Liudmila Samsonova

joueuse de tennis russe

Liudmila Dmitriyevna Samsonova (en russe : Людмила Дмитриевна Самсонова), née le à Olenegorsk, est une joueuse de tennis russe, professionnelle depuis 2016.

Liudmila Samsonova
Image illustrative de l’article Liudmila Samsonova
Liudmila Samsonova en 2023
Carrière professionnelle
2016
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (25 ans)
Olenegorsk
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitière
Entraîneurs Alessandro Piccari
Alessandro Dumitrache
Gains en tournois 4 526 735 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 3
Meilleur classement 12e (27/02/2023)
En double
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 40e (12/06/2023)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/16 1/8 1/8
Double 1/32 1/4 - 1/16
Mixte - - 1/8 -
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King 1 (2021)

Carrière

modifier

Liudmila Samsonova a effectué une grande partie de sa carrière en Italie, pays qu'elle a représenté en compétition entre et . En 2018, elle s'impose à Saint-Malo contre Katarina Zavatska[1].

2019-2020 : entrée sur le circuit WTA et premières participations aux tournois du Grand Chelem

modifier

En 2019, elle accède aux demi-finales du tournoi de Palerme en tant que lucky loser et à la finale du tournoi ITF de Poitiers.

2021 : premier titre à Berlin et 1/8 à Wimbledon

modifier

Elle échoue au premier tour du WTA 500 de Melbourne en début d'année mais sort des qualifications à l'Open d'Australie. Elle gagne son premier match en Grand Chelem au premier tour contre l'Espagnole Paula Badosa (6-7, 7-6, 7-5) mais s'incline contre une autre Ibère Garbiñe Muguruza au tour suivante (3-6, 1-6). Après deux défaites au premier tour à Melbourne et Adelaïde, elle se distingue à Miami en se qualifiant pour le 3e tour après avoir battu Kiki Bertens, onzième mondiale. Les semaines suivantes sont plus difficiles avec des deuxièmes tours à Charleston, Parme, Bol et des éliminations d'entrée à Charleston, Rome et Roland Garros toutes deux en qualifications. En mai, issue des qualifications, elle remporte à la surprise générale le tournoi de Berlin après avoir écarté trois joueuses du top 30 : Madison Keys en quart de finale (7-64, 2-6, 7-60), Victoria Azarenka en demi-finale (6-4, 6-2) et Belinda Bencic en finale (1-6, 6-1, 6-3)[2]. Elle entre à la suite de ce résultat dans le Top 100. Elle atteint ensuite pour la première fois les huitièmes de finale du tournoi de Wimbledon où elle est battue par Karolína Plíšková (2-6, 3-6). Elle a sorti durant les trois premiers tours l'Estonienne Kaia Kanepi (6-4, 6-2) et les Américaines Jessica Pegula (6-4, 3-6, 6-3) et Sloane Stephens (6-2, 2-6, 6-4). Elle s'incline au premier tour à Palermo, Cincinnati et aux seconds tours de Montréal (battant au passage la dix-neuvième Elena Rybakina) et à l'US Open. À Luxembourg mi septembre, Misaki Doi, Océane Dodin et de nouveau la douzième mondiale Belinda Bencic. En demi-finale, elle est battue par Jeļena Ostapenko.

Après des défaites précoces à Indian Wells et Moscou, elle atteint le même stade à Courmayeur, battue seulement aux portes de la finale par la Danoise Clara Tauson.

2022 : 3 titres à Tokyo, Washington et Cleveland et 1/8 à l'US Open

modifier

Elle est battue au premier tour de Melbourne par Andrea Petkovic, en quarts de finale d'Adelaïde par Madison Keys et au second tour de l'Open d'Australie contre la Tchèque Markéta Vondroušová en janvier. Elle n'arrive pas à s'extirper des qualifications à Dubaï et perd au premier tour à Doha au Qatar contre Alizé Cornet, mais améliore sa meilleure performance en WTA 1000 à Cincinnati début mars en arrivant en huitièmes de finale (éliminée par Petra Martić). Hormis une demi-finale à Stuttgart mi-avril où elle élimine notamment la Tchèque huitième Karolína Plíšková (battue en trois sets serrés par la numéro un Iga Świątek), elle enchaîne les défaites au premier tour à Miami, Madrid, Rome, Roland Garros, Libema et Bad Homburg les mois suivants.

