María Sákkari

joueuse de tennis grecque

María Sákkari
Image illustrative de l’article María Sákkari
Sákkari lors du tournoi de Washington DC en 2023.
Carrière professionnelle
2012
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Naissance (28 ans)
Athènes
Taille 1,72 m (5 8)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur David Witt
Gains en tournois 11 008 591 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 8
Meilleur classement 3e (21/03/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 169e (09/09/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/2 1/16 1/2
Double 1/32 1/32 1/16 1/16

María Sákkari (grec moderne : Μαρία Σάκκαρη), née le à Athènes, est une joueuse de tennis grecque, professionnelle depuis 2011.

Malgré des résultats qui l'ont menée jusqu'au 3e rang mondial en 2022, elle n'a remporté que deux titres sur le circuit WTA.

Elle est la fille de l'ancienne joueuse de tennis Angelikí Kanellopoúlou, 43e mondiale en 1987.

Carrière modifier

Habituée à jouer sur le circuit ITF depuis ses débuts professionnels en 2011, elle parvient fin 2015 à se qualifier pour l'US Open lors de sa première participation à un tournoi du Grand Chelem. En novembre, elle parvient en demi-finale du tournoi de Carlsbad.

En 2016, elle parvient tout d'abord à se qualifier pour l'Open d'Australie et à franchir le premier tour contre Wang Yafan (6-4, 1-6, 6-3), puis à se faire une place sur le circuit WTA en atteignant notamment les quarts de finale à Istanbul en écartant Anna Karolína Schmiedlová au premier tour (6-2, 6-3). Elle dispute sur terre battue deux finales à Saint-Gaudens et Szeged. Pour son premier tournoi de Wimbledon, elle se qualifie également et bat une autre chinoise, Zheng Saisai, au premier tour (6-3, 6-2) avant de s'incliner en trois sets contre Venus Williams (7-5, 4-6, 6-3)[1]. Elle entre dans le top 100 peu après.

2017 : demi-finale à Wuhan modifier

Elle commence sa saison 2017 par un troisième tour à Melbourne où elle écarte Anett Kontaveit (6-0, 6-4) et Alizé Cornet (7-5, 4-6, 6-1)[2]. Elle signe la même performance sur gazon à Wimbledon puisqu'elle élimine Kateřina Siniaková (6-3, 6-4) puis Kristýna Plíšková (6-76, 6-4, 6-4) avant d'échouer contre Johanna Konta (4-6, 1-6) et sur dur à New York où elle perd une nouvelle fois contre Venus Williams (3-6, 4-6).

À la fin septembre, alors 80e mondiale, elle parvient à se qualifier pour le tournoi Premier 5 de Wuhan. Elle élimine au premier tour la Kazakhe Yulia Putintseva (1-6, 6-4, 6-2), puis au deuxième tour elle bat sa première top 10, Caroline Wozniacki (6e mondiale, 7-5, 6-3)[3]. En huitième de finale, elle réalise une autre belle performance en battant Elena Vesnina (21e mondiale) (7-65, 7-5). En quart de finale, elle continue sa route alors qu'il n'aura fallu que deux sets à María Sákkari pour venir à bout de la Française Alizé Cornet (7-62, 7-5). Elle s'incline aux portes de la finale contre Caroline Garcia (3-6, 2-6)[4]. Ce beau parcours lui permet d'entrer dans le top 50 du classement WTA.

2018 : 1re finale WTA modifier

Le début d'année est très compliqué avec cinq défaites au premier tour à Shenzen, Sydney, l'Open d'Australie, Saint-Pétersbourg et Doha. Elle remporte sa première victoire en qualifications à Dubaï et accède au troisième tour des qualifications (défaite contre Samantha Stosur).

Elle lance ainsi véritablement sa saison avec des huitièmes de finale à Acapulco et au tournoi d'Indian Wells avec des victoires sur Donna Vekić, Ashleigh Barty et Coco Vandeweghe, luttant mais s'inclinant (1-6, 7-5, 1-6) face à la Japonaise Naomi Osaka qui remportera le titre. Mi-mars, elle parvient au troisième tour de Miami puis en demi-finale à Istanbul (défaite contre la Slovaque Polona Hercog) pour commencer la tournée sur terre battue. Après une défaite d'entrée à Madrid contre Kiki Bertens, elle prend sa revanche sur la Néerlandaise une semaine plus tard à Rome et enchaîne avec la plus belle victoire de sa carrière contre la Tchèque Karolína Plíšková, cinquième joueuse mondiale (3-6, 6-3, 7-5). Elle est battue au tour suivant par l'Allemande Angelique Kerber (1-6, 1-6). Elle confirme ses bons résultats en atteignant pour la première fois de sa carrière le troisième tour de Roland Garros à la faveur de victoires sur Mandy Minella et Carla Suárez Navarro, ancienne quart de finaliste. Elle est défaite par la Russe Daria Kasatkina (1-6, 6-1, 3-6).

Après une tournée sur gazon constitué de trois défaites en trois matchs, le , María Sákkari atteint la finale du Tournoi de San José, sa première sur le circuit principal, mais elle est nettement dominée par la Roumaine Mihaela Buzărnescu (1-6, 0-6)[5]. Elle bat pour y accéder trois Américaines, Christina McHale, Danielle Collins et Venus Williams ainsi que la Hongroise Tímea Babos.

Exceptant une demi-finale à Seoul, battue de nouveau par Kiki Bertens, elle finira l'année en nette méforme, s'inclinant au second tour à Cincinnati et l'US Open et des défaites d'entrée à Montréal, New Haven, Wuhan, Beijing, Tianjin et Luxembourg.

2019 : 1er titre en carrière modifier

Elle commence sa saison par une défaite contre la Polonaise Magda Linette à Hobart. Elle parvient pour la deuxième fois de sa carrière au troisième tour de l'Open d'Australie en éliminant notamment au premier tour la Lettone Jeļena Ostapenko (6-1, 3-6, 6-2), puis la qualifiée locale Astra Sharma (6-1, 6-4). Elle est battue par une autre Australienne, Ashleigh Barty (5-7, 1-6)[6]. Elle enchaîne ensuite quatre défaites en cinq matchs à Saint-Pétersbourg, Acapulco, Indian Wells (contre Christina McHale, 140ème mondiale) et Miami.

Elle lance véritablement sa saison durant la tournée sur terre battue à Charleston en battant la Néerlandaise Kiki Bertens, 6ème joueuse mondiale (7-6, 6-3) pour arriver en quarts de finale, battue par Caroline Wozniacki (2-6, 2-6), ancienne numéro une mondiale.

Après une défaite au premier tour d'Istanbul, elle rebondit et remporte le 4 Mai son premier titre WTA lors du Rabat Grand Prix, dominant en finale la Britannique Johanna Konta (2-6, 6-4, 6-1)[7]. Elle est battue début mai au premier tour de Madrid par Carla Suárez Navarro, qui joue chez elle.

