Laura Siegemund

joueuse de tennis allemande

Laura Siegemund
Image illustrative de l’article Laura Siegemund
Laura Siegemund à Wimbledon en 2019.
Carrière professionnelle
2002
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (34 ans)
Filderstadt
Taille 1,68 m (5 6)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Antonio Zucca
Gains en tournois 3 826 823 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 1
Meilleur classement 27e (29/08/2016)
En double
Titres 8
Finales perdues 3
Meilleur classement 30e (23/08/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/4 1/32 1/16
Double 1/16 1/8 1/8 V (1)
Mixte 1/16 1/16 1/4 V (1)

Laura Natalie Siegemund, née le à Filderstadt, est une joueuse de tennis allemande.

Elle a remporté l'épreuve du double mixte de l'US Open aux côtés de Mate Pavić, en 2016.

À ce jour, elle compte deux titres en simple, six titres en double dames et un titre en double mixte sur le circuit WTA.

BiographieModifier

Laura Siegemund a remporté onze tournois en simple et vingt en double sur le circuit ITF. Elle remporte en 2015 son premier titre WTA en double à Bois-le-Duc avec l'Américaine Asia Muhammad.

2016. Quart de finale aux Jeux olympiques et premier titreModifier

À l'Open d'Australie, elle passe Kiki Bertens, puis la tête de série numéro 19, Jelena Janković (3-6, 7-65, 6-4)[1], avant de chuter (0-6, 4-6) lourdement au troisième tour contre sa compatriote Annika Beck.

En avril sur terre battue à Charleston, elle passe Patricia Maria Țig (4-6, 6-3, 6-3), puis la tête de série numéro 8, Madison Keys (63-7, 6-4, 6-4) et Mirjana Lučić-Baroni (7-5, 6-2). Elle s'incline en quart contre la qualifiée Elena Vesnina (5-7, 4-6), future finaliste. Laura continue la terre battue intérieur du tournoi Premier de Stuttgart alors issue des qualifications, elle réalise une grosse semaine en parvenant en finale. Au premier tour, elle vainc Anastasia Pavlyuchenkova (6-0, 7-5), puis la 6e mondiale, Simona Halep (6-1, 6-2) assez facilement[2] et la 8e mondiale, Roberta Vinci (6-1, 6-4) à l'aise sur terre[3]. En demie, Laura s'offre la no 2 mondiale et tête de série numéro 1, Agnieszka Radwańska (6-4, 6-2) pour atteindre sa première finale en carrière[4]. Mais sera vaincue par sa compatriote, Angelique Kerber 3e mondiale (4-6, 0-6) facilement[5].

En juillet, elle remporte son premier titre en simple à Båstad, battant en finale et en deux sets la Tchèque Kateřina Siniaková (7-5, 6-1)[6].

Aux Jeux olympiques, elle atteint les quarts de finale en battant Tsvetana Pironkova, Zhang Shuai et Kirsten Flipkens, mais est battue par la future lauréate, Mónica Puig (1-6, 1-6) sèchement.

Un mois plus tard, elle remporte l'épreuve du double mixte de l'US Open au côté du Croate Mate Pavić, son premier sacre dans la discipline.

2017. Premier titre Premier et saison écourtéeModifier

Comme l'année dernière, elle va loin à Charleston jusqu'au dernier carré, battant Lesia Tsurenko (66-7, 6-2, 7-64) difficilement, puis la tête de série numéro 3 et 10e mondiale, Venus Williams (6-4, 63-7, 7-5) tout en sauvant deux balles de match[7] ; après la tête de série numéro 15, Lucie Šafářová (6-2, 6-3) et la tête de série numéro 8, Anastasija Sevastova (6-2, 6-4). Elle est battue après 2 h 18 de jeu contre Daria Kasatkina (6-3, 2-6, 1-6) contre la future lauréate[8]. La semaine suivante à Stuttgart, elle bénéficie d'une wild cards et réalise un super parcours. Au premier tour, elle passe Zhang Shuai (6-2, 7-64), puis la 9e mondiale, Svetlana Kuznetsova (6-4, 6-3) et dans un gros match intense et physique, la no 3 mondiale, Karolína Plíšková (7-63, 5-7, 6-3)[9]. Elle se qualifie pour la finale en s'imposant (6-4, 7-5) contre la 5e mondiale Simona Halep[10]. Elle remporte son second titre, le premier dans la catégorie Premier en s'imposant (6-1, 2-6, 7-65) après un gros match intense et nerveux contre la Française Kristina Mladenovic[11].

À Madrid, elle bat la 6e mondiale, Johanna Konta (3-6, 7-5, 6-4) mais s'incline face à Coco Vandeweghe (2-6, 6-4, 3-6). Enfin chez soi, au tournoi de Nuremberg elle abandonne contre Barbora Krejčíková au second tour après une mauvaise glissade, et se blessant au genou droit[12]. Elle se fait opérer des ligaments croisés et mettant fin à sa saison[13].

2018Modifier

Le , Laura Siegemund reprend la compétition après 10 mois d'arrêt à la suite de sa blessure au genou en . Elle débute au tournoi ITF de Santa Margherita Di Pula où elle est tête de série. Elle préfère démarrer dans un tournoi mineur sur terre battue[14]. Sur la saison elle remporte une finale en août dans un tournoi ITF à Bad Saulgau contre Alexandra Cadanțu et en octobre le Tournoi de tennis de Moscou en double avec Alexandra Panova.

2019Modifier

Laura Siegemund commence sa saison à Auckland, en se qualifiant comme lucky loser, avec une défaite contre Caroline Wozniacki. En double avec Alexandra Panova, elle passe le premier tour mais déclare forfait pour les quarts de finale à la suite d'une blessure.

Au tournoi d'Hobart, issue des qualifications, Laura Siegemund est battue d'entrée, en deux sets (6-3, 6-1), par Dayana Yastremska. Elle reste à la 110e place mondiale.

À la faveur d'un classement protégé, l'Allemande est présente dans le tableau principal de l'Open d'Australie. Elle bat difficilement Victoria Azarenka en trois sets et 2 h 44 (7-6, 6-4, 6-2) avant de tomber sèchement face à Hsieh Su-wei (6-3, 6-4). Malgré cette défaite précoce, elle montera de cinq places au classement. Le , et en tant que tête de série no 1, elle entame sa semaine au tournoi ITF de Launceston. Après avoir surclassé Destinee Aiava en deux sets (6-4, 6-1), elle chancelle face à Elena Rybakina, futur lauréate du tournoi et perd en trois sets (3-6, 6-4, 3-6).

Son match de Fed Cup en février sera rudement perdu, Aryna Sabalenka la dominant en deux sets (6-1, 6-1).

Défaite d'entrée à Acapulco par Johanna Konta (6-3, 6-2), Laura Siegemund revient à la 105e place après un pic à la 102e acquis mi-février.

L'édition 2019 d'Indian Wells sera également décevante pour elle, avec une défaite au premier tour face à Markéta Vondroušová (6-4, 7-66). Elle perdra 3 places de plus.

À Miami, elle revivra le même scénario qu'à Hobart. Après avoir victorieusement franchi les qualifications, elle tombe face à Rebecca Peterson en trois manches (1-6, 7-5, 5-7). Malgré cela, elle bondit jusqu'à la 104e place.

Pendant le tournoi de Charleston, elle vainc au premier tour Emma Navarro (7-5, 6-4) mais connaît une nouvelle défaite face à Caroline Wozniacki (2-6, 2-6). Elle réalise le même résultat que l'an passé mais s'infiltre dans le top 100, en devenant 99e.

Elle sera battue en deux sets (6-2, 7-5) par Beatriz Haddad Maia au premier tour du tournoi de Bogota.

2018 et 2019 se refléteront à Stuttgart, où Laura Siegemund sera sortie en seizièmes par Anastasija Sevastova (6-4, 6-3) après avoir battu Lesia Tsurenko (6-2, 6-2). Elle monte à la 97e place.

Elle ne franchira pas les qualifications de Madrid où elle sera écartée par Kristina Mladenovic en seizièmes (7-6, 6-1).

Pendant le tournoi ITF de Trnava, Laura Siegemund atteindra ses premiers quarts de finale depuis plusieurs mois. Tête de série no 5, elle dispose de Laura-loana Diaz en deux sets (7-6, 6-3), écarte Tímea Babos (7-5, 6-4) en deux sets également mais ne parvient pas à dominer Bernarda Pera, qui conclura le match en deux manches (6-7, 4-6). Elle remonte à la 99e place, après avoir chuté à la 111e à la suite de la déconvenue de Madrid.

Le tournoi de Strasbourg sera également une semaine positive pour l'Allemande qui atteindra les seizièmes de finale après s'être extirpée des qualifications, où elle sera finalement sortie par Aryna Sabalenka (4-6, 3-6). Laura grimpe à la 95e place. Présente d'office dans le tableau principal de Roland-Garros quatre jours plus tard (où elle reste sur une défaite au premier tour en 2018), elle écarte sans difficulté Sofya Zhuk (6-3, 6-3) mais échoue face à Belinda Bencic au tour suivant (6-4, 4-6, 4-6).

Elle se présentera dans la foulée au tournoi de Bol, où elle est tête de série no 8, et battra rapidement Tena Lukas (6-2, 6-2) puis, moins rapidement, Tereza Mrdeza (3-6, 7-6, 6-1). Elle s'arrêtera en huitièmes de finale où elle sera défaite très sèchement par Sara Sorribes Tormo (6-1, 6-0). Elle atteint la 84e place mondiale.

Présente également dans le tableau principal de Wimbledon, elle se sortira du premier tour en dominant Katie Swan (6-2, 6-4) mais échouera à nouveau face à Barbora Strýcová (3-6, 5-7).

77e mondiale au début du tournoi de Bucarest, Laura Siegemund est tête de série no 6. Anhelina Kalinina ne lui résiste pas (4-6, 6-3, 6-4), tout comme Lara Arruabarrena (7-5, 6-3) et Irina-Camelia Begu (7-5, 6-2). Cette série de victoires se stoppe quand elle est éliminée par Patricia Maria Țig (3-6, 1-6). En ayant réalisé une meilleure performance qu'en 2018, elle atteint son pic du début de l'année au classement en pointant à la 72e place.

Le tournoi de Palerme sera plus décevant pour l'Allemande avec une défaite d'entrée face à Jasmine Paolini (1-6, 4-6). Elle retombera à la 80e place à l'issue de la semaine.

Avant d'entamer la tournée américaine, Laura Siegemund joue à Karlsruhe. Tête de série no 4, elle écarte Dalila Jakupović au premier tour (6-1, 6-2) mais perd face à Paula Badosa Gibert (6-4, 6-1). Elle remonte de deux places.

Au tournoi de New York, issue des qualifications, elle échoue au premier tour face à Mihaela Buzărnescu (3-6, 6-0, 4-6).

Présente dans le tableau principal de l'US Open, Laura Siegemund commence bien en battant Magdalena Frech (5-7, 6-3, 6-4). Sofia Kenin stoppera cette lancée en deux sets au tour suivant (6-7, 0-6). Cette série de défaites fait retomber la joueuse à la 90e place.

2020. Victoire en double à l'US OpenModifier

Laura Siegemund commence sa saison 2020 au tournoi d'Auckland, où elle bat successivement les Américaines Catherine McNally et Cori Gauff, avant de s'incliner en quart de finale contre la tête de série n°1 et future lauréate de l'épreuve, Serena Williams. A l'Open d'Australie, elle perd au deuxième tour contre la tête de série n°2, la Tchèque Karolína Plíšková.

Elle joue ensuite les qualifications de la Fed Cup contre l'équipe du Brésil, et remporte ses deux matchs en simple contre Teliana Pereira et Gabriela Cé. Ces victoires contribuent à la victoire de l'Allemagne, qui avance (4-0) en phase finale. Issue des qualifications à l'Open de Doha, elle se hisse au deuxième tour mais s'incline face à la tête de série n°1, Ashleigh Barty. Elle joue ensuite le tournoi WTA 125 Oracle Challenger d'Indian Wells, où elle atteint les quarts de finale, avant d'être battue en trois sets par Vera Zvonareva (1-6, 6-4, 2-6). La saison 2020 est alors interrompue par la pandémie de COVID-19, et Laura Siegemund ne rejoue plus comme de nombreuses joueuses, avant le mois d'août.

Son retour sur le circuit se fait en août 2020 au tournoi de Palerme, où elle est éliminée au deuxième tour par la tête de série n°4 et future finaliste de l'épreuve, l'Estonienne Anett Kontaveit. Elle s'incline également aux deuxièmes tours des tournois de Prague et de Cincinnati, et chute dès le premier tour à l'US Open contre la Belge Elise Mertens.

Mais c'est lors de ce même US Open qu'elle remporte le titre en double, associée pour la toute première fois à la Russe Vera Zvonareva : non tête de série, la paire se hisse en finale, en battant notamment en quart de finale les têtes de série n°2 et tenantes du titre Elise Mertens et Aryna Sabalenka, et s'impose 6-4, 6-4 contre la paire composée de l'Américaine Nicole Melichar et de la Chinoise Xu Yifan.

En simple, elle termine la saison sur une bonne dynamique, en atteignant les quarts de finale à Roland-Garros, battue 3-6, 3-6 par la tête de série n°7 Petra Kvitova. Elle finit la saison 2020 à la 50ème place mondiale en simple, et à la 41ème place mondiale en double.

2021. Saison écourtée par une blessure au genou, sortie du top 100Modifier

Laura Siegemund commence la saison 2021 par deux tournois préparatoires à l'Open d'Australie. A Abu Dhabi, elle chute d'entrée contre la Belge Kirsten Flipkens, puis à Melbourne, elle passe deux tours avant de s'incliner, en huitième de finale, contre la Roumaine Simona Halep. A l'Open d'Australie, au tirage au sort, elle est opposée dès le premier tour à la tête de série n°10 du tournoi, l'Américaine Serena Williams, qui la bat largement 1-6, 1-6.

Issue des qualifications au tournoi de Doha, elle passe le premier tour avant de chuter contre Victoria Azarenka. A Dubaï, elle perd au premier tour contre la Russe Anastasia Potapova. Au tournoi de Miami, elle passe le premier tour contre l'Américaine Christina McHale, mais doit déclarer forfait avant son deuxième tour contre Victoria Azarenka, en raison d'une blessure au genou.

Sa saison sur terre battue est sans relief : défaite au deuxième tour à Stuttgart contre Ashleigh Barty, et défaite au deuxième tour à Madrid contre Iga Świątek, elle est lucky loser au tournoi de Rome mais perd dès le premier tour contre Nadia Podoroska. A Roland-Garros, où elle était quart de finaliste en 2020, elle chute dès le premier tour contre la Française Caroline Garcia (3-6, 1-6).

Lors de la saison sur herbe, elle se qualifie en quart de finale du tournoi de Bad Hombourg, chutant contre Kateřina Siniaková (5-7, 4-6). A Wimbledon, elle s'incline dès le premier tour contre la Russe Ekaterina Alexandrova. Puis au tournoi olympique de Tokyo, elle est battue au premier tour par la tête de série n°4 du tournoi, la future médaillée de bronze Elina Svitolina. Elle perd également au premier tour en double, associée à sa compatriote Anna-Lena Friedsam, contre la paire russe composée d'Elena Vesnina et de Veronika Kudermetova.

Blessée au genou, elle déclare forfait pour l'US Open et ne rejoue pas de la saison 2021. Elle termine la saison à la 124ème place mondiale en simple.

2022Modifier

Laura Siegemund fait son retour sur le circuit ITF en s'alignant sur le tournoi de Porto, au Portugal, où elle se hisse en quart de finale. Elle y est battue par la Française Leolia Jeanjean. Au tournoi de Lyon, elle s'incline au deuxième tour contre la Britannique Katie Boulter. En revanche, elle renoue avec succès avec sa partenaire de double Vera Zvonareva : les deux joueuses, qui n'avaient pas rejoué en tant que paire de double depuis Wimbledon, remportent le tournoi de Lyon contre la paire britannique composée d'Alicia Barnett et Olivia Nicholls, dont c'est la première apparition en double sur le circuit principal.

PalmarèsModifier

Titres en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 18-07-2016   Ericsson Open, Båstad Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Kateřina Siniaková 7-5, 6-1 Parcours
2 24-04-2017   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart Premier 776 000 $ Terre (int.)   Kristina Mladenovic 6-1, 2-6, 7-65 Parcours

Finale en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 18-04-2016   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart Premier 759 000 $ Terre (int.)   Angelique Kerber 6-4, 6-0 Parcours

Titres en double damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 08-06-2015 Topshelf Open
  Bois-le-Duc
Intern'l 250 000 $ Gazon (ext.)   Asia Muhammad   Jelena Janković
  A. Pavlyuchenkova
6-3, 7-5 Parcours
2 27-07-2015 Brasil Tennis Cup
  Florianópolis
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Annika Beck   María Irigoyen
  Paula Kania
6-3, 7-61 Parcours
3 19-10-2015 BGL BNP Paribas Open
  Luxembourg
Intern'l 250 000 $ Dur (int.)   Mona Barthel   Anabel Medina
  Arantxa Parra Santonja
6-2, 7-62 Parcours
4 15-10-2018 VTB Kremlin Cup
  Moscou
Premier 790 208 $ Dur (int.)   Alexandra Panova   Darija Jurak
  Raluca Olaru
6-2, 7-62 Parcours
5 16-09-2019 Guangzhou International Women's Open
  Guangzhou
Intern'l 226 750 $ Dur (ext.)   Peng Shuai   Alexa Guarachi
  Giuliana Olmos
6-2, 6-1 Parcours
6 31-08-2020 US Open
  Flushing Meadows
G. Chelem 21 656 000 $ Dur (ext.)   Vera Zvonareva   Nicole Melichar
  Xu Yifan
6-4, 6-4 Parcours
7 28-02-2022 Open 6e sens
  Lyon
WTA 250 239 477 $ Dur (int.)   Vera Zvonareva   Alicia Barnett
  Olivia Nicholls
7-5, 6-1 Parcours
8 22-03-2022 Miami Open presented by Itaú
  Miami
WTA 1000 8 369 455 $ Dur (ext.)   Vera Zvonareva   Veronika Kudermetova
  Elise Mertens
7-63, 7-5 Parcours

Finales en double damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 27-04-2015 GP Princesse Lalla Meryem
  Marrakech
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Tímea Babos
  Kristina Mladenovic
  Maryna Zanevska 6-1, 7-65 Parcours
2 13-06-2016 Mallorca Open
  Calvià
Intern'l 250 000 $ Gazon (ext.)   Gabriela Dabrowski
  María José Martínez
  Anna-Lena Friedsam 6-4, 6-2 Parcours
3 20-08-2018 Connecticut Open
  New Haven
Premier 710 900 $ Dur (ext.)   Andrea S. Hlaváčková
  Barbora Strýcová
  Hsieh Su-wei 6-4, 67-7, [10-4] Parcours

Titre en double mixteModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 31-08-2016 US Open
  Flushing Meadows
G. Chelem 500 000 $ Dur (ext.)   Mate Pavić   Coco Vandeweghe
  Rajeev Ram
6-4, 6-4 Parcours

Parcours en Grand ChelemModifier

En simple damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64)   S. Kuznetsova 1er tour (1/64)   Petra Kvitová
2016 3e tour (1/16)   Annika Beck 1er tour (1/64)   Eugenie Bouchard 1er tour (1/64)   Madison Keys 3e tour (1/16)   Venus Williams
2017 1er tour (1/64)   Jelena Janković
2018 1er tour (1/64)   Coco Vandeweghe 1er tour (1/64)   Naomi Osaka
2019 2e tour (1/32)   Hsieh Su-wei 2e tour (1/32)   Belinda Bencic 2e tour (1/32)   Barbora Strýcová 2e tour (1/32)   Sofia Kenin
2020 2e tour (1/32)   Karolína Plíšková 1/4 de finale   Petra Kvitová Annulé 1er tour (1/64)   Elise Mertens
2021 1er tour (1/64)   Serena Williams 1er tour (1/64)   Caroline Garcia 1er tour (1/64)   E. Alexandrova
2022 1er tour (1/64)   Sorana Cirstea

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 2e tour (1/16)
  Mona Barthel
  Chan Hao-ching
  Chan Yung-jan
2016 1er tour (1/32)
  Mona Barthel
  Mirjana Lučić
  B. Strýcová
3e tour (1/8)
  A.-L. Friedsam
  C. Garcia
  K. Mladenovic
1er tour (1/32)
  A.-L. Friedsam
  Martina Hingis
  Sania Mirza
1er tour (1/32)
  Mona Barthel
  E. Makarova
  Elena Vesnina
2017 2e tour (1/16)
  Danka Kovinić
  Vania King
  Y. Shvedova
2018 3e tour (1/8)
  L. Kichenok
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
2019 1er tour (1/32)
  M. Gasparyan
  D. Gavrilova
3e tour (1/8)
  Tímea Babos
  K. Mladenovic
3e tour (1/8)
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
1/8 de finale
  G. Dabrowski
  Xu Yifan
2020 1er tour (1/32)
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
2e tour (1/16)
  N. Melichar
  Iga Świątek
Annulé
2021 1/8 de finale
  E. Mertens
  A. Sabalenka
1/8 de finale
  M. Linette
  B. Pera
1/8 de finale
  S. Aoyama
  E. Shibahara
2022 1er tour (1/32)
  Garcia
  Mladenovic

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 2e tour (1/16)
  Artem Sitak
  Martina Hingis
  Leander Paes
Victoire
  Mate Pavić
  Coco Vandeweghe
  Rajeev Ram
2017 1er tour (1/16)
  Mate Pavić
  Sania Mirza
  Ivan Dodig
2018 1er tour (1/16)
  R. Bopanna
  K. Srebotnik
  Michael Venus
2019 1/4 de finale
  K. Peschke
  W. Koolhof
1er tour (1/16)
  Duan Ying-Ying
  M. Demoliner
2020 Annulé Annulé Annulé
2021 1er tour (1/16)
  Shibahara
  McLachlan
1er tour (1/8)
  D. Jurak
  R. Farah
2022 1er tour (1/16)
  Mirza
  Dodig

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »Modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple damesModifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
Doha
2016 2e tour (1/32)
  Williams
  3e tour (1/8)
  Cîrstea
1er tour (1/32)
  Strýcová
        2e tour (1/16)
  Cibulková
2017 1er tour (1/64)
  Wickmayer
1er tour (1/64)
  Duan
2e tour (1/16)
  Vandeweghe
  2e tour (1/16)
  Bellis
2e tour (1/16)
  Halep
     
2018       2e tour (1/16)
  Kontaveit
  1er tour (1/32)
  Vesnina
     
2019 1er tour (1/64)
  Vondroušová
1er tour (1/64)
  Peterson
             
2020         2e tour (1/16)
  Barty
    2e tour (1/16)
  Zvonareva
 
WTA 1000
2021   2e tour (1/32)
Forfait
2e tour (1/16)
  Iga Świątek
  1er tour (1/32)
  Potapova
1er tour (1/32)
  Podoroska
     
2022   1er tour (1/64)
  M. Bouzková
             

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Jeux olympiquesModifier

En simple damesModifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 06/08/2016 Olympic Tennis Event, Brésil Dur (ext.) 1/4 de finale   Mónica Puig 6-1, 6-1 Parcours

Parcours en Fed CupModifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2017 - 1er tour (groupe mondial) - États-Unis - Allemagne : 4 - 0
1 11/02/2017   Maui Dur (ext.)   Bethanie Mattek-Sands
  Shelby Rogers
  Laura Siegemund
  Carina Witthöft
4-1 ab. Parcours
2017 - Barrage (groupe mondial I) - Allemagne - Ukraine - 3 : 2
2 22/04/2017   Stuttgart Terre (int.)   Nadiia Kichenok
  Olga Savchuk
  Laura Siegemund
  Carina Witthöft
6-4, 4-6, [10-6] Parcours

Classements WTA en fin de saisonModifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en simple 1235   601   847   353   367   319   307   227   225   243   383   235   161   90   31   69   117   73   50   124
Rang en double - - - 432   206   372   211   152   179   289   1083   488   232   44   86   128   80   82   41   58

Source : (en) Classements de Laura Siegemund sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier