Lucie Šafářová

joueuse de tennis tchèque

Lucie Šafářová, née le à Brno, est une joueuse de tennis tchèque, professionnelle de 2002 à 2019.

Lucie Šafářová
Image illustrative de l’article Lucie Šafářová
Lucie Šafářová à Roland-Garros en 2015.
Carrière professionnelle
2002 – 2019
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Naissance (37 ans)
Brno
Taille 1,77 m (5 10)
Prise de raquette Gauchère, revers à deux mains
Entraîneurs Rob Steckley
František Čermák
Gains en tournois 12 637 555 $
Palmarès
En simple
Titres 7
Finales perdues 10
Meilleur classement 5e (14/09/2015)
En double
Titres 15
Finales perdues 5
Meilleur classement 1re (21/08/2017)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 F (1) 1/2 1/8
Double V (2) V (2) 1/4 V (1)
Mixte 1/8 1/8
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King 5 (2011, 2012, 2014, 2015[1], 2018)

Victorieuse de sept tournois WTA en simple, elle réalise sa meilleure performance en Grand Chelem en atteignant la finale de Roland-Garros en 2015 et entre dans le top 5 en septembre.Mais malheureusement, elle l'a perd.

En double, elle remporte 15 titres en 20 finales disputées, dont 5 tournois du Grand Chelem : l'Open d'Australie en 2015 et 2017, Roland-Garros en 2015 et 2017 et l'US Open en 2016, avec l'Américaine Bethanie Mattek-Sands. Elle remporte la médaille de bronze en doubles dames aux Jeux Olympiques de 2016 et atteint le premier rang mondial en doubles en 2017. Elle a également remporté cinq titres de Fed Cup dans sa carrière, au sein de l'équipe tchèque.

Vie personnelle

modifier

Lucie Šafářová est née à Brno, de parents tchèques, Milan Šafář et Jana. Elle a une sœur de 10 ans son aînée, Veronika, et deux nièces.

Elle parle couramment 3 langues : tchèque, anglais et allemand[2]. Côté cœur, elle fut en couple avec le joueur de tennis tchèque Tomáš Berdych pendant 9 ans avant de rompre en 2011.

Depuis 2018, elle est en couple avec le joueur de hockey tchèque Tomas Plekanec. Elle donne naissance à leur fille Lea le 19 décembre 2019[3].

Carrière tennistique

modifier

Lucie commence sa carrière tennistique très jeune, d'abord sur les circuits juniors, ensuite sur le circuit WTA.

Enfance et tournois juniors

modifier

Lucie Šafářová commence le tennis à l'âge de 3 ans, prenant sa première raquette en main pour imiter sa grande sœur Veronika. Son père était entraîneur de tennis et fut son premier entraîneur. Elle a 10 ans lorsque le travail de son père l'oblige à déménager en Autriche. Elle y restera deux ans, pendant lesquels elle va à l'école et s'entraîne sous les conseils de son père. C'est aussi en Autriche qu'elle a l'occasion de rencontrer son idole, Steffi Graf, avec qui elle échange même quelques balles[4].

En 2001, alors qu'elle a 14 ans, elle fait son entrée sur le circuit féminin ITF. Elle remporte rapidement ses premiers titres, en Europe et en Asie. En , elle atteint la 8e place mondiale en juniors.

2004 - 2006 : premiers pas sur le circuit WTA

modifier

En 2004, elle participe aux qualifications de l'US Open, ce qui marque son entrée sur le circuit de la WTA. Elle représente également pour la première fois la Tchéquie à la FedCup contre l'Estonie, lorsqu'elle joue en double aux côtés de Michaela Paštiková.

Elle ouvre son palmarès sur le circuit professionnel en remportant en le tournoi sur terre battue d'Estoril (Portugal) puis ajoute un deuxième titre fin août avec une victoire à Forest Hills (New York).

En , en finale du tournoi australien de Gold Coast, la gauchère de 18 ans s'impose en deux sets en 1 heure et 22 minutes. Cette nouvelle victoire lui permet de gagner 12 rangs pour grimper à la 35e place au classement WTA. En une semaine, elle fait tomber plusieurs têtes de série, l'une après l'autre : elle écrase au premier tour Ai Sugiyama, no 6 et double vainqueur de ce tournoi australien, se débarrasse en quarts de finale de Patty Schnyder, championne en titre et favorite, élimine facilement Dinara Safina (no 3) en demi-finales avant de conclure le tout par une victoire sur Flavia Pennetta.

Cependant, des blessures compromettent l'ascension de la jeune joueuse tchèque. Après avoir remporté son troisième titre sur le circuit, le corps médical lui indique que sa blessure aux adducteurs, apparue pendant sa demi-finale à Gold Coast, risque de s'aggraver si elle joue. Lucie déclare forfait au tournoi de Canberra avant même d'entamer le premier tour, à la suite d'une blessure musculaire. Un peu plus tard, elle déclare également forfait à Wimbledon à cause d'une blessure aux côtes.

2007 : premiers coups d'éclat

modifier
 
Lucie Šafářová à l'US Open 2007

Lucie Šafářová réussit son premier coup d'éclat en Grand Chelem lors de l'Open d'Australie 2007, où elle bat Amélie Mauresmo (tête de série numéro 2) en huitièmes de finale, au terme d'un match bien maîtrisé, 6-4, 6-3. Elle accède ainsi pour la première fois aux quarts de finale, alors qu'elle n'avait pas fait mieux qu'un deuxième tour en Grand Chelem, lors de l'US Open 2006. En quarts, elle est éliminée par sa compatriote Nicole Vaidišová en deux sets secs : 6-1, 6-4.

Par la suite, elle atteint la finale de l'Open Gaz de France 2007 en battant notamment Justine Henin et Nicole Vaidišová. Elle perd en finale contre Nadia Petrova en trois sets, 4-6, 6-1, 6-4.

La Tchèque reprend à Indian Wells où elle est éliminée au 3e tour par Shahar Peer (6-3, 1-6, 6-4). À Miami, c'est encore une fois au 3e tour qu'elle est battue mais cette fois-ci par l'Américaine Serena Williams (6-3, 6-4).

La Tchèque commence la saison sur terre battue au tournoi d'Estoril. Elle réalise une belle performance en allant jusqu'en demi-finale mais la Biélorusse Victoria Azarenka l'arrête sèchement en deux sets, 6-4, 6-0. Elle continue avec le tournoi de Berlin, où elle est sortie dès le 3e tour par Dinara Safina en trois sets, 3-6, 6-3, 6-2. La jeune Tchèque arrive alors à Roland-Garros pour y disputer la deuxième levée du Grand Chelem. Lucie bat au 1er tour Yulia Beygelzimer en deux sets (6-4, 6-3) puis écrase l'Australienne Nicole Pratt en deux petits sets (6-0, 6-1). Au 3e tour, Lucie Šafářová doit rencontrer la favorite du public Amélie Mauresmo. Comme à l'Open d'Australie, Lucie réussit à battre la no 1 française en s'appuyant sur un énorme jeu d'attaque de fond de court pour s'imposer une nouvelle fois en deux sets, 6-3, 7-6[5]. Son parcours s'arrête en huitièmes de finale, battue par la Russe Anna Chakvetadze en trois sets, 6-4, 0-6, 6-2. La native de Brno atteint la 26e place mondiale le .

2008-2013 : baisse de régime et premières victoires en Fed Cup

modifier

En 2008, Šafářová chute de plus de 40 places (elle termine l'année à la 65e place mondiale, son plus mauvais classement depuis 2004). Elle perd systématiquement au premier tour des tournois du Grand Chelem, excepté à Roland-Garros où elle atteint le second tour. Elle se hisse toutefois jusqu'en quarts de finale à Barcelone ainsi qu'en demi-finale à Poitiers et remporte à nouveau le tournoi de Forest Hills.

En 2009, après des quarts de finale à Brisbane, Memphis, Monterrey, Linz et Toronto, elle s'incline en finale à Québec face à la Hongroise Melinda Czink, (6-4, 3-6, 5-7). Elle achève la saison à la 42e place.

En 2010, après un quart de finale à Brisbane, Lucie démontre de belles performances sur terre battue en atteignant également les quarts à Stuttgart et Rome et les demi-finales de Madrid et Bastad. Elle se hisse jusqu'en demi-finale à Québec et en finale du tournoi de Paris qu'elle perd contre Elena Dementieva (7-6, 1-6, 4-6). Elle remonte dans le classement et pointe à la 33e place en fin d'année.

En 2011, la Tchèque réalise de meilleures performances. Elle produit de nouveau de beaux résultats dans les tournois habituels en atteignant les quarts à Brisbane, Madrid, Toronto et les demi-finales à Linz et Moscou. Elle s'incline par deux fois en finale : l'une à Kuala Lumpur (face à Jelena Dokić sur le score de 6-2, 6-7, 4-6) et l'autre à Copenhague (1-6, 4-6 contre Caroline Wozniacki). Elle parvient à atteindre le troisième tour de l'US Open et de l'Australian Open et remonte dans le top 25. Elle remporte la Fed Cup pour la première fois de sa carrière, au sein de l'équipe tchèque (contre la Russie).

En 2012, elle atteint les quarts à Sydney, Doha, Eastbourne et New Haven, et se hisse jusqu'en demi-finale à Montreal. Finaliste malheureuse, elle subit une véritable punition face à Serena Williams en finale de Charleston (0-6, 1-6) et perd la finale à Prague face à sa compatriote Klára Koukalová (3-6, 5-7). Elle atteint cependant le meilleur classement de sa carrière, en figurant à la 17e place mondiale en fin de saison. Pour la deuxième année d'affilée, elle connaît la gloire au sein de l'équipe tchèque en remportant la Fed Cup face à la Serbie (elle remporte ses deux simples, face à Ana Ivanović et Jelena Janković).