À Rome, elle passe Pavlyuchenkova et Anett Kontaveit en deux manches, avant de profiter de l'abandon de Petra Kvitová. La Grecque parvient en demi-finale après une lutte face à la Française qualifiée, Kristina Mladenovic (5-7, 6-3, 6-0)[8]. Elle s'incline contre la 7e mondiale, Karolína Plíšková (4-6, 4-6) en une heure et demie qui gagnera le tournoi[9].

Elle atteint le deuxième tour de Roland Garros pour boucler la saison sur ocre, contre Kateřina Siniaková.

La suite de sa saison est correcte, avec un quart de finale à Nottingham, une défaite au premier tour de Birmingham contre la numéro un mondiale Naomi Osaka[10], au second tour à Eastbourne et au troisième tour de Wimbledon contre Elina Svitolina (3-6, 7-6, 2-6).

Finaliste à San Jose l'année précédente, elle signe un bon parcours dans le même tournoi début août en prenant sa revanche sur l'Ukrainienne (1-6, 7-6, 6-3) et atteint les demi-finale (défaite contre Zheng Saisai). Après une défaite au premier tour de Toronto contre Alison Riske, elle élimine à Cincinnati l'Italienne Camila Giorgi (6-3, 6-0) puis la Tchèque Petra Kvitová (6-4, 2-6, 6-3) et Aryna Sabalenka (6-7, 6-4, 6-4), deux Top 10 pour atteindre les quarts de finale d'un Premier sur dur pour la première fois. Elle est éliminée par la numéro deux, l'Australienne Ashleigh Barty (7-5, 2-6, 0-6). Battue à l'US Open au troisième tour par la même adversaire (5-7, 3-6), elle est battue en fin de saison au premier tour de Moscou puis dans le groupe dans le WTA Elite Trophy par deux fois contre Elise Mertens et Aryna Sabalenka.

2020 - 2021 : entrée dans le top 10, finale à Ostrava et deux demies en Grand Chelem modifier

L'année 2020 qui est fortement perturbée avec la pandémie de COVID-19, le calendrier s'en voit modifié. María Sákkari se qualifie néanmoins pour sa première seconde semaine de Grand Chelem à Melbourne. Elle perd en 1/8 de finale après 2 h 12 de jeu (7-64, 3-6, 2-6) face à Petra Kvitová[11].

Elle enchaîne avec une demie à Saint-Pétersbourg. Battant sur le fil la qualifiée Vitalia Diatchenko, puis Alizé Cornet et Belinda Bencic. Elle s'incline (6-3, 5-7, 1-6) contre Elena Rybakina.

En août au tournoi de Cincinnati qui se déroule à New York, elle bat Serena Williams (5-7, 7-65, 6-1) pour atteindre les quarts de finales[12]. Pour l'US Open, elle perdra cette fois-ci face à Serena Williams (3-6, 7-65, 3-6) en 2 h 28 de jeu[13].

Elle commence l'année 2021 par deux demi-finales à Abu Dhabi, en écartant notamment Garbiñe Muguruza[14] et Sofia Kenin[15], 4ème joueuse mondiale, et s'inclinant contre la Biélorusse Aryna Sabalenka en deux sets[16] ainsi qu'à Melbourne, juste avant l'Open d'Australie s'inclinant contre Anett Kontaveit au terme d'un match à rallonge (6-2, 3-6, 9-11). Tête de série N°20 à l'Open d'Australie, elle est surprise d'entrée par la Française Kristina Mladenovic en trois sets (2-6, 6-0, 3-6)[17].

Début mars, elle atteint les quarts de finale à Doha, en battant Madison Keys (6-2, 6-2) et en s'inclinant contre Garbiñe Muguruza[18], qui prend ainsi sa revanche d'Abu Dhabi. Elle perd la semaine suivante en entrée à Dubaï contre la Tchèque Barbora Krejčíková (2-6, 6-7)[18], sept ans après leur première confrontation.

Elle bat sèchement ensuite la Néerlandaise Arantxa Rus et Liudmila Samsonova[19] à Miami pour accéder aux huitièmes de finale. Là, elle vainc la locale Jessica Pegula au terme d'un match serré (6-4, 2-6, 7-6)[20] au cours duquel elle sauve six balles de match[21], puis la Japonaise Naomi Osaka, numéro deux mondiale, en deux sets (6-0, 6-4)[22]. Elle atteint pour la troisième fois de sa carrière les demi-finale d'un tournoi Premier ou WTA 1000. Elle ne parvient pas à rejoindre la finale, battue au terme d'un match disputé contre la Canadienne Bianca Andreescu (6-7, 6-3, 6-7)[23].

Elle est éliminée en huitièmes de finale à Stuttgart par Petra Kvitová et à Madrid par Karolína Muchová et au deuxième tour à Rome par la jeune américaine Coco Gauff[24]. Elle se présente donc sans beaucoup de repère sur l'ocre de Roland Garros. Se défaisant de Katarina Zavatska, qualifiée Ukrainienne (6-4, 6-1)[25] puis de Jasmine Paolini (6-2, 6-3)[26], elle dispose de la Belge Elise Mertens, 15ème mondiale au troisième tour (7-5, 6-7, 6-2) pour atteindre son meilleur résultat au Grand Chelem parisien[27]. Elle bat successivement en huitièmes et quarts de finale l'Américaine Sofia Kenin, finaliste de l'édition précédente en deux petits sets (6-1, 6-3)[28] et Iga Świątek[29], vainqueur de Roland Garros 2021 (6-4, 6-4). Elle atteint pour la première fois de sa carrière les demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem. Elle dispute sa demi-finale contre la Tchèque Barbora Krejčíková, et s'incline au terme d'une bataille longue et indécise (au cours de laquelle la Grecque a eu une balle de match) de 3h18 en trois sets (5-7, 6-4, 7-9)[30],[31].

Elle ne joue pas de tournois sur gazon avant Wimbledon et est contrainte de s'incliner au deuxième tour du Grand Chelem Britannique contre Shelby Rogers en deux sets (4-6, 5-7)[32]. Elle est battue les mois suivants en huitièmes de finale à Montreal par Victoria Azarenka (4-6, 6-3, 6-7) puis au premier tour de Cincinnati par Angelique Kerber pour la troisième fois en quatre confrontations.

Comme à Roland Garros, elle arrive à l'US Open sans avoir accompli de grandes performances les tournois précédents. Elle atteint le troisième tour en battant Marta Kostyuk (6-4, 6-3) puis Kateřina Siniaková (6-4, 6-2). Elle prend sa revanche sur la Tchèque Petra Kvitová au troisième tour (6-4, 6-3)[33] puis élimine Bianca Andreescu en huitièmes de finale (6-7, 7-6, 6-3)[34], vainqueur du tournoi il y a deux ans, pour atteindre son premier quart de finale à New York. Le match dure 3h30, ce qui en fait le pus long match féminin disputé à l'US Open[34]. Elle dispose d'une troisième joueuse Tchèque sur sa route en la personne de Karolína Plíšková, 4ème mondiale (6-4, 6-4)[35] pour rallier la deuxième demi-finale en Grand Chelem de sa saison. Elle tombe contre la qualifiée surprise Emma Raducanu, 150ème en deux sets (1-6, 4-6)[36].

