympiquesModifier

En simple damesModifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 11/08/2008 Olympic Games, Pékin Dur (ext.) 3e tour (1/8)   Jelena Janković 7-5, 6-1 Parcours
2 28/07/2012 Olympic Tennis Event, Wimbledon Gazon (ext.) 1er tour (1/32)   Tsvetana Pironkova 7-64, 6-2 Parcours

En double damesModifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 28/07/2012 Olympic Tennis Event
Wimbledon
Gazon (ext.) 1er tour (1/16)   Daniela Hantuchová   Agnieszka Radwańska
  Urszula Radwańska
6-2, 6-1 Parcours

Parcours en Fed CupModifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2005 - Barrage (groupe mondial II) - Thaïlande - Slovaquie - 4 : 1
1 09/07/2005   Pathum Thani Dur (ext.)   S. Viratprasert   Dominika Cibulková 6-4, 6-4 Parcours
  Montinee Tangphong
  Napaporn Tongsalee
  Dominika Cibulková
  Magdaléna Rybáriková
3-6, 6-1, 7-5
2006 - Barrage (groupe mondial II) - Slovaquie - Thaïlande - 5 : 0
2 15/07/2006   Bratislava Dur (int.)   Dominika Cibulková   Montinee Tangphong 6-3, 6-1 Parcours
2007 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - République tchèque - 0 : 5
3 21/04/2007   Bratislava Terre (ext.)   Nicole Vaidišová   Dominika Cibulková 3-6, 6-4, 7-5 Parcours
  Iveta Benešová
  Barbora Z. Strýcová
  Janette Husárová
  Dominika Cibulková
6-3, 6-3
2007 - Barrage (groupe mondial II) - Slovaquie - Serbie - 4 : 1
4 14/07/2007   Košice Dur (int.)   Jelena Janković   Dominika Cibulková 7-5, 1-6, 9-7 Parcours
  Dominika Cibulková   Ana Jovanović 6-4, 6-2
2008 - 1er tour (groupe mondial II) - République tchèque - Slovaquie - 3 : 2
5 02/02/2008   Brno Moquette (int.)   Dominika Cibulková   Petra Cetkovská 7-5, 6-3 Parcours
  Nicole Vaidišová   Dominika Cibulková 3-6, 6-3, 6-1
  Nicole Vaidišová
  Květa Peschke
  Dominika Cibulková
  Janette Husárová
6-1, 2-6, 6-4
2008 - Barrage (groupe mondial II) - Slovaquie - Ouzbékistan - 5 : 0
6 26/04/2008   Bratislava Terre (int.)   Dominika Cibulková   Iroda Tulyaganova 7-64, 7-5 Parcours
  Dominika Cibulková   Akgul Amanmuradova 7-69, 6-4
2009 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - Belgique - 4 : 1
7 07/02/2009   Bratislava Dur (int.)   Dominika Cibulková   Kirsten Flipkens 7-64, 6-1 Parcours
  Dominika Cibulková   Yanina Wickmayer 6-0, 6-3
2009 - Barrage (groupe mondial I) - France - Slovaquie - 3 : 2