Son retour en forme est tonitruant : elle remporte son second titre WTA lors du City Open de Washington, dominant en finale l'Estonienne Kaia Kanepi en trois sets (4-6, 6-3, 6-3)[3] le 8 août après s'être débarrassé d'Elise Mertens (7-6, 6-4), d'Ajla Tomljanović (4-6, 6-3, 6-2), de la dernière vainqueur de l'US Open Emma Raducanu (7-6, 6-1) et de la Chinoise Wang Xiyu (6-1, 6-1). C'est son premier titre sur surface dur, qui est suivi deux semaines plus tard d'un second à Cleveland, où elle ne perd pas un seul set et se défait d'Iryna Shymanovich (6-1, 6-0), de Laura Siegemund (6-2, 6-1), Magda Linette (6-4, 6-3), de la locale Bernarda Pera (6-1, 6-2) et le la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich en finale (6-1, 6-3). Elle surfe sur sa bonne forme pour disputer pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finales à l'US Open après avoir battu la qualifiée Tchèque Sara Bejlek (6-3, 6-1), l'ancienne finaliste Leylah Fernandez (6-3, 7-6) et la Serbe Aleksandra Krunić (6-3, 6-3). Elle voit l'Australienne Ajla Tomljanović prendre sa revanche (6-7, 1-6) en début de deuxième semaine.

Fin septembre, elle élimine à Tokyo Elena Rybakina, dernière gagnante de Wimbledon quelques mois plus tôt (6-2, 6-4), la Chinoise Wang Xinyu (7-6, 6-3), l'ancienne numéro une Garbiñe Muguruza (6-4, 6-2) et deux autres Chinoises, Zhang Shuai (7-6, 6-2) et Zheng Qinwen (7-5, 7-5) pour remporter son troisième titre en un mois et demi, là aussi sans perdre un seul set. Elle termine sa saison par une défaite contre Bianca Andreescu d'entrée à San Diego et une autre en huitièmes de finale à Guadalajara (sortant au tour précédent la Biélorusse Aryna Sabalenka, quatrième mondiale).

2023 : finales en WTA 1000 à Cincinnati et Pékin en simple et premier titre en double à Dubaï

modifier

Après un début de saison maussade (défaite au second tour d'Adelaïde par Aryna Sabalenka, qui remportera le tournoi et l'Open d'Australie quelques semaines plus tard, au même stade à l'Open d'Australie et au premier tour d'Adelaïde 2 par l'Américaine Amanda Anisimova), mi-février 2023, elle dispute sa cinquième finale à Abou Dhabi en disposant de la repêchée Claire Liu (3-6, 6-2, 6-0), l'ancienne numéro deux mondiale Barbora Krejčíková (7-5, 7-6), sa compatriote Veronika Kudermetova (6-3, 6-3) et la Chinoise Zheng Qinwen (6-4, 1-6, 6-4). Elle perd alors pour la première fois en finale sur le circuit WTA, renversée par Belinda Bencic (6-1, 6-7, 4-6). Elle est battue quelques jours plus tard par Sofia Kenin d'entrée à Doha (3-6, 1-6).

Après avoir éliminée l'ancienne numéro deux Paula Badosa (6-7, 7-6, 6-4) au premier tour de Dubaï, elle profite du forfait de la Chinoise Zheng Qinwen pour atteindre pour la première fois les huitièmes de finale de ce tournoi. Elle est battue par la numéro un mondiale Iga Świątek (1-6, 0-6). En double, elle remporte le tournoi, associée à sa compatriote Veronika Kudermetova, il s'agit de leur 1er trophée ensemble. Mi-mars, elle est défaite au deuxième tour à Indian Wells par l'Américaine Bernarda Pera (6-2, 6-7, 6-7) au bout de deux tie-breaks très serrés, puis au troisième tour de Miami par la Chinoise, révélation de l'année 2022, Zheng Qinwen (7-5, 6-7, 3-6).