Elle atteint par la suite de ce tournoi la finale d'Ostrava en écartant Jeļena Ostapenko, Tereza Martincová et Iga Świątek. Elle s'incline néanmoins en finale contre l'Estonienne Anett Kontaveit[37]. Elle entre malgré cette défaite pour la première fois de sa carrière dans le Top 10[38], et devient à cette occasion la première joueuse grecque à réussir cette performance[39].

Début octobre, elle perd en entrée d'Indian Wells contre la Suisse Viktorija Golubic[40] et abandonne en demi-finale de Moscou contre la Russe Ekaterina Alexandrova à cause d'un problème de tension[41] mais en ayant remporté son quart de finale contre la Roumaine Simona Halep, ancienne numéro une mondiale.

C'est en tant que sixième joueuse mondiale qu'elle dispute pour la première fois le Master de fin d'année à Guadalajara. Elle perd en poules contre l'Espagnole Paula Badosa (6-7, 4-6)[42], mais remporte ses deux autres rencontres contre Iga Świątek (6-2, 6-4)[43] pour la troisième fois en trois confrontations, et contre Aryna Sabalenka (7-6, 6-7, 6-3)[44]. Elle accède aux demi-finale mais est contrainte de s'incliner contre Anett Kontaveit (1-6, 6-3, 3-6)[45]. Elle termine l'année sixième mondial, son meilleur classement.

2022 : 3e mondiale, 4 finales perdues et performances décevantes en Grand Chelem modifier

Elle commence l'année par un deuxième tour au tournoi d'Adélaïde, stoppé par Shelby Rogers. Elle dispute ensuite l'Open d'Australie, où elle atteint les huitièmes de finale, comme en 2020, son meilleur résultat, avec des victoires sur Tatjana Maria, Zheng Qinwen et Veronika Kudermetova. Elle s'incline en quart de finale contre Jessica Pegula, pour la première fois contre elle.

Au mois de février, elle enchaîne une finale à Saint Pétersburg (défaite contre Anett Kontaveit, 7-5, 6-7, 5-7) et une demi-finale au tournoi de Doha, en éliminant trois américaines, Ann Li, Jessica Pegula, puis Coco Gauff. Elle est seulement stoppée par Iga Świątek.

Durant le mois de mars, elle atteint la finale du WTA 1000 d'Indian Wells. Elle bat Kateřina Siniaková, Petra Kvitová, ancienne numéro une mondiale, Daria Gavrilova, qualifiée, Elena Rybakina en quarts de finale, puis Paula Badosa, numéro sept mondiale en trois sets. Elle s'incline de nouveau contre Iga Świątek en finale (4-6, 1-6). Elle atteint après ce tournoi son meilleur classement, numéro trois mondiale.

Les mois suivants sont moins prestigieux : six victoires en douze matchs dont un quart de finale à Rome contre Ons Jabeur, qui renverse le match (6-1, 5-7, 1-6). Elle atteint également le deuxième tour à Roland Garros, éliminée par la Tchèque Karolína Muchová (6-7, 6-7), récente demi-finaliste de l'Open d'Australie.

 
Maria Sakkari au tournoi de Nottingham

Elle dispute le tournoi de Nottingham sur gazon en juin et s'incline en quarts de finale contre la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, future vainqueure du tournoi[46]. Elle atteint ensuite les demi-finales du tournoi de Berlin, en éliminant Léolia Jeanjean, Daria Saville, puis la récente demi-finaliste de Roland Garros, Daria Kasatkina (6-0, 6-3). Elle s'incline ensuite pour la première fois contre la Suisse Belinda Bencic en trois sets (7-6, 4-6, 4-6)[47], finaliste en 2021. Elle est éliminée quelques jours plus tard au premier tour du tournoi d'Eastbourne par l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (6-3, 5-7, 4-6)[48].

Elle atteint début juillet le troisième tour de Wimbledon après avoir écarté Zoe Hives, une qualifiée (6-1, 6-4) puis Viktoriya Tomova (6-4, 6-3), 112ème joueuse mondiale. Elle ne parvient pas à rallier la deuxième semaine, étant battue par Tatjana Maria (3-6, 5-7), 103ème mondiale[49] qui réalise sa meilleure prestation en Grand Chelem.

Elle enchaîne durant deux mois une série de mauvais résultats avec deux victoires en quatre tournois, battue d'entrée à San Jose (contre Shelby Rogers[50]), Cincinnati (contre la future vainqueur Caroline Garcia[51]) et battue au deuxième tour à Toronto (contre la Tchèque Karolína Plíšková[52]) et à l'US Open (contre la Chinoise Wang Xiyu[53]). Elle renoue avec le goût de la victoire à Parme fin septembre, en battant successivement la qualifiée Kateryna Baindl[54], Arantxa Rus, Maryna Zanevska et Danka Kovinić[55] pour se hisser en finale pour la troisième fois de l'année. Elle est cependant battue par l'Egyptienne Mayar Sherif (5-7, 3-6)[56].

Elle retombe dans ses travers à Ostrava (alors qu'elle avait été finaliste l'année dernière[57]) et à San Diego[58] en perdant au premier tour.

Fin octobre, elle bat lors du WTA 1000 de Guadalajara Marta Kostyuk (6-4, 6-4), l'Américaine Danielle Collins (5-7, 6-3, 6-3), la Russe Veronika Kudermetova (6-1, 5-7, 6-4)[59], et la Tchèque Marie Bouzková (7-5, 6-4), ce qui lui permet de se qualifier pour le Masters [60] pour se qualifier en finale pour la deuxième fois de la saison dans cette catégorie. Elle affronte en finale l'Américaine Jessica Pegula pour la troisième fois de l'année et s'incline en deux sets (2-6, 3-6)[61].

Une semaine plus tard, au Masters de fin d'année réunissant les meilleures joueuses, elle fait forte impression en s'imposant contre Aryna Sabalenka (6-2, 6-4), prend sa revanche contre Jessica Pegula (7-6, 7-6)[62] puis bat la numéro deux mondiale et finaliste du dernier US Open, Ons Jabeur (6-2, 6-3). Elle se qualifie en demi-finale mais est sortie par la Française Caroline Garcia (2-6, 3-6)[63].