8 25/04/2009   Limoges Terre (int.)   Amélie Mauresmo   Dominika Cibulková 4-6, 6-2, 6-3 Parcours
  Dominika Cibulková   Alizé Cornet 6-2, 5-7, 6-4
  Nathalie Dechy
  Amélie Mauresmo
  Dominika Cibulková
  Daniela Hantuchová
4-6, 6-1, 6-4
2010 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - Chine - 3 : 2
9 06/02/2010   Bratislava Dur (int.)   Dominika Cibulková   Han Xinyun 6-1, 6-4 Parcours
  Dominika Cibulková   Zhang Shuai 6-4, 6-1
  Lu Jing-Jing
  Zhang Shuai
  Dominika Cibulková
  Kristína Kučová
2-3, ab.
2011 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Slovaquie - République tchèque - 2 : 3
10 05/02/2011   Bratislava Dur (int.)   Petra Kvitová   Dominika Cibulková 6-2, 6-3 Parcours
2011 - Barrage (groupe mondial I) - Slovaquie - Serbie - 2 : 3
11 16/04/2011   Bratislava Terre (int.)   Dominika Cibulková   Bojana Jovanovski 4-6, 6-3, 6-1 Parcours
  Dominika Cibulková   Ana Ivanović 6-4, 3-3, ab.
2012 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - France - 3 : 2
12 04/02/2012   Bratislava Dur (int.)   Virginie Razzano   Dominika Cibulková 6-4, 6-4 Parcours
  Dominika Cibulková   Pauline Parmentier 6-4, 6-3
2012 - Barrage (groupe mondial I) - Espagne - Slovaquie - 2 : 3
13 21/04/2012   Marbella Terre (ext.)   Dominika Cibulková   Lourdes Domínguez 6-3, 6-0 Parcours
  Dominika Cibulková   Sílvia Soler 6-4, 6-4
2013 - 1er tour (groupe mondial) - Serbie - Slovaquie - 2 : 3
14 09/02/2013   Niš Dur (int.)   Vesna Dolonc   Dominika Cibulková 4-6, 4-5, ab. Parcours
2013 - 1/2 finale (groupe mondial) - Russie - Slovaquie - 3 : 2
15 20/04/2013   Moscou Terre (int.)   Dominika Cibulková   A. Pavlyuchenkova 5-7, 6-1, 6-4 Parcours
  Maria Kirilenko   Dominika Cibulková 7-5, 6-1
  Ekaterina Makarova
  Elena Vesnina
  Dominika Cibulková
  Daniela Hantuchová
4-6, 6-3, 6-1
2014 - 1er tour (groupe mondial) - Slovaquie - Allemagne - 1 : 3
16 08/02/2014   Bratislava Dur (int.)   Andrea Petkovic   Dominika Cibulková 2-6, 7-67, 6-2 Parcours
  Angelique Kerber   Dominika Cibulková 6-3, 7-65
2016 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - Australie - 2 : 3
17 06/02/2016   Bratislava Dur (int.)   Dominika Cibulková   Kimberly Birrell 6-3, 6-1 Parcours
2016 - Barrage (groupe mondial II) - Slovaquie - Canada - 3 : 2
18 16/04/2016   Bratislava Terre (int.)   Dominika Cibulková   Françoise Abanda 4-6, 6-3, 6-1 Parcours
  Dominika Cibulková   Aleksandra Wozniak 6-2, 6-0