En 2013, Lucie atteint les quarts de finale du tournoi de Paris, de Charleston, Eastbourne, Tokyo, Beijing et la demi-finale de Nurnberg. Elle perd de nouveau la finale à Prague (contre Alexandra Cadanțu, 6-3, 1-6, 1-6) mais remporte le titre de Québec (face à Marina Erakovic 6-4, 6-3). En raison de pauvres résultats dans les tournois du Grand Chelem, elle redescend cependant à la 29e place au classement mondial.

2014 : retour au meilleur niveau

modifier
 
Šafářová à l'Open de Chine 2014

En 2014, Lucie revient à son meilleur tennis, au prix de nombreux efforts et avec l'aide précieuse de son entraîneur, le Canadien Rob Steckley[6]. Elle revient alors sur le devant de la scène tennistique et rivalise de mieux en mieux avec les joueuses du top 10. Elle atteint les quarts à Sydney (en battant notamment Caroline Wozniacki) et à Charleston. Elle rencontre Li Na au troisième tour de l'Open d'Australie, alors 4e tête de série, contre qui elle obtient même une balle de match mais ne parvient pas à remporter la victoire[7]. À Stuttgart, elle perd de justesse contre Maria Sharapova, au bout d'une longue série de tie-breaks (chacun des trois sets)[8].

C'est à Roland-Garros qu'elle fait sa première percée, atteignant pour la première fois depuis sept ans les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem, éliminant même Ana Ivanović dans sa course.

Mais le sacre vient à Wimbledon où elle parvient à se hisser pour la première fois de sa carrière jusqu'en demi-finale d'un Grand Chelem. Jouant son meilleur tennis, Lucie élimine Julia Görges, Polona Hercog, Dominika Cibulková, sa compatriote Tereza Smitková et Ekaterina Makarova, sans concéder un seul set. En demi-finale, elle perd le match face à sa compatriote et grande amie Petra Kvitová[9], qui remporte le tournoi deux jours plus tard.

Méconnue du grand public et d'habitude ignorée par la presse, la performance de Lucie Šafářová à Wimbledon lui obtient finalement la reconnaissance des professionnels et des médias. Elle retrouve également son meilleur classement, en reprenant la 17e place mondiale.

À Cincinnati, sur surface dure, elle élimine pour la première fois Venus Williams sur le score de 6-7, 6-3, 6-3[10] et perd contre Simona Halep au troisième tour, non sans résistance (6-4, 7-5)[11]. À l'US Open, Lucie Šafářová affiche plus de nervosité et commet de nombreuses fautes directes (en moyenne 31 par match)[12]. Cela lui vaudra notamment de manquer deux balles de match au troisième tour, face à Alizé Cornet, et il lui faudra trois heures pour enfin remporter la victoire. Elle confirme cependant son excellente saison en atteignant pour la première fois les huitièmes de finale à l'US Open, mais verra son parcours arrêté par Peng Shuai (3-6, 4-6)[13].

Le , Lucie atteint la 14e place mondiale. Elle se qualifie ensuite pour les quarts de finale à Tokyo et pour les demi-finales à Moscou.

En novembre, elle gagne son match en finale de la Fed Cup contre Angelique Kerber, sur le score de 6-4, 6-4[14]. Pour la troisième fois en quatre ans, Lucie Šafářová et Petra Kvitová permettent ainsi à la Tchéquie de remporter la Fed Cup[15].

2015 : meilleure saison (top 5, finale de Grand Chelem en simple, 2 titres du Grand Chelem en double et premiers Masters)

modifier
 
Lucie Šafářová au Masters de Rome en 2015.

Après s'être entraînée en Floride avec son entraineur Rob Steckley, Šafářová commence la saison 2015 à Perth, en défendant les couleurs Tchèques à la coupe Hopman. À la suite du désistement de Radek Štěpánek pour cause de blessure, elle fait alors équipe avec un jeune joueur Tchèque, Adam Pavlásek, classé 240e à l'ATP[16]. À Perth, Lucie apparaît au sommet de sa forme, jouant son meilleur tennis et semblant plus agressive et confiante sur le cours. Elle gagne quatre matches successifs, en simples comme en double[16], éliminant notamment Eugenie Bouchard 6-0, 6-4 et Flavia Pennetta 7-5, 6-3. Elle perd cependant son match face à Serena Williams lors d'une rencontre très serrée, sur le score final de 3-6, 7-61, 6-76[17]. Elle se fait ensuite éliminer deux fois au premier tour après des matches très disputés : à Sydney où elle est battue par Samantha Stosur (63-7, 7-5, 3-6)[18] et à l'Open d'Australie où elle est éliminée par Yaroslava Shvedova (4-6, 6-2, 6-8)[19].

Elle réalise cependant l'une des meilleures performances de sa carrière en remportant son tout premier titre du Grand Chelem en double à l'Open d'Australie, avec l'Américaine Bethanie Mattek-Sands[20],[21].

Après l'Australie, elle enchaîne deux quarts de finale, à Anvers et à Dubaï où elle s'incline par deux fois face à sa compatriote Karolína Plíšková.

Elle remporte ensuite le plus grand titre de sa carrière, en gagnant l'Open de Doha (prestigieux tournoi figurant parmi les Premier)[22]. Cette victoire lui permet d'atteindre son meilleur classement, en se hissant à la 11e place mondiale. Lors de ce tournoi, Šafářová démontre son meilleur tennis, dictant le jeu à ses adversaires de manière impitoyable. Elle élimine successivement Samantha Stosur (7-63, 6-4), Ekaterina Makarova (6-2, 6-75, 6-3), Andrea Petkovic (6-2, 6-1), Carla Suárez Navarro (6-3, 6-2) ainsi que Victoria Azarenka lors de la finale (6-4, 6-3).

À Roland-Garros, elle atteint pour la première fois la finale d'un tournoi du Grand Chelem et devient la première Tchèque à atteindre ce stade du tournoi depuis 1981. Se faufilant au travers d'un tableau difficile sans concéder un seul set, Šafářová bat notamment en 8e de finale la tenante du titre, Maria Sharapova, (7-63, 6-4) alors que la Russe restait sur trois finales consécutives[23],[24]. En quart de finale, elle élimine l'Espagnole Garbiñe Muguruza (7-63, 6-3)[25], au terme d'un match de qualité, pour ensuite remporter la demi-finale face à la Serbe Ana Ivanovic (7-5, 7-5)[26]. Elle est battue en finale par Serena Williams (3-6, 7-62, 2-6) malgré un match disputé[27],[28].

Lucie Šafářová réalise une rare performance en se qualifiant également pour la finale du double dames à Paris[29]. Accompagnée une nouvelle fois par Mattek-Sands, elle s'impose en double face à la paire Casey Dellacqua - Yaroslava Shvedova (3-6, 6-4, 6-2) et remporte ainsi son second Grand Chelem consécutif depuis le début de l'année[30],[31]. À la suite de son excellent parcours à Roland Garros, Lucie Šafářová entre pour la première fois de sa carrière dans le top 10 mondial et atteint la 6e place[32] le .

Pour cause de fatigue, elle écourte sa préparation sur gazon et ne participe qu'au tournoi d'Eastbourne où elle perd au premier tour face à Dominika Cibulková. À Wimbledon, Šafářová peine à trouver ses marques sur le gazon anglais. Malmenée dès le premier tour par Alison Riske, elle parvient néanmoins à renverser la situation in extremis et l'emporte en 3 sets (3-6, 7-5, 6-3), un scénario qu'elle répète au troisième tour face à Sloane Stephens (3-6, 6-3, 6-1). Elle chute néanmoins en huitièmes de finale face à l'Américaine Coco Vandeweghe, sur le score serré de (6-71, 6-74)[33].

Après quelques semaines de repos, Lucie entame la saison sur surface dure à la Coupe Rogers (Toronto). Elle perd son premier match en trois sets face à la Russe Daria Gavrilova (6-4, 5-7, 5-7) ayant pourtant servi pour le match à la fin du second set. Elle remporte cependant la Coupe Rogers en double, son quatrième titre avec Mattek-Sands, en battant Caroline Garcia et Katarina Srebotnik (6-1, 6-2). Grâce à cette victoire, Lucie et Bethanie se qualifient pour le double des Masters organisés à Singapour en fin de saison. À Cincinnati, elle commet 50 fautes directes lors de son quart de finale contre Elina Svitolina et perd le match en 3 sets (4-6, 6-2, 0-6). Bénéficiant d'une wild card pour le tournoi de New Haven, elle parvient à atteindre la finale qu'elle perd contre Petra Kvitová en trois sets (7-66, 2-6, 2-6) après avoir battu Agnieszka Radwańska et Caroline Wozniacki en deux sets[34]. Gênée par une déchirure abdominale due à la finale de New Haven, Lucie est sortie dès le premier tour de l'US Open par Lesia Tsurenko (4-6, 1-6). Le même jour, elle déclare officiellement forfait pour le double. Elle rentre pour la première fois dans le top 5 mondial le .

Victime d'une infection bactérienne, elle est hospitalisée en septembre et ne participe pas à la saison asiatique[35]. Après cinq semaines d'interruption, elle retourne à la compétition lors du tournoi de Linz, pour lequel elle bénéficie d'une wildcard. Elle peine à retrouver son niveau de jeu et perd au premier tour à Linz (3-6, 4-6 face à Andreea Mitu) et à Moscou (1-6, 7-62, 3-6 face à Anastasia Pavlyuchenkova). Grâce à une excellente saison, elle parvient cependant à se qualifier également en simple pour les Masters à Singapour, en prenant la 8e et dernière place dans la course[36].