2023 : premier titre en WTA 1000 à Guadalajara modifier

La Grecque commence directement sa saison par l'Open d'Australie, le premier Grand Chelem de l'année. Elle élimine d'abord la Chinoise Yuan Yue (6-1, 6-4) puis la qualifiée Diana Shnaider en trois sets (3-6, 7-5, 6-3). Elle est sortie par une autre Chinoise, Zhu Lin, 87ème mondiale (6-7, 6-1, 4-6). Tête de série numéro une à Linz mi-février, elle enchaîne plusieurs victoires contre l'Espagnole Nuria Párrizas Díaz (6-1, 7-6), la repêché Varvara Gracheva (6-4, 6-2) et la récente quart de finaliste de l'Open d'Australie Donna Vekić (6-3, 7-6). Elle est éliminée en demi-finale par une autre Croate, Petra Martić (6-3, 3-6, 4-6). Elle atteint le même stade à Doha dont elle est tenante du titre en écartant la révélation de la saison dernière Zheng Qinwen (6-2, 3-6, 6-3), la Russe Ekaterina Alexandrova (6-3, 6-2) et la Française Caroline Garcia, cinquième mondiale (6-2, 6-7, 7-6)[64]. Elle échoue néanmoins aux portes de la finale, battue par l'Américaine Jessica Pegula, quatrième au classement WTA (2-6, 6-4, 1-6)[65].

La semaine suivante, elle est battue d'entrée à Dubaï par l'ex numéro une Karolína Plíšková (1-6, 2-6). Elle se ressaisit mi-mars à Indian Wells, tournoi dont elle était finaliste l'année dernière. Elle y renverse l'Américaine Shelby Rogers (2-6, 6-4, 6-0) et l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (3-6, 6-2, 6-4) et se défait en trois sets des Tchèques Karolína Plíšková (6-4, 5-7, 6-3) et Petra Kvitová (4-6, 7-5, 6-1) pour rallier les demi-finale. Elle est battue à ce stade par la lauréate de l'Open d'Australie Aryna Sabalenka (2-6, 3-6)[66]. Tout comme l'année dernière, elle s'incline la semaine suivante d'entrée, cette fois-ci contre la Canadienne Bianca Andreescu (7-5, 3-6, 4-6) à Miami. Elle est défaite par la Tchèque Karolína Plíšková, ancienne numéro une à Stuttgart pour le début de sa saison sur ocre (2-6, 3-6).

Alignée à Madrid la semaine suivante, elle y bat la qualifiée Arantxa Rus (6-4, 6-4), les Espagnoles Rebeka Masarova (3-6, 6-3, 6-3) et Paula Badosa (6-4, 6-4)[67], ancienne numéro deux mondiale pour jouer les quarts de finale du tournoi. Elle renverse la Roumaine Irina-Camelia Begu (6-7, 6-4, 6-2) pour accéder aux demi-finale de ce tournoi pour la première fois dans sa carrière. Elle y retrouve la Biélorusse Aryna Sabalenka, numéro deux mondiale qui la bat pour la deuxième fois de l'année (4-6, 1-6)[68]. Elle gagne un match mi-mai à Rome contre la Tchèque Barbora Strýcová (6-1, 6-3) mais perd contre une autre Tchèque, Markéta Vondroušová, ancienne finaliste de Roland Garros au tour suivant (5-7, 3-6). Elle affronte comme l'année passée la Tchèque Karolína Muchová à Roland Garros, et comme l'année précédente, se fait éliminer (6-7, 5-7)[69] par celle qui sera finaliste du tournoi.

Pour le début de la tournée sur gazon, elle s'incline d'entrée à Nottingham contre la Française Alizé Cornet (6-1, 6-4)[70]. Elle retrouve la Française au premier tour de Berlin la semaine suivante mais s'impose cette fois-ci (6-4, 6-2)[71] et enchaîne deux nouvelles victoires sur Aliaksandra Sasnovich (6-2, 6-1) et la Tchèque Markéta Vondroušová (7-6, 6-1) pour rallier les demi-finale. Elle s'incline à ce stade contre la Croate Donna Vekić (4-6, 6-7). Comme lors des précédents Grand Chelem, elle déçoit à Wimbledon en s'inclinant au premier tour, renversée par l'Ukrainienne Marta Kostyuk (6-0, 5-7, 2-6)[72].

Elle rebondit début août à Washington en écartant Leylah Fernandez (7-5, 6-2), qualifiée, puis la locale Madison Keys (6-3, 6-3) ainsi qu'une autre américaine, la numéro quatre mondiale Jessica Pegula (6-3, 4-6, 6-2)[73]. Elle parvient en finale pour la première fois de l'année mais s'incline à ce stade pour la sixième fois sur ses six dernières finales contre une troisième Américaine, la jeune Coco Gauff (2-6, 3-6)[74]. Elle est éliminée une semaine plus tard dès le premier tour de l'Open du Canada d'entrée de jeu par Danielle Collins (4-6, 2-6) puis en huitièmes de finale de Cincinnati de nouveau par Karolína Muchová (3-6, 6-2, 3-6) après avoir renversé la Roumaine Sorana Cîrstea (2-6, 6-3, 7-5).

Comme à Roland Garros et Wimbledon, elle sort à l'US Open au premier tour contre l'Espagnole Rebeka Masarova (4-6, 4-6). C'est la première fois depuis sept ans qu'elle échoue d'entrée à New York[75].Elle profite d'un abandon deux semaines plus tard à San Diego contre Camila Osorio (6-3, 2-2 ab.) mais perd le match suivant contre la qualifiée locale Emma Navarro (4-6, 6-0, 6-7). Finaliste l'année passée à Guadalajara, elle fait de nouveau un bon parcours dans le WTA 1000 en éliminant coup sur coup Storm Sanders (6-2, 6-4), l'Italienne Camila Giorgi (6-2, 6-2), la Colombienne, surprise des quarts de finale Emiliana Arango, 120e joueuse mondiale (6-3, 6-4) puis la Française Caroline Garcia en demi-finale à qui elle ne laisse que trois jeux (6-3, 6-0). Elle dispute alors sa troisième finale en WTA 1000, la deuxième ici-même et affronte pour le titre la néophyte et surprise du tournoi Caroline Dolehide, 111e mondiale qu'elle bat (7-5, 6-3). Elle s'offre ainsi son premier titre depuis 2019 et six finales perdues, ainsi que son premier WTA 1000 en carrière.

Elle enchaîne avec le tournoi de Tokyo où elle élimine sans soucis la locale qualifiée Misaki Doi (6-3, 6-1) et de nouveau Caroline Garcia (6-2, 6-2)[76] pour arriver en demi-finale. Elle y affronte pour la première fois de sa carrière l'Américaine Jessica Pegula, numéro quatre mondiale et s'incline (2-6, 3-6)[77].

Elle gagne la semaine suivante son premier match à Pékin contre la jeune Linda Fruhvirtová (6-4, 6-2) et perd un set au tour suivant face à la locale Wang Xinyu (6-4, 2-6, 6-3). Arrivée en quarts de finale, elle affronte pour la première fois la jeune Américaine Coco Gauff, numéro trois mondiale et récente vainqueur de l'US Open. Elle s'incline (2-6, 4-6) et voit la qualification pour le Masters de fin d'année s'envoler avec cette défaite[78]. Elle perd au premier tour de Zhengzhou la semaine suivante contre la jeune locale Zheng Qinwen (6-7, 3-6).