Sa tournée sur terre battue s'avère compliquée. Elle est éliminée d'entrée à Stuttgart par la Tchèque Barbora Krejčíková en ne marquant que deux jeux (2-6, 0-6). Elle s'incline au troisième tour à Rome contre la Croate Donna Vekić mi-mai (6-2, 6-7, 2-6). Elle gagne son premier match à Roland Garros fin mai contre l'Américaine Katie Volynets (6-0, 6-1) mais cède contre une ancienne finaliste, sa compatriote Anastasia Pavlyuchenkova (6-4, 7-5, 7-5) au second tour.

À Berlin, elle s'incline d'entrée pour son premier match sur gazon de l'année contre sa compatriote Ekaterina Alexandrova (4-6, 3-6) vainqueur il y a quelques jours à Bois-Le-Duc. Tête de série numéro deux à Bad Hombourg, elle gagne deux matchs contre Viktoriya Tomova (6-1, 6-4) et contre la Tchèque Linda Nosková (6-4, 6-7, 6-3) mais s'incline contre une autre Tchèque, Kateřina Siniaková (5-7, 6-4, 2-6). Elle peine à rebondir sur le gazon de Wimbledon et s'incline au premier tour contre Ana Bogdan en deux tie-breaks.

Début juillet, elle retrouve les demi-finale d'un tournoi WTA pour la deuxième fois de l'année à Washington, alors qu'elle est tenante du titre, écartant Danielle Collins et Sorana Cîrstea sur le même score (6-1, 6-3) ainsi que la Russe Marta Kostyuk (6-4, 6-2). Elle s'incline contre la future gagnante et jeune Américaine Coco Gauff en deux set (3-6, 3-6)[4]. Elle rentre alors dans une période de l'année où elle doit défendre beaucoup de points dont ses trois titres de l'année passée. Elle joue l'Open du Canada et franchit le deuxième tour pour la première fois ici en prenant sa revanche sur Kateřina Siniaková (4-6, 6-2, 6-3) et en écartant Zheng Qinwen (6-3, 6-2). En huitièmes de finale, se dresse sur sa route la numéro deux mondiale Aryna Sabalenka, titrée en début d'année à l'Open d'Australie. Contre la Biélorusse, elle gagne sa plus belle victoire en carrière (7-6, 4-6, 6-3)[5] pour rejoindre les quarts de finale. Écartant la Suissesse Belinda Bencic (6-4, 6-4), elle doit patienter pour jouer sa demi-finale contre la numéro trois mondiale Elena Rybakina à cause de la pluie. Elle renverse la Kazakh (1-6, 6-1, 6-2)[6] pour disputer sa première finale en WTA 1000. Fatiguée à cause de sa demi-finale quelques heures plus tôt, elle essuie une dure défaite en finale contre Jessica Pegula, numéro quatre mondiale (1-6, 0-6)[7]. C'est néanmoins sa meilleure performance en WTA 1000 et la première fois de sa carrière où elle écarte deux joueuses du Top 10.

Arrivant en confiance à l'US Open, elle gagne deux matchs contre la locale Claire Liu (7-6, 6-3) et l'Allemande Tamara Korpatsch (6-3, 6-3) mais s'incline au troisième tour contre l'ancienne finaliste Madison Keys (7-5, 2-6, 2-6). Elle parvient début octobre en demi-finale de Pékin, tournoi qu'elle dispute pour la première fois de sa carrière en éliminant d'abord l'Américaine Alycia Parks (6-4, 7-6) puis en concédant un jeu de moins contre l'ancienne numéro deux Petra Kvitová (6-4, 7-5). Elle sort ensuite difficilement l'Ukrainienne Marta Kostyuk (6-4, 6-7, 7-5) puis la Lettone Jeļena Ostapenko, récente quart de finaliste à l'US Open (6-3, 6-2). Elle arrache une nouvelle victoire contre la Kazakh Elena Rybakina, cinquième joueuse mondiale (7-6, 6-3)[8] pour jouer sa deuxième finale de l'année en WTA 1000. Opposée à la numéro deux et championne Iga Świątek, elle ne fait pas le poids et ne gagne que quatre jeux (2-6, 2-6)[9].

Elle joue ensuite le tournoi de Zhengzhou et affronte deux Allemandes, battant la première, Tatjana Maria (6-3, 6-3) mais s'inclinant contre la deuxième, Laura Siegemund, qualifiée (6-3, 1-6, 2-6).