Lors des Masters de Singapour, Lucie est placée dans le Groupe Blanc et perd successivement contre Garbiñe Muguruza (3-6, 6-74) et Petra Kvitová (5-7, 5-7) avant de remporter son dernier match face à Angelique Kerber (6-4, 6-3), permettant à sa compatriote Kvitova de se qualifier pour les demi-finales. Elle n'est pas retenue pour les demi-finales à Singapour et termine sa saison 2015 à la 9e place mondiale. Elle ne parvient pas non plus à atteindre les demi-finales en double notamment en raison de l'abandon de Mattek-Sands (blessure) et termine l'année à la 4e place mondiale.

En novembre, bien que n'ayant pas joué lors de la finale pour cause de blessure au poignet, elle remporte de nouveau la Fed Cup au sein de l'équipe Tchèque, pour la 4e fois en 5 ans.

En 2015, Lucie Šafářová a donc atteint le meilleur classement de sa carrière aussi bien en simple (5e) qu'en double (4e).

2016 : retour difficile après la maladie, titre à Prague, première médaille olympique et succès en doubles

modifier

À la suite de l'infection bactérienne contractée en , Lucie Šafářová développe des rhumatismes articulaires aigus et ne peut pas du tout s'entraîner pendant plusieurs semaines.

Elle abandonne à la Coupe Hopman où elle est remplacée par sa compatriote Karolína Plíšková, aux côtés de Jiří Veselý. Peu après, elle se retire du tournoi de Sydney ainsi que de l'Australian Open en raison de ses problèmes de santé. C'est la première fois depuis 2006 qu'elle manque un tournoi du Grand Chelem[37]. Elle ne joue pas non plus la première rencontre de la Fed Cup. Elle passe sa convalescence en Tchéquie, notamment dans sa ville natale de Brno.

Fin janvier, Lucie annonce qu'elle a pu reprendre l'entraînement physique et remonte sur les terrains de tennis quelques jours plus tard. Début février, elle s'envole pour le Qatar afin de se préparer au tournoi de Doha qu'elle avait remporté en 2015[38]. Elle tombe dès le premier tour, face à la Turque Çağla Büyükakçay (66-7, 5-7).

À Indian Wells, elle reprend la compétition en double en jouant avec la Russe Ekaterina Makarova. Le duo s'incline au premier tour devant la paire Andreja Klepač - Katarina Srebotnik sur le score de (1-6, 2-6). Šafářová perd également d'entrée en simple face à Yaroslava Shvedova, en deux sets (3-6, 4-6). Elle démontre cependant un meilleur niveau qu'au Qatar, ayant amélioré son service et sa vitesse sur le terrain. À Miami, elle s'incline de nouveau dès son premier match face à Yanina Wickmayer (2-6, 3-6). Si elle tient globalement ses jeux de service, elle ne parvient pas à breaker ses adversaires ni à gérer les retours de service, notamment en raison de la lenteur de ses déplacements. Après cette défaite, Lucie poste un message sur Facebook dans lequel elle exprime son désarroi et sa frustration devant la perte de ses capacités physiques mais également son espoir et sa volonté de travailler pour revenir à son niveau. Toujours à Miami, elle remporte le titre en doubles, en rejouant pour la première fois de la saison avec Mattek-Sands en battant (6-3, 6-4) la paire Tímea Babos et Yaroslava Shvedova. Elle répète presque le même scénario à Charleston, où elle quitte le tableau en simple lors de la première rencontre (3-6, 3-6 face à Louisa Chirico) mais atteint la finale des doubles féminins, toujours avec Mattek-Sands mais perdant contre la paire française Caroline Garcia/Kristina Mladenovic.

D'un commun accord avec le capitaine de l'équipe tchèque, Lucie Šafářová ainsi que Petra Kvitová ne sont pas nommées pour jouer les demi-finales de la Fed Cup face à la Suisse.

À Stuttgart où elle commence sa saison sur terre battue, elle s'incline face à sa compatriote Karolína Plíšková sur un match très disputé (6-74, 6-4, 5-7) et atteint les demi-finales en doubles avec Sabine Lisicki.

Elle se rend ensuite à Prague, ayant derrière elle 5 défaites en simples et aucune victoire. Améliorant son jeu de match en match, elle bat successivement Mariana Duque Mariño (3-6, 6-3, 6-3), Lucie Hradecká (6-4, 2-0) sur abandon, Hsieh Su-wei (7-63, 7-5) et Karolína Plíšková (6-4, 7-64). Elle gagne la finale face à Sam Stosur (3-6, 6-1, 6-4) après avoir servi 14 aces, remportant ainsi son premier titre de l'année 2016 et le 7e titre WTA de sa carrière[39]. Elle enchaîne dès le lendemain avec le tournoi de Madrid, où elle remporte le premier tour contre Coco Vandeweghe (7-64, 6-1). À la suite d'un empoisonnement alimentaire, elle est contrainte d'abandonner avant même de jouer le deuxième tour. Pour le deuxième Grand Chelem de l'année à Roland-Garros, en tant que finaliste sortante, elle attaque ses deux premiers tours facilement contre Vitalia Diatchenko et Viktorija Golubic en deux manches, avant d'affronter au troisième tour l'Australienne Sam Stosur perdant (3-6, 7-60, 5-7) dans un superbe combat de 2 h 22[40].

Pour Wimbledon, Šafářová peine à trouver ses marques sur le gazon anglais. Malmenée dès le premier tour par Mattek-Sands sa partenaire en double, elle parvient néanmoins à renverser la situation in extremis et l'emporte en 3 sets (6-77, 7-63, 7-5) en près de trois heures, un scénario qu'elle répète au troisième tour face à la qualifiée Jana Čepelová (4-6, 6-1, 12-10) au terme d'un dernier set marathon. Elle chute néanmoins en huitièmes de finale face à Yaroslava Shvedova, sur le score de (2-6, 4-6)[41]. Après quelques semaines de repos, elle participe à la Coupe Rogers à Montréal mais s'incline face à la Canadienne Eugenie Bouchard (3-6, 6-3, 6-73).

Elle s'envole ensuite pour Rio, afin de participer aux Jeux olympiques, en simple et en double. En simple, elle est contrainte d'abandonner au 3e tour contre Kirsten Flipkens après un set, à la suite d'un virus intestinal. Elle se remet rapidement et peut continuer son tournoi en double avec sa partenaire, Barbora Strýcová. Elles éliminent les sœurs Williams - qui n'avaient jamais perdu de rencontre aux Jeux olympiques jusqu'alors, dès le premier tour[42]. Elles se hissent jusqu'en demi-finales où elles perdent contre Ekaterina Makarova et Elena Vesnina les futures vainqueurs. Lucie remporte sa toute première médaille olympique, en décrochant le bronze avec Barbora Strýcová face à leurs compatriotes Andrea Hlaváčková et Lucie Hradecká (7-5, 6-1).

À l'US Open, elle s'incline au second tour en simple contre Simona Halep. En double, elle remporte son troisième tournoi du Grand Chelem avec Mattek-Sands en battant en finale les Françaises Caroline Garcia/Kristina Mladenovic (2-6, 7-65, 6-4) en 2 h 06[43]. Le , elle confirme aux médias tchèques qu'elle a mis fin à la collaboration avec son entraîneur Rob Steckley et a engagé à l'essai l'entraîneur tchèque Frantisek Cermak[44]. Les raisons derrière ce changement d'entraîneur ne sont pas connues.

À Wuhan, elle remporte un nouveau titre en double avec Mattek-Sands (6-1, 6-4) contre Sania Mirza et Barbora Strýcová, se qualifiant pour la deuxième année consécutive pour les Masters à Singapour[45]. Lucie et Bethanie gagnent un troisième titre consécutif à Pékin à nouveau contre[Caroline Garcia/Kristina Mladenovic (6-4, 6-4). Avant de terminer la saison en atteignant la finale du Masters de Singapour, qu'elles perdent contre Ekaterina Makarova et Elena Vesnina (6-75, 3-6) en 1 h 37.

À l'approche de la finale de la Fed Cup, Lucie annonce son choix de ne pas y participer, afin de pouvoir se consacrer pleinement à l'entraînement et de se préparer correctement pour 2017. N'ayant pas dépassé le deuxième tour dans la majorité des tournois 2016, elle chute jusqu'à la 64e place en simple.

2017 : retour triomphal et numéro 1 mondiale en double

modifier

Lucie commence sa saison 2017 à Auckland (Nouvelle-Zélande), à la 62e place du classement. Elle apparaît très en forme lors de son premier match face à Denisa Allertová : en une heure de jeu et après 8 aces, elle remporte la victoire (6-1, 6-2). Elle est éliminée au 2e tour par sa compatriote Barbora Strýcová sur le score de (5-7, 6-3, 6-74). Elle abandonne le double avant le premier match à cause d'une blessure à la hanche. À Hobart, elle perd au 2e tour contra la Japonaise Risa Ozaki (6-2, 3-6, 5-7). Lors du premier tour de l'Australian Open, elle sauve 9 balles de match contre la Belge Yanina Wickmayer et parvient à remporter la victoire en trois sets (3-6, 7-67, 6-1). Elle est éliminée au deuxième tour par Serena Williams sur le score de (3-6, 4-6). En doubles, elle remporte l'Australian Open avec Mattek-Sands en battant Andrea Hlaváčková et Peng Shuai en finale (6-74, 6-3, 6-3) après 2 h 14 de jeu. Il s'agit de leur second titre à Melbourne (2015 & 2017) et leur 4e titre du Grand Chelem. À la suite de l'Open d'Australie, elle remonte dans le classement mondial : à la 55e place en simple et à la 2e place en double (meilleur classement en double de sa carrière)[46].

Šafářová s'envole ensuite pour Taipei où elle bénéficie d'une wildcard. Pour la première fois depuis Wimbledon 2016, elle dépasse le second tour d'un tournoi. Après avoir éliminé Aleksandra Krunić (6-3, 6-4), Anastasija Sevastova (6-2, 6-4) et Misaki Doi (6-4, 7-61), elle est battue par Peng Shuai en demi-finale (4-6, 2-6). Elle est également sélectionnée par l'équipe Tchèque de Fed Cup pour le premier tour face à l'Espagne, aux côtés de Karolína Plíšková, Barbora Strýcová et Kateřina Siniaková. Au tournoi de Budapest elle se qualifie pour la finale en battant difficilement en trois sets Magda Linette, puis Hsieh Su-wei, Aliaksandra Sasnovich et Carina Witthöft; avant de perdre dans un match de qualité contre Tímea Babos (7-64, 4-6, 3-6). Sa finale à Budapest lui apporte un regain de confiance: elle atteint le troisième tour à Indian wells où elle élimine Lara Arruabarrena (6-3, 6-2) et Coco Vandeweghe (4-6, 6-4, 6-1) avant de tomber face à Venus Williams (4-6, 2-6). En doubles, elle atteint les demi-finales avec Mattek-Sands. A l'issue de ce tournoi, elle remonte 36e dans le classement mondial. Juste après pour Miami, elle passe les tours en battant en deux sets Yanina Wickmayer, Daria Gavrilova et Ajla Tomljanović, avant de vaincre en huitième de finale la no 4 mondiale, Dominika Cibulková (7-65, 6-1) se qualifiant pour les quarts[47]. Elle perd (4-6, 3-6) contre Caroline Wozniacki en 1 h 50 dans un match accroché malgré le score[48].

Sue terre, à Charleston Lucie atteint les huitièmes, en battant difficilement Varvara Lepchenko (7-5, 6-76, 6-3) et sa partenaire de double Mattek-Sands (6-3, 6-3), mais cède face à Laura Siegemund, en deux petits sets (2-6, 3-6), la future lauréate. Tenante du titre à Prague, elle gagne le premier tour face à la Slovaque Kristína Kučová (3-6, 7-5, 6-3) mais est contrainte d'abandonner avant le deuxième tour, en raison de problèmes de santé. Après des déceptions à Madrid et Rome où elle échoue aux premiers tours (respectivement contre Barbora Strýcová (7-5, 3-6, 3-6) et Mirjana Lučić-Baroni (5-7, 6-4, 3-6), elle subit une défaite choquante contre Verónica Cepede Royg (1-6, 4-6) à Roland Garros. Elle remporte cependant de nouveau le titre en double avec sa partenaire Mattek-Sands (leur 3e titre consécutif en Grand Chelem) en battant la paire Australienne Ashleigh Barty/Casey Dellacqua (6-2, 6-1) en finale[49]. Safarova révèle ensuite sur son site web officiel que sa saison sur terre battue a été affectée par une nouvelle infection bactérienne[50].

Elle entame sa saison sur gazon juste après la finale double dame de Paris, en s'envolant pour Nottingham où elle ne cesse de jouer des longs matches en trois sets. Après avoir éliminé Grace Min (6-3, 65-7, 6-2), Hsieh Su-wei (1-6, 6-3, 7-67) et Tsvetana Pironkova (6-3, 0-6, 6-4), elle perd en demi-finale contre la Croate Donna Vekić sur un score très serré (6-75, 6-3, 64-7). À Birmingham, elle élève son niveau de jeu et atteint de nouveau les demi-finales, après avoir notamment battu la 6e mondiale Dominika Cibulková (5-7, 7-67, 7-5) après 2 h 42 de jeu ainsi que Naomi Osaka (6-2, 6-4) et Daria Gavrilova dans un match de haute qualité (6-74, 6-3, 7-65). Lors du match contre Gavrilova, Lucie fait appel à un physiothérapeute pour une douleur à la cuisse[51]. Le lendemain, elle abandonne lors de la demi-finale contre Petra Kvitová, pour blessure (1-6, 0-1) et annonce son retrait du tournoi d'Eastbourne.

Šafářová fait partie des favorites lors de son entrée à Wimbledon, au vu de sa bonne forme sur gazon. Elle remporte facilement son premier tout face à Océane Dodin (6-2, 6-2). Elle est aussi en lice en doubles avec Mattek-Sands. "Team Bucie" espère remporter le Grand Chelem de carrière, Wimbledon étant le seul tournoi du Grand Chelem manquant à leur palmarès. Cependant, Mattek-Sands chute lors de son 2e tour en simple et se blesse fortement le genou. Alors qu'elle se préparait pour son propre match, Lucie Šafářová voit la scène depuis les vestiaires et accourt vers sa partenaire qui crie à l'agonie. En larmes et visiblement choquée, Lucie se retrouve cependant contrainte de commencer son match quelques minutes plus tard face à Shelby Rogers. Malgré un bon niveau de jeu, les circonstances sont très difficiles pour Šafářová qui perd le match en trois sets (7-64, 4-6, 3-6). À la suite de la blessure de sa partenaire, Lucie abandonne pour les doubles[52].

Elle se rend ensuite au Canada, pour participer à la Rogers Cup qui a lieu à Toronto. Elle élimine successivement Françoise Abanda (6-4, 6-4), Dominika Cibulková (6-2, 6-4) et Ekaterina Makarova (6-3, 6-73, 6-2). En quarts de finale, elle perd ses trois balles de match et concède la victoire à Sloane Stephens (2-6, 6-1, 5-7)[53]. Elle atteint les demi-finales de doubles avec Barbora Strýcová et elle manque de peu la place de numéro 1 mondiale en doubles (à un match près). À Cincinnati, elle retrouve dès le premier tour Sloane Stephens et malgré un match relativement serré, elle perd de nouveau la rencontre (4-6, 6-75).

Toujours à Cincinnati, elle décroche la première place mondiale en doubles, grâce à sa qualification pour les demi-finales en compagnie de Strýcová. Le , elle devient ainsi la 35e joueuse et la 4e Tchèque à se hisser au top du classement mondial en double (après Helena Suková, Jana Novotná et Květa Peschke). Au côté de sa compatriote Karolína Plíšková qui est numéro 1 mondiale en simple, Lucie Šafářová permet donc à la Tchéquie de régner simultanément sur les deux tableaux au niveau mondial[54].

À l'US Open, elle se qualifie pour les huitièmes de finale en simple en perdant deux sets en chemin en battant Anett Kontaveit (6-75, 6-1, 6-4), puis les Japonaises Nao Hibino (6-1, 3-6, 6-2) et Kurumi Nara. Elle perd à ce stade (4-6, 6-72) contre la locale Coco Vandeweghe.

2018 : retour de Rob Steckley, nouveaux problèmes de santé et retraite annoncée

modifier

Lucie reprend Rob Steckley comme entraîneur principal[55] et participe également à l'émission My Tennis Life de Tennis Channel qui la suivra sur le circuit 2018[56]. Elle commence sa saison au tournoi de Sydney où elle est éliminée d'entrée par Angelique Kerber en trois sets (7-6, 6-7, 2-6). Elle participe ensuite au premier Grand Chelem de l'année, l'Open d'Australie, où elle atteint le troisième tour. Après des victoires sur Ajla Tomljanović (7-5, 6-3) et Sorana Cîrstea (6-2, 6-4), elle s'incline face à Karolína Plíšková (6-7, 5-7). En double, elle atteint les quarts de finale avec Strýcová.

Lucie est sélectionnée pour jouer la rencontre de Fed Cup face à la Suisse. Elle s'envole ensuite directement pour le Qatar mais perd à Doha dès le premier tour contre Julia Görges (1-6, 5-7). À Dubai, elle contracte un virus qui l'empêche de jouer au meilleur de sa forme et s'incline face à Caroline Garcia (3-6, 5-7) au premier tour. Ce moment marque une longue période de maladie et de convalescence pour la joueuse tchèque qui est contrainte de renoncer à l'entraînement pendant plusieurs semaines et de reporter les retrouvailles sur le court avec sa partenaire Mattek-Sands. Lucie se retire dès lors des tournois d'Indian Wells, Miami, Charleston, Stuttgart et Prague. Elle ne peut pas non plus jouer les demi-finales de Fed Cup face à l'Allemagne.

Elle revient sur le circuit lors du tournoi de Strasbourg, pour lequel elle bénéficie d'une wildcard. Elle gagne son premier match face à Marina Melnikova (6-2, 4-6, 6-3) mais s'incline dès le deuxième tour face à Hsieh Su-wei (2-6, 3-6). Contre toute attente, elle montre une bonne forme à Roland Garros où elle s'incline au deuxième tour face à la 6e mondiale Karolína Plíšková, en trois sets (6-3, 4-6, 1-6).

Elle entame sa saison sur gazon à Mallorca où elle atteint son meilleur résultat en 2018: quarts de finale. Wimbledon marque les retrouvailles fortement attendues avec sa partenaire Mattek-Sands, un an après la blessure de l'Américaine. Ensemble, elles atteignent les quarts de finale. Lucie obtient également de bons résultats en simple en se qualifiant pour le 3e tour de Wimbledon, éliminant même l'ancienne finaliste Agnieszka Radwańska lors de son parcours (7-5, 6-4).

Elle se voit en suite contrainte de jouer les qualifications au tournoi de Montréal et est éliminée au 2e tour du tableau principal par Julia Görges (6-2, 4-6, 3-6). A l'US Open, Lucie atteint le deuxième tour en simple, chutant face à Ashleigh Barty (5-7, 3-6). Après avoir été éliminée au premier tour à Québec contre Ons Jabeur (6-7, 6-3, 5-7), Lucie décide d'arrêter sa saison et de ne pas se rendre en Asie afin de préserver sa santé, son système immunitaire demeurant fragile. Lucie n'aura joué que 11 tournois en 2018, et chute à la 106 place mondiale. C'est la première fois depuis 2004 qu'elle sort du top 100. Son match contre Ons Jabeur sera en fait le dernier match qu'elle disputera en simple dames.

En doubles, après Wimbledon, Lucie et Bethanie ne parviennent pas à dépasser le second tour d'un tournoi.

Le 10 novembre, Lucie est à Prague pour soutenir ses compatriotes lors de la finale de la Fed Cup opposant la Tchéquie aux Etats-Unis. Lors d'une conférence de presse, elle annonce qu'elle mettra un terme à sa carrière professionnelle après l'Open d'Australie 2019. Elle explique que cette décision est principalement motivée par ses problèmes de santé récurrents. Le 11 novembre, la Tchéquie remporte de nouveau la Fed Cup, ce qui permet à Lucie de la gagner pour la 5e fois (même si elle n'avait pas été nommée pour la finale, elle avait participé au 1er tour en février 2018).

2019 : dernière saison

modifier

Contrairement à ce qu'elle avait annoncé, Lucie ne peut jouer son dernier tournoi à l'Open d'Australie 2019, en raison d'une blessure au poignet. Elle remonte sur les courts à Prostejov en avril, lors des matches de barrage Fed Cup contre le Canada, afin de permettre à la Tchéquie de rester dans le groupe mondial. Elle joue alors le dernier match de Fed Cup de sa carrière lors du double aux côtés de sa compatriote Barbora Krejčíková. Le duo tchèque l'emporte 7-6, 7-5 et Lucie Šafářová, très applaudie, fait ses adieux au public de Fed Cup. Elle se rend ensuite à Stuttgart, où elle bénéficie d'une wildcard pour les doubles. Elle joue aux côtés de son amie et ancienne partenaire, Anastasia Pavlyuchenkova. Ensemble, elles atteignent la finale avant de s'incliner en trois sets face à Mona Barthel et Anna-Lena Friedsam (6-2, 3-6, 6-10).

Ne se sentant pas au sommet de sa forme, Šafářová décide de décliner la wildcard que lui a offerte le tournoi de Prague en simple, afin de ne pas priver une autre joueuse. Sur ses propres recommandations, le tournoi redirige sa wildcard vers sa jeune compatriote, Karolína Muchová qui atteint la finale du tournoi. A Prague, Lucie Šafářová joue son dernier match dans son pays, faisant équipe avec Barbora Štefková. Les Tchèques perdent leur match d'entrée sur le score de 4-6, 6-4, 11-13. Quelques jours plus tard, le tournoi de Prague lui organise une cérémonie d'adieux émouvante et lui rend un bel hommage.

C'est à Roland-Garros qu'elle joue le tout dernier tournoi de sa carrière. Le 29 mai, elle s'incline dès le premier tour avec sa partenaire Dominika Cibulková. Après le match, elle donne sa dernière conférence de presse où elle annonce prendre sa retraite immédiate en tant que joueuse de tennis professionnelle. Elle déclare cependant vouloir un jour revenir vers le tennis, dans un autre rôle. Le 30 mai, les organisateurs de Roland-Garros lui offrent un prix, en reconnaissance de son succès à Paris: la finale en simple dames 2015 et ses deux titres en doubles (2015 et 2017).

Palmarès

modifier

Titres en simple dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 25-04-2005   Estoril Open, Estoril Tier IV 140 000 $ Terre (ext.)   Li Na 6-74, 6-4, 6-3 Parcours
2 23-08-2005   Women’s Tennis Classic, Forest Hills Tier IV 74 800 $ Dur (ext.)   Sania Mirza 3-6, 7-5, 6-4 Parcours
3 02-01-2006   Australian Women's HC, Gold Coast Tier III 175 000 $ Dur (ext.)   Flavia Pennetta 6-3, 6-4 Parcours
4 19-08-2008   Women’s Tennis Classic, Forest Hills Tier IV 74 800 $ Dur (ext.)   Peng Shuai 6-4, 6-2 Parcours
5 09-09-2013   Challenge Bell, Québec Intern'l 235 000 $ Moquette (int.)   Marina Eraković 6-4, 6-3 Parcours
6 23-02-2015   Qatar Total Open 2015, Doha Premier 731 000 $ Dur (ext.)   Victoria Azarenka 6-4, 6-3 Parcours
7 25-04-2016   J&T Banka Prague Open, Prague Intern'l 500 000 $ Terre (ext.)   Samantha Stosur 3-6, 6-1, 6-4 Parcours

Finales en simple dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 13-06-2005   Ordina Open, Bois-le-Duc Tier III 170 000 $ Gazon (ext.)   Klára Koukalová 3-6, 6-2, 6-2 Parcours
2 05-02-2007   Open Gaz de France, Paris Tier II 600 000 $ Moquette (int.)   Nadia Petrova 4-6, 6-1, 6-4 Parcours
3 14-09-2009   Challenge Bell, Québec Intern'l 220 000 $ Moquette (int.)   Melinda Czink 4-6, 6-3, 7-5 Parcours
4 08-02-2010   Open GDF Suez, Paris Premier 700 000 $ Dur (int.)   Elena Dementieva 6-75, 6-1, 6-4 Parcours
5 28-02-2011   BMW Malaysian Open, Kuala Lumpur Intern'l 220 000 $ Dur (ext.)   Jelena Dokić 2-6, 7-69, 6-4 Parcours
6 06-06-2011   Sony Ericsson Open, Copenhague Intern'l 220 000 $ Dur (int.)   Caroline Wozniacki 6-1, 6-4 Parcours
7 02-04-2012   Family Circle Cup, Charleston Premier 740 000 $ Terre (ext.)   Serena Williams 6-0, 6-1 Parcours
8 24-05-2015   Roland-Garros, Paris G. Chelem 15 980 135 $ Terre (ext.)   Serena Williams 6-3, 6-72, 6-2 Parcours
9 23-08-2015   Connecticut Open, New Haven Premier 754 163 $ Dur (ext.)   Petra Kvitová 6-76, 6-2, 6-2 Parcours
10 20-02-2017   Hungarian Ladies Open, Budapest Intern'l 250 000 $ Dur (int.)   Tímea Babos 6-74, 6-4, 6-3 Parcours

Titres en double dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 02-04-2012 Family Circle Cup
  Charleston
Premier 740 000 $ Terre (ext.)   A. Pavlyuchenkova   Anabel Medina
  Yaroslava Shvedova
5-7, 6-4, [10-6] Parcours
2 01-04-2013 Family Circle Cup
  Charleston
Premier 795 707 $ Terre (ext.)   Kristina Mladenovic   Andrea Hlaváčková
  Liezel Huber
6-3, 7-66 Parcours
3 06-05-2013 Mutua Madrid Open
  Madrid
PREMIER* 5 137 962 $ Terre (ext.)   A. Pavlyuchenkova   Cara Black
  Marina Eraković
6-2, 6-4 Parcours
4 05-01-2014 Apia International Sydney
  Sydney
Premier 710 000 $ Dur (ext.)   Tímea Babos   Sara Errani
  Roberta Vinci
7-5, 3-6, [10-7] Parcours
5 19-01-2015 Australian Open
  Melbourne
G. Chelem 15 561 973 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Chan Yung-Jan
  Zheng Jie
6-4, 7-65 Parcours
6 20-04-2015 Porsche Tennis Grand Prix
  Stuttgart
Premier 731 000 $ Terre (int.)   Bethanie Mattek-Sands   Caroline Garcia
  Katarina Srebotnik
6-4, 6-3 Parcours
7 24-05-2015 Roland-Garros
  Paris
G. Chelem 15 980 135 $ Terre (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Casey Dellacqua
  Yaroslava Shvedova
3-6, 6-4, 6-2 Parcours
8 10-08-2015 Rogers Cup by National Bank
  Toronto
Premier 5 2 513 000 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Caroline Garcia
  Katarina Srebotnik
6-1, 6-2 Parcours
9 22-03-2016 Miami Open presented by Itaú
  Miami
PREMIER* 6 844 139 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Tímea Babos
  Yaroslava Shvedova
6-3, 6-4 Parcours
10 31-08-2016 US Open
  Flushing Meadows
G. Chelem 22 102 700 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Caroline Garcia
  Kristina Mladenovic
2-6, 7-65, 6-4 Parcours
11 25-09-2016 Dongfeng Motor Wuhan Open
  Wuhan
Premier 5 2 589 000 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Sania Mirza
  Barbora Strýcová
6-1, 6-4 Parcours
12 01-10-2016 China Open
  Pékin
PREMIER* 5 597 964 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Caroline Garcia
  Kristina Mladenovic
6-4, 6-4 Parcours
13 16-01-2017 Australian Open
  Melbourne
G. Chelem 22 697 600 $ Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Andrea Hlaváčková
  Peng Shuai
6-74, 6-3, 6-3 Parcours
14 03-04-2017 Volvo Car Open
  Charleston
Premier 776 000 $ Terre (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Lucie Hradecká
  Kateřina Siniaková
6-1, 4-6, [10-7] Parcours
15 31-05-2017 Roland-Garros
  Paris
G. Chelem 16 790 000 $ Terre (ext.)   Bethanie Mattek-Sands   Ashleigh Barty
  Casey Dellacqua
6-2, 6-1 Parcours

Finales en double dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 28-07-2008 Nordea Nordic Light Open
  Stockholm
Tier IV 145 000 $ Dur (ext.)   Iveta Benešová
  Barbora Z. Strýcová
  Petra Cetkovská 7-5, 6-4 Parcours
2 04-04-2016 Volvo Car Open
  Charleston
Premier 753 000 $ Terre (ext.)   Caroline Garcia
  Kristina Mladenovic
  Bethanie Mattek-Sands 6-2, 7-5 Parcours
3 23-10-2016 BNP Paribas WTA Finals by SC Global
  Singapour
Masters 7 000 000 $ Dur (int.)   Ekaterina Makarova
  Elena Vesnina
  Bethanie Mattek-Sands 7-65, 6-3 Parcours
4 18-06-2018 Mallorca Open
  Calvià
Intern'l 226 750 $ Gazon (ext.)   Andreja Klepač
  María José Martínez
  Barbora Štefková 6-1, 3-6, [10-3] Parcours
5 22-04-2019 Porsche Tennis Grand Prix
  Stuttgart
Premier 820 977 $ Terre (int.)   Mona Barthel
  Anna-Lena Friedsam
  A. Pavlyuchenkova 2-6, 6-3, [10-6] Parcours

Parcours en Grand Chelem

modifier

En simple dames

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 Q2   Roberta Vinci
2005 Q1   Natalie Grandin 1er tour (1/64)   Nicole Vaidišová 1er tour (1/64)   Mary Pierce 1er tour (1/64)   Elena Dementieva
2006 1er tour (1/64)   M. A. Sánchez 1er tour (1/64)   Anda Perianu - 2e tour (1/32)   Aravane Rezaï
2007 1/4 de finale   Nicole Vaidišová 4e tour (1/8)   Anna Chakvetadze 3e tour (1/16)   Jelena Janković 3e tour (1/16)   Marion Bartoli
2008 1er tour (1/64)   Catalina Castaño 2e tour (1/32)   Ana Ivanović 1er tour (1/64)   Émilie Loit 1er tour (1/64)   Sorana Cîrstea
2009 3e tour (1/16)   Marion Bartoli 2e tour (1/32)   Venus Williams 1er tour (1/64)   Jarmila Gajdošová 1er tour (1/64)   Patty Schnyder
2010 1er tour (1/64)   Venus Williams 2e tour (1/32)   Polona Hercog 1er tour (1/64)   Dominika Cibulková 1er tour (1/64)   Tamira Paszek
2011 3e tour (1/16)   Vera Zvonareva 2e tour (1/32)   Julia Görges 2e tour (1/32)   Klára Koukalová 3e tour (1/16)   Monica Niculescu
2012 1er tour (1/64)   Christina McHale 2e tour (1/32)   M.J. Martínez 1er tour (1/64)   Kiki Bertens 3e tour (1/16)   Nadia Petrova
2013 2e tour (1/32)   Bojana Jovanovski 1er tour (1/64)   Jamie Hampton 2e tour (1/32)   Karin Knapp 2e tour (1/32)   Roberta Vinci
2014 3e tour (1/16)   Li Na 4e tour (1/8)   Svetlana Kuznetsova 1/2 finale   Petra Kvitová 4e tour (1/8)   Peng Shuai
2015 1er tour (1/64)   Yaroslava Shvedova Finale   Serena Williams 4e tour (1/8)   Coco Vandeweghe 1er tour (1/64)   Lesia Tsurenko
2016 - 3e tour (1/16)   Samantha Stosur 4e tour (1/8)   Yaroslava Shvedova 2e tour (1/32)   Simona Halep
2017 2e tour (1/32)   Serena Williams 1er tour (1/64)   V. Cepede Royg 2e tour (1/32)   Shelby Rogers 4e tour (1/8)   Coco Vandeweghe
2018 3e tour (1/16)   Karolína Plíšková 2e tour (1/32)   Karolína Plíšková 3e tour (1/16)   Ekaterina Makarova 2e tour (1/32)   Ashleigh Barty

À droite du résultat, l'ultime adversaire.

En double dames

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2005 - - 1er tour (1/32)
  K. Brandi
  N. Llagostera
  M.A. Sánchez
1er tour (1/32)
  K. Koukalová
  C. Morariu
  P. Schnyder
2006 1er tour (1/32)
  K. Koukalová
  M. Camerin
  T. Garbin
1er tour (1/32)
  K. Koukalová
  Cara Black
  Rennae Stubbs
- 1er tour (1/32)
  Ivana Lisjak
  V. Ruano
  Paola Suárez
2007 1er tour (1/32)
  T. Tanasugarn
  A. Bondarenko
  K. Bondarenko
1er tour (1/32)
  P. Cetkovská
  A. Bondarenko
  K. Bondarenko
1er tour (1/32)
  P. Cetkovská
  L. Domínguez
  Arantxa Parra
1er tour (1/32)
  P. Cetkovská
  E. Daniilídou
  Jasmin Wöhr
2008 - 1er tour (1/32)
  P. Cetkovská
  Květa Peschke
  Rennae Stubbs
1er tour (1/32)
  P. Cetkovská
  M. Camerin
  Gisela Dulko
2e tour (1/16)
  M. Santangelo
  Yan Zi
  Zheng Jie
2009 3e tour (1/8)
  G. Voskoboeva
  A.-L. Grönefeld
  P. Schnyder
2e tour (1/16)
  V. Uhlířová
  V. Dushevina
  An. Rodionova
1er tour (1/32)
  V. Uhlířová
  An. Rodionova
  G. Voskoboeva
1er tour (1/32)
  G. Voskoboeva
  Vania King
  M. Niculescu
2010 1er tour (1/32)
  A. Wozniak
  E. Baltacha
  L. Dekmeijere
2e tour (1/16)
  A. Wozniak
  I. Benešová
  B. Z. Strýcová
2e tour (1/16)
  A. Wozniak
  Liezel Huber
  B. Mattek
2e tour (1/16)
  S. Cîrstea
  Gisela Dulko
  F. Pennetta
2011 2e tour (1/16)
  S. Cîrstea
  Cara Black
  An. Rodionova
3e tour (1/8)
  M. Krajicek
  V. Azarenka
  M. Kirilenko
1er tour (1/32)
  M. Krajicek
  U. Radwańska
  Ar. Rodionova
1er tour (1/32)
  M. Krajicek
  K. Barrois
  A.-L. Grönefeld
2012 1er tour (1/32)
  S. Cîrstea
  N. Grandin
  V. Uhlířová
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
  J. Husárová
  C. McHale
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
  F. Pennetta
  F. Schiavone
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
  N. Llagostera
  M. J. Martínez
2013 1/4 de finale
  Pavlyuchenkova
  Ash Barty
  C. Dellacqua
1/4 de finale
  Pavlyuchenkova
  Nadia Petrova
  K. Srebotnik
1er tour (1/32)
  Pavlyuchenkova
  Shuko Aoyama
  C. Scheepers
3e tour (1/8)
  Pavlyuchenkova
  S. Williams
  V. Williams
2014 1/4 de finale
  A. Hlaváčková
  E. Makarova
  Elena Vesnina
1er tour (1/32)
  A. Hlaváčková
  S. Fichman
  Pavlyuchenkova
1/4 de finale
  Pavlyuchenkova
  A. Hlaváčková
  Zheng Jie
2e tour (1/16)
  Pavlyuchenkova
  M. Hingis
  F. Pennetta
2015 Victoire
  B. Mattek
  Chan Yung-jan
  Zheng Jie
Victoire
  B. Mattek
  C. Dellacqua
  Y. Shvedova
1/4 de finale
  B. Mattek
  Raquel Kops
  A. Spears
-
2016 - 1er tour (1/32)
  B. Mattek
  Kiki Bertens
  J. Larsson
1er tour (1/32)
  B. Mattek
  D. Gavrilova
  D. Kasatkina
Victoire
  B. Mattek
  C. Garcia
  K. Mladenovic
2017 Victoire
  B. Mattek
  A. Hlaváčková
  Peng Shuai
Victoire
  B. Mattek
  A. Barty
  C. Dellacqua
2e tour (1/16)
  B. Mattek
Forfait[a] 1/2 finale
  B. Strýcová
  L. Hradecká
  K. Siniaková
2018 1/4 de finale
  B. Strýcová
  Hsieh Su-wei
  Peng Shuai
2e tour (1/16)
  S. Kuznetsova
  Sorana Cîrstea
  Sara Sorribes
1/4 de finale
  B. Mattek
  G. Dabrowski
  Xu Yifan
2e tour (1/16)
  B. Mattek
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
2019 - 1er tour (1/32)
  D. Cibulková
  Sofia Kenin
  A. Petkovic
- -

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

En double mixte

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2006 2e tour (1/8)
  Leoš Friedl
  V. Zvonareva
  Bob Bryan
- - -
2016 - - 3e tour (1/8)
  R. Štěpánek
  J. Ostapenko
  Oliver Marach
-

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l'ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »

modifier

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

modifier
Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
  Doha   Wuhan
2009 2e tour (1/32)
  A. Wozniak
2e tour (1/32)
  P. Schnyder
3e tour (1/8)
  D. Safina
2e tour (1/16)
  Li N.
  2e tour (1/16)
  V. Williams
1/4 de finale
  S. Williams
2e tour (1/16)
  S. Kuznetsova
3e tour (1/8)
  V. Azarenka
2010 1er tour (1/64)
  J. Görges
3e tour (1/16)
  V. Azarenka
1/2 finale
  A. Rezaï
1er tour (1/32)
  A. Petkovic
  1/4 de finale
  M. J. Martínez
1er tour (1/32)
  N. Petrova
1er tour (1/32)
  G. Dulko
2e tour (1/16)
  V. Azarenka
2011 2e tour (1/32)
  A. Petkovic
3e tour (1/16)
  S. Stosur
1/4 de finale
  V. Azarenka
1er tour (1/32)
  A. Petkovic
1er tour (1/32)
  K. Zakopalová
2e tour (1/16)
  J. Janković
1/4 de finale
  S. Williams
2e tour (1/16)
  Li N.
 