Neuvième mondiale, elle profite du forfait de Karolína Muchová pour disputer le Masters de fin d'année pour la troisième saison consécutive. Elle se prend néanmoins une rouste contre la numéro une Aryna Sabalenka (0-6, 1-6)[79], puis s'incline contre la Kazakh Elena Rybakina (0-6, 7-6, 6-7)[80] ce qui l'élimine. Elle conclut son année par une troisième défaite contre l'Américaine Jessica Pegula, cinquième mondiale (3-6, 2-6)[81].

2024 : Nouvelle finale à Indian Wells modifier

La Grecque commence l'année en Australie pour disputer le premier Grand Chelem de la saison. Elle bat la Japonaise Nao Hibino (6-4, 6-1) mais perd au second tour contre la Russe Elina Avanesyan (4-6, 4-6) alors qu'elle est tête de série numéro huit du tournoi. Elle reprend le circuit début février mais son retour est compliquée dans la péninsule arabique avec une première défaite à Abou Dhabi où elle n'inscrit que trois jeux contre Sorana Cîrstea (2-6, 1-6) puis une seconde à Doha contre la jeune Tchèque Linda Nosková, quart de finaliste à l'Open d'Australie en début d'année (6-3, 6-7, 5-7)[82]. On apprend alors qu'elle se sépare de son entraîneur Tom Hill, qui l'accompagne depuis six ans[83]. Elle remporte un match à Dubaï contre l'Américaine Emma Navarro (6-2, 6-4), mais s'incline dès le tour suivant devant l'Italienne Jasmine Paolini (4-6, 2-6).

Début mars, à Indian Wells, son nouvel entraîneur David Witt entre en fonction[84]. Elle confirme sa bonne forme au tournoi californien, renversant d'abors la Russe Diana Shnaider (5-7, 6-4, 6-0) puis sortant l'ancienne numéro quatre mondiale Caroline Garcia (6-3, 6-4)[85] ainsi que deuxième Française en la personne de la jeune Diane Parry (6-2, 3-6, 6-3)[86]. Elle renverse et bat de nouveau en quarts de finale l'Américaine Emma Navarro (5-7, 6-2, 6-4), tombeuse de la numéro deux Aryna Sabalenka qui a gagné en début d'année son second Open d'Australie. Opposée à la numéro trois mondiale en demi-finale, la jeune locale Coco Gauff, vainqueur du dernier US Open, elle remporte son match (6-4, 6-7, 6-2)[87] et accède ainsi à une deuxième finale à Indian Wells. Comme il y a deux ans, elle rencontre la numéro une Iga Świątek qui enchaîne huit jeux consécutifs pour éteindre la joueuse Grecque (4-6, 0-6)[88]. Elle poursuit sur sa lancée avec un beau tournoi à Miami où elle ne laisse que quatre jeux à la Chinoise Yuan Yue (6-2, 6-2), quart de finaliste d'Indian Wells, et sort l'Ukrainienne Dayana Yastremska (7-5, 6-4), demi-finaliste en début d'année à l'Open d'Australie. Elle sort en huitièmes de finale la Russe Anna Kalinskaya, finaliste du premier WTA 1000 de Dubaï (7-5, 6-7, 6-4)[89] et offre une belle résistance contre la numéro quatre mondiale Elena Rybakina en quart de finale (5-7, 7-6, 4-6)[90].

Préparant la saison sur terre battue, elle s'envole pour Charleston et assume son statut de tête de série numéro trois en sortant en deux manches Viktoriya Tomova (6-3, 6-3), la repêchée Australienne Astra Sharma (6-4, 6-1) et la Russe Veronika Kudermetova (6-2, 6-4). Elle rencontre l'Américaine Danielle Collins qui est dans une forme éblouissante, alors qu'elle a annoncé sa retraite et vient de gagner le plus beau titre de sa carrière à Miami. Elle subit la loi de l'Américaine en demi-finale, qui remporte alors son douzième match de suite (3-6, 3-6).

Palmarès modifier

Titres en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 29-04-2019   Grand Prix de SAR La Princesse Lalla Meryem, Rabat Intern'l 226 750 $ Terre (ext.)   Johanna Konta 2-6, 6-4, 6-1 Parcours
2 17-09-2023   Guadalajara Open Akron, Guadalajara WTA 1000 2 788 468 $ Dur (ext.)   Caroline Dolehide 7-5, 6-3 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 30-07-2018   Silicon Valley Classic, San José Premier 733 900 $ Dur (ext.)   Mihaela Buzărnescu 6-1, 6-0 Parcours
2 20-09-2021   J&T Banka Ostrava Open, Ostrava WTA 500 565 530 $ Dur (int.)   Anett Kontaveit 6-2, 7-5 Parcours
3 07-02-2022   St. Petersburg Ladies Trophy, Saint-Pétersbourg WTA 500 703 580 $ Dur (int.)   Anett Kontaveit 5-7, 7-64, 7-5 Parcours
4 09-03-2022   BNP Paribas Open, Indian Wells WTA 1000 8 584 055 $ Dur (ext.)   Iga Świątek 6-4, 6-1 Parcours
5 26-09-2022   Parma Ladies Open, Parme WTA 250 251 750 $ Terre (ext.)   Mayar Sherif 7-5, 6-3 Parcours
6 17-10-2022   Guadalajara Open Akron, Guadalajara WTA 1000 2 527 250 $ Dur (ext.)   Jessica Pegula 6-2, 6-3 Parcours
7 31-07-2023   Mubadala Citi DC Open, Washington WTA 500 780 637 $ Dur (ext.)   Coco Gauff 6-2, 6-3 Parcours
8 06-03-2024   BNP Paribas Open, Indian Wells WTA 1000 8 584 055 $ Dur (ext.)   Iga Świątek 6-4, 6-0 Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

María Sákkari réalise son meilleur parcours dans les tournois du Grand Chelem en atteignant les demi-finales de Roland-Garros et de l'US Open, toutes les deux en 2021.

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64)   Wang Qiang
2016 2e tour (1/32)   Carla Suárez Q1   Grace Min 2e tour (1/32)   Venus Williams 1er tour (1/64)   Duan Ying-Ying
2017 3e tour (1/16)   Mirjana Lučić 1er tour (1/64)   Carla Suárez 3e tour (1/16)   Johanna Konta 3e tour (1/16)   Venus Williams
2018 1er tour (1/64)   Kateřina Siniaková 3e tour (1/16)   Daria Kasatkina 1er tour (1/64)   Sofia Kenin 2e tour (1/32)   Sofia Kenin
2019 3e tour (1/16)   Ashleigh Barty 2e tour (1/32)   Kateřina Siniaková 3e tour (1/16)   Elina Svitolina 3e tour (1/16)   Ashleigh Barty
2020 1/8 de finale   Petra Kvitová 3e tour (1/16)   Martina Trevisan Annulé 1/8 de finale   Serena Williams
2021 1er tour (1/64)   Kristina Mladenovic 1/2 finale   Barbora Krejčíková 2e tour (1/32)   Shelby Rogers 1/2 finale   Emma Raducanu
2022 1/8 de finale   Jessica Pegula 2e tour (1/32)   Karolína Muchová 3e tour (1/16)   Tatjana Maria 2e tour (1/32)   Wang Xiyu
2023 3e tour (1/16)   Zhu Lin 1er tour (1/64)   Karolína Muchová 1er tour (1/64)   Marta Kostyuk 1er tour (1/64)   Rebeka Masarova
2024 2e tour (1/32)   Elina Avanesyan