Classements WTA en fin de saisonModifier

En simpleModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 555   156   52   19   30   31   18   15   23   11   38   5   26   25

Source : (en) Classements de Dominika Cibulková sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

En doubleModifier

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 598   457   141   847   108   157   62   125   346   171   178   196 -

Source : (en) Classements de Dominika Cibulková sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiquesModifier

Confrontations avec ses principales adversairesModifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (6 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[47]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 26 septembre 2018 :

Notes et référencesModifier

  1. (en) admin, « Dominika Cibulkova », sur WTA Tennis, (consulté le 29 août 2019)
  2. (en)« Top seed Ivanovic forced out by injury, Kuznetsova sent packing at Qatar Open » sur www.english.eastday.com, 22 février 2008.
  3. Jankovic, encore raté, eurosport.fr
  4. Cibulkova se fait un nom, lefigaro.fr
  5. Open d'Australie : Sharapova subit le même sort que Williams, metronews.fr
  6. Open d'Australie : Cibulkova à nouveau dans la cour des grandes, metronews.fr
  7. Finales dames Open d'Australie 2014: Na Li, Dominika Cibulkova et l'exemple Bartoli, eurosport.fr
  8. Open d'Australie dames 2014 - Na Li remporte le titre en battant Dominika Cibulkova en finale, eurosport.fr
  9. US Open: Catherine Bellis, 15 ans, s'offre Cibulkova, dhnet.be
  10. Open d'Australie 2015 - Battue par Cibulkova, Azarenka manquera Serena Williams en quarts, eurosport.fr
  11. Dominika Cibulkova absente jusqu'à Wimbledon, tennisactu.net
  12. « Open d'Australie : Kristina Mladenovic réussit son entrée contre Dominika Cibulkova », L'Équipe,
  13. « Acapulco : Sloane Stephens double la mise », L'Équipe,
  14. « Dominika Cibulkova remporte le titre en battant Camila Giorgi en finale », L'Équipe,
  15. WTA - Madrid - Dominika Cibulkova s'offre Radwanska, tennisactu.net
  16. « Caroline Garcia a été éliminée au deuxième tour à Madrid », L'Équipe,
  17. « Madrid : Dominika Cibulkova en finale », L'Équipe,
  18. « Madrid : Simona Halep titrée », L'Équipe,
  19. « Eastbourne : Agnieszka Radwanska éliminée par Dominika Cibulkova en quarts de finale », L'Équipe,
  20. « Dominika Cibulkova en finale face à Karolina Pliskova », Eurosport,
  21. « Dominika Cibulkova titrée », L'Équipe,
  22. « Eugenie Bouchard éliminée à Wimbledon », ledroit.com,
  23. « La N.3 mondiale Agnieszka Radwanska éliminée en 8es de finale », sur Eurosport,
  24. (en) « Wimbledon 2016: Dominika Cibulkova will make church on time after defeat to Elena Vesnina means she won't have to postpone wedding », telegraph.co.uk,
  25. « Konta contrarie Cibulkova et va en finale », sur rds.ca,
  26. « Dominika Cibulkova balaye Karolina Pliskova en huitièmes à Wuhan », L'Équipe,
  27. « TENNIS – WTA – WUHAN : CIBULKOVA AU BOUT DE LA NUIT », sur sport365.fr,
  28. « Tournoi de Wuhan: Dominika Cibulkova se qualifie pour la finale », L'Équipe,
  29. « Petra Kvitova surclasse Dominika Cibulkova en finale et met fin à 13 mois de disette », sur Eurosport,
  30. « VIDÉO - Cibulkova a maîtrisé la situation », sur Eurosport,
  31. « WTA Linz: Cibulkova n'a fait aucun cadeau à Golubic », sur rts.ch,
  32. « Masters : Dominika Cibulkova élimine Simona Halep et peut encore espérer se qualifier pour les demies », L'Équipe,
  33. « Masters : Angélique Kerber a lutté pour dominer Dominika Cibulkova », L'Équipe,
  34. « Dominika Cibulkova en finale du Masters », sur Eurosport,
  35. « Dominika Cibulkova remporte le titre face à Angelique Kerber (6-3, 6-4) », sur Eurosport,
  36. « Cibulkova surfe sur sa victoire au Masters », sur Eurosport,
  37. « Dominika Cibulkova éliminée au troisième tour de l'Open d'Australie », L'Équipe,
  38. « Doha : la Tchèque Karolina Pliskova en finale », L'Équipe,
  39. « WTA - Clap de fin pour Dominika Cibulkova fin 2017 ? », L'Équipe,
  40. « Elise Mertens, battue par Cibulkova, n’ira pas en finale à New Haven », lesoir.be,
  41. « WTA - New Haven : Gavrilova ouvre son palmarès avec éclat », Eurosport,
  42. « Dominika Cibulkova abandonne contre Caroline Wozniacki après avoir eu deux balles de match », L'Équipe,
  43. (en) Stephanie Livaudais, « Ostapenko overcomes Cibulkova for first Wimbledon semifinal », sur WTA Tennis, (consulté le 29 août 2019)
  44. « Cibulkova forfait pour Wimbledon. Elle est blessée au niveau du tendon d'Achille... », sur TennisTemple, (consulté le 29 août 2019)
  45. « US Open (F) : Svetlana Kuznetsova remplace Cibulkova dans le tableau principal - US Open (F) », sur L'Équipe (consulté le 29 août 2019)
  46. Épreuve organisée par l'ITF.
  47. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier


NavigationModifier