2012 4e tour (1/8)
  M. Bartoli
2e tour (1/32)
  H. Watson
3e tour (1/8)
  M. Sharapova
1er tour (1/32)
  M. Niculescu
1/4 de finale
  M. Bartoli
  1/2 finale
  Li N.
1er tour (1/32)
  Y. Shvedova
3e tour (1/8)
  M. Sharapova
2013 2e tour (1/32)
  M. Rybáriková
2e tour (1/32)
  R. Oprandi
1er tour (1/32)
  E. Makarova
1/4 de finale
  J. Janković
2e tour (1/16)
  C. McHale
  1er tour (1/32)
  K. Zakopalová
1er tour (1/32)
  M. Barthel
1/4 de finale
  C. Wozniacki
2014 3e tour (1/16)
  S. Halep
3e tour (1/16)
  M. Sharapova
3e tour (1/8)
  P. Kvitová
3e tour (1/8)
  S. Williams
3e tour (1/8)
  P. Kvitová
  3e tour (1/8)
  S. Williams
3e tour (1/8)
  S. Halep
1er tour (1/32)
  S. Lisicki
2015 3e tour (1/16)
  E. Svitolina
2e tour (1/32)
  J. Larsson
1/4 de finale
  S. Kuznetsova
  1/4 de finale
  Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
  A. Dulgheru
2e tour (1/16)
  D. Gavrilova
1/4 de finale
  E. Svitolina
 
2016 2e tour (1/32)
  Y. Shvedova
2e tour (1/32)
  Y. Wickmayer
2e tour (1/16)
  Sam Stosur
1er tour (1/32)
  Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
  C. Büyükakçay
2e tour (1/16)
  M. Doi
1er tour (1/32)
  E. Bouchard
1er tour (1/32)
  A. Petkovic
2e tour (1/16)
  Ka. Plíšková
2017 3e tour (1/16)
  V. Williams
1/4 de finale
  C. Wozniacki
1er tour (1/32)
  B. Strýcová
    1er tour (1/32)
  M. Lučić
1/4 de finale
  S. Stephens
1er tour (1/32)
  S. Stephens
 
2018         1er tour (1/32)
  J. Görges
  2e tour (1/16)
  J. Görges
   

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

En double dames

modifier
Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin Dubaï Doha Rome Canada Cincinnati Tokyo Wuhan
2009
1er tour (1/16)
  Petrova
  Safina
1er tour (1/16)
  Kleybanova
  Makarova
2010
1er tour (1/16)
  Garbin
  Janković
2012
1/4 de finale
  Kirilenko
  Petrova
2e tour (1/8)
  Errani
  Vinci
2e tour (1/8)
  Jans-Ignacik
  Mladenovic
1/4 de finale
  Görges
  Strýcová
2013
1er tour (1/16)
  Petrova
  Srebotnik
2e tour (1/8)
  Makarova
  Vesnina
Victoire
  Black
  Erakovic
2e tour (1/8)
  Black
  Mirza
1/4 de finale
  Petrova
  Srebotnik
1er tour (1/16)
  Dabrowski
  Fichman
2e tour (1/8)
  Grönefeld
  Peschke
2014
1er tour (1/16)
  Date-Krumm
  Strýcová
1er tour (1/16)
  Hingis
  Lisicki
1/4 de finale
  Medina
  Shvedova
1er tour (1/16)
  Kudryavtseva
  Rodionova

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours aux Masters

modifier

En simple dames

modifier
# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 25/10/2015 WTA Finals
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Garbiñe Muguruza 6-3, 7-64 Parcours
Round Robin (défaite)   Petra Kvitová 7-5, 7-5
Round Robin (victoire)   Angelique Kerber 6-4, 6-3

En double dames

modifier
# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 25/10/2015 WTA Finals
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Bethanie Mattek-Sands   Chan Hao-ching
  Chan Yung-jan
6-2, 6-2 Parcours
Round Robin (défaite)   Caroline Garcia
  Katarina Srebotnik
6-2, 3-0 ab.
Round Robin (victoire)   Garbiñe Muguruza
  Carla Suárez Navarro
6-3, 7-61
2 23/10/2016 WTA Finals
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Finale   Bethanie Mattek-Sands   Ekaterina Makarova
  Elena Vesnina
7-65, 6-3 Parcours

Parcours aux Jeux olympiques

modifier

En simple dames

modifier
# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 11/08/2008 Olympic Tennis Event
  Pékin
Dur (ext.) 3e tour (1/8)   Sybille Bammer 7-5, 6-4 Parcours
2 28/07/2012 Olympic Tennis Event
  Wimbledon
Gazon (ext.) 1er tour (1/32)   Laura Robson 7-64, 6-4 Parcours
3 06/08/2016 Olympic Tennis Event
  Rio de Janeiro
Dur (ext.) 2e tour (1/16)   Kirsten Flipkens 6-2, ab. Parcours

En double dames

modifier
# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 11/08/2008 Olympic Tennis Event
  Pékin
Dur (ext.) 1er tour (1/16)   Petra Kvitová   Samantha Stosur
  Rennae Stubbs
6-1, 6-0 Parcours
2 28/07/2012 Olympic Tennis Event
  Wimbledon
Gazon (ext.) 1er tour (1/16)   Petra Cetkovská   Sara Errani
  Roberta Vinci
6-2, 6-3 Parcours
3 06/08/2016 Olympic Tennis Event
  Rio de Janeiro
Dur (ext.)   Bronze     Barbora Strýcová   Andrea Hlaváčková
  Lucie Hradecká
7-5, 6-1 Parcours

Parcours en Fed Cup

modifier
# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2004 - Barrage (groupe mondial I) - Estonie - Tchéquie - 2 : 3
1 10/07/2004   Tallinn Terre (ext.)   Maret Ani
  Margit Ruutel
  Michaela Paštiková
  Lucie Šafářová
6-2, 6-4 Parcours
2006 - Barrage (groupe mondial I) - France - Tchéquie - 3 : 2
2 15/07/2006   Cagnes-sur-Mer Terre (ext.)   Nathalie Dechy   Lucie Šafářová 5-7, 6-3, 9-7 Parcours
  Tatiana Golovin   Lucie Šafářová 6-2, 6-1
2007 - 1er tour (groupe mondial II) - Slovaquie - Tchéquie - 0 : 5
3 21/04/2007   Bratislava Terre (ext.)   Lucie Šafářová   Daniela Hantuchová 7-61, 4-6, 6-3 Parcours
2007 - Barrage (groupe mondial I) - Espagne - Tchéquie - 4 : 1
4 14/07/2007   Palafrugell Terre (ext.)   Lucie Šafářová   Nuria Llagostera 6-1, 6-2 Parcours
  Anabel Medina   Lucie Šafářová 6-3, 6-2
2008 - Barrage (groupe mondial I) - Israël - Tchéquie - 2 : 3
5 26/04/2008   Ramat Ha-Sharon Dur (ext.)   Tzipora Obziler   Lucie Šafářová 6-0, 3-6, 6-4 Parcours
2009 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Espagne - 4 : 1
6 07/02/2009   Brno Moquette (int.)   Lucie Šafářová   Carla Suárez Navarro 6-4, 6-3 Parcours
2009 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - États-Unis - 2 : 3
7 25/04/2009   Brno Dur (int.)   Lucie Šafářová   Bethanie Mattek 6-3, 6-1 Parcours
2010 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Allemagne - 3 : 2
8 06/02/2010   Brno Dur (int.)   Anna-Lena Grönefeld   Lucie Šafářová 6-2, 6-2 Parcours
2010 - 1/2 finale (groupe mondial) - Italie - Tchéquie - 5 : 0
9 24/04/2010   Rome Terre (ext.)   Francesca Schiavone   Lucie Šafářová 6-0, 6-2 Parcours
2011 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Slovaquie - Tchéquie - 2 : 3
10 05/02/2011   Bratislava Dur (int.)   Lucie Šafářová   Daniela Hantuchová 7-5, 6-1 Parcours
  Jana Čepelová   Lucie Šafářová 4-6, 7-65, 0-0, ab.
2011 - Finale (groupe mondial) - Russie - Tchéquie - 2 : 3
11 05/11/2011   Moscou Dur (int.)   Svetlana Kuznetsova   Lucie Šafářová 6-2, 6-3 Parcours
  A. Pavlyuchenkova   Lucie Šafářová 6-2, 6-4
2012 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - Italie - 4 : 1
12 21/04/2012   Ostrava Dur (int.)   Lucie Šafářová   Francesca Schiavone 7-63, 6-1 Parcours
2012 - Finale (groupe mondial) - Tchéquie - Serbie - 3 : 1
13 03/11/2012   Prague Dur (int.)   Lucie Šafářová   Ana Ivanović 6-4, 6-3 Parcours
  Lucie Šafářová   Jelena Janković 6-1, 6-1
2013 - 1er tour (groupe mondial) - Tchéquie - Australie - 4 : 0
14 09/02/2013   Ostrava Dur (int.)   Lucie Šafářová   Samantha Stosur 7-66, 7-64 Parcours
  Lucie Šafářová   Jarmila Gajdošová Non disputé
2013 - 1/2 finale (groupe mondial) - Italie - Tchéquie - 3 : 1
15 20/04/2013   Palerme Terre (ext.)   Sara Errani   Lucie Šafářová 6-4, 6-2 Parcours
  Roberta Vinci   Lucie Šafářová 6-3, 6-72, 6-3
2014 - 1er tour (groupe mondial) - Espagne - Tchéquie - 2 : 3
16 08/02/2014   Séville Terre (ext.)   Lucie Šafářová   Sílvia Soler 4-6, 6-1, 6-3 Parcours
2014 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - Italie - 4 : 0
17 19/04/2014   Ostrava Dur (int.)   Lucie Šafářová   Sara Errani 6-4, 6-1 Parcours
  Lucie Šafářová   Camila Giorgi Non disputé
2014 - Finale (groupe mondial) - Tchéquie - Allemagne - 3 : 1
18 08/11/2014   Prague Dur (int.)   Lucie Šafářová   Angelique Kerber 6-4, 6-4 Parcours
  Lucie Šafářová   Andrea Petkovic Non disputé
2015 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - France - 3 : 1
19 18/04/2015   Ostrava Dur (int.)   Lucie Šafářová   Caroline Garcia 4-6, 7-61, 6-1 Parcours
  Lucie Šafářová   Kristina Mladenovic Non disputé
  Kristina Mladenovic
  Pauline Parmentier
  Lucie Šafářová
  Barbora Strýcová
0-6, 6-3, [10-8]
2017 - 1er tour (groupe mondial) - Tchéquie - Espagne : 3 - 2
20 11/02/2017   Ostrava Dur (int.)   María José Martínez Sánchez
  Sara Sorribes Tormo
  Lucie Šafářová
  Kateřina Siniaková
6-3, 4-6, [10-7] Parcours
2018 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Suisse - 3 : 1
21 10/02/2018   Prague Dur (int.)   Timea Bacsinszky
  Jil Teichmann
  Lucie Šafářová
  Barbora Strýcová
1-6, 6-4, [10-8] Parcours

Classements WTA en fin de saison

modifier

En simple

modifier
Classements à l’issue de chaque saison
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 533   185   50   41   24   65   42   33   25   17   29   17   9   63   30   106

Source : (en) Classements de Lucie Šafářová sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

En double

modifier
Classements à l’issue de chaque saison
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 456   511   785   881   91   120   149   134   59   18   29   4   7   6   51

Source : (en) Classements de Lucie Šafářová sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Périodes au rang de numéro un mondiale

modifier
En double
# Précédée par Dates Suivie par Nombre de
semaines
Cumul
1   Bethanie Mattek-Sands 21/08/2017 - 01/10/2017   Martina Hingis 6 6

Records et statistiques

modifier

Confrontations avec ses principales adversaires

modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (7 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[57]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Serena Williams 1 10 0 10 0 défaite (3-6, 4-6) à l'Open d'Australie 2017
  Petra Kvitová 2 10 0 10 0 défaite (1-6, 0-1 ab.) à Birmingham 2017
  Li Na 2 8 1 7 12,5 défaite (6-1, 6-72, 3-6) à l'Open d'Australie 2014
  Marion Bartoli 7 8 1 7 12,5 défaite (4-6, 2-6) à Eastbourne 2012
  Victoria Azarenka 1 7 1 6 14,3 victoire (6-4, 6-3) à Doha 2015
  Jelena Janković 1 9 2 7 22,2 défaite (5-7, 4-6) à Dubaï 2014
  Karolína Plíšková 1 8 2 6 25 défaite (6-76, 5-7) à l'Open d'Australie 2018
  Venus Williams 1 7 2 5 28,6 défaite (4-6, 2-6) à Indian Wells 2017
  Caroline Wozniacki 1 8 3 5 37,5 défaite (4-6, 3-6) à Miami 2017
  Andrea Petkovic 9 8 3 5 37,5 défaite (4-6, 7-64, 2-6) à Cincinnati 2016
  Roberta Vinci 7 7 3 4 42,9 victoire (6-4, 6-76, 6-0) à Madrid 2015
  Svetlana Kuznetsova 2 9 4 5 44,4 défaite (7-5, 6-75, 6-73) à Madrid 2015
  Dominika Cibulková 3 10 5 5 50 victoire (6-2, 6-4) à Toronto 2017
  Ana Ivanović 1 9 6 3 66,7 victoire (7-5, 7-5) à Roland-Garros 2015
  Francesca Schiavone 4 10 7 3 70 victoire (6-3, 6-2) à Rome 2016
  Samantha Stosur 4 15 11 4 73,3 défaite (3-6, 7-60, 5-7) à Roland-Garros 2016

Notes et références

modifier
  1. La paire Bethanie Mattek-Sands - Lucie Šafářová déclare forfait car la première souffre d'une blessure au genou.

Références

modifier
  1. Sélectionnée en finale, elle n'a toutefois pris part à aucun match (décisif ou non).
  2. « WTA », sur Women's Tennis Association (consulté le )
  3. (en) « Safarova announces the birth of her daughter », sur Women's Tennis Association (consulté le )
  4. Interview de Lucie lors du Sony Ericsson WTA Tour[source insuffisante]
  5. « Amélie Mauresmo: «Je ne m’attendais pas à un miracle» », sur 20minutes.fr,
  6. Benoît Rouzaud, « Roland Garros : l’inattendue Šafářová dans le dernier carré ! », sur radio.cz,
  7. « Open d'Australie: Li Na sauve sa peau, Chardy éliminé », sur ladepeche.fr,
  8. « Stuttgart : Sharapova revient de nulle part », sur franceinfo.fr,
  9. Amandine Reymond, « Wimbledon 2014 : Kvitova retrouve la finale, trois ans après », sur eurosport.fr,
  10. « Safarova sort Venus Williams au premier tour », sur lequipe.fr,
  11. « Cincinnati 2014: Halep écarte Safarova », sur fr.tennistemple.com,
  12. (en) « Player overview - Lucie Safarova » (consulté le )
  13. « Shuai Peng bat Safarova et s'offre un quart », sur tennisactu.net,
  14. « Fed Cup : Safarova rapproche la République Tchèque du trophée », sur franceinfo.fr, (consulté le )
  15. « Petra Kvitova et la République Tchèque battent l'Allemagne pour leur huitième succès », sur eurosport.fr, (consulté le )
  16. a et b « Safarova et Pavlasek doublent la mise », sur welovetennis.fr, (consulté le )
  17. « S. Williams s'arrache pour battre Safarova », sur tennisactu.net, (consulté le )
  18. (en) « Stosur sees off Safarova in three sets », sur smh.com.au, (consulté le )
  19. « Safarova et S.-Navarro KO », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le )
  20. « Open d'Australie 2015 : Matteks-Sands et Safarova remportent le double féminin », sur eurosport.fr, (consulté le )
  21. « Mattek-Sands et Safarova s'offrent l'Open d'Australie », sur francetvsport.fr, (consulté le )
  22. « Doha : le plus beau titre de Safarova », sur sports.fr, (consulté le )
  23. « Sharapova : Safarova « a été bien meilleure » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  24. « Roland-Garros : Sharapova ? Non, Safarova ! », sur lesechos.fr,
  25. « Lucie Safarova : « Digérer ce que j'ai fait » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  26. « Lucie Safarova, victorieuse d'Ana Ivanovic, 7-5, 7-5, tient sa première finale de Grand Chelem », sur eurosport.fr, (consulté le )
  27. « Roland-Garros : Serena Williams remporte le tournoi en battant Lucie Safarova », (consulté le )
  28. « Roland-Garros: Serena Williams fond sur le record de Steffi Graf », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  29. « Roland-Garros : Safarova en finale en double », sur lesechos.fr, (consulté le )
  30. « Lucie Safarova s'impose en double à Roland-Garros avec Bethanie Mattek-Sands », sur lequipe.fr,
  31. Baptiste Binet, « Safarova se console avec le double dames », sur eurosport.fr,
  32. www.wtatennis.com
  33. « Wimbledon : Lucie Safarova éliminée en huitièmes de finale », sur lequipe.fr, (consulté le )
  34. « Lucie Safarova et Petra Kvitova en finale à New Haven », sur RDS, (consulté le )
  35. « Lucie Safarova hospitalisée : Sa saison brutalement interrompue », sur purepeople.com, (consulté le )
  36. « Masters féminin - Safarova, une Lucie enfin lucide », sur francetvsport.fr, (consulté le )
  37. « Open d'Australie : forfait de la Tchèque Lucie Safarova, Caroline Garcia devient tête de série », sur Eurosport (consulté le )
  38. (en) « Defending Champion Lucie Safarova Jets Off To Doha – Tennis TourTalk », sur www.tennis-tourtalk.com (consulté le )
  39. « Lucie Safarova remporte le tournoi de Prague », sur lequipe.fr, (consulté le )
  40. « Lucie Safarova, finaliste l'an passé, éliminée par Sam Stosur au 3e tour », sur Eurosport (consulté le )
  41. « Wimbledon : Yaroslava Shvedova sort Lucie Safarova », sur lequipe.fr, (consulté le )
  42. « Serena et Venus Williams ne sont plus invincibles en double aux JO », sur Eurosport,
  43. « Garcia et Mladenovic battues en finale par Mattek-Sands et Safarova », sur Eurosport,
  44. (en) « Lucie and Coach Rob Steckley split – Lucie Šafářová », sur www.lucie-safarova.com (consulté le )
  45. (en) « Mattek-Sands & Safarova secure Singapore return », sur WTA (consulté le )
  46. « Open d’Australie 2017: Safarova et Mattek-Sands remportent le double dames », sur lavenir.net (consulté le )
  47. (en) « Lucie Safarova beats Dominika Cibulkova to set up Miami quarter final against Caroline Wozniacki », sur ubitennis.net (consulté le )
  48. « Caroline Wozniacki rejoint le dernier carré du tournoi de Miami », sur l’Équipe (consulté le )
  49. « Roland-Garros : deuxième titre pour Lucie Safarova et Bethanie Mattek-Sands », sur l’Équipe (consulté le )
  50. (en-US) « Exclusive interview with Lucie Safarova-Part I - Lucie Šafářová », Lucie Šafářová,‎ (lire en ligne, consulté le )
  51. « Lucie Safarova sort Daria Gavrilova et atteint les demi-finales de Birmingham », sur l’Équipe (consulté le )
  52. « "S'il vous plaît, aidez-moi" : les cris de douleur de Mattek-Sands, blessée au genou », sur Eurosport (consulté le )
  53. (en) « Stephens pulls off Safarova stunner to reach SF in Toronto », sur wtatennis.com (consulté le )
  54. « WTA : Lucie Safarova, nouvelle numéro un mondiale du double », sur Réseau des sports,
  55. (en-US) « Rob Steckley back on #TeamSafarova as full time coach - Lucie Šafářová », Lucie Šafářová,‎ (lire en ligne, consulté le )
  56. Sinclair Broadcast Group, « Tennis Channel Everywhere », sur Tennis Channel Everywhere, (consulté le )
  57. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

modifier
modifier