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1er tour (1/32)
  I.-C. Begu
  W. Qiang
1er tour (1/32)
  H. Xinyun
  L. Khumkum
2019 1er tour (1/32)
  J. Xinyu
  W. Qiang
2e tour (1/16)
  A. Blinkova
  W. Yafan
2e tour (1/16)
  A.-L. Friedsam
  L. Siegemund
2020 1er tour (1/32)
  G. Dabrowski
  J. Ostapenko
Annulé

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 » modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Wuhan
  Doha   Guadalajara
2016   1er tour (1/64)
  I.-C. Begu
             
2017                 1/2 finale
  C. Garcia
2018 4e tour (1/8)
  N. Osaka
3e tour (1/16)
  M. Puig
1er tour (1/32)
  K. Bertens
1er tour (1/32)
  D. Vekić
1er tour (1/32)
  S. Cîrstea
3e tour (1/8)
  A. Kerber
1er tour (1/32)
  D. Kasatkina
2e tour (1/16)
  A. Kontaveit
1er tour (1/32)
  Wang Q.
2019 1er tour (1/64)
  C. McHale
2e tour (1/32)
  P. Kvitová
1er tour (1/32)
  C. Suárez
    1/2 finale
  Ka. Plíšková
  1/4 de finale
  A. Barty
 
2020 Annulé
Annulé
Annulé
Annulé
3e tour (1/8)
  A. Sabalenka
  Annulé
1/4 de finale
  J. Konta
Annulé
WTA 1000
2021 2e tour (1/32)
  V. Golubic
1/2 finale
  B. Andreescu
3e tour (1/8)
  K. Muchová
Annulé
1er tour (1/32)
  B. Krejčíková
2e tour (1/16)
  C. Gauff
3e tour (1/8)
  V. Azarenka
1er tour (1/32)
  A. Kerber
Annulé
2022 Finale
  I. Świątek
2e tour (1/32)
  B. Haddad
2e tour (1/16)
  D. Kasatkina
Annulé
1/2 finale
  I. Świątek
1/4 de finale
  O. Jabeur
3e tour (1/8)
  Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
  C. Garcia
Finale
  J. Pegula
2023 1/2 finale
  A. Sabalenka
2e tour (1/32)
  B. Andreescu
1/2 finale
  A. Sabalenka
  2e tour (1/16)
  Ka. Plíšková
3e tour (1/16)
  M. Vondroušová
2e tour (1/16)
  D. Collins
3e tour (1/8)
  K. Muchová
Victoire
  C. Dolehide
2024 Finale
  I. Świątek
1/4 de finale
  E. Rybakina
    2e tour (1/16)
  L. Nosková
       

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours au Masters modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l’édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 10/11/2021 WTA Finals
  Guadalajara
5 000 000 Dur (ext.) 1/2 finale   Anett Kontaveit 1-6, 6-3, 3-6 Parcours
2 31/10/2022 WTA Finals
  Fort Worth
5 000 000 Dur (int.) 1/2 finale   Caroline Garcia 6-3, 6-2 Parcours
3 29/10/2023 WTA Finals
  Cancún
9 000 000 Dur (ext.) Round Robin (défaite)   Aryna Sabalenka 0-6, 1-6 Parcours
Round Robin (défaite)   Elena Rybakina 0-6, 7-64, 62-7
Round Robin (défaite)   Jessica Pegula 3-6, 2-6

Parcours aux Jeux olympiques modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 1/8e de finale   Elina Svitolina 5-7, 6-3, 6-4 Parcours

En double mixte modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 1/4 de finale   Stefanos Tsitsipas   Ashleigh Barty
  John Peers
6-4, 4-6, [10-6] Parcours

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[91]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Ashleigh Barty 1 5 1 4 20 défaite (5-7, 3-6) à l'US Open 2019
  Daria Kasatkina 8 5 1 4 20 victoire (6-0, 6-3) à Berlin 2022
  Aryna Sabalenka 1 10 3 7 30 défaite (0-6, 1-6) au Masters 2023
  Naomi Osaka 1 5 2 3 40 victoire (6-0, 6-4) à Miami 2021
  Karolína Plíšková 1 7 3 4 42,9 défaite (2-6, 3-6) à Stuttgart 2023
  Anett Kontaveit 2 13 6 7 46 défaite (7-5, 6-7, 5-7) à Saint-Pétersbourg 2022
  Kiki Bertens 4 6 3 3 50 victoire (7-6, 6-3) à Charleston 2019
  Jessica Pegula 3 10 5 5 50 défaite (3-6, 2-6) au Masters 2023
  Iga Świątek 1 6 3 3 50 défaite (4-6, 0-6) à Indian Wells 2024
  Caroline Garcia 4 7 4 3 57,1 victoire (6-3, 6-4) à Indian Wells 2024
  Petra Kvitová 2 8 5 3 62,5 victoire (4-6, 7-5, 6-1) à Indian Wells 2023
  Coco Gauff 3 8 5 3 62,5 victoire (6-4, 6-7, 6-2) à Indian Wells 2024
  Veronika Kudermetova 8 5 4 1 80 victoire (6-2, 6-4) à Charleston 2024