2024. Demi-finale à Strasbourg

modifier

Liudmila commence l'année par trois défaites, une très sèche (2-6, 1-6) au premier tour du tournoi de Brisbane, qui plus est contre sa très jeune compatriote, Mirra Andreeva, 16 ans seulement, une plus serrée à Adelaïde contre l'Allemande Laura Siegemund où elle remporte la première manche (7-6, 4-6, 4-6) et une troisième à l'Open d'Australie contre l'Américaine Amanda Anisimova (3-6, 4-6).

Elle remporte ses premiers matchs à Abou Dhabi contre deux Ukrainiennes qu'elle élimine sèchement, Lesia Tsurenko (6-0, 6-1) et Anhelina Kalinina (6-1, 6-3). Elle bat en quarts de finale la Tchèque Barbora Krejčíková, tête de série numéro quatre du tournoi (7-5, 6-4), puis bute en demi-finale sur Elena Rybakina (0-6, 6-4, 2-6), qui gagnera le lendemain son deuxième titre de la saison. Elle ne parvient pas à enchaîner à Doha quelques jours après, s'inclinant d'entrée contre la Canadienne Leylah Fernandez (5-7, 6-7), puis profite d'un forfait d'Anastasia Pavlyuchenkova et d'une victoire sur la qualifiée Viktoriya Tomova (7-6, 6-3) pour jouer les huitièmes de finale de Dubaï mais elle s'arrête contre la Tchèque Markéta Vondroušová, vainqueur de Wimbledon la saison passée (2-6, 2-6).

Elle entame la tournée étasunienne par une défaite comme l'année passée sur le dur d'Indian Wells contre l'ancienne numéro une Naomi Osaka (5-7, 3-6) puis par une seconde en trois manches face à la Kazakh Yulia Putintseva (1-6, 6-4, 3-6) à Miami. Elle retrouve le circuit près d'un mois plus tard à l'occasion du WTA 1000 de Madrid. Elle y prend sa revanche contre Naomi Osaka (6-2, 4-6, 7-5) mais s'incline dès le tour suivant face à l'Américaine Madison Keys (2-6, 3-6), ancienne Top 10 et sort dès le premier match à Rome contre sa jeune compatriote Diana Shnaider (1-6, 3-6) qui y gagne ainsi son premier match en carrière. Elle rebondit à Strasbourg y remportant plusieurs match en trois manches contre l'ancienne gagnante de Roland Garros Barbora Krejčíková (6-2, 6-7, 6-4), la Canadienne Leylah Fernandez (4-6, 6-4, 6-2) et écrasant la Brésilienne Beatriz Haddad Maia (6-3, 6-0), demi-finaliste l'année passée Porte d'Auteuil. Elle subit néanmoins la loi de l'Américaine Madison Keys, demi-finaliste à Madrid quelques semaines plus tôt (1-6, 3-6) en demi-finale[10].

Palmarès

modifier

Titres en simple dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 20-06-2021   Bett1Open, Berlin WTA 500 456 073 $ Gazon (ext.)   Belinda Bencic 1-6, 6-1, 6-3 Parcours
2 07-08-2022   City Open, Washington WTA 250 251 750 $ Dur (ext.)   Kaia Kanepi 4-6, 6-3, 6-3 Parcours
3 27-08-2022   Tennis in the Land presented by motorola edge, Cleveland WTA 250 251 750 $ Dur (ext.)   Aliaksandra Sasnovich 6-1, 6-3 Parcours
4 19-09-2022   Toray Pan Pacific Open, Tokyo WTA 500 757 900 $ Dur (ext.)   Zheng Qinwen 7-5, 7-5 Parcours

Finales en simple dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 06-02-2023   Mubadala Abu Dhabi Open, Abu Dhabi WTA 500 780 637 $ Dur (ext.)   Belinda Bencic 1-6, 7-68, 6-4 Parcours
2 07-08-2023   Omnium National Bank Presented by Rogers, Montréal WTA 1000 2 788 468 $ Dur (ext.)   Jessica Pegula 6-1, 6-0 Parcours
3 30-09-2023   China Open, Pékin WTA 1000 8 127 389 $ Dur (ext.)   Iga Świątek 6-2, 6-2 Parcours

Titre en double dames

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 19-02-2023 Dubai Duty Free Tennis Championships
  Dubaï
WTA 1000 2 788 468 $ Dur (ext.)   Veronika Kudermetova   Latisha Chan
  Chan Hao-ching
6-4, 64-7, [10-1] Parcours

Finale en double dames

modifier

Aucune

Parcours en Grand Chelem

modifier

En simple dames

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 Q2   Karolína Muchová 1er tour (1/64)   Donna Vekić Q3   Yanina Wickmayer Q2   Jaimee Fourlis
2020 1er tour (1/64)   Jeļena Ostapenko 1er tour (1/64)   Sofia Kenin Annulé 1er tour (1/64)   Tsvetana Pironkova
2021 2e tour (1/32)   Garbiñe Muguruza Q1   Aleksandra Krunić 1/8 de finale   Karolína Plíšková 2e tour (1/32)   Greet Minnen
2022 2e tour (1/32)   Markéta Vondroušová 1er tour (1/64)   Danka Kovinić [11] 1/8 de finale   Ajla Tomljanović
2023 2e tour (1/32)   Donna Vekić 2e tour (1/32)   A. Pavlyuchenkova 1er tour (1/64)   Ana Bogdan 3e tour (1/16)   Madison Keys
2024 1er tour (1/64)   Amanda Anisimova 3e tour (1/16)   Elisabetta Cocciaretto

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2021 1er tour (1/32)
  P. Martić
  S. Rogers
2022 1er tour (1/32)
  D. Collins
  D. Krawczyk
1er tour (1/32)
  C. Gauff
  J. Pegula
1er tour (1/32)
  C. Harrison
  I. Neel
2023 1er tour (1/32)
  S. Hunter
  E. Mertens
1/4 de finale
  Hsieh S.-w.
  Wang Xn.
2e tour (1/16)
  J. Brady
  L. Stefani

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2023 2e tour (1/8)
  A. Danilina
  N. Mahut
2024 2e tour (1/8)
  N. Melichar-Martinez
  K. Krawietz
2e tour (1/8)
  Hsieh S.-w.
  J. Zieliński

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en WTA 1000

modifier

Les WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

modifier
Année WTA 1000
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Wuhan
  Doha   Guadalajara
2021 2e tour (1/32)
  V. Kudermetova
3e tour (1/16)
  M. Sákkari
        2e tour (1/16)
  S. Sorribes
1er tour (1/32)
  V. Azarenka
 
2022 4e tour (1/8)
  P. Martić
2e tour (1/32)
  M. Brengle
1er tour (1/32)
  P. Martić
  1er tour (1/32)
  A. Cornet
1er tour (1/32)
  J. Pegula
    3e tour (1/8)
  M. Bouzková
2023 2e tour (1/32)
  B. Pera
3e tour (1/16)
  Zheng Q.
4e tour (1/8)
  I.-C. Begu
Finale
  I. Świątek
3e tour (1/8)
  I. Świątek
3e tour (1/16)
  D. Vekić
Finale
  J. Pegula
1er tour (1/32)
  L. Nosková
 
2024 2e tour (1/32)
  N. Osaka
2e tour (1/32)
  Y. Putintseva
3e tour (1/16)
  M. Keys
  1er tour (1/32)
  L. Fernandez
2e tour (1/32)
  D. Shnaider
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Records et statistiques

modifier

Victoires sur le top 10

modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
WTA 1000
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
# Rang Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 31   Stuttgart 2022 Terre battue   Karolína Plíšková no 7 1/8 6-4, 6-4 Tableau
2 no 60   Washington 2022 Dur   Emma Raducanu no 10 1/4 7-66, 6-1 Tableau
3 no 22   Guadalajara 2022 Dur   Aryna Sabalenka no 4 1/16 6-4, 2-6, 6-2 Tableau
4 no 18   Montréal 2023 Dur   Aryna Sabalenka no 2 1/8 7-62, 4-6, 6-3 Tableau
5   Elena Rybakina no 4 1/2 1-6, 6-1, 6-2
6 no 22   Pékin 2023 Dur   Elena Rybakina no 5 1/2 7-67, 6-3 Tableau

Classements WTA en fin de saison

modifier
Classements à l'issue de chaque saison
Année20162017201820192020202120222023
Rang en simple1078  552  180  136  127  39  20  16
Rang en double823  791  8411348  197  45

Source : (en) Classements de Liudmila Samsonova sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

modifier