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier / WTA 1000
Elite Trophy
WTA 500
Intern'l / WTA 250
Fed Cup
#   Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 80   Wuhan 2017 Dur   Caroline Wozniacki no 6 1/16 7-5, 6-3 Tableau
2 no 42   Rome 2018 Terre battue   Karolína Plíšková no 5 1/16 3-6, 6-3, 7-5 Tableau
3 no 50   Charleston 2019 Terre battue   Kiki Bertens no 6 1/8 7-68, 6-3 Tableau
4 no 39   Rome 2019 Terre battue   Petra Kvitová no 5 1/8 7-5, 5-7, 4-0 ab. Tableau
5 no 30   San José 2019 Dur   Elina Svitolina no 7 1/4 1-6, 7-63, 6-3 Tableau
6 no 33   Cincinnati 2019 Dur   Petra Kvitová no 6 1/16 6-4, 2-6, 6-3 Tableau
7   Aryna Sabalenka no 9 1/8 64-7, 6-4, 6-4
8 no 21   Saint-Pétersbourg 2020 Dur (int.)   Belinda Bencic no 5 1/4 2-6, 6-4, 6-3 Tableau
9 no 21   Cincinnati 2020 Dur   Serena Williams no 9 1/8 5-7, 7-65, 6-1 Tableau
10 no 24   Ostrava 2020 Dur (int.)   Elina Svitolina no 5 1/8 6-3, 6-3 Tableau
11 no 22   Abou Dabi 2021 Dur   Sofia Kenin no 4 1/4 2-6, 6-2, 6-0 Tableau
12 no 25   Miami 2021 Dur   Naomi Osaka no 5 1/4 6-0, 6-4 Tableau
13 no 22   Roland Garros 2021 Terre Battue   Sofia Kenin no 4 1/8 6-1, 6-3 Tableau
14   Iga Świątek no 9 1/4 6-4, 6-4
15 no 18   US Open 2021 Dur   Bianca Andreescu no 7 1/8 62-7, 7-66, 6-3 Tableau
16   Karolína Plíšková no 4 1/4 6-4, 6-4
17 no 12   Ostrava 2021 Dur (int.)   Iga Świątek no 6 1/2 6-4, 7-5 Tableau
18 no 6   Masters 2021 Dur   Iga Świątek no 9 RR 6-2, 6-4 Tableau
19   Aryna Sabalenka no 2 RR 7-61, 66-7, 6-3
20 no 6   Indian Wells 2022 Dur   Paula Badosa no 7 1/2 6-2, 4-6, 6-1 Tableau
21 no 5   Masters 2022 Dur (int.)   Jessica Pegula no 3 RR 7-66, 7-64 Tableau
22   Aryna Sabalenka no 7 RR 6-2, 6-4
23   Ons Jabeur no 2 RR 6-2, 6-3
24 no 7   Doha 2023 Dur   Caroline Garcia no 5 1/4 6-2, 65-7, 7-65 Tableau
25 no 9   Washington 2023 Dur   Jessica Pegula no 4 1/2 6-3, 4-6, 6-2 Tableau
26 no 6   Tokyo 2023 Dur   Caroline Garcia no 10 1/4 6-2, 6-2 Tableau
27 no 9   Indian Wells 2024 Dur   Coco Gauff no 3 1/2 6-4, 65-7, 6-2 Tableau

Classements en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année2011201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple702  627  610  301  188  89  52  41  23  22  6  6  9
Rang en double863  492  504  827  609  909  176  194  1069  497  1544

Source : (en) Classements de María Sákkari sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. (en) « Venus Williams beats Sakkari but exile to Court No18 raises eyebrows », The Guardian,
  2. « Alizé Cornet éliminée au 2e tour par Maria Sakkari », sur Eurosport,
  3. (en) « WTA Wuhan - Sakkari shocks Wozniacki », sur tennisworldusa.org,
  4. « Première finale en 2017 pour Caroline Garcia à Wuhan », sur France Info,
  5. « San José : Mihaela Buzarnescu remporte le tournoi », sur L'Équipe, Groupe Amaury, .
  6. Belga, « Open d’Australie: Maria Sharapova élimine la tenante du titre Caroline Wozniacki au 3e tour », sur lavenir.net (consulté le )
  7. « Rabat : Maria Sakkari remporte son premier titre WTA », sur L'Équipe, Groupe Amaury, .
  8. « Rome : Mladenovic laisse filer Sakkari en demi-finales », sur France Info,
  9. « Rome : Karolina Pliskova en finale après sa victoire contre Maria Sakkari », sur L'Équipe, .
  10. « Tennis - WTA - Birmingham : Karolina Pliskova battue par sa soeur, Barty débute bien », sur Sport 365, (consulté le )
  11. « Open d'Australie : Petra Kvitova domine Maria Sakkari en huitièmes de finale », sur L'Équipe, .
  12. « Cincinnati : Serena Williams s'effondre face à Maria Sakkari », sur L'Équipe, .
  13. « US OPEN : S. WILLIAMS SE QUALIFIE POUR LES QUARTS DE FINALE EN BATTANT SAKKARI (6-3, 6-7, 6-3) », sur Eurosport, .
  14. (en) « Sakkari surges past Muguruza into Abu Dhabi quarterfinals », sur Women's Tennis Association (consulté le )
  15. « WTA Abu Dhabi - Sofia Kenin s'incline en quart face à Maria Sakkari », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  16. « WTA - Abu Dhabi : Sabalenka domine Sakkari et file en finale », sur We Sport - "Partageons notre passion !", (consulté le )
  17. « Kristina Mladenovic élimine la tête de série n°20, Maria Sakkari, à l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  18. a et b (en) « Azarenka, Muguruza set Doha semifinal showdown with straight-set wins », sur Women's Tennis Association (consulté le ).
  19. « Open de Miami: Garbine Muguruza creuse profondément contre Kalinskaya pour le 4e tour », sur Tennis World FR (consulté le )
  20. Thomas S, « WTA - Miami > La très belle accolade entre Pegula et Sakkari après une immense bataille », sur We Love Tennis, (consulté le )
  21. (en-US) « Sakkari Saves 6 Match Points, Wins Big In Miami », sur Tennis TourTalk, (consulté le )
  22. « Tournoi de Miami | Naomi Osaka éliminée par Maria Sakkari », sur La Presse, (consulté le )
  23. « Bianca Andreescu survit à Maria Sakkari pour atteindre la finale de l’Open de Miami », sur Tennis Canada, (consulté le )
  24. « WTA 1000 de Rome : Cori Gauff s'offre Sabalenka, Barty et Pliskova se baladent... Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée », sur Franceinfo, (consulté le )
  25. « Roland-Garros: Sakkari et Jabeur passent en deux sets », sur Sports.fr, (consulté le )
  26. « Après avoir remporté son premier titre, Jasmine Paolini s'efforce de garder un bon mantra en tournée », sur Drumpe, (consulté le )
  27. « Maria Sakkari bat Elise Mertens et se qualifie pour les huitièmes de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Maria Sakkari qualifiée en quarts à Roland-Garros après sa victoire sur Sofia Kenin », sur L'Équipe (consulté le )
  29. « Maria Sakkari élimine la tenante du titre Iga Swiatek en quart de finale », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Roland-Garros 2021 : Au terme d'un combat de plus de trois heures, Barbora Krejcikova s’offre Maria Sakkari et une première finale en Grand Chelem », sur Franceinfo, (consulté le )
  31. « Roland-Garros: l’incroyable erreur d’arbitrage sur la balle de match de la demi-finale entre Sakkari et Krejcikova (photo et vidéos) », sur Le Soir, (consulté le )
  32. « Wimbledon : Svitolina et Sakkari sorties dès le deuxième tour », sur Women Sports, (consulté le )
  33. « US Open 2021 : la surprise Emma Raducanu écarte Maria Sakkari et s'offre une première finale », sur Franceinfo, (consulté le )
  34. a et b « US Open : Match épique entre Maria Sakkari et Bianca Andreescu », (consulté le )
  35. « US OPEN - Simple dames : Maria Sakkari a éteint Karolina Pliskova », sur Eurosport, (consulté le )
  36. Thomas S, « US Open > Sakkari, victime de Raducanu : "Je n'étais pas moi-même sur le court" », sur We Love Tennis, (consulté le )
  37. « Anett Kontaveit remporte le tournoi d'Ostrava », sur L'Équipe (consulté le )
  38. « Classement WTA - Sakkari intègre le top 10, Burel devance Ferro... », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  39. « “Vraiment cru en moi”: Maria Sakkari réagit après avoir marqué l’histoire à l’Ostrava Open 2021 », sur parlersport.com (consulté le )
  40. « WTA Indian Wells: Golubic vient à bout de Sakkari », sur RTSSport.ch, (consulté le )
  41. « WTA Moscou : Une finale Kontaveit-Alexandrova, Sakkari abandonne », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  42. Zone Sports- ICI.Radio-Canada.ca, « Paula Badosa accède au carré d’as des Finales de la WTA », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  43. « Maria Sakkari assomme Iga Swiatek pour lancer son Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  44. « Grosse bagarre, 19 doubles fautes pour Sabalenka, qualification pour Sakkari », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  45. « Anett Kontaveit affrontera Garbiñe Muguruza en finale du Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  46. Media365, « WTA - Nottingham : Sakkari et Tomljanovic éliminées en quarts, Riske tient son rang », sur Orange Actualités, (consulté le )
  47. « Belinda Bencic en finale du tournoi de Berlin après sa victoire face à Maria Sakkari », sur L'Équipe (consulté le )
  48. « Eastbourne: Sakkari, Badosa, et Krejcikova sorties », sur Sports.fr, (consulté le )
  49. « Maria Sakkari sortie par la 103e mondiale Tatjana Maria à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  50. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis, WTA – Tournoi de San Jose 2022 : Rogers domine Sakkari », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  51. « Caroline Garcia domine la numéro 3 mondiale Maria Sakkari au deuxième tour à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  52. Media365, « WTA - Toronto : Swiatek éliminée par Haddad Maia, Sakkari et Muguruza quittent aussi le tournoi », sur Orange Actualités, (consulté le )
  53. « Maria Sakkari, numéro 3 mondiale, éliminée dès le deuxième tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  54. « WTA - Parme - Maria Sakkari lâche un set mais avance en huitièmes », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  55. « Tennis : Sakkari contre Sherif en finale à Parme », sur LEFIGARO, (consulté le )
  56. « Tennis - WTA - Parme : Sherif surprend Sakkari et remporte son premier titre », sur Sport 365, (consulté le )
  57. Tennis Majors et ses partenaires, « Parks sort Sakkari et poursuit son épopée à Ostrava », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  58. « Tennis - WTA - San Diego : Sakkari s'incline et fait une mauvaise opération en vue du Masters », sur Sport 365, (consulté le )
  59. « Maria Sakkari en demi-finales du tournoi de Guadalajara et dernière qualifiée au Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  60. Media365, « WTA - Guadalajara : Sakkari écarte Bouzkova et rejoint Pegula en finale », sur Orange Actualités, (consulté le )
  61. « Jessica Pegula remporte le tournoi de Guadalajara contre Maria Sakkari en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  62. « Masters : Sabalenka renverse Jabeur, Sakkari solide contre Pegula », sur L'Équipe (consulté le )
  63. « Caroline Garcia surclasse Maria Sakkari et se qualifie pour la finale du Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  64. « Caroline Garcia éliminée par Maria Sakkari à Doha », sur L'Équipe (consulté le )
  65. « Jessica Pegula en finale de l'Open de Doha », sur L'Équipe (consulté le )
  66. « Aryna Sabalenka en finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  67. « Tennis - WTA - Madrid : Sakkari fait plier Badosa », sur L'Équipe (consulté le )
  68. « Aryna Sabalenka qualifiée pour la finale du WTA 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  69. « Maria Sakkari, tête de série numéro 8, éliminée par Karolina Muchova », sur L'Équipe (consulté le )
  70. « Alizé Cornet qualifiée pour les quarts de finale du tournoi de Nottingham », sur L'Équipe (consulté le )
  71. « Alizé Cornet plie face à Maria Sakkari au 1er tour à Berlin », sur L'Équipe (consulté le )
  72. « Maria Sakkari, 8e mondiale, éliminée dès le premier tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  73. « Maria Sakkari qualifiée pour la finale à Washington », sur L'Équipe (consulté le )
  74. « À Washington, Coco Gauff remporte son 4e titre », sur L'Équipe (consulté le )
  75. « Maria Sakkari sortie dès le premier tour de l'US Open par Rebeka Masarova », sur L'Équipe (consulté le )
  76. « Caroline Garcia sortie par Maria Sakkari en quarts de finale de Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « Veronika Kudermetova et Jessica Pegula qualifiées en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  78. « Le casting des joueuses qualifiées pour les WTA Finals à Cancun est complet », sur L'Équipe (consulté le )
  79. « Aryna Sabalenka écrase Maria Sakkari en ouverture du Masters WTA », sur L'Équipe (consulté le )
  80. « Jessica Pegula domine Aryna Sabalenka et file en demies du Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  81. « Le match Sabalenka-Rybakina interrompu au Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  82. « Coco Gauff, Ons Jabeur, et Maria Sakkari éliminées d'entrée à Doha », sur L'Équipe (consulté le )
  83. Camille Valero, « Maria Sakkari, qui va quitter le Top 10, se sépare de son coach », sur tennisactu.net, 15 février 2024 (consulté le 17 mars 2024).
  84. Luboš Zabloudil, « Maria Sakkari s'offre les services de David Witt, ancien entraîneur de Jessica Pegula », sur flashscore.fr, 3 mars 2024 (consulté le 17 mars 2024).
  85. « Caroline Garcia sortie au troisième tour d'Indian Wells par Maria Sakkari », sur L'Équipe (consulté le )
  86. « Diane Parry cède en trois sets face à Maria Sakkari en huitièmes de finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  87. « Maria Sakkari domine Coco Gauff et se qualifie pour la finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  88. « Iga Swiatek lamine Maria Sakkari en finale d'Indian Wells et décroche son 8e WTA 1000 », sur L'Équipe (consulté le )
  89. « Rybakina et Sakkari qualifiées en quarts de finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  90. « Elena Rybakina s'en sort face à Maria Sakkari à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  91. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Iga Świątek 10 105
2     Aryna Sabalenka 8 725
3     Coco Gauff 6 975
4     Elena Rybakina 6 848
5     Jessica Pegula 5 145
6     Ons Jabeur 4 173
7     Markéta Vondroušová 4 070
8     Zheng Qinwen 4 040
9     María Sákkari 3 565
10     Jeļena Ostapenko 3 548
Double
Rang Évolution Nom Points
1     Elise Mertens 7 560
2     Hsieh Su-wei 7 370
3     Storm Hunter 7 295
4     Laura Siegemund 6 200
5     Gabriela Dabrowski 6 045
6     Erin Routliffe 5 695
7     N. Melichar-Martinez 5 385
8     Ellen Perez 5 265
9     Vera Zvonareva 5 075
10     Jessica Pegula 